Home CHIRURGIE BUCCALE Les écarteurs et ouvre-bouches en chirurgie buccale.

Les écarteurs et ouvre-bouches en chirurgie buccale.

6109
0
SHARE
Article remis à jour le 26/07/2020.

Les écarteurs.

Les écarteurs sont généralement tenus par l’aide opératoire, mais il arrive que le praticien en utilise un deuxième pour protéger la langue par exemple.
Ils ont donc trois fonctions: écarter la joue et les lèvres, charger le lambeau et le maintenir à distance des instruments, et protéger les tissus environnants d’éventuels dérapages ou mouvements incontrôlés du patient.
Ce sont généralement des lames métalliques de différentes formes qui portent le nom de leurs inventeurs.

Écarteurs de Farabeuf.
Ce sont des lames de métal d’environ 15 mm de large coudées à angle droit aux deux extrémités, dont les deux cotés ne sont pas de la même longueur et légèrement recourbés au bout et mousses.

Écarteurs de Farabeuf (praxisinstruments.fr)

 Écarteurs de Dautrey.
Ils ont schématiquement la même forme que les précédents, avec des extrémités plus longues et creusées en gouttières. Ils existent en plusieurs tailles.

Écarteur de Dautrey(prodont-holliger.fr)
Autre taille d’écarteur de Dautrey (prodont-holliger)

 Écarteurs de Ginestet.
Les écarteurs de Ginestet sont prévus pour les dents de sagesse inférieures, mais leurs griffes sont traumatisantes pour les tissus, je les ai toujours utilisés à l’envers, du coté du manche et ils sont très efficaces comme cela.

Écarteurs de Ginestet(praxisinstruments.fr)

Pour cette raison on s’est inspiré pour créer une nouvelle forme d’écarteur

Écarteur de Crépy.

Écarteur Crépy en S.

 

Les écarteurs malléables Nichrominox.
Ce sont de lames de différentes tailles malléables que l’on peut façonner en fonction des besoins. Ce sont d’excellents écarteurs car chacun peut les former à son idée.

Les ouvre-bouches.

Ils servent à maintenir la bouche du patient ouverte pendant l’intervention. Il faut les manier avec beaucoup de précaution car on peut luxer la mandibule ou le ménisque.

Vis.
C’est le plus rudimentaire, on peut mal travailler en bouche avec, il sert surtout en urgence pour pouvoir utiliser un masque et un ballon.

Ouvre-bouche pour masque.

Ouvre-bouche de Heister. 

C’est un des plus anciens, il faut faire attention quand on s’en sert car il n’appuie que sur une dent.

Ouvre-bouche de Heister.

Ouvre bouche de Martin.

Ouvre-bouche à crémaillère de Martin.

 

Il s’agit d’un ouvre bouche à crémaillère.

Nouvelle version avec abaisse-langue réglable.

 

Pour ma part, j’ai toujours préféré utiliser des cales en Caoutchouc sur lesquelles le patient peut se reposer sans se faire mal. Si nécessaire on peut utiliser un ouvre-bouche de Martin pour la poser et ensuite le retirer pour le confort du patient.

Cales ouvre-bouche en caoutchouc HENRY SCHEIN.

Écarteurs à usage unique.

Écarteur jetable à usage unique pour blanchiment des dents.
Ouvreur lèvres en caoutchouc stérile à usage unique.

Écarteurs photo ou orthodontie.

Dentodophie.

 

SHARE
Previous articleDifférence entre abcès et fistule.
Next articleLes syndesmotomes en chirurgie buccale.
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 au Caire en Egypte. - 1949/1955 Etudes de la 4ième à la terminale au LYCEE BUFFON PARIS. - Baccalauréat 1ière Série Moderne M’. - Terminale Sciences Expérimentales. - 1955 PCB 4Certificats : Physique, Chimie, Biologie animale et Biologie végétale. - 1960 DIPLOME CHIRURGIEN DENTISTE Faculté de médecine de Paris + cursus libre Externat Médecine 2 ans. - 1960 à 1962 Service militaire : Ecole d’Officiers de Reserve et Exercice professionnel hospitalier (Hôpital Hyacinthe Vincent à Dijon) - 1960 Exercice privé à Dugny - 1964 à 1981 Exercice privé à Tremblay en France - 1966 à 1973 Attaché de consultation Hôpital Ste. Anne à Paris - 1966 à 1976 Formation en Sophrologie - 1967 Diplôme Implants Aiguilles - 1969 Certificat d’Enseignement Supérieur en Parodontologie - 1973 Création d’un Service de Parodontologie à l’Institut Eastman à Paris - 1973 à 1983 Formation en Occlusodontie en particulier avec les professeurs JANKELSON et RAMFJORD - 1974 Doctorat en Chirurgie Dentaire - 1974 Doctorat en Sciences Odontologiques - 1975 Nommé Expert auprès de la Sécurité Sociale - 1976 à 1984 Assistant à la Faculté de Paris V René Descartes Odontologiste Assistant des Hôpitaux de Paris - 1976 Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V - 1978 Diplôme Universitaire en Chirurgie Buccale Paris V - 1979 Diplôme d’Etudes et de Recherches en Odontologie, Paris V - 1981 Exercice en Cabinet privé à Paris 17ième - 1983 Publication du livre Manuel de Chirurgie Buccale Ed. Prélat - 1994 Exercice en Cabinet privé à Paris 8ième - 1996 Diplôme Universitaire Parodontologie Paris VII - 2001 Départ à la retraite - 2011 Création du blog Conseil Dentaire Dr. Hauteville 5.000 pages lues par jour avec un maximum à 7.000 Publication du Dictionnaire Lexique Dentaire Illustré Publication de Petit Atlas d’Anatomie Dentaire Publication du Petit Atlas de Dermatologie Buccale - 2019 Auteur du Etude sur la vie du Prophète Moïse intitulée Moïse et Toutankhamon. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

LEAVE A REPLY