Accueil ANATOMIE BUCCO-DENTO-FACIALE Les douze paires de nerfs crâniens.

Les douze paires de nerfs crâniens.

2510
5

Les nerfs crâniens sont au nombre de 12 paires.

Ô, Oscar! Ma Petite Théière Me Fait A Grand Peine Six Gorgées!
1   2        3     4         5              6    7     8  9         10       11  12

1°  O  Olfactif
2°  O  Optique
3°  M  Moteur oculaire interne
4°  P  Pathétique
5°  T  Trijumeau
6°  M Moteur oculaire externe
7°  F  Facial
8°  A  Auditif
9°  G Glossopharyngien
10°P Pneumogastrique
11°S Spinal
12°G Grand hypoglosse

Voilà comment je me souvenais des 12 paires, quand j’étais étudiant (et maintenant encore d’ailleurs!). Malheureusement, avec la mondialisation et les conventions de normalisation internationales, les noms changent.

  1. Olfactif
  2. Optique
  3. Oculomoteur commun
  4. Trochléaire 
  5. Trijumeau
  6. Abducens
  7. Facial
  8. Vestibulocochléaire
  9. Glossopharyngien
  10. Vague
  11. Accessoire
  12. Hypoglosse
    Il va falloir maintenant inventer une autre phrase!…

Les 12 paires de nerfs crâniens partent directement du cerveau et doivent franchir la boîte crânienne par un trou osseux pour se diriger vers la face ou le corps.

Les 12 nerfs crâniens et leurs passages.

(I) Le nerf Olfactif.

Nerf totalement sensitif.

Nerf olfactif (arom-age.info).

Il est probablement le nerf crânien le plus court, il entre dans la boîte crânienne par les trous de la lame criblée de l’os EthmoïdeDescription de l'image Ethmoïde.png. et part directement de la muqueuse nasale. Le nerf olfactif présente plusieurs particularités intéressantes, notamment le fait que les  neurones qui le constituent sont capables de se régénérer. Il est également le seul nerf du corps à relier directement l’extérieur du corps (l’air de la cavité nasale) à l’encéphale et plus précisément à une partie du cerveau(wikipedia).

(II) Le nerf Optique.

Deuxième paire de nerfs crâniens, entièrement sensitifs, qui permettent la vision.
Il traverse la cavité crânienne au foramen du canal optique, à la partie postérieure de l’orbite.

Anatomie de l’orbite (Education anatomique – idpassport.me).

Le nerf optique mesure approximativement 40 mm de long pour 4 mm de diamètre. Il se forme derrière le globe oculaire et se continuent dans le chiasma optique où le deux nerfs s’entremêlent.

 

Nerfs optiques ((Pst.chez-alice.fr)).

(III) Le nerf oculomoteur commun (interne).
(IV) Le nerf trochléaire (ou pathétique).
(VI) Le nerf abducens (ou 
oculo-moteur externe).

Ces trois paires de nerfs crâniens, entièrement moteurs  participent à la mobilité de l’œil. Résultat de recherche d'images pour "nerfs oculomoteurs anatomie"

Muscles et nerfs moteurs de l’œil (vetopsy).

Ils passent tous les trois par la fissure orbitaire supérieure.

(V) Le trijumeau.

Il est mixte, sensitif et moteur il passe par le foramen rond et se divise, au niveau du ganglion de Gasser en trois branches:

  • V1 : le nerf ophtalmique, qui passe par la fissure orbitaire supérieure, puis par le foramen supra-orbitaire,
  • V2 :le nerf maxillaire (ou maxillaire supérieur), qui passe par le foramen rond puis par le  foramen infra-orbitaire
  • V3 :le nerf mandibulaire (ou maxillaire inférieur), qui passe par le foramen ovale, puis par le foramen mandibulaire.

Voir: ICI

(VII) Le nerf facial.

Le nerf facial  est le deuxième nerf, après le trijumeau, qui concerne de près notre exercice professionnel. Il comporte un nerf accessoire, le nerf intermédiaire (ou Corde du tympan) qui porte le numéro VII bis. Il passe par le canal acoustique interne.
C’est un nerf mixte, sensitif et moteur. Son trajet intracrânien est assez compliqué et traverse les os crâniens de l’oreille (rocher). Il contrôle les muscles peauciers de la face et est responsable de l’expression du visage.
Il comporte une partie sensitive qui transmet le goût dans les deux tiers antérieurs de la langue.

Voir: ICI

(VIII) Le nerf vestibulo-cochléaire(ou auditif).

Il assure l’audition et participe à l’équilibre. Il passe par le méat acoustique interne.Inervation de l'oreille (campys.cerines.fr)

Innervation de l’oreille (campus.cerimes.fr).

(IX) Le nerf Glosso-pharyngien.

Il innerve le tiers postérieur de la  langue, il est sensoriel (goût) et sensitif et le voile du palais et le palais dur, origine : bulbe.
Il passe par le foramen jugulaire.Résultat de recherche d'images pour "nerfs glossopharyngien"Résultat de recherche d'images pour "trijumeau trou grand rond"

(X) Le nerf vague (ou pneumogastrique).

Nerf mixte qui possède une fonction spécifique sur tout le corps, végétatif (digestion, fréquence cardiaque…), origine : bulbe. Il passe dans le foramen jugulaire (dans sa partie moyenne).

Image associée

Nerf vague, dans sa partie supérieure crânio-cervicale(wikipedia).

Le nerf vague est le nerf crânien dont le territoire est le plus étendu (d’où son nom). C’est un nerf mixte qui convoie des informations motrices, sensitives, sensorielles et surtout parasympathiques (système). Il participe à l’innervation du cœur et sécrète l’acétylcholine qui est antagoniste de l’adrénaline sécrétée par le système sympathique.
Sur le plan moteur, il innerve les muscles lévateurs du voile du palais et certains muscles constricteurs du larynx et du pharynx. Il est responsable de la « viscéromotricité » des vaisseaux sanguins et des voies digestives.

(XI) Le nerf accessoire (ou spinal).

Il innerve le muscle sterno-cléido-mastoïdien (du cou) et le muscle trapèze supérieur. Il sort du bulbe et de la moelle épinière cervicale. Il passe dans le foramen jugulaire . Ce nerf, bien qu’il possède une racine motrice et une racine mixte, est généralement considéré comme moteur car il rejoint le nerf vague.

Nerf accessoire N°XI (institut-main.fr)

Son trajet très superficiel le rend particulièrement vulnérable en cas de traumatisme.

(XII) Le nerf hypoglosse (ou grand hypoglosse).

Il  innerve les muscles de la langue, et part du  bulbe. Il passe par le canal hypoglosse.

XII Nerf hypoglosse (talc-forum).

Pour travailler dans la sphère odonto-stomatologique, il est important de bien connaître l’innervation de la tête et du cou.

 

Article précédentTraitement orthodontique et implication ostéopathique.
Article suivantLa régénération de l’émail.
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

5 COMMENTS

  1. Bonjour docteur,
    Je suis une femme de 30 ans. J’ai depuis 1 an environ une langue qui picote/brûle avec perte de goût des aliments. C’est une réelle souffrance au quotidien. J’ai consulté plusieurs spécialistes car j ai également d’autres symptômes types neurologiques ( fourmillements des pieds, faiblesse musculaire au niveau des jambes, douleurs digestives etc.) mes examens passés sont normaux. Est ce qu une lésion d’un nerf ( petites fibres )pourrait expliquer ces douleurs à la langue ? connaissez vous un traitement efficace qui pourrait soulager ce type de picotement/ douleurs ? Est ce que les troubles de la mâchoire/occlusion pourraient en être la cause ? Merci pour votre expertise.

  2. Bonjour Docteur,
    En préambule, merci pour votre site, un travail admirable et pour votre volonté de transmettre. Une ressource rare actuellement.
    Je suis profane et je cherche des réponses aux tracas de santé insolubles de mon père (86 ans) et ma fille (18 mois). Ils ont consultés et sont suivis pour divers petits problèmes envahissants qui ne cèdent pas aux traitements. Papa : problèmes digestifs permanents, enrouements, qualité de la salive, vertiges et sensations d’ébriété ponctuels. Ma petite : asymétries, côté préférentiel, torticolis et poussée dentaire anarchique et très tardive (2 dents pour le moment). Nous sommes dans les bouches du Rhône. Je souhaite explorer la piste d’une approche plus globale que le traitement de chaque symptôme isolé. Peut être pourrez vous nous aiguiller ?

    • Malheureusement je ne connais personne dans les bouches du Rhône. Pour votre père il faut chercher du côté d’un reflux gastrique d’après les symptômes…faire faire une fibroscopie gastrique.
      Pour votre fille je vous conseille de la faire suivre par un spécialiste en Pédodontie, il y en a plusieurs à Marseille et à Aix

LEAVE A REPLY