Accueil PARODONTOLOGIE.Déchaussement des dents Le desmodonte.

Le desmodonte.

162
0

Anciennement appelé « ligament alvéolo-dentaire », le desmodonte a reçu ce nouveau nom, en raison du fait qu’il n’est pas un simple ligament, mais un organe constitué de plusieurs éléments et ayant plusieurs fonctions.

1°Anatomie et histologie du desmodonte.

Le desmodonte fait partie du parodonte, qui comprend la gencive, l’os alvéolaire, et le cément. Le desmodonte est une structure conjonctive molle faisant la jonction entre l’os alvéolaire et le cément radiculaire par les fibres de Sharpey. L’épaisseur du desmodonte normal varie entre 0,15 à 0,4 mm selon l’age et la fonction occlusale. Une élargissement exagéré est pathologique. Il présente normalement un léger rétrécissement au niveau du 1/3 apical, correspondant au centre de gravité et de rotation de la dent. L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est cours-desmodonte-11-638-1.jpg.C’est un tissu conjonctif constitué de fibres, cellules, nerfs, et vaisseaux sanguins. Les fibres sont du collagène et sont groupées en transversales, obliques, apicales, ou cervicales. L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est cours-desmodonte-13-638-2.jpg.La vascularisation est assurée par les artères dentaires supérieures et inférieures. L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est cours-desmodonte-16-638.jpg.L’innervation est très abondante et vient du trijumeaux par l’intermédiaire des nerfs dentaires. Elle assure la proprioception et les sensations de douleur.
(Images des Drs.Lebeze et Nezzal Université Mentouri de Constantine)

Le desmodonte est une articulation qui permet un certain degrés de mobilité de la dent dans son alvéole. Son abondante vascularisation joue rôle d’amortisseur hydraulique pour les mouvements de la dent
Physiologiquement la mobilité de la dent est normalement perceptible aux doigts. Dès qu’elle devient visible à l’œil, elle commence à être pathologique: – mobilité 1 perceptible aux doigts – mobilité 2 latérale visible à l’œil inférieure à 1 mm – mobilité 3 latérale supérieure à 1 mm – mobilité 4 axiale.

Pathologie du desmodonte.

Anciennement appelée mono-arthrite ligamentaire, la desmodontite est l’inflammation du desmodonte, anciennement appelé ligament alvéolo-dentaire.
L’inflammation est une réaction de l’organisme à une agression physique (un choc ou une brûlure), chimique (contact avec un produit caustique), ou infectieux (invasion par un micro-organisme: bactérie, virus ou champignon).

Les symptômes:
– sensation de dent longue, puisque la dent est soulevée dans son alvéole par l’afflux de sang dans le desmodonte.
– douleurs puisque les terminaisons nerveuses du desmodonte sont comprimées, douleurs au contact de la dent antagoniste (à la fermeture de la bouche), douleur à la percussion axiale et latérale.
– il peut y avoir un léger œdème et une rougeur de la gencive environnante.

La desmodontite traumatique.

Le traumatisme peut être physique sous forme de choc brutal accidentel (voir ICI!). Il peut répétitif dû à un contact occlusal traumatisant ou à un parafonction ( voir ICI!).

Il peut être chimique par l’utilisation endodontique de produits médicamenteux. La desmodontite post-endodontique est à la fois physique et chimique ( voir ICI!).

La desmodontite bactérienne peut être localisée chronique ou  aiguë, comme dans le syndrome du septum ( voir ICI!).
Elle peut être localisée à un secteur, ou généralisée, chronique ou aiguë par parodontite ( voir ICI! ).

Les fêlures radiculaires provoquent aussi des desmodontite chronique ou aiguës, avec des images radiologiques très typiques permettent le diagnostic de la fêlure même si celle ci n’est pas visible ( voir ICI! ).

Comme on peut le constater, le desmodonte est un sujet qui englobe toute la parodontologie, et si le lecteur se rapporte à tous les liens indiqués il en aura une vue générale complète. 

Article précédentLes dernières nouveautés en prothèse mobile. Par Jean Philippe Hauteville.
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

LEAVE A REPLY