Home PARODONTOLOGIE.Déchaussement des dents Arythmie auriculaire cardiaque et parodontite.

Arythmie auriculaire cardiaque et parodontite.

532
0
SHARE

Une des causes possibles de l’arythmie auriculaire serait la parodontite.
Cet article est inspiré de « Fibrillation auriculaire : méfiez-vous de la parodontite » paru dans « Pourquoi docteur » ICI!

Ce que l’on appelle couramment « palpitations » est en réalité une arythmie de l’oreillette gauche appelée « fibrillation auriculaire gauche » qui apparait généralement avec l’âge.

  • La fibrillation auriculaire concerne 1 % de la population générale, selon l’Assurance maladie.
  • 20 à 30 % des accidents vasculaires cérébraux sont secondaires à une fibrillation auriculaire. La fibrose auriculaire entraine une accélération du rythme cardiaque et une irrégularité qui sont cause de la formations de caillots qui bouchent les vaisseaux et entrainent des accidents.

Je ne ferai pas l’injure à mes lecteurs fidèles de redéfinir ce qu’est la parodontite. J’invite donc ceux qui ne sont que de passage à lire ICI!

On estime que les parodontites graves affectent environ 19 % de la population adulte mondiale, soit plus d’un milliard de personnes dans le monde, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Selon une nouvelle étude, publiée dans la revue JACC : Clinical Electrophysiology, la parodontite pourrait aussi être à l’origine d’un fibrose d’une partie de la valvule mitrale. « La parodontite est associée à une inflammation [présente depuis longtemps] et l’inflammation joue un rôle clé dans la progression de la fibrose et de la fibrillation auriculaire.

Selon une  étude, publiée dans la revue JACC : Clinical Electrophysiology, la parodontite pourrait être à l’origine d’une inflammation [présente depuis longtemps] et l’inflammation joue un rôle clé dans la progression de la fibrose et de la fibrillation auriculaire.
On constate que plus la parodontite était grave, plus la fibrose l’était également. Ainsi, ion estiment que l’inflammation des gencives peut favoriser la fibrillation auriculaire.

« Des preuves supplémentaires sont nécessaires pour établir que la parodontite contribue à la fibrose auriculaire de manière causale et que les soins parodontaux peuvent modifier la fibrose, nuance Yukiko Nakano. L’un de nos objectifs est de confirmer que la parodontite est un facteur de risque modifiable de la fibrillation auriculaire et [d’inclure les dentistes] à la prise en charge globale de la fibrillation auriculaire. La parodontite est un facteur de risque modifiable (…) de la fibrillation auriculaire. »

En conclusion, 19% de la population mondiale est atteinte parodontite grave.
1% de cette population est atteint de fibrillation auriculaire.
20 à 30 % des accidents vasculaires cérébraux sont secondaires à une fibrillation auriculaire.
Voilà un joli problème mathématique à résoudre pour savoir quel est le pourcentage de  parodontites aboutissant à des accidents vasculaire cérébraux…!

Pour terminer, précisons que les personnes atteintes de fibrillation auriculaire doivent être mises sous anticoagulants en prévention des AVC.

SHARE
Previous articleEnfin un silicone qui reste souple!
Next articleLe choix du dentifrice et l’utilisation du fluor.
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 au Caire en Egypte. - 1949/1955 Etudes de la 4ième à la terminale au LYCEE BUFFON PARIS. - Baccalauréat 1ière Série Moderne M’. - Terminale Sciences Expérimentales. - 1955 PCB 4Certificats : Physique, Chimie, Biologie animale et Biologie végétale. - 1960 DIPLOME CHIRURGIEN DENTISTE Faculté de médecine de Paris + cursus libre Externat Médecine 2 ans. - 1960 à 1962 Service militaire : Ecole d’Officiers de Reserve et Exercice professionnel hospitalier (Hôpital Hyacinthe Vincent à Dijon) - 1960 Exercice privé à Dugny - 1964 à 1981 Exercice privé à Tremblay en France - 1966 à 1973 Attaché de consultation Hôpital Ste. Anne à Paris - 1966 à 1976 Formation en Sophrologie - 1967 Diplôme Implants Aiguilles - 1969 Certificat d’Enseignement Supérieur en Parodontologie - 1973 Création d’un Service de Parodontologie à l’Institut Eastman à Paris - 1973 à 1983 Formation en Occlusodontie en particulier avec les professeurs JANKELSON et RAMFJORD - 1974 Doctorat en Chirurgie Dentaire - 1974 Doctorat en Sciences Odontologiques - 1975 Nommé Expert auprès de la Sécurité Sociale - 1976 à 1984 Assistant à la Faculté de Paris V René Descartes Odontologiste Assistant des Hôpitaux de Paris - 1976 Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V - 1978 Diplôme Universitaire en Chirurgie Buccale Paris V - 1979 Diplôme d’Etudes et de Recherches en Odontologie, Paris V - 1981 Exercice en Cabinet privé à Paris 17ième - 1983 Publication du livre Manuel de Chirurgie Buccale Ed. Prélat - 1994 Exercice en Cabinet privé à Paris 8ième - 1996 Diplôme Universitaire Parodontologie Paris VII - 2001 Départ à la retraite - 2011 Création du blog Conseil Dentaire Dr. Hauteville 5.000 pages lues par jour avec un maximum à 7.000 Publication du Dictionnaire Lexique Dentaire Illustré Publication de Petit Atlas d’Anatomie Dentaire Publication du Petit Atlas de Dermatologie Buccale - 2019 Auteur du Etude sur la vie du Prophète Moïse intitulée Moïse et Toutankhamon. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

LEAVE A REPLY