Accueil ESTHETIQUE Greffe de gencive pinhole PST.

Greffe de gencive pinhole PST.

1951
5

La greffe de gencive Pinehole Surgery Tecnnic (PST) est une technique chirurgicale pour étirer les gencives sur place sans incision ni sutures ni prélèvement de greffon, Mise au point par le Dr. Chao en 2017.

But de l l’intervention.

Il s’agit de corriger les dénudations des collets des dents en faisant des trous dans la gencive en des points stratégiques, puis à l’aide d’instruments spéciaux introduits dans ces trous, de décoller la gencive de l’os pour lui donner de l’élasticité et la repositionner correctement.
On pourrait dire qu’il s’agit d’une espèce de « lifting » de la gencive.
On commence par une petite incision apicalement à la ligne de jonction muco gingivale.

Technique.

Voici une vidéo YouTube expliquant la technique

Un instrument spécialement étudié est inséré à travers l’incision d’entrée afin d’élever un lambeau de pleine épaisseur, ce qui veut dire que l’instrument passe sous le périoste et le décolle de l’os, de façon à le libérer et à permettre un repositionnement.
Une fois que la muqueuse est entièrement libérée du plan osseux, on vient simplement la repositionner au niveau des jonction émail cément.
Pour stabiliser la gencive dans cette position, on insère à travers
l’incision d’entrée une membrane bio résorbable malléable à l’aide d’une pince spéciale coudée.
On termine en comprimant pendant 5 minute pour faire ré-adhérer le périoste.

Résultats.
Les résultats à court terme sont très évidents, et les suites poste opératoires minimes, vu qu’il n’y a pas d’incisions et pas de prélèvement de greffon. Le coût est aussi réduit puisque l’apport de membranes résorbables très onéreuses est réduit.

C’est une technique qui a certainement un avenir prometteur, mais qui demande un certain apprentissage pour le pas perforer les tissus.
Malheureusement, il manque encore suffisamment d’études impartiales pour pouvoir déterminer les résultats de cette méthode à long terme.

Article précédentLes dispositifs inter-occlusaux. Cales et plans d’occlusion.
Article suivantLa mésothérapie et les névrites post-chirurgicales.
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935. Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Il est l'auteur de Moïse et Toutankhamon, ouvrage paru à compte d'auteur disponible ici : https://amzn.to/2uzJQXo Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

5 COMMENTS

  1. Bonjour Docteur et merci pour cette information concernant les tissus gingivaux; j’espère que vous nous tiendrez au courant des suites de cette technique et surtout que vous pourrez nous donner quelques adresses de praticiens…

    • Comme vous pouvez le constater, je reste vigilant sur les nouveautés et vous en informe aussitôt que j’en ai connaissance et ne manquerai donc pas de mettre à jour cet article au fur et à mesure comme je le fais avec les 502 articles déjà publiés! Eh! oui on a passé la barre des 500 articles depuis le 3 Mars 2011 !!!

  2. bonjour Docteur,

    merci pour cet article très intéressant, qu’en est-il du cout et du remboursement de cette technique par rapport à la greffe de gencive ?
    Et comment trouver un praticien en région parisienne ?

    • Désolé, je suis à la retraite et dans l’incapacité de répondre à vos questions…je me tiens à jour sur le plan professionnel ce qui me demande déjà un gros travail…

LEAVE A REPLY