Accueil ANATOMIE BUCCO-DENTO-FACIALE DENT ET OREILLE.

DENT ET OREILLE.

6587
22

Beaucoup de douleurs d’oreille sont d’origine dentaire, et en particulier en raison des difficultés d’évolution des dents de sagesse.

J’ai déjà écrit sur ce sujet en 2012, et l’article est l’un des plus lus du blog. J’ai donc pensé à le reprendre et à le compléter.

Curieusement, contrairement à mon habitude, je n’ai pas fait de rappel anatomique. Revenons donc à mon classicisme habituel!

Anatomie de l’oreille.
L’oreille externe est composée du pavillon, du conduit auditif et de la face externe du tympan.
L’oreille moyenne comprend la face interne du tympan, les 3 osselets (marteau, enclume et étrier), et se prolonge par la trompe d’Eustache jusqu’au pharynx; la trompe d’Eustache est fermée par un sphyncter appelé méat tubaire qui ferme la communication entre la cavité bucco-pharyngienne et l’oreille moyenne. Ce méat se trouve en arrière de la tubérosité maxillaire, juste derrière la dent de sagesse supérieure.

Anatomie de l'oreille (audiomutualiste.fr)
Anatomie de l’oreille (audiomutualiste.fr)

Et l’oreille interne qui se compose du vestibule et de la cochlée ou limaçon.

Anatomie oreille interne (lesvertiges.com)
Anatomie oreille interne (lesvertiges.com).

Innervation de l’oreille.

Inervation de l'oreille (campys.cerines.fr)
Innervation de l’oreille (campus.cerines.fr) X= pneumogastrique, IX= glossopharyngien, VII= facial, VIIbis= chorde du tympan et V= trijumeau.

Le pavillon est innervé par le nerf trijumeau (V) et pour partie par le plexus cervical (C3-C4).
Le conduit auditif externe lui est innervé par la chorde du typan (VIIbis), le trijumeau(V) et le pneumogastrique(X).
Pour l’oreille moyenne, c’est essentiellement le glossopharyngien(IX).
Quand à l’oreille interne elle reçoit les nerfs cochléaires et vestibulaires, branches du nerf auditif(VIII).
Ce qui nous intéresse ici, c’est la large participation du nerf trijumeau dans l’innervation de l’oreille, puisque c’est aussi l’une des ses branches qui donne les nerfs dentaires supérieurs et inférieurs.

La relation bouche-oreille se fera donc essentiellement par l’intermédiaire du nerf trijumeau et de la trompe d’Eustache.

On distingue deux types d’otalgies ou douleurs des oreilles:
les otodynies, qui sont des douleurs de l’oreille même, interne ou externe. Une otite donne des douleurs dans l’oreille. Une infection dentaire peut se communiquer à la gorge, et par l’intermédiaire de la trompe d’Eustache, déclencher une infection à  l’oreille.
Les infections de dents de sagesse, surtout du bas, peuvent facilement se communiquer à l’oreille et provoquer une otite.

les otalgies réflexes qui sont des douleurs projetées sur l’oreille par une affection siégeant dans un territoire innervé par les nerfs crâniens V (trijumeau), VII (facial), IX (glossopharyngien) et X (pneumogastrique) qui innervent l’oreille.
Un simple aphte, une carie, un granulome, un kyste, la percée des dents, ou une complication d’évolution d’une dent et en particulier d’une dent de sagesse, peuvent donner une douleur projetée dans l’oreille.
Les suites post opératoires d’extraction de dent de sagesse peuvent donner des problèmes du méat tubaire qui ferme la trompe d’Eustache (béance tubaire), les traitements d’orthodontie aussi.
La « béance tubaire » se manifeste par un signe très caractéristique: le patient entend sa propre voix et s’entend parler.

Lisez aussi Les synalgies ( ICI) .

Le SADAM(anciennement appélé « syndrome de Costen »).
Les problèmes d’articulation temporo-mandibulaire (SADAM) bien sûr, vu la proximité, donnent des problèmes d’oreille. Douleurs, acouphènes, craquements sont très habituels dans ces cas là et sont presque toujours causés par une occlusion déséquilibrée, c’est à dire, de façon indirecte par les dents.
Dans de nombreux cas, il s’agit de difficultés d’évolution des dents de sagesse, ou des dents extraites non remplacées.
Le traitement le plus courant actuellement est la pose d’une gouttière dentaire, à porter tout le temps ou seulement la nuit.
Les problèmes de SADAM peuvent aussi interagir avec l’oreille interne et donner des vertiges et des difficultés d’équilibre. Le recours à des kinésithérapeutes spécialisés donne de très bons résultats.

Curieusement, les spécialistes ORL et les ophtalmologistes, oublient souvent l’origine dentaire de certains problèmes. Il faut donc que les patients y pensent et attirent leur attention.

 



Article précédentL’EXTRACTION D’UNE DENT.
Article suivantQU’EST CE QUE LA MÉSOTHÉRAPIE?
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

22 COMMENTS

  1. Salut
    J suis très inquiète et je voulais me rassurer
    J deux dent de sagesse sui pousse à cote gzuche ine en haut une en bas , celle de bas elle couverte de la gensive d un côté , j des douleur a la tête dans tout le côté gauche , mal a l oeil gzuche et l oreille gauche et j des vertige des fois , je voulais savoir di c normale d avoir tout ca comme douleur , merci bc

      • Merci bc pour ta réponse docteur , au moins je sais d ou ca viens la , avant j me panique de trop je dis que j ai quelq chose qui ne vas pas dans ma tête … Merci bc

  2. Bonjour,

    Le cérumen s’écoule naturellement vers l’extérieur de l’oreille dans le pavillon grâce aux mouvements de la mâchoire lors de la mastication.
    Pensez-vous qu’un problème de prognathie peux créer des problèmes de bouchons de cérumen à répétition ?

    Merci

    • Tout dépend de la position du condyle: le conduit auditif n’est comprimé que si le condyle est reculé

  3. Bonsoir. Ma fille A de vive douleur au oreille lorsqu’elle avale sa salive ou des fois sans meme faire aucun mouvement ,elle me dis c’est comme des décharge au oreille. Elle a 10 ans. J’ai vu plusieurs Orl qui me dise qu’il ne voient rien que faire ?

    • Faites lui faire une radiographie panoramique des dents et envoyez la moi, sur « DR.H@conseildentaire.com » . Ne pas scanner les radios sur imprimante. Les radiographies et les photos numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement , sinon pour les scanners trop lourds faites des captures d’écran des clichés intéressants. Les radiographies panoramiques et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, et horizontales, lettre D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpeg en pièces jointes. Il est indispensable que les radios et photos soient nettes ( pas de tirages papier). Renvoyez moi vos questions résumées et formulées clairement en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  4. D’accord docteur je vais faire la
    Radio panoramique des dents de ma fille , et je vous enverrais.
    Alors ma question est pourquoi A t’elle des douleurs au niveau dès oreille alors qu’elle n’a pas d’otite ni d’infection a l’oreille. Cela dur 1 semaine , lorsqu’elle avale sa salive elle recent de grosse douleur dans les oreilles

    • Mon domaine est la bouche et les dents, pour que je puisse vous répondre il faut que j’aie une radio

  5. Alors la radio panoramique faite , le docteur la examiner , il n’y a aucun soucis niveau dentaire pas de carie qui causerai cause des douleurs au oreille de ma fille lorsqu’elle avale sa saline. Auriez vous d’autre piste ?

  6. Bonjour,
    J’ai fait plus de 10 otite en 2016.
    Au bout de 8 je suis allé voir un autre médecin généraliste qui m’a dit de prendre rendez-vous avec un ORL, j’ai donc rendez-vous à la fin du mois.
    Aujourd’hui j’ai très mal au dents , et c’est fréquent, jamais la même dent qui me fait mal, mon dentiste ne trouves rien sauf des petits kistes à certaines racines qu’on soigne.
    Mal aux oreilles, mal aux dents, mal au cou.
    Quelqu’un peut me dire d’où vient ce problème,
    Ca vous ai déjà arrivé.
    Par avance, merci.
    Céline

    • Pour que je puisse vous aider de façon efficace, il vaut mieux m’envoyer une radio panoramique récente, sur « DR.H@conseildentaire.com » . Ne pas scanner les radios sur imprimante. Les radiographies et les photos numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement , sinon pour les scanners trop lourds faites des captures d’écran des clichés intéressants. Les radiographies panoramiques et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, et horizontales, lettre D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpeg en pièces jointes. Il est indispensable que les radios et photos soient nettes ( pas de tirages papier). Renvoyez moi vos questions résumées et formulées clairement en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  7. Bonjour,
    J’éprouve depuis près d’une semaine une douleur au niveau de l’oreille gauche dès que je mâche un aliment un peu dur (pain, céréales…), comme si un os poussait mon tympan. J’ai les dents de sagesses qui poussent depuis un ou deux ans mais je n’éprouve aucune douleur dentaire. Je sais que je suis sensible des oreilles dans la mesure où j’ai fait de otites chroniques plus jeune. J’ai aussi une mâchoire un peu leste puisque elle « craque » assez facilement quand je mâche. Je me demande quel spécialiste consulter en premier pour cibler rapidement le problème, un ORL, un dentiste, un généraliste?
    Merci
    ER

    • Il faut consulter un dentiste spécialiste en OCCLUSODONTIE.
      Mais vous pourriez commencer par m’envoyer une radio panoramique pour que je puisse voir vos dents de sagesse.

  8. Bonjour Docteur. Mon fils de 15,5 ans est atteint d’une surdité bilatérale profonde depuis 1,5 an avec une perte totale récemment de l’oreille droite et de son système d’équilibre.
    2 mois plus tôt avant cette surdité il a eu une angine blanche + scarlatine + mononucléose en un mois de temps. Necker ne comprend pas le phénomène malgré toutes les investigations faites. Reste la partie en génétique à réaliser.
    Pour info:
    Ado toujours en bonne santé, grande croissance 1,85m pour 68kg, toujours au dessus des courbes de croissance depuis la naissance. La surdité est venue rapidement, 2 mois après ces maladies, puis a chutée rapidement de façon symétrique des 2 côtés.
    Il a eu un traitement en orthodontie 2 à 3 ans plus tôt avec le port d’un appareillage pour corriger la mâchoire inférieure, pour la faire « reculer ». Il craque et grince des dents très fortement la nuit, cela ne le réveille pas mais m’inquiète. Ce phénomène était présent bien avant la surdité. Les ORL sont démunis, pouvez-vous cher Docteur m’apporter votre point de vue sur cela ? Merci infiniment.
    Cordialement, M. Goutelard

    • Le n’ai jamais été confronté à un tel problème durant mes longues années d’exercice privé et hospitalier A tous hasards envoyez moi une radio panoramique pour que je puisse voir s’il y a un problème dentaire. Sur »dr.h@conseildentaire.com »

  9. Bonjour Docteur,

    Je pense avoir une béance tubaire (autophonie, bruits à chaque déglutition etc).
    Je souffre aussi d’un sadam avec langue basse, déglutition atypique et habitude de serrement de dents qui remonte à l’enfance. Les liens entre béance tubaire et sadam/bruxisme/déglutition ne sont apparemment pas explorés par les orl/stomato. Pourtant c’est bien la déglutition qui assure l’ouverture et la fermeture de la trompe d’eustache si j’ai bien compris… Je ne sais pas depuis combien de temps j’ai ces bruits dans l’oreille mais j’ai l’impression que cela s’est intensifié depuis que je « travaille » sur le sadam. Quel lien? Est ce que la rééducation de la déglutition (pour arriver à une déglutition secondaire fonctionnelle) ne devrait pas intégrer la rééducation du fonctionnement de la trompe d’eustache en cas de béance tubaire? Est ce que les kinés et ostéopathes spécialisés en maxillo-facial ne devraient pas se pencher sur la question afin de proposer autre chose que des injections/opérations etc qui n’ont pas l’air très efficaces?

    • la béance tubaire est souvent consécutive aux extractions de dents de sagesse supérieure ou à un traitement d’orthodontie. Je pense que certains ostéopathe s’en occupent, en tous cas pour vous ce qui semble le mieux c’est la rééducation de la déglutition, ce sont généralement les orthophonistes qui la font.

  10. Bonjour Docteur,

    Je vous remercie pour tout ce que vous faites et c’est très enrichissant. J’ai de lourds symptômes suites à choc acoustique, j’ai mis du temps face à l’errance médicale à comprendre que ça venait d’un « SADAM ».
    Votre document sur l’oreille et malheureusement incomplet (du fait des ORL et des schémas de l’oreille) qui oublie un élément crucial que seul vous dentiste pouvez rajouter, Ce sont les muscles de l’oreille moyenne et principalement le muscle tenseur du tympan qui a une activité importante concomitante à la mâchoire lors de la déglutition, mastication entre autre.

    Mr le Docteur aves-vous déjà travaillé sur cette question qui révèlerait pas mal de symptômes otologiques suite au SADAM.

    Merci d’avance,

    Jean-Baptiste

    • Non, je n’ai pas approfondi le sujet, je pense que ce sont les ostéopathes qui connaissent ça.Si vous avez des connaissances en la matière, je serais très heureux de les publier à votre nom en additif à mon article.

LEAVE A REPLY