Home OCCLUSODONTIE ET SADAM La coronoplastie.

La coronoplastie.

13260
17
SHARE
Correction d'une incisive centrale inférieure par meulage (I.S.F.E.S.O.)

Nous avons déjà vu le « meulage sélectif »des dents, il est différent de la coronoplastie tout en s’y apparentant.

Coronoplastie évoque couronne (dentaire) et plastie, c’est à dire modification de la forme de la courone.

On peut avoir différentes raisons de vouloir modifier la forme de la partie coronaire d’une dent.

Tout d’abord, pour des raisons esthétiques.
Certaines malpositions légères  peuvent être corrigées par un discret meulage et un petit traitement orthodontique.

Correction d’une incisive centrale inférieure par meulage (I.S.F.E.S.O.)
Correction par meulage d’une incisive centrale supérieure (I.S.F.E.S.O.)
Harmonisation du sourire par coronoplastie (I.E.S.F.S.O.)

On peut aussi être amené à abraser les points de contact*de certaines dents de quelques dixièmes de millimètres, qui additionnés les uns aux autres font des millimètres, pour faire de la place pour une correction orthodontique. Cela se fait avec des bandes de papier abrasif appelé en anglais « strips ». La méthode s’appelle « stripping ».

L’autre utilité de la coronoplastie est la correction des troubles des forces occlusales consécutive à l’abrasion des dents par bruxisme.
Une molaire abrasée présente une face occlusale élargie

Molaire abrasée par le bruxisme: élargissement de la surface occlusale et modification du polygone de sustentation.
Déplacement des forces occlusales.

Il faut donc modifier la forme de la couronne dentaire par meulage.

Le meulage ramène le polygone de sustentation bien centré sur la racine.

Il est bien évident que si les corrections sont trop importantes et mutilent de trop la dent , il va falloir la recouvrir par un artifice prothétique

 

SHARE
Previous articlePeut-on laisser une racine ou un apex résiduel?
Next articleLes bistouris et instruments de coupe.
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 au Caire en Egypte. - 1949/1955 Etudes de la 4ième à la terminale au LYCEE BUFFON PARIS. - Baccalauréat 1ière Série Moderne M’. - Terminale Sciences Expérimentales. - 1955 PCB 4Certificats : Physique, Chimie, Biologie animale et Biologie végétale. - 1960 DIPLOME CHIRURGIEN DENTISTE Faculté de médecine de Paris + cursus libre Externat Médecine 2 ans. - 1960 à 1962 Service militaire : Ecole d’Officiers de Reserve et Exercice professionnel hospitalier (Hôpital Hyacinthe Vincent à Dijon) - 1960 Exercice privé à Dugny - 1964 à 1981 Exercice privé à Tremblay en France - 1966 à 1973 Attaché de consultation Hôpital Ste. Anne à Paris - 1966 à 1976 Formation en Sophrologie - 1967 Diplôme Implants Aiguilles - 1969 Certificat d’Enseignement Supérieur en Parodontologie - 1973 Création d’un Service de Parodontologie à l’Institut Eastman à Paris - 1973 à 1983 Formation en Occlusodontie en particulier avec les professeurs JANKELSON et RAMFJORD - 1974 Doctorat en Chirurgie Dentaire - 1974 Doctorat en Sciences Odontologiques - 1975 Nommé Expert auprès de la Sécurité Sociale - 1976 à 1984 Assistant à la Faculté de Paris V René Descartes Odontologiste Assistant des Hôpitaux de Paris - 1976 Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V - 1978 Diplôme Universitaire en Chirurgie Buccale Paris V - 1979 Diplôme d’Etudes et de Recherches en Odontologie, Paris V - 1981 Exercice en Cabinet privé à Paris 17ième - 1983 Publication du livre Manuel de Chirurgie Buccale Ed. Prélat - 1994 Exercice en Cabinet privé à Paris 8ième - 1996 Diplôme Universitaire Parodontologie Paris VII - 2001 Départ à la retraite - 2011 Création du blog Conseil Dentaire Dr. Hauteville 5.000 pages lues par jour avec un maximum à 7.000 Publication du Dictionnaire Lexique Dentaire Illustré Publication de Petit Atlas d’Anatomie Dentaire Publication du Petit Atlas de Dermatologie Buccale - 2019 Auteur du Etude sur la vie du Prophète Moïse intitulée Moïse et Toutankhamon. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

17 COMMENTS

  1. Bonjour , D’abord merci pour l’article ; Svp je veux savoir pourquoi les dents abrasées sont difficiles à extraire ( microscopiquement ) ?

    • Bonjour, votre question est très intéressante et la réponse est claire: la même raison qui abrase la dent, la rend difficile à extraire. Je m’explique.
      Lorsqu’il y a du bruxisme, si l’os est solide, la dent s’abrase. Si l’os n’est pas solide la dent ne s’abrase pas, se met à bouger et se déchausse. Donc, quand l’os est bien calcifié, il réagit au bruxisme pas une calcification excessive. Vous voyez très rarement des dents abrasées mobiles.

  2. Bonjour Docteur,
    Merci pour votre blog.
    Est-ce que la coronoplastie est adaptée pour le cas de figure :
    Mon fils a 16 ans et bientôt il sera en fin de traitement orthodontique. Comme il a deux dents en hypoplasie, il aura besoin de composite pour contenir les deux dents concernées qui ont de l’espace autour. Du moins jusqu’à la fin de sa croissance.
    J’ai consulté 3 dentistes et j’ai 3 avis différents parce que chacun d’eux a proposé une méthode différente.
    1) masquage composite + coronoplastie
    2) couronne résine provisoire
    3) masquage composite + facettes résine collées
    Quelle est la méthode la plus adaptée dans son cas et en préservant le maximum ses dents saines ?
    Merci pour votre avis.

  3. Bonjour,
    J’ai un problème extrêmement handicapant car très douloureux depuis 3 mois, qui m’obligent à prendre des anti-douleurs très forts (Tramadol). Mon dentiste, certainement insufisamment expérimenté, ne comprenais pas et avait commencé à me dévitaliser une dent puis s’apprétait à en dévitaliser une autre. Je suis ensuite allé voir un dentiste spécialisé dans l’Occlusodontie qui m’a fait faire une gouttière puis tous les mois depuis 2 mois meule à la fois ma gouttière puis mes dents. Cependant, j’ai toujours aussi mal, c’est devenu insupportable, cela m’empêche de travailler et je suis très inquiète. Auriez-vous un spécialiste renommé que je pourrais consulter ?
    Merci d’avance pour votre aide précieuse.

    • La spécialité qui concerne votre problème semble bien être l’occlusodontie, mais à tous hasards envoyez moi une radio panoramique sur « dr.h@conseildentaire.com »accompagnée du texte de votre question.

  4. s’il vous plaît monsieur, j’ai toujours une difficulté à comprendre la nuance entre une coronoplastie et améloplastie ? est ce que vous pouvez m’éclaircir ce point là ?

    • Comme son nom l’indique, l’améloplastie ne concerne que l’émail de la dent: on pourrait dire que l’améloplastie est un meulage sélectif des contacts prématurés, alors que la coronoplastie est un espèce de resculpture de la forme de la dent

  5. bonjour DR,
    J’ai un problème d’une canine incluse ( la 13) mon dentiste il ma met une appareil orthodontique et il m’as dit qu’il va m’extrère la 1ere pré molaire afin d’avoir un éspace pour la canine et la mettre sur sa place a l’aide d’un fil .. Quel est votre opinion stp

  6. Bonjour,
    Un dentiste me propose une séance d’ ajustement occlusal par coronoplastie après m’avoir fait mâché un sorte de papier transparent. Il m’a dit que ca m’aiderait pour mon bruxisme car ma manière de mâcher n’était pas optimale. On a discuter pendant 1H et il m’a mis en confiance. Mais j’ai un doute sur son honnêteté. C’est pour ça que j’aimerai l’avis d’un autre expert comme vous. Pensez vous que ce qu’il me propose est normal svp ?

    • A l’heure actuelle la majorité de la profession est contre le meulage des dents. Moi j’en ai toujours fait avec d’excellents résultats chez mes patients, qui me disaient que cela leur avait changé la vie. Mais j’avais une solide formation en la matière acquise avec des professeurs américains mondialement connus. Le problème avec le meulage, c’est qu’il est irréversible et que si le praticien qui le fait n’est pas compétent on ne peut pas revenir en arrière. C’est à vous de voir si vous pouvez lui faire confiance ou pas…sur ce point je ne peux pas vous aider.
      Le seul indice que je peux vous donner c’est qu’on ne l’enseigne plus dans les facultés: il faut donc qu’il ait un certain âge!
      A tous hasards envoyez moi votre radio panoramique sur « dr.h@conseildentaire.com » peut être que j’y verrai un indice.
      Lisez: https://conseildentaire.com/glossary/equilibration-occlusale-par-meulage-selectif-2/
      a ne pas confondre avec:
      « >

      • Bonjour,
        Merci d’avoir pris le temps de me réponse. Ce qui est bizarre c’est qu’il me propose ajustement occlusal par coronoplastie à ma toute première consultation. Seulement après avoir mâché du papier transparent et toucher les muscles de ma mâchoire. Aucune radio n’a été faîte durant la consultation.
        Il me dit que ça m’aidera beaucoup pour mon problème de bruxisme.
        Après avoir lu votre blog, j’ai vu que ce traitement est irréversible et difficile à réaliser. Je veux bien avoir confiance en ces compétences mais me proposer ce gendre de traitement aussi rapidement me donne un doute.

        • La radio est nécessaire, pas pour l’équilibration, mais par principe pour un contrôle général de la denture. On peut faire l’équilibration sans radio, mais moi je suis un enseignant et je dois indiquer toujours la bonne marche à suivre aux étudiants, qui, je le sais, suivent ce blog …

        • La radio est nécessaire, pas pour l’équilibration, mais par principe pour un contrôle général de la denture. On peut faire l’équilibration sans radio, mais moi je suis un enseignant et je dois indiquer toujours la bonne marche à suivre aux étudiants qui lisent ce blog assiduement…

LEAVE A REPLY