Home CARIOLOGIE. SOINS DENTAIRES CONSERVATEURS. ENDODONTIE. Hémi-section d’une dent

Hémi-section d’une dent

6489
14
SHARE
PREMIERE MOLAIRE INFERIEURE DROITE 46 AYANT SUBI UN TRAITEMENT ENDODONTIQUE AVEC PERFORATION DU PLANCHER PULPAIRE

Article remis à jour le 13/10/2018.

Hémi-section d’une dent: couper en deux, partager en deux parties, une dent qui a plusieurs racines, dans le but soit d’extraire une racine, soit de séparer les racines pour pouvoir nettoyer entre elles. (Voir ICI).

Rappel de l’anatomie d’une dent pluri-radiculée. Voir ICI.

Quelles sont les diverses raisons qui peuvent amener à couper une dent?

– En chirurgie buccale
Lorsqu’on extrait une dent, on est souvent amené à la fractionner pour pouvoir la sortir en faisant un minimum de dégâts sur l’os alvéolaire, car les racines sont généralement divergentes et rétentives. Voir ICI.
On peut aussi être amené à retirer une racine trop abîmée et garder le reste de la dent qui a plusieurs racines.

– En parodontologie
Une lésion inter radiculaire est parfois impossible à cureter: on sépare alors les deux racines, pour une molaire du bas par exemple, ce qui permet aux instruments de passer et de sauver ainsi la dent. Cette séparation a aussi l’avantage d’améliorer l’hygiène car les brossettes interdentaires peuvent passer plus facilement et le nettoyage en est considérablement amélioré.

– En endodontie
Lors des traitements endodontiques difficiles, il peut se produire une perforation du plancher pulpaire (voir: ICI); grâce à une hémisection, on peut sauver la dent. D’autre raisons endodontiques peuvent amener à pratiquer des séparations de racines.

Technique d’hémisection
Les praticiens moins expérimentés en chirurgie préféreront faire la séparation des racines directement après anesthésie, mais je pense qu’il est préférable de faire un petit lambeau angulaire vestibulaire, afin de travailler à ciel ouvert pour visualiser correctement ce que l’on fait, et aussi pour bien pouvoir repositionner le lambeau lors des sutures, autour des racines séparées.

PREMIERE MOLAIRE INFERIEURE DROITE 46 AYANT SUBI UN TRAITEMENT ENDODONTIQUE AVEC PERFORATION DU PLANCHER PULPAIRE
PREMIERE MOLAIRE INFERIEURE DROITE 46 AYANT SUBI UN TRAITEMENT ENDODONTIQUE AVEC PERFORATION DU PLANCHER PULPAIRE

 

LAMBEAU ANGULAIRE
LAMBEAU ANGULAIRE

La section de la dent se fait à la fraise Zekria

SECTION DE LA DENT A LA FRAISE ZEKRIA
SECTION DE LA DENT A LA FRAISE ZEKRIADENT SECTIONNEEDENT SECTIONNEE

On arrondit ensuite les angles à la fraise diamantée pour faire la forme de deux petites dents.
Le résultat final donne l’impression de deux petites dents.

RESULTAT FINAL.
RESULTAT FINAL.

 

SHARE
Previous articleCauses d’échecs des implants.
Next articleLes antibiotiques en odontologie.
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 au Caire en Egypte. - 1949/1955 Etudes de la 4ième à la terminale au LYCEE BUFFON PARIS. - Baccalauréat 1ière Série Moderne M’. - Terminale Sciences Expérimentales. - 1955 PCB 4Certificats : Physique, Chimie, Biologie animale et Biologie végétale. - 1960 DIPLOME CHIRURGIEN DENTISTE Faculté de médecine de Paris + cursus libre Externat Médecine 2 ans. - 1960 à 1962 Service militaire : Ecole d’Officiers de Reserve et Exercice professionnel hospitalier (Hôpital Hyacinthe Vincent à Dijon) - 1960 Exercice privé à Dugny - 1964 à 1981 Exercice privé à Tremblay en France - 1966 à 1973 Attaché de consultation Hôpital Ste. Anne à Paris - 1966 à 1976 Formation en Sophrologie - 1967 Diplôme Implants Aiguilles - 1969 Certificat d’Enseignement Supérieur en Parodontologie - 1973 Création d’un Service de Parodontologie à l’Institut Eastman à Paris - 1973 à 1983 Formation en Occlusodontie en particulier avec les professeurs JANKELSON et RAMFJORD - 1974 Doctorat en Chirurgie Dentaire - 1974 Doctorat en Sciences Odontologiques - 1975 Nommé Expert auprès de la Sécurité Sociale - 1976 à 1984 Assistant à la Faculté de Paris V René Descartes Odontologiste Assistant des Hôpitaux de Paris - 1976 Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V - 1978 Diplôme Universitaire en Chirurgie Buccale Paris V - 1979 Diplôme d’Etudes et de Recherches en Odontologie, Paris V - 1981 Exercice en Cabinet privé à Paris 17ième - 1983 Publication du livre Manuel de Chirurgie Buccale Ed. Prélat - 1994 Exercice en Cabinet privé à Paris 8ième - 1996 Diplôme Universitaire Parodontologie Paris VII - 2001 Départ à la retraite - 2011 Création du blog Conseil Dentaire Dr. Hauteville 5.000 pages lues par jour avec un maximum à 7.000 Publication du Dictionnaire Lexique Dentaire Illustré Publication de Petit Atlas d’Anatomie Dentaire Publication du Petit Atlas de Dermatologie Buccale - 2019 Auteur du Etude sur la vie du Prophète Moïse intitulée Moïse et Toutankhamon. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

14 COMMENTS

  1. Bonjour Dr,
    J’ai sur les quatres incisives du haut quatres couronnes scellees entre-elles. Il y a 3 ans, j’ai constaté un abcès sur le haut de la gencive de la dent 11 qui me faisait mal. J’ai consulté mon stomato qui m’a fait une exerèse de la fistule et du granulome. Peu de temps après cela à recommencé. Après plusieurs traitement d’antibiotiques qui me soulageaient un laps de temps, mon dentiste m ‘ a fait un retraitement canalaire. Pendant 2 ans je n’ai plus tellement eu mal, enfin, pas au point de prendre à nouveau des antibiotiques, jusqu’à la fin aout de cette année où les symptômes sont revenus ! gencive gonflée, douloureuse, mal sous la narine, mal de dos et fatigue générale. Je prend du bi rodogyl depuis un mois (je sais ce n’est pas sérieux!) mais ayant un souffle au cœur je n’ai pas le choix et ça me calme un peu. Je suis bien sur retourné voir mon dentiste qui m’a fait un scanner sur lequel on ne décèle pas d’infection , (les antibio aidant!!). Il me propose soit un implant, en sachant qu’il faudra une greffe osseuse mais qui m’obligera à couper mes couronnes et porter un stellite !!!!!!!!!! et qui me laissera une rétractation de la gencive. Ayant un sourire gingival, ce ne sera pas esthétique. Autre option, qui est la raison de mon courrier, l amputation radiculaire, qui me permettrait de garder mes couronnes scellées entre elles. Mais est-ce qu’il n’y a pas de récidive? Ou trouver un bon parodontologue dans ma région capable de le réaliser sans que cela soit inesthétique? Y a t-il également un risque de rétractation gingival? Merci pour votre réponse Dr , je suis angoissee et perdue.

    • Votre racine est probablement fendue et effectivement la seul solution est d’extraire cette dent, surtout si vous avez une cardiopathie valvulaire, ne traînez pas avec ça!
      L’extraction va obligatoirement laisser une rétraction gingivale quelle que soit la solution. Il va sans doute falloir une greffe osseuse: pouvez vous m’envoyer une radio de vos dents et un photo de votre sourire du plus près possible.

  2. Bonsoir Dr,
    Impossible de vous envoyer les photos via le site!! Pouvez vous répondre à cette question s’il vous plait : Est-il envisageable dans mon cas d’oter la racine de ma dent en incisant la gencive de façon à éviter d’enlever mon bloc de quatre couronnes?? Si oui, serais-je enfin débarassée des infections à répétitions? Je pense par ailleurs que sur le plan esthétique ce ne sera pas terrible, à moins de faire une incision particulière de façon à éviter une grosse rétractation !!! Désolee de vous poser toutes ces questions et merci pour votre aide.

  3. Bonjour docteur,je vous explique mon cas…Il y a 1mois et demi..Je me suis fait soigner une carie (1ere molaire en haut à gauche).
    Avant les soins aucune douleurs,après les soins ma dents est sensible au froid.
    Que dois je faire?

    Cordialement

    • il faut attendre que la dent se recalcifie. Si la dent est de plus en plus douloureuse retournez voir le dentiste.

  4. Bonjour docteur je me suis fait extraire la 47 lundi,je vois un caillot de sang mais recouvert avec du blanc est ce que ca fait parti de la cicatrisation le blanc que je vois ? Où dois je m’inquiéter ?

    Je me suis fait extraire la 47 lundi et vendredi j’ai d’autre soin à effectuer sur d’autre dents ,est ce que cela pourrait poser problème à la cicatrisation ?

    Merci par avance pour vos réponses

  5. Bonjour Dr,

    Puis je vous envoyer une radio panoramique sur votre adresse mail ?
    Pour avoir votre avis
    Car j’ai des douleurs sur la 15,16,17 et sur la 36,37.
    En attendant mon rdv chez mon dentiste qui n’ai pas dans l’immédiat.

    Puis je avoir votre adresse mail svp

  6. Merci docteur je viens de vous envoyez le mail avec la radio panoramique et une description du problème que j’ai.

    Cordialement

LEAVE A REPLY