Accueil PROTHESE DENTAIRE Comment vivre avec une prothèse dentaire mobile

Comment vivre avec une prothèse dentaire mobile

789
12

Comment vivre avec une prothèse dentaire mobile? Quelle angoisse! peut être qui si vous savez tout sur le sujet ce sera plus facile pour vous…

J’ai passé un certain temps de ma vie professionnelle à expliquer à mes patients que ce n’était pas une catastrophe d’avoir une prothèse mobile en bouche, alors même que je ne faisait plus de prothèse, mais je les voyais dans  une telle détresse que je ne pouvais pas rester insensible!
Certes, les temps ne sont pas à la prothèse mobile, mais plutôt aux implants. Mais ne rêvons pas, il est impossible encore d’appareiller tout le monde en implants, et ce n’est pas demain que cela changera, peut être même pas après-demain

C’est vrai! Je le dis et le répète, une prothèse mobile n’est pas un drame.
J’ai eu nombre de patients, et surtout de patientes dont le conjoint ne savait même pas qu’ils en étaient porteurs.

Qu’est-ce qu’une prothèse mobile?

Une prothèse mobile ou amovible, est une prothèse qui n’est pas scellée en bouche et que vous pouvez retirer vous même, et que  vous devez d’ailleurs  retirer pour un nettoyage à chaque brossage. Les noms de  « dentier » ou « râtelier » ont été abandonnés ayant pris une connotation péjorative.

Une prothèse amovible tient sur les dents restantes par des crochets, des clips ou des systèmes divers d’attachements, comme boutons pression, glissières ou boules d’ancrages etc…

S’il n’y a pas assez de dents support ou si elles ne sont pas assez solides, il est préférable de poser un ou plusieurs implants pour compléter la rétention et la stabilité.

La plaque-base peut être en divers matériaux, résine acrylique, nylon, silicone ou métal.

La base porte des dents en résine acrylique(rarement en céramique) de la teinte de vos dents, montées sur une fausse gencive rose de la teinte de vos gencives. Le praticien possède des teintiers pour que l’ensemble soit le plus invisible possible. Il existe même maintenant des crochets invisibles transparents, ou de la couleur de vos dents ou de la couleur de vos gencives.

Avantages des prothèses mobiles:

–   ce qui est l’inconvénient majeur de la prothèse mobile, le fait qu’il faille la retirer pour la nettoyer, est en réalité un avantage, car elle est beaucoup plus propre et si elle est bien entretenue n’est jamais cause de mauvaise haleine, ce qui est le risque avec une prothèse fixe qui est beaucoup plus difficile à nettoyer.

–   il n’est absolument pas nécessaire de retirer une prothèse mobile pour la nuit, il est même préférable de la garder en bouche car les dents se déplacent souvent un peu pendant la nuit et elle garde ainsi mieux sa place. Il suffit de la retirer matin et soir au brossage pour la brosser à fond hors de la bouche; si nécessaire on peut la passer à l’eau après le repas de midi. Psychologiquement, le patient vit beaucoup mieux sa situation s’il garde sa prothèse en bouche 24h/24h. Evitez de vous regarder dans la glace sans prothèse: ce n’est pas nécessaire et c’est déprimant. Je regrette que les confrères ne disent pas ça à leurs patients.

–   lorsque les dents restantes sont peu sures, la prothèse mobile a l’avantage de pouvoir être modifiée en cas d’extraction

– il est  possible d’avoir une prothèse  de secours pour ne pas rester sans dents. Encore une chose importante psychologiquement: une prothèse de secours que vous emportez toujours avec vous en voyage.

–   en cas de fracture on peut l’envoyer réparer au laboratoire (et pendant ce temps on porte la prothèse de secours).

–   il est possible de faire des prothèses mobiles parfaitement esthétiques et invisibles.

–   les prothèses mobiles coûtent bien moins cher que les fixes.

Comment choisir sa prothèse mobile?

Les prothèses en résine acrylique sont les moins chères et ont une base  en forme de fer à cheval pour les dents du bas et avec un faux palais pour celles de haut.
Les résines de meilleure qualité permettent de décolleter d’avantage les prothèses, ce qui les rend moins encombrantes en bouche.

Prothèse résine du haut 7 dents (guide des soins).
La même retirée du moulage.
Prothèse decolletée résine haut 9 dents en résine.

 

prothèses totales haut et bas résine (abc-dental.be)
Prothèse totale du haut enrésine.
Prothèse totale bas résine.

 

 

 

 

 

Les prothèses en métal.
Les prothèses les plus légères et les moins encombrantes, plus chères, ont une base en métal qui est généralement un alliage « stellite » à base de cobalt (58%) chrome (25%), nobilium (2%),tungstène (9%)  et vanadium (2%).
Il ne doit jamais y avoir dans l’alliage ni de Nickel ni de Beryllium.

Les prothèses totales avec une plaque base en métal n’ont pas un grand intérêt car on ne peut pas les échancrer et la métal alourdit la prothèse du haut qui tient moins bien. Pour celles du bas c’est valable.

Squelettique haut stellite.
Décolleté haut stellite.
Stellite bas crochet esthétiques résine (labocast)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les prothèses en Nylon type Valplast ou Flexite.

Prothèse en nylon souple, très résistante et pratiquement incassable.
Prothèse mobile bas 9 dents en Nylon.
Prothèse mobile nylon 1 dent.

 

De petits appareil nylon de 1 à 2 dents sont très cofortables.

 

 

Le CRYSTAL est un matériau nylon récemment apparu, incassable, moins souple que le Valplast et avec lequel on peut faire des prothèses squelettiques.

Prothèse mobile squelettique du faut CRYSTAL.
Prothèse squelettique mobile inférieure Crystal.

 

 

 

 

On peut conjuguer plusieurs matériaux ensemble pour alléger et obtenir un meilleur résultat esthétique.

Comment tient une prothèse mobile?
S’il y a des dents supports, on met des crochets ou des attachements. Les crochets en Nylon sont plus esthétiques que les crochets métalliques. Il est préférable que les dents porteuses soient protégées par couronne ou autre.
Il est possible d’éviter les crochets en posant des attachements ou des boutons pression invisibles.
S’il s’agit d’une édentation totale, l’adaptation parfaite sur la muqueuse fait tenir la prothèse par effet ventouse. On peut améliorer la tenue par des colles vendues en pharmacie.
Les prothèses à ventouse sont dangereuses car elles sont traumatiques pour la muqueuse palatine: il faut les proscrire

En cas de difficulté on peut poser des boutons pression, ou des barres de sustentation sur des racines restantes ou sur des implants tenir la prothèse mobile.

Pour retirer la prothèse, il faut le faire avec les deux mains. Repérez de chaque côté de l’appareil une dent porteuse de crochet. Posez vos pouces à plat sur les faces occlusales s’il s’agit d’une prothèse du haut, ou les index s’il s’agit d’une prothèse du bas. Accrochez avec l’ongle du doigt resté libre le rebord cervical du crochet et faites un mouvement de pince entre les deux doigts. Le doigt à plat sur la face occlusale prend appui sur la dent porteuse de crochet pour l’enfoncer et non pas l’arracher. L’ongle agrippé sous le crochet le tire verticalement pour extraire la prothèse de son logement. Exercez vous devant une glace.
Les prothèses totales n’ont pas de crochets. Elles tiennent par effet ventouse: il faut donc faire passer de l’air en dessous. Fermez la bouche et gonflez les joues jusqu’à ce que la prothèse perde son adhérence, ensuite appuyez le pouce sur la face interne des incisives et propulsez l’appareil en avant.

Comment resserrer vous même les crochets de votre prothèse?
Le mieux est que ce soit le praticien qui le fasse…mais…
Vous pouvez resserrez vous même les crochets en les pinçant fortement entre le pouce et l’index. Ne les touchez jamais à la pince, vous pourriez les casser, surtout pour les stellites.
Ne resserrez jamais un crochet en acétate: ils cassent comme du verre.
Pour le Nylon, il faut faire tremper l’appareil quelques minutes dans de l’eau bouillante puis les resserrez à la main et tremper aussitôt dans l’eau froide.

Comment entretenir une prothèse mobile?
– La brosser manuellement 2 à 3 fois par jour
– La mettre à tremper de temps en temps dans de l’eau additionnée d’un produit spécial à cet usage vendu en pharmacie.
– Il existe des petites cuves à ultrason domestiques qu’on peut acheter et avoir chez soi spéciales pour prothèses dentaires. Mon fils Jean Philippe a fait une petite recherche pour les lecteurs du blog:

Cuve à ultrason remplie d’un liquide spécial pour prothèse dentaire.

 

On peut y mettre deux prothèses.
La durée du nettoyage est indiquée dans le mode d'emploi.
Le prix est abordable, au alentour de 30 €.

Je pense que vous pouvez le commander chez votre pharmacien. Je n’ai malheureusement pas pu le tester, mais les personnes qui l’ont achetées semblent satisfaites.

 

 

 

 

 

 

– Faire un contrôle tous les 6 mois chez le praticien pour régler le serrage des crochets, faire un nettoyage à la cuve à ultra-sons si nécessaire, faire un rebasage si les tissus se sont rétractés. Vérifier les dents supports.

Est-ce qu’un faux palais modifie le goût?
Non, absolument pas, les papilles gustatives se trouvent sur la langue et non pas au palais. Le palais sert à écraser les aliments avec la langue pour en sentir le goût. Il faut un petit temps de réadaptation pour que la langue s’habitue à écraser les aliments sur le faux palais.

Comment faire tenir une prothèse mobile du bas quand on n’a plus de dents, et qu’on ne peut pas se payer des implants?
Il faut d’abord essayer les colles vendues dans le commerce: le principes est d’interposer une matière visqueuse qui empêche l’air de passer en dessous de la prothèse. Cela améliore considérablement la tenue des prothèses totales.
Il faut aussi demander à votre dentiste de faire un rebasage pour que la prothèse ajuste mieux.
On peut consulter un spécialiste en prothèse totale qui a plus d’expérience en la matière.
Il existe actuellement des produit de rebasage que vous pouvez faire vous même en vente sur internet.
En dernier recours, vous pouvez vous faire poser seulement 2 implants sur lesquels on fixe des boutons pression ou une barre pour maintenir la prothèse en place.

En conclusion je dirai:
 S’il n’est pas possible, soit parce que vous n’en avez pas les moyens, soit parce qu’il ne reste pas assez de dents supports, de poser une prothèse fixe, n’en faites pas un drame: vous vous y habituerez parfaitement, comme les millions de personnes que vous côtoyez tous les jours et dont vous ne soupçonnez même pas qu’ils sont porteurs de prothèses mobiles.

Un dernier conseil: ayez toujours une prothèse de secours pour ne jamais rester sans dents. Je vais quand même vous donner une petit tuyau, mais ne dites à personne que je vous l’ai dit: si votre prothèse se casse de façon inopinée et que cela vous pose un énorme problème, il y a en pharmacie des kits avec une colle spéciale pour résine acrylique.

LES ANGOISSES.

Quand j’entend des femmes de 30, 35 ans ou plus, ou moins, qui disent que leur vie de femme est terminée parce qu’elle vont avoir une prothèse mobile, je suis atterré. Sans dents, je pourrais admettre! mais avec une prothèse? Je voudrais leur dire une fois de plus qu’il y a entre 10 et 12 millions de français et françaises qui portent des prothèses mobiles. Leur vie continue normalement, et le charme et la séduction viennent de l’intérieur!

C’est un véritable motif de dépression qui touche une grande partie de la population.

On vient de vous poser, ou on doit vous poser bientôt une prothèse mobile. Et vous êtes dans un état de panique indescriptible.

Est-ce que ça fait mal?
– Les extractions se font sous anesthésie locale, les piqûres font un peu mal au début, après vous ne sentez plus rien. S’il y a beaucoup d’extractions à pratiquer et une régularisation de crête, cela peut se faire sous anesthésie générale.
– Les suites post-opératoires dépendent du nombre d’extractions; il y a toujours un oedème post-opératoire, il faut bien respecter les consignes post-opératoires pour ne pas avoir d’alvéolite. En cas d’extractions multiples il est préférable de poser des points de suture. Utilisez les antalgiques habituels que vous prescrira votre praticien.
– Les prothèses mobiles provisoires ou définitives font toujours un peu mal durant les premiers jours, vous pouvez utiliser un gel ou un spray anesthésiant acheté en pharmacie à mettre sur la gencive aux endroits qui blessent. Et cicatriser les blessures avec un gel à base d’acide hyaluronique.

Est-ce que je vais rester sans dents?
– Si vous ne voulez pas rester sans dents, et si vous en avez les moyens, car ça coûte plus cher bien sûr, vous ne restez pas une minute sans dents. On vous pos l’appareil provisoire le jour des extractions!

Est-ce que ça va se voir?
– On peut toujours s’arranger pour que ça ne se voit pas, là encore ça dépend du prix. Bien sûr l’appareil provisoire sera moins bien que le définitif.

Est-ce que je vais pouvoir parler normalement?
– Pendant les première heures, vous aurez de grosses difficultés d’élocution; il faut dès votre retour chez vous lire votre journal à haute voix en articulant bien et en vous efforçant de bien prononcer les D, les T et les S. Cela doit s’améliorer très vite et rentre pratiquement dans l’ordre dans les 48 heures.

Est-ce que ça va modifier le goût?
– non, pas du tout, les papilles gustatives se trouvent sur la langue et pas au palais. Le palais sert à écraser les aliments pour en extraire le goût: il faut apprendre à le faire avec la prothèse.

Je suis sujet aux réflexes nauséeux, comment  vais-je faire?
  Demandez à votre praticien de vous prescrire des anti-nauséeux (anti-émétiques) comme  le PRIMPERAN (métoclopramide) le VOGALENE (métopimazine) à prendre jusqu’à ce que la bouche s’habitue au corps étranger. Demandez lui aussi d’échancrer le plus possible la plaque palatine au fond du palais.
Vous pouvez aussi utiliser un spray anesthésiant sur le voile du palais les premiers jours. Pendant les premières semaines demandez à votre médecin de vous prescrire un petit somnifère et gardez votre prothèse la nuit, vous vous y habituerez en dormant!

Comment retirer et remettre mon appareil?
– ne quittez pas le cabinet du dentiste sans qu’on vous ait montré devant une glace comment retirer et comment remettre votre prothèse. Faites le plusieurs fois avant de partir pour vous assurer que vous savez le faire.

Dois-je garder ma prothèse mobile la nuit?
Moi je trouve que psychologiquement c’est mieux pour le patient de la garder la nuit. C’est mieux aussi pour la prothèse car elle garde mieux sa place. Mais je n’aime pas les attitudes tranchées et les dictats du corps médical, ma réponse est: « faites ce qui vous convient le mieux! ».

Ma prothèse me gène, que dois-je faire?
– une prothèse gène toujours au début, il faut être patient, et surtout persévérant. Portez votre prothèse sinon vous ne vous y habituerez jamais. Si c’est trop dur, retirez là quelques heures mais remettez la. Portez la la nuit et prenez un comprimé pour dormir, votre bouche s’habituera pendant le sommeil.

Ma prothèse me fait mal, que dois-je faire?
– retournez voir votre praticien pour qu’il fasse des retouches, mais portez la au moins une journée avant le rendez vous, pour qu’il puisse voir où la gencive est marquée.
Utilisez aussi le spray anesthésiant sur les points de gencive douloureuse et/ou un spray à base d’acide hyaluronique.
– Massez les point douloureux de la gencive avec un gel à base d’acide hyaluronique.

Ma prothèse ne tient pas, que faire?
Retournez voir votre praticien: s’il y a des crochets il les resserrera, si c’est une prothèse totale, il la retouchera ou la rebasera. Essayez les colles vendues en pharmacie, il y en a de très efficaces.

Comment séduire avec une prothèse dentaire?
Avec tous les moyens dont vous disposez, y compris votre sourire.

Comment embrasser avec une prothèse mobile?
Exactement de la même manière que sans! D’après un rapport (Sailly & col. 1995) il y aurait 11 millions de porteurs de prothèses mobiles en France. C’est à dire  1 personne sur 6, ça fait combien de personnes dans votre entourage? Et vous ne le savez même pas! Il faut arrêter d’avoir honte de porter une prothèse. Avez vous honte de porter des lunettes?
Soyez naturels, tout se passera bien, votre charme fera le reste. Ne pensez pas, laissez vous porter par votre désir(plaisir).
Si vous avez une prothèse totale, mettez de la colle achetée en pharmacie avant vos rendez vous amoureux pour vous sentir plus en sécurité.
Ne retirez pas vos prothèses  lors de vos folles nuits amoureuses…
Ne vous regardez jamais dans une glace sans dents!!!

Peut-t-on manger du chewing gum avec une prothèse?
Attention, certains chewing gums collent sur la résine acrylique. Il vaut mieux faire des essais en privé chez soi pour savoir lequel est compatible avec la prothèse, pour ne pas se retrouver avec un chewing-gum collé en société .

Ma prothèse se casse un dimanche, que faire?
Aller acheter en pharmacie un « kit » de secours dentaire, il comprennent généralement une colle pour prothèse dentaire.
Soyez prévoyants, conservez vos anciennes prothèses ou prothèses provisoires ou demandez à votre dentiste de vous en faire un duplicata pas cher comme prothèse de secours.

J’espère vous avoir aidé!!!

Article précédentComprendre ce qu’est la parodontologie
Article suivantLa phobie du dentiste
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

12 COMMENTS

  1. Mon témoignage pour rassurer autant que de besoin les lecteurs de cet article qui seraient encore inquiets. Je porte deux prothèses mobiles. Une en haut (depuis une trentaine d’années), une en bas (depuis une dizaine d’années). Des stellites. Confort total. Portées jour et nuit.

    Lors des repas, parfois quelques types particuliers d’aliments ayant tendance à venir s’accumuler dessous mais un passage sous un filet d’eau en sortie de table et c’est réglé.

    Par contre, je crois que j’aurais eu du mal à m’habituer à des prothèses résine qui remplissent la bouche et recouvrent davantage le palais. Il m’en a été confectionnée une pour le maxillaire supérieur avec moins de dents que le stellite actuel lorsque j’étais adolescent et je ne la portais d’ailleurs pas. Mais avec des squelettes (stellite) qui laissent la langue venir en contact avec le palais, c’est parfait. Ce serait nécessairement le même confort avec des prothèses Nylon et Crystal décrites ici. Des solutions qui ne m’ont jamais été proposées, peut-être trop récentes ?

    Côté élocution, toujours un peu de mal avec des mots comme « pneumologie » (le « pn ») ou « association » (le « socia »). Allez-savoir pourquoi ? La langue qui vient heurter la base de la prothèse (maxillaire supérieur) sans doute. Mais rien de rédhibitoire.

    • Merci de votre témoignage qui aidera certainement plus d’une personne, plus que je ne saurais le faire!

  2. Merci Dr Hauteville pour ce super article. Ma gencive se rétractant à toute vitesse (à 58 ans), je sens que je devrai en porter, et vous lire me permet d’appréhender l’avenir plus paisiblement. Je ne manquerai pas de penser à votre site la prochaine fois que je vais à la banque (:
    Peut-être y a-t-il moyen de retarder l’échéance par une greffe de gencive ou la pose de produit remplaçant, j’ai vu plusieurs vidéos à ce sujet sur youtube, des vidéos intéressantes mais horribles à regarder…

    • Ce qui vous concerne c’est la vidéo du résultat, et non de l’intervention, qui n’est qu’un moyen pour arriver au résultat. Il n’y a plus de douleur chez le dentiste, donc laissez nous faire, nos connaissances sont à jour du 21ième siècle!

      • Merci, c’est super. Je n’avais pas encore lu cet autre article, dont le titre n’est pas très parlant, mais plein de suggestions que je vais essayer, pour essayer de freiner cette rétractation de gencive. En fait, je voyais plus celle-ci comme une conséquence de l’âge que comme une maladie. Vous me redonnez espoir, je vais consulter.

  3. Bonjour Dr Hautevlle,

    J’ai un appareil Valplast en bas – avec des gencives hyper sensibles, j’en suis contente mais il s’entartre beaucoup et je n’arrive pas à le nettoyer avec les produits ordinaires –
    J’ai besoin d’y faire ajouter d’autres dents mais il semblerait que ça ne soit pas possible – ?…….
    Comment faire pour trouver les dentistes qui patiquent la technologie Valplast (je suis en Vendée entre St Gilles Croix de Vie et les Sables d’Olonne) ?

    En vous remerciant,

  4. Bonsoir docteur Hauteville, merci pour tous vos articles lesquels sont très intéressants surtout que les dentistes ne donnent pas souvent des explications. Pour ma part j ai un stellite de 8 dents postérieures à la mandibule avec attachements (glissieres). Voici déjà 6 mois que je l ai et j ai tjs des douleurs au niveau de la levre gauche et des difficultés à manger et parler correctement. J ai des séances de kiné car probleme atm depuis la pose de la prothese. Au niveau de l attachement gauche, il y a comme un ressaut et mon dentiste me dit que c est normal car il doit être mobile et qu’ il ne sait pas le serrer plus. Je suis d accord sur ce point car je ressens déjà une tension assez forte sur la dent où se trouve l attachement. Mais est ce normal d avoir un ressaut (comme si l attachement sortait un peu de sa loge pour s y replacer et ce à chaque mastication) sur un côté car je pensais bien que je ne sentirais pas ma prothese bouger avec ce type de fixation. Merci d avance pour vos conseils

    • Non ce n’est pas normal, mais ce n’est peut être pas l’attachement qui est en cause, mais la plaque base qui n’est pas stable…

  5. Merci beaucoup pour votre réponse. Est-ce que cela peut provoquer des problèmes ATM car j’ai très mal à la mâchoire avec des sensations de « frissons » qui remontent au niveau des tempes. Je n’ai vraiment plus bon ni de manger ni de parler. De plus, j’aimerais savoir ce que je pourrais faire au niveau de la mâchoire du haut. Mon ancien dentiste n’a jamais voulu faire de détartrage et maintenant je me retrouve avec un déchaussement assez important. Je n’ai plus les dents 17 et 27 et les dents 12 et 22 sont déchaussées (fil de contention qui les maintient en place) et laissent apparaître des v importants d’où un problème d’élocution. Mon dentiste me dit de laisser ainsi mais ça me dérange très fort. Merci d’avance.

LEAVE A REPLY