Accueil OCCLUSODONTIE ET SADAM OCCLUSION. MALOCCLUSION.

OCCLUSION. MALOCCLUSION.

3078
35

Occlusion veut dire fermeture. L’occlusion dentaire est l’ensemble des positions de contact entre les dents supérieures et les dents inférieures, c’est à dire de fermeture du système dentaire.

Occlusion normale(communicationdentaire.com)

 L’articulation temporo-mandibulaire, c’est à dire celle qui relie la mandibule, ou mâchoire, au reste du crâne, n’est pas une simple charnière. Elle peut se mouvoir en avant , en arrière , et sur les côtés. Si bien qu’il y a plusieurs positions de contacts inter-arcades, entre la position la plus reculée, la plus avancée, la latéralité droite, et la latéralité gauche. La position de référence de l’occlusion est celle où il y a un maximum de contacts entre les dents du haut et les dents du bas: on l’appelle l’occlusion centrée.

En position de repos normale, muscles détendus, sans stress, les dents ne se touchent pas, il doit y avoir un vide de 2 mm entres elles. Elles entrent en contact pendant une fraction de seconde à chaque déglutition, en occlusion centrée. Au cours de la mastication, les dents ont très peu de contacts. Des micro émetteurs inclus dans des couronnes dentaires ont montré que sur 24 heures la totalité de durée des contacts occlusaux était aux alentours de 15 à 20 minutes.

La dent n’est pas soudée dans l’os alvéolaire, elle y est attachée par des fibres ligamentaires faisant elles même partie d’un tissu conjonctif richement vascularisé et innervé. Cet ensemble qui s’appelle le desmodonte donne à la dent un certain jeu dans l’os alvéolaire: il s’agit d’une véritable articulation. La pression du sang remplissant l’espace entre la dent et l’os, joue le rôle d’amortisseur lors des mouvements d’enfoncement ou de rotation de la dent.

L’ensemble des relations entre les dents elles mêmes s’appelle l’articulé dentaire.

Pour que l’ensemble fonctionne bien, il faut que chaque dent occupe bien sa place dans une arcade harmonieuse et que les contacts entre dents d’arcades opposées soient harmonieux et non traumatisants pour le desmodonte. Des malpositions dentaires vont entrainer une malocclusion qui va être la troisième grande cause de maladie dentaire avec la carie et la maladie parodontale.

L’étude complète de l’occlusion normale et anormale est trop compliquée pour être abordée ici, mais nous allons donner les principales informations qui permettront au lecteur de comprendre la pathologie occlusale.

L’os alvéolaire n’est pas un os stable. Il n’existait pas avant la poussée de la dent. Il nait avec elle et disparait si la dent disparait. Il reste toute la vie durant, une os fragile et remaniable. Il s’en suit que la place d’une dent sur l’arcade n’est pas définitive: elle peut changer. Ceci a des conséquences positives  et négatives.

Positives, car s’il y a des dents mal placées (nous dirons désormais en malposition), on pourra en appliquant une force constante dans une direction donnée, attribuer un autre emplacement à ces dents. C’est l’orthodontie ou orthopédie dento-faciale (O.D.F.).

Négatives, car sous la poussée des forces buccales: langue, joues, lèvres, mastications, tics, grincements de dents, succions, dents absentes, malpositions, malocclusions…et j’en oublie certainement, les dents vont se déplacer et risquer de créer des désordres. Si elles ne peuvent pas se déplacer, c’est le desmodonte qui en subira les conséquences: il se détruira et c’est là une deuxième cause de maladie parodontale.

Les malocclusions se traitent de plusieurs façons:

L’orthodontie* bien sûr, l’action sur l’articulation temporo-mandibulaire et la musculature, avec la pose des gouttières occlusales, et par un très léger meulage sélectif* des dents.

Il faudra aussi prendre en compte toutes les mauvaises habitudes (nous parlerons désormais de parafonctions*)et tenter de les neutraliser d’une manière ou d’une autre.

La musculature et le squelette, comme je viens de le dire, jouent un rôle très important dans l’occlusion. Mais l’occlusion et surtout les troubles de l’occlusion ont des effets à distance dans tout le corps. Nombres de migraines persistantes, ou des cervicalgies, ou de lombalgies… etc… sont d‘origine occlusale dentaire et peuvent être traités par une correction occlusale. Les spécialistes kinésiologues et les ostéopathes sont particulièrement concernés par les malocclusions.

* Voir:lexique.



Article précédentCOMMENT EVITER LES CARIES ET LES MALADIES PARODONTALES: LE BROSSAGE.
Article suivantCES TICS QUI DETRUISENT VOS DENTS : LES PARAFONCTIONS.
Dr. Albert Hauteville

Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935
. Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu’il a fait.
Docteur en Chirurgie Dentaire.
Docteur en Sciences Odontologiques.
Certificat d’Enseignement Supérieur en parodontologie
Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V.
Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII.
Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V.
Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris.
Titulaire du Diplôme d’Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques.
Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V
.Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d’Infirmières.
Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale.
Ex-Chef de Service de Parodontologie à l’Institut Eastman de Paris.
Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l’Hôpital Ste.Anne à Paris.
A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD.
Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : « Manuel d’Odontologie Chirurgicale »(épuisé).
Retraité depuis 2001.
Service Militaire 1960-62 en temps qu’officier de réserve du Service de Santé.
A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l’exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c’est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie.
A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe.
Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire.
Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

35 COMMENTS

  1. Bonjour,
    je me demandais, savez vous si les gouttières occlusales utilisées en cas de SADAM sont les même que celles utilisée pour le bruxisme?

    • Normalement elles ne sont pas les mêmes: pour le SADAM on cherche à vous mettre dans une position d’occlusion déterminée, alors que pour le bruxisme il faut supprimer les points d’achoppement et protéger les dents de l’usure.

  2. Bonjour,

    J’ai un problème d’occlusion suite à une dévitalisation/couronne et meulage d’une molaire : lorsque je serre les dents, seules une incisive supérieure et une incisive inférieure sont réellement en contact : du coup, l’incisive supérieure « met la pression » sur l’inférieure, qui se déplace. Résultat : début de chevauchement, et des douleurs à la mastication (ça me fait même mal depuis quelques jours sous le menton !).

    Qu’en pensez-vous ? Que faut-il faire à votre avis ? (D’avance merci pour votre réponse !)

    • Il faut voir un dentiste pour qu’il essaie de comprendre pourquoi la modification de la molaire a produit cet effet et sans doute couronner cette dent.

  3. Merci pour votre réponse. Que pensez-vous de ma douleur sous le menton ? Devrais-je venir chez mon dentiste avec un panoramique dentaire, y a t-il quelque chose à suspecter de plus grave ?

  4. Bonjour,
    Je viens de commencer de faire de l’athlétisme un niveau professionnel. Je constate qu’à chaque fis que je m’entraîne, je ressens le lendemain un certains déplacement de mes incisives du haut. A quoi cela peut-être dû. Mon dentiste m’a donné une gouttière mais ça ne résout pas le problème et mes incisives se déplacent de plus en plus vers l’extérieure.
    Merci d’avance pour votre réponse.

    • surveillez la position de votre mandibule pendant l’entrainement, quel sport faites vous? Envoyez moi sur « conseil-dentaire@orage.fr » une photo de votre gouttière (quand la portez-vous?) est elle en haut ou en bas?
      + une photo de vous dents antérieures.

  5. bonjour j ai des problemes d occlusion qui datent. dernierement mon orl m a dirige vers un dentiste qui m’a meule plusieurs dents en meme temps.. depuis forts maux de tete et de nuque ainsi que atm (les douleurs sont apparues 3 jours apres.) comment puis je faire pour trouver un dentiste specialise en occlusion pr m’aider car la j ai beau prendre des antidouleurs rien n y fait . je suis sur paris. y a t il un service ds un hopital ? merci .

    • oui il y a un service spécialisé en occlusion au service de stomatologie de l’Hopital Pitié-Salpétrière. Dr. Chikani, mais il faut plusieurs mois pour obtenir un rV

      • merci pr votre reponse . mais c est normal que les douleurs apparaissent 3 jours apres? et pas de suite ? et ca peut se resorber ? merci

  6. Bonsoir Docteur,
    Pouvez vous me conseiller un ou deux specialiste de l’occlusion hopital ou privée.
    J’ai depuis un an maintenant des mots de tetes, la machoire constament serré et de forte pressions au niveau des tempes.
    Merci aussi de nous donner votre avis sur la position de la langue au repos.
    Aujourdui je ne sais plus ou la mettre !

    Merci pour tout

    • La langue est un sujet très sensible, sur lequel je m’efforce de parler le moins possible, car plus vous y pensez et plus vous ne savez plus quoi en faire. Oubliez la! Ma longue expérience, m’a appris qu’il ne faut jamais dire à un patient de ne pas bouger la langue pendant une séance de soins, ni la mettre comme ceci ou comme cela, car c’est pour le coup qu’il devient complètement angoissé et ne sais plus où la mettre!!!
      Et depuis que j’ai ce blog, je suis étonné de constater à quel point la langue est un sujet d’angoisse pour un grand nombre de lecteurs!

      • Avant ces problème de mâchoires serrées et de maux de tête je ne me posait pas cette question, ma langue je ne savais pas ou elle était et je m’en portait très bien.
        Depuis ces problème je la « sent » toute la journée et je ne sais plus ou est sa place.
        Je pense donc que le sujet est le problème des patients ayant des problèmes de douleur et de mâchoire serrées.

  7. bonjour Docteur
    étant bruxiste invétéré, j’ai dû me faire refaire une grande partie de ma dentition, qui était extrêmement usée, en bas notamment. Ces travaux ont été terminés il y a 1 an maintenant. Mais je sens toujours, malgré plus d’1 an de période d’accoutumance, des points de contacts désagréables sur les prémolaires, des impressions de non-contact avec d’autres dents, et certaines sont devenues sensibles au contact de celle en face. Je suis retourné voir à 3 reprises mon dentiste qui m’a dit ne rien remarquer d’anormal (tests au papier carbone) et a légèrement limé une dent pour essayer de me soulager.
    Peut il s’agir d’un problème d’occlusion non optimale ? Est ce rédhibitoire, ou dois je consulter (ailleurs) pour améliorer cette situation?
    merci pour un avis
    et pour votre blog

  8. Bonjour,
    Mon fils de 15 ans et demi subit un traitement d’orthodontie depuis deux ans.
    Une de ses canines a du mal a sortir à cause paraît-il d’un amas de peau trop épais autour.
    Pouvez-vous me dire si un traitement d’osthéopathie maxillo faciale pourrait aider celle-ci a sortir plus rapidement ?
    Merci beaucoup

    • Je n’ai jamais entendu parles de cela. Je suis chirurgien et il y a plusieurs techniques qui peuvent faciliter l’évolution des canines.

  9. Bonjour,
    Des problèmes de dents depuis que je suis très jeune, cela a commencé par l’extraction d’une incisive en bas, puis d’autres dents cariées par la suite..
    Je suis dans une errance médicale dentaire complète, et notamment suite à de multiples soins dentaires depuis 1993, resections apicales, curetages, extraction, pose de couronnes ,extractions ,pose de bridges, puis appareil amovible car pas assez de masse osseuse pour faire des implants…déposer sans précautions des amalgames, des couronnes acier, appareil refait plusieurs fois Je me retrouve edentée avec un appareil partiel qui tombe…
    aujourd’hui dans des souffrances atroces, complétement handicapée, sans emploi et surtout sans horizons….et je ne suis pas encore à l’âge de la retraite.
    Je souffre de maux de tête,
    des cervicales,
    de douleurs faciales terribles types brulures, picotements, tiraillements….
    de douleurs des os de la mâchoire,
    d’épuisement intense,
    de douleurs osseuses multiples, ligamentaires, tendineuses….je suis un corps souffrant sans répit.
    Je suis au fond du gouffre complètement suicidaire.
    Que faire, ou aller, je ne vois plus d’issue si ce n’est une définitive, on dit que les douleurs dentaires rendent fou? c’est une réalité.
    J’ai tout essayé ,médecins allopathiques, ostéopathes, homéopathes…etc, j’ai vu des tas de praticiens dentaires différents…
    Je dois passer pour une allumée de première, mais j’ai toujours avancé le fait que
    mes ^problèmes ont démarré avec une infection dentaire qui a trainé et suivie d’une extraction….
    Aujourd’hui je suis détruite et en souffrance permanente…
    Mon dernier dentiste à chaque nouvelle douleur, ne veut plus entendre parler de moi..il ne voit rien sur les radios donc je n’ai rien…
    AIDEZ MOI….

    • Pour que je puisse vous aider vraiment, il faut m’envoyer une radio récente, sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, et horizontales, lettre D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpeg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.
      Les radiologues sont médecins et ont le droit de faire des radios sans ordonnance, s’ils le souhaitent.

  10. Excusez moi d’avoir été trop longue dans mon commentaire, il me faudrait un livre pour raconter mon errance….
    depuis 23 ans……
    bien cordialement

  11. Bonjour docteur ,je souffre de migraine depuis maintenant 10 (j’ai 20 ans) d’origine inconnue (pas de problème neurologique ou ophtalmologique ) jusqu’à ce que je tombe sur votre article, et il s’avère que mes migraine sont dues à un problème d’occlusion (on m’a extrait mes 2 première prémolaires supérieure et une seule inférieure ) . Je porte une gouttière occlusale depuis une année et mes migraines se sont espacées, mais ces derniers temps elles sont revenues et de plus en plus fréquentes . Je m’excuse pour ce long message mais j’aimerai avoir votre avis docteur , que dois je faire ?

    • Vous avez sans aucun doute un problème occlusal, mais d’après mon expérience, plus de la moitié de la populationa a des problèmes occluaux, et il n’y a pas une moitié de la population qui a des migraines: il y a autre chose en plus. Le mot « stress » ne me convient pas, mais c’est celui qu’il est classique d’employer parce qu’autrement c’est trop difficile à définir.
      Vous avez deux voies à explorer: occlusodontie et/ou kinésithérapie maxillo-faciale
      et ostéopathie, relaxation, sophrologie, yoga etc…

      • Merci pour votre réponse docteur , donc concrètement il n’y a pas un moyen direct pour que ces douleurs handicapantes cessent une bonne fois pour toute

  12. Bonjour Docteur,

    Merci pour votre blog qui est vraiment super !
    Mon cauchemar à commencer il y a 7 ans, une douleur horrible et soudaine dans l’aine gauche m’est apparue, depuis la douleur s’est estompée mais j’ai du mal à écarter ma jambe, douleur articulaire, dans le dos et grosses fatigues….. J’ai bien sur fait tous les examens possibles et inimaginables, spécialistes et compagnies…. J’ai tout fait sauf les DENTS ! Il y a 7 ans j’ai eu une couronne en niquel et une dent dévitalisée sur mes 2 molaires du fond machoire sup coté gauche et tout à commencer depuis…J’ai décidé de faire un test aux metaux lourds et bingo : mercure, plomb et niquel en forte dose. Je ferait donc un réaction à ma couronne ou le niquel m’empoisonnerai petit à petit ainsi que mes 7 plombages. Je me suis interessée également à la malocclusion, et j’ai regarder mes dents là ou il y a la dent dévitalisé la dent du bas ressort par rapport à en haut bref je pense qu’il y a 7 ans j’ai subit un déséquilibre du à cette couronne et à la dent dévitalisée. Je recherche un spécialiste de la malocclusion, spécialiste dans le retrait des plombages et remplacement de ceux-ci par du naturel le plus possible ainsi que changement de couronne sans métal.
    Vous êtes mon dernier espoir pour que tout s’arrange !!!
    Merci d’avoir pris le temps de me lire.

    • Il est difficile de trouver un dentiste qui sache faire tout cela: il va falloir en voir plusieurs. Commencez par m’envoyer une radio panoramique et des photos de vos dents , sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies et les photos numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement , sinon pour les scanners trop lourds faites des captures d’écran des clichés intéressants. Les radiographies panoramiques et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, et horizontales, lettre D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpeg en pièces jointes. Il est indispensable que les radios et photos soient nettes. Renvoyez moi vos questions résumées et formulées clairement en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.
      Dans quel région êtes vous?

      • Bonsoir,
        Merci pour votre réponse.
        Je suis dans la Bourgogne.
        Je n’ai pas de radio panoramique de mes dents.
        Quand vous parlez de photo c’est scanner ou une vrai photo ?
        Pour tout vous dire j’ai rendez-vous chez un dentiste demain qui doit m’enlever ma couronne et me l’a remplacer par une autre mais j’ai une amie qui m’en a dit pas que du bien donc je ne sais pas si je dois y aller ….Je pourrais vous donner son nom en message privé.
        Je pourrais lui demander déjà demain une radio panoramique et photos.

        Merci

        • Oui, faites faire une panoramique et demandez en une copie (emportez une clef USB). Pour les photos, faites vous même des photos de vos dents avec votre téléphone: haut, bas, dent serrées gencives…
          Je ne connais personne en Bourgogne…je suis bêtement parisien…mais j’ai fait une partie de mon service militaire à l’Hôpital Hyacynthe Vincent à Dijon!!!

          • J’ai du annuler mon rendez-vous car il ne voulait pas me faire qu’une panoramique il y avait des patients en attente urgent donc j’ai cédé ma place. Je vais reprendre un rdv pour faire une panoramique. Ok pour les photos.
            Je vous transmet ça dés que possible.
            Merci

  13. Bonjour Docteur,

    D’après ma compréhension (corrigez-moi SVP si je me trompe), le traitement d’un SADAM se fait généralement en 2 phases :
    • Le port d’une gouttière occlusale, pratique qui relève donc de l’occlusodontie
    • La pérennisation, alliant différentes techniques comme par exemple l’orthodontie ou la coronoplastie
    Ma question est : dans le cas où la phase de pérennisation est réalisée par orthodontie, comment assure-t-on au patient le maintien de sa mandibule dans sa position thérapeutique tout au long du traitement ? Peut-on conserver une gouttière durant le traitement orthodontique ? En d’autres termes, comment les traitements d’occlusodontie et d’orthodontie se marient-ils ? Quels sont les techniques envisageables pour un tel mariage ? Les gouttières Invisalign répondent-elles à ce problème ?

    Merci de votre aide.

    Patrick

    PS: Merci pour votre site

    • Vous avez parfaitement compris le processus; mais il n’y pas de règle générale car il n’y a pas 2 occlusions identiques. Chaque praticien se fait sa propre méthode et l’adapte pour chaque patient.
      C’est très souvent le cas dans notre profession, c’est la raison pour laquelle je répond toujours ce genre de question de la manière suivante:
      il ne faut pas choisir une méthode, ni un matériel, ni un matériau, ni une technologie: il faut choisir un praticien et ensuite le laisser faire à son idée.
      Comme tout le monde peut le constater, mon blog a pour but d’informer le public au maximum, mais il arrive un moment ou trop d’information nuit au bon déroulement du traitement. Ce que nous faisons n’obéit pas à des lois mathématiques, où tout au moins les paramètre sont si nombreux que nous ne pouvons pas tous les maitriser: il faut alors laisser parler notre instinct, notre sens clinique ET NOTRE EXPERIENCE EMPIRIQUE!!!

  14. Bonjour,

    Je vous écris au nom de ma compagne, qui a débuté un traitement d’orthodontie en octobre dernier. Plus qu’esthétique, c’est surtout les douleurs cervicales et dorsales qui l’ont amené à se décider pour de l’orthodontie adulte (qu’elle n’avait pas faite plus jeune, malgré les recommandations).
    L’orthodontiste nous avait été fortement recommandée, et son approche nous avait plutôt séduit. La mâchoire supérieure étant très en avant (avec une difficulté évidente pour mâcher), elle avait posé la question si une expansion ne serait pas nécessaire. Ma compagne étant kinésithérapeute et utilisant beaucoup de techniques d’ostéopathie, elle avait spécifié que cette expansion pourrait être envisagée. Les radios avaient révélé le manque de place dans la mâchoire pour aligner les dents, mais les premiers avis de dentistes étaient plutôt portés sur un retrait de dents. L’orthodontiste choisie avait proposé de faire du stripping à la place, ce qui était une solution satisfaisante pour ma compagne.

    Mais depuis la pose de l’appareil, et après chaque visite, les fils avaient tendance à lâcher, ce qui blessait la langue et provoquait des douleurs. Et lors d’une formation sur la thérapie cranio-sacrée, des ostéopathes et orthodontistes lui ont diagnostiqué que la mâchoire était trop petite pour que le traitement d’orthodontie soit efficace. Ce qui provoquait les douleurs persistantes, mais également l’instabilité des fils.

    Suite à ce diagnostic, elle est allée à sa visite mensuelle, où elle a exposé ses doutes à son orthodontiste, qui a réitéré que selon son expertise, ma compagne n’avait pas besoin d’expansion. Cela s’est finalement achevée sur une question de confiance, de croyance en un diagnostic ou un autre, d’une opinion face à une autre.
    Et s’est également posée la question des compétences de cette orthodontiste en terme de vision holistique.

    Que faire dans cette situation? Auriez-vous un conseil ou un contact pour un diagnostic plus sûr?
    Cet appareil est une douleur supplémentaire, et la gêne énormément dans son travail. En plus du coût conséquent pour de l’orthodontie adulte, devoir faire marche arrière dans le processus, en essayant de trouver un autre spécialiste, avec plus de 2500€ déjà investis…

    Merci beaucoup pour votre conseil!

    Cordialement,

    PB

    • Il faudrait prendre l’avis d’un orthodontiste et d’un chirurgien maxillofacial expérimentés.

LEAVE A REPLY