Home PREVENTION BUCCO-DENTAIRE Vivre centenaire avec ses dents

Vivre centenaire avec ses dents

1610
2
SHARE

Article remis à jour le 10/09/2016.

Peut-on ne jamais perdre ses dents? Oui c’est parfaitement possible.
C’est sûr, nombre d’entre nous vivrons centenaires. Il vaut donc mieux être en bon état plutôt que décati! Quand j’ai fait mes études, j’ai appris que l’édentation totale était quasi de règle après 60 ans. Les cours et les travaux pratiques de prothèse totale occupaient une grande partie de notre emploi du temps. Heureusement, il n’en est plus de même aujourd’hui. Grâce surtout aux méthodes de prévention, et aussi au développement des techniques thérapeutiques, j’ai promis à mes patients que s’ils suivaient bien mes conseils ils ne perdraient pas leurs dents. Et j’ai tenu ma promesse, du moins jusqu’à mon départ en retraite. J’espère qu’il en est de même pour la personne qui m’a succédé. Mais, me dira-t-on, vous exerciez  dans un milieu élitiste,  il n’en est pas de même au fin fond des campagnes. Peut-être, mais on en est proche. Et si je suis ici devant mon clavier d’ordinateur, c’est justement pour aider encore à ce qu’on y arrive plus vite!

lA PREVENTION DES MALADIES DENTAIRES

1- avoir un régime alimentaire équilibré en vitamines et sels minéraux,
Manger du chocolat.

2- consommer du sel fluorés

3- réduire la consommation d’aliments sucrés

4- utiliser un dentifrice contenant du fluor

5- Se brosser les dents 3 fois par jour après chaque repas avec une brosse à dents en bon état et selon la technique indiquée (cliquer ICI )et complèter avec du fil de soie et brossettes inter-dentaires

6- Faire un contrôle 2 fois par an par un praticien, suivi d’un détartrage, et pour les enfants avoir recours à des praticiens pédodontistes et orthodontistes (spécialistes pour enfants).

7- Lutter contre les manies et les tics nuisibles à vos dents(cliquer ICI) Respecter vos dents et ne faites pas n’importe quoi avec. Ne reportez pas tout votre stress sur les dents: veillez à avoir toujours 2 mm entre les dents, elles ne doivent pas être en contact au repos.

8- Vos gencives ne doivent jamais saigner: si c’est le cas consultez un dentiste si possible spécialisé en parodontologie. Il en est d’ailleurs de même pour toutes les parties du corps. Le sang est fait pour circuler dans les vaisseaux sanguins et pas pour s’écouler à l’extérieur. En dehors des périodes normales de menstruation rien ne doit saigner. Tout saignement, quel qu’il soit, est un signal d’alarme qui doit être pris au sérieux.

LES ERREURS A EVITER

Ne choisissez pas votre Chirurgien Dentiste parce que c’est le plus proche de chez vous ou uniquement parce qu’il ne fait pas mal. Bien sûr, il ne doit pas faire mal, et il dispose de tous les moyens pour ça . Demandez lui toutes les explications dont vous avez besoin (ou consultez mon blog!). Ne vous laissez jamais arracher une dent sur une décision irréfléchie: au besoin consultez un autre praticien. Un bon praticien doit accepter et même apprécier que vous demandiez un deuxième avis, peut-être même vous adresser  à un spécialiste. Ne vous laissez pas dévitaliser une dent sans avoir demandé s’il n’y a pas moyen de faire autrement. Toute dent dévitalisée devient fragile et cassante et doit être couronnée. N’attendez pas d’avoir mal pour aller consulter.

Un bon Chirurgien Dentiste se reconnait par l’attention qu’il porte aux actes de prévention, au questionnaire du patient, à l’examen soigneux de la bouche et des dents. Au temps qu’il passe à faire un détartrage; un vrai détartrage demande 20 à 30 minutes. Malheureusement le prix qu’impose la sécurité sociale ne permet pas d’y passer plus de 10 à 15 minutes; un praticien consciencieux accepte de perdre de l’argent sur les détartrages et faire oeuvre de prévention. Un bon dentiste accepte de passer du temps non rémunéré à vous apprendre à brosser vos dents. J’espère que mon blog le soulagera de cette tâche.

En cas de perte d’une dent, il faut toujours la remplacer, car une édentation même d’une seule dent provoque un désordre complet dans votre denture ( voirICI).
Choisissez toujours la méthode de replacement la moins mutilante pour les autres dents (à l’heure actuelle les implants chaque fois que c’est possible).

PRESERVATION DU CAPITAL DENT

Plus vous attendrez pour vous faire soigner et plus cela vous coûtera cher. La prévention est toujours plus économique que la thérapeutique, malheureusement les pouvoirs publics et la sécurité sociale mettent beaucoup de temps avant d’intégrer cette notion.  Vos dents sont un capital, la sécurité sociale ne peut pas tout pour vous, elle a des limites. Prévoyez de souscrire à des mutuelles qui remboursent bien les dents.

En conclusion, c’est comme le bout de bois de Raymond Devos: un bout de bois ça a deux bouts. Pour les dents c’est pareil: tenez à elles, elles tiendront à vous!

 

SHARE
Previous articleLes difficultés avec les dents de sagesse.
Next articleSinusites d’origine dentaire.
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 au Caire en Egypte. - 1949/1955 Etudes de la 4ième à la terminale au LYCEE BUFFON PARIS. - Baccalauréat 1ière Série Moderne M’. - Terminale Sciences Expérimentales. - 1955 PCB 4Certificats : Physique, Chimie, Biologie animale et Biologie végétale. - 1960 DIPLOME CHIRURGIEN DENTISTE Faculté de médecine de Paris + cursus libre Externat Médecine 2 ans. - 1960 à 1962 Service militaire : Ecole d’Officiers de Reserve et Exercice professionnel hospitalier (Hôpital Hyacinthe Vincent à Dijon) - 1960 Exercice privé à Dugny - 1964 à 1981 Exercice privé à Tremblay en France - 1966 à 1973 Attaché de consultation Hôpital Ste. Anne à Paris - 1966 à 1976 Formation en Sophrologie - 1967 Diplôme Implants Aiguilles - 1969 Certificat d’Enseignement Supérieur en Parodontologie - 1973 Création d’un Service de Parodontologie à l’Institut Eastman à Paris - 1973 à 1983 Formation en Occlusodontie en particulier avec les professeurs JANKELSON et RAMFJORD - 1974 Doctorat en Chirurgie Dentaire - 1974 Doctorat en Sciences Odontologiques - 1975 Nommé Expert auprès de la Sécurité Sociale - 1976 à 1984 Assistant à la Faculté de Paris V René Descartes Odontologiste Assistant des Hôpitaux de Paris - 1976 Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V - 1978 Diplôme Universitaire en Chirurgie Buccale Paris V - 1979 Diplôme d’Etudes et de Recherches en Odontologie, Paris V - 1981 Exercice en Cabinet privé à Paris 17ième - 1983 Publication du livre Manuel de Chirurgie Buccale Ed. Prélat - 1994 Exercice en Cabinet privé à Paris 8ième - 1996 Diplôme Universitaire Parodontologie Paris VII - 2001 Départ à la retraite - 2011 Création du blog Conseil Dentaire Dr. Hauteville 5.000 pages lues par jour avec un maximum à 7.000 Publication du Dictionnaire Lexique Dentaire Illustré Publication de Petit Atlas d’Anatomie Dentaire Publication du Petit Atlas de Dermatologie Buccale - 2019 Auteur du Etude sur la vie du Prophète Moïse intitulée Moïse et Toutankhamon. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

2 COMMENTS

  1. Bonjour, agée de 51 ans, je suis de Reims, je souhaite etre informée: les tarifs des implants, et des chirurgiens dentaires de ma ville.
    Merci

LEAVE A REPLY