Accueil CARIOLOGIE. SOINS DENTAIRES CONSERVATEURS. ENDODONTIE. L’importance du point de contact entre deux dents.

L’importance du point de contact entre deux dents.

298
12

Les bourrages alimentaires.

Les bourrages et les rétentions alimentaires sont très dérangeants et causent d’importants dégâts sur les tissus dentaires et péri-dentaires: essayons d’en comprendre les causes.

Les raisons les plus fréquentes et les plus évidentes sont les caries, mais parfois la carie est une conséquence du bourrage et non pas la cause.

Pour comprendre, il faut d’abord intégrer la notion de rétention: qu’est ce qui est rétentif?
Une cavité rétentive est une cavité qui retient son contenu:
Les espaces inter-dentaires sont rétentifs dans le sens vertical, mais pas dans le sens horizontal. Le fil dentaire fonctionne dans le sens vertical, les brossettes inter-dentaires fonctionnent dans le sens horizontal

Espaces interdentaires rétentifs.
Espaces interdentaires rétentifs.

La récession gingivale laisse des espaces libres entre les dents dans lesquels les aliments s’infiltrent et ont du mal à ressortir.
Les caries, bien sûr sont des pièges à aliments. Tout défaut de point de contact entre dents adjacentes est source de rétentions alimentaires.

De même, lorsqu’on prend l'empreinte d’une dent, la partie qui se trouve en dehors de la ligne de plus grand contour est de dépouille, et la partie qui se trouve en dedans de cette ligne est en contre-dépouille.

L’anatomie normale des dents et l’architecture des tissus dentaires défléchissent les aliments lors de la mastication vers l’extérieur, c’est à dire le vestibule. Les malpositions dentaires ou les séquelles de pathologies parodontales modifient cette architecture qui ne remplit plus sa fonction défléctrice, et les aliments sont envoyés vers des directions d’où ils ne peuvent pas ressortir spontanément, créant ainsi des bourrages alimentaires.

Bon point de contact: pas de bourrage.
Architecture défléctrice normale des tissus dento-parodontaux
Architecture déflectrice normale des tissus dento-parodontaux
Absence de point de contact: bourrage alimentaire
Absence de point de contact: bourrage alimentaire
Obturation débordante et contact non ponctuel: bourrage.
Obturation débordante et contact non ponctuel: bourrage.
Rétraction de la papille gingivale inter-dentaire: bourrage alimentaire.
Rétraction de la papille gingivale inter-dentaire: bourrage alimentaire.
Rétraction osseuse et poches parodontales: bourrages alimentaires.
Rétraction osseuse et poches parodontales: bourrages alimentaires.

Nous avons la démonstration avec ces quelques croquis que toute modification pathologique de l’architecture dentaire et parodontale est source de bourrages alimentaires. Il faut donc que les praticiens en soient conscients lors des restaurations  par obturations ou prothèses et lors de la chirurgie parodontale.

Il faut aussi apprendre aux patients à être conscients des bourrages alimentaires, et à utiliser les instruments d’hygiène adaptés pour les éliminer si l’architecture correcte n’a pas pu être rétablie.

Le syndrome du septum.

Lorsque le point de contact est défectueux, cela aboutit à des désordres que nous appelons le syndrome du septum, motif d’infection dentaire peu connu du public et malheureusement trop souvent des professionnels.

L’anatomie d’une dent fait qu’elle est cintrée au niveau du collet et que la ligne de plus grand contour se trouve plus proche de la face occlusale. De cette situation, il résulte qu’une dent donnée a une contact ponctuel avec les deux dents proximales. Il reste un triangle libre entre les deux dents, partiellement occupé par la partie de l’os alvéolaire qui s’appelle septum, et par la papille gingivale.

Anatomie de l'os alvéolaire.

Le feston gingival et les papilles inter dentaires.

Les pointd de contact en vue face occlusale.

Lorsqu’une carie détruit le point de contact, le praticien qui fait l’obturation doit reproduire à l’identique le point de contact original. Et croyez moi, ce n’est pas facile. Un défaut du point de contact amène à des bourrages alimentaires ou à des rétentions d’aliments qui vont enchaîner une série de catastrophes.

Point de contact non ponctuel, et obturation débordante: rétention alimentaire.(lecourrierdudentiste.com)
Point de contact non ponctuel, et obturation débordante: rétention alimentaire.(lecourrierdudentiste.com)
Point de contact insuffisant et obturation débordante.

Comment savoir si un point de contact est bon?
Le meilleur test est le fil de soie: si le fil ne passe pas, c’est parce que le point de contact est collé. S’il passe et se déchire, c’est parce que le point de contact n’est pas ponctuel, ou l’obturation débordante. Lorsque que le point de contact est bon, le fil de soie doit passer en faisant un « clic », et doit ressortir de même, sans se déchirer; il doit circuler librement dans l’espace inter-dentaire et n’accrocher nulle part.

Qu’est-ce que le syndrome du septum? C’est une inflammation des tissus de l’espace inter-dentaire, d’abord la gencive, puis si rien n’est fait, l’os alvéolaire, et qui se termine par la destruction du septum osseux et une infection avec un petit abcès localisé entre les deux dents concernées.

Syndrome du septum du a deux amalgammes collés (shared.com)
Syndrome du septum dû à deux amalgames collés (shared.com).
Ce qu'il ne faut jamais faire! (dentoscope)
Ce qu’il ne faut jamais faire! Remarquez la lyse osseuse: le septum est plus noir sur la radio. (dentoscope)
Ce qu'il ne faut pas faire: grande surface de contact non ponctiforme, avec impossibilité de nettoyage correct.
Ce qu’il ne faut pas faire: grande surface de contact de 15 avec 14, non ponctiforme, avec impossibilité de nettoyage correct.
Ce qu'il faut faire.
Ce qu’il faut faire.

Traitement.
Comme chaque fois, le traitement commence par la suppression de la cause: refaire les obturations défectueuses et rétablissement d’un point de contact conforme à ce que j’ai dit plus haut.
En même temps, il faut prescrire un nettoyage et une désinfection locale: bains de bouche à la chlorhexidine après chaque repas, et instillation avec un micro-compte-gouttes d’eau oxygénée pure à 10 volumes .

S’il y a un vrai abcès, prescription d’antibiotiques.
Après disparition de l’infection et de l’inflammation, il est souvent nécessaire de faire une petite chirurgie parodontale du septum et des deux dents adjacentes.

Ce petit exposé permet de comprendre pourquoi un inlay est mieux qu’une obturation faite en bouche. L’inlay est fabriqué hors de la bouche, en laboratoire et a une anatomie parfaite et est très bien poli.
Un inlay bien fait, restitue intégralement l’anatomie originale de la dent.

Comment reconstituer l’espace inter-proximal et le point de contact?

Par le Dr. Nawel Allal

L’espace inter-proximal s’étend autour du point ou de la zone de contact, entouré des surfaces dentaires proximales, il est limité par les crêtes marginales du côté occlusal et par le parodonte inter-dentaire du côté cervical.

L’espace inter-dentaire est un lieu privilégié pour le développement de la carie par l’accumulation de débris alimentaires suite à des restaurations défectueuses, la préservation de son intégrité est alors impérative lors de restaurations proximales. La solution la plus performante et qui semble être la plus efficace actuellement est l'emploi combiné de matières transparentes ou métalliques de différentes formes et épaisseurs, de coins inter-dentaires judicieusement placés, et d’anneaux de séparation.
Des instruments pour modeler les résines composites, les ciments verre-ionomères et l’amalgame d’argent, peuvent aider à conserver cet espace et éviter l’apparition du syndrome du septum.
Comment préserver l’espace inter-dentaire et le point de contact?
L’obturation de cavités de classe II de Black a toujours constitué un sérieux problème pour les praticiens. Pour obtenir un résultat adéquat, les fabricants ont mis à notre disposition des anneaux de séparation ou de serrage, associés à des matrices ou à des coins.

Pour une meilleure compréhension, voici un cas clinique en images commentées.
Mme B.H. âgée de 36 ans s’est présentée au service d’odontologie conservatrice du CHU de TLEMCEN pour une douleur rythmée provoquée par les repas, une sensation de gène et de compression entre la deuxième prémolaire et la première molaire supérieure droite. L’examen clinique a révélé une obturation débordante entre les deux dents et une carie sur la molaire.
Radiographie préopératoire montrant une restauration débordante entre la 15 et la 16:

PHOTO ARTICLE 1Vue vestibulaire montrant une papille enflammée et une rétention alimentaire entre la 15 et la 16:

photoVue occlusale montrant une cavité carieuse mésiale sur la 16 et une restauration à l’amalgame d’argent occlusale ainsi qu’ une restauration au composite débordante sur la 15:

PHOTO ARTICLE CAspect des dents après désobturation des restaurations et ouverture de la cavité carieuse:
PHOTO ARTICLE DAspect des dents après curetage dentinaire et nettoyage des cavités:

PHOTO ARTICLE EMise en place des matrices sectorielles, coin inter-dentaire en plastique et 2 anneaux séparateurs:

PHOTO ARTICLE FMise en place du ciment verre-ionomère au fond des cavités:

PHOTO ARTICLE GLes dents après mordançage de l’émail avec de l’acide phosphorique à 37%:
photo article h L’application de l’adhésif à l’aide d’un pinceau:
PHOTO ARTICLE IPhoto-polymérisation de l’adhésif:             PHOTO ARTICLE JMise en place du composite par apports successifs de fines épaisseurs (stratification):                        PHOTO ARTICLE KPolissage des restaurations après durcissement avec disque abrasif:
PHOTO ARTICLE LRésultat final vue vestibulaire:
PHOTO ARTICLE M  Vue occlusale:                      IMG_0374La radiographie post-opératoire                                      PHOTO ARTICLE N

Conclusion :
Un traitement réussi permet un entretien soigné et régulier des zones proximales par un patient sensibilisé au contrôle de plaque et à un brossage rigoureux, ainsi que le passage du fil de soie qui ne doit pas se déchirer au passage du point de contact.

L’espace  inter-dentaire, entité anatomique et fonctionnelle importante des arcades dentaires, doit être connu et respecté par les praticiens afin de réaliser des obturations non iatrogènes et physiologiques.

Prophylaxie.

Ces trois volets, extraits de trois article différents publiés séparément, montrent bien la nécessité de bien veiller à ce que le point de contact et l’espace inter-proximal, soient toujours en état de remplir leur fonction: ne pas créer de rétentions alimentaires.
Et même lorsque les dents sont indemnes et en bonne santé, le nettoyage de cette zone doit être particulièrement soigneux avec une instrumentation adaptée à chaque cas.

Le fil de soie dentaire: utiliser du fil de soie dentaire ciré, ou non selon ce qui vous convient le mieux. En couper une longueur de 30 cm. Enrouler chaque extrémité autour  de l’index de chacune de deux mains pour bien assurer le fil et bien le tendre sans qu’il glisse. Forcer le passage entre deux dents. Tirer en même temps des deux côtés pour que le fil épouse le contour d’une des deux dents et faire un mouvement de haut en bas pour racler toute la surface de cette dent (voir dessins et photos ci-dessous). Ne jamais faire de mouvement longitudinal du  fil, cela scie la gencive et use le collet des dents. Répéter la même opération avec l’autre dent. Et continuer ainsi jusqu’au nettoyage de toutes les dents.

Passage du fil de soie, de haut en bas en arrodissant sur la paroi de la dent.
Passage du fil de soie, de haut en bas en arrondissant sur la paroi de la dent.

Si vous avez des difficultés a maintenir le fil entre vos doigts, procurez vous en pharmacie une fourche sur laquelle vous pourrez tendre le fil ce qui facilite beaucoup l’opération. Ou des fourches déjà montées comme celle du cliché suivant.

Les brossettes interdentaires.
Elles servent à nettoyer les espaces entre les dents. Choisissez les en fonction de votre anatomie, grosses ou fines ou moyennes, et coniques ou cylindriques.

Elles peuvent aussi servir au nettoyages des prothèses fixes type bridges, d’autant plus que le fil de soie ne peut pas passer dans ces cas là. On s’en sert alors pour nettoyer sous les travées des bridges.

brosettes Crinex.
Brossettes Crinex.
Brossettes CURAPROX.
Brossettes CURAPROX.

Mieux que les brossettes, je préfère personnellement les SOFT PICS. Il y en a de plusieurs grosseurs.

Soft Picks fins
Soft Picks fins

 

 

et je préfère ceux qui sont incurvés (ADVANCED).

Soft Picks incurvés, existent en 2 grosseurs.
Soft Picks Advanced incurvés

 

 

 

 

 

Les hydropulseurs.

L’hydropulseur est une turbine électrique qui envoie un jet d’eau alternatif en pression par l’intermédiaire d’une canule dans les espaces inter-dentaires et dans le sillon gingival. On peut adjoindre à l’eau un bain de bouche antiseptique. On ne peut pas mettre de sel, cela corrode la mécanique.
L’effet de ce jet est multiple: il chasse les débris d’aliments retenus dans les espaces rétentifs, il masse la gencive et de ce fait, améliore la circulation sanguine; il peut être le vecteur d’un produit adjoint à l’eau, et donne une sensation de fraîcheur et de bien-être.

Je pense que cette publications s’adresse aussi bien aux professionnels qu’au grand public, car il ne suffit pas de dire aux patients qu’il faut avoir une hygiène bucco-dentaire parfaite: il faut aussi expliquer  pourquoi et comment.

Article précédentComment vivre avec une prothèse mobile
Article suivantLa dépose d’un implant.
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

12 COMMENTS

  1. Comme d’habitude, un article très intéressant et très utile. J’avoue que je n’ai pas encore fini la lecture, je ferai cela le soir. Bonne continuation docteur

  2. Bonjour Docteur,

    Encore une fois je reviens vers vous…
    Je viens d’être opérée ce vendredi 21 septembre et l’on m’a posé trois implants, le chirurgien m’a dit d’attendre au moins 5 mois avant que le dentiste ne me place les couronnes.;
    je suis un protocole antibiotique pdt 8 jours + prednisolone pdt 4 jours + bains de bouche à l’éludril pdt 8 jours + doliprane chaque 6 heures (suivant douleur… codoliprane les 2 premières nuits suivant l’intervention)

    ma question est la suivante:

    puis je masser ma gencive avec du hyalugel le soir et d’à partir de quand?

    vous avez conseillé de prendre de l’acide hyaluronique en poudre à diluer qu’on peut commander en pharmacie: à partir de quand et à quelle dose?

    les dentistes sont très peu bavards sur les traitements de prévention, et chaque fois je demande ainsi j’ai demandé des conseils au chirurgien pour consolider l’os et la gencive… il m’ a répondu de manière très évasive sur la Vit D et le calcium… sans plus

    Merci pour vos conseils

    • Le mieux est de masser la gencive avec du gel HYALUGEL aussitôt que les fils sont retirés. Prenez une unidose de vit.D ( ou mangez du foie de morue en boite)et de la vit.C (ou mangez des agrumes)pendant un mois. Mangez des produits laitier pour avoir assez de calcium à fixer avec les vitamines.

  3. Bonjour Docteur
    Je voudrais vous poser une question sur une dent molaire sur laquelle la dentiste m’a fait un plombage depuis quelques mois et qui me fait mal aujourd’hui donc je suis allé la voir ce matin et elle m’a fait une petite radio et m’a dit que c’était une petite inflammation pour cela elle m’a prescrit inflammyl fort. Comment je peux vous envoyer le cliché de la radio pour avoir votre avis docteur.

    Par avance merci

    • JE VOUS AI REPONDU PAR MAIL: JE CROIS QU’IL VAUT MIEUX EXTRAIRE CETTE DENT QUI VOUS COÛTERAIT TROP CHER AVEC PEU DE CHANCES DE LA SAUVER.

  4. Cher docteur,

    J’ai été voir ma dentiste pour extraire la dent en question mais elle a refusé de l’extraire sous prétexte qu’elle n’a plus de matériels stérilisés. J’ai l’impression qu’elle veut se débarrasser de moi.

    Je vous écris pour savoir si je dois consulter un stomatologue?

    Dans la radio, est-ce qu’il y a un problème au niveau de l’os ou la dent autrement dit est-ce que c’est grave?

    Désolé, je me commence à m’inquiéter.

    Est-ce qu’il suffit de l’extraire pour que tout rentre dans l’ordre?

    Merci à l’avance

    • Votre dent est un peu difficile à extraire et c’est pour cela que votre dentiste a préféré se défiler. Consultez un spécialiste en chirurgie orale.

  5. Bonjour Docteur

    Je viens d’extraire la dent en question. Ie médecin m’a fait des points de suture de sur les quatre côtés. Est-ce normal?

    De plus, au cours de l’opération, il a ouvert la porte pour appeler sa secrétaire ensuite il a repris pour me faire les points de suture tout ça sans changer les gants!!!

    Est-ce ceci est un motif pour déposer une plainte contre lui?

    Enfin il m’a prescrit Azro 500 et doliprane 1000, est ce que c est suffisant?

    • Si tout se passe bien pour vous, il n’y a pas de motif de plainte. Mais si vous n’avez plus confiance en lui, ce que je peux comprendre, changez de dentiste.

LEAVE A REPLY