Accueil PARODONTOLOGIE.Déchaussement des dents La parodontologie médicale. Méthode de Bonner.

La parodontologie médicale. Méthode de Bonner.

40
1

Avant que la parodontologie ne dérive complètement vers la chirurgie, nous faisions une parodontie beaucoup plus médicale.

J’en ai déjà parlé dans la phase  initiale du traitement. (ICI)

Mais j’estime que la médecine doit passer avant la chirurgie, car beaucoup moins invasive, et bien que je sois chirurgien j’ai toujours considéré  la chirurgie comme l’échec de la médecine. Il faut donc passer d’abord par le traitement médicale avant de proposer un traitement chirurgical.

Bin sûr la chirurgie à toujours plus de prestige et de panache que la médecine, et est mieux rémunérée…mais ce qui compte en premier est quand même bien l’intérêt du patient!

Maintenant, on nous présente la méthode de Bonner comme une nouveauté! Sans doute, car on dispose de nouveaux moyens de diagnostic…mais la démarche est la même.

« La Méthode Bonner repose sur une gestion étroite du microbiome parodontal à l’aide d’outils mécanique, pharmaceutique et de techniques d’hygiène spécifiques. Par gestion, on entend l’élimination complète de la flore pathogène, les microbes par exemple, qui se logent sous les gencives, sans intervention chirurgicale ou traitement invasif. Une fois les pathogènes disparus, la cicatrisation des gencives est rapide, les saignements s’arrêtent et l’os se régénère, éliminant la mobilité des dents » (parodontite.com)

Nous n’avions pas ces moyens là et nous prescrivions des antibiotiques à large spectre pou couvrir une protection maximale. Maintenant avec les microscopes on peut savoir quelles sont les bactéries, ou les mycoplasmes (ce que nous ignorions) incriminés.

« La Méthode Bonner repose sur une gestion étroite du microbiome parodontal à l’aide d’outils mécanique, pharmaceutique et de techniques d’hygiène spécifiques. Par gestion, on entend l’élimination complète de la flore pathogène, les microbes par exemple, qui se logent sous les gencives, sans intervention chirurgicale ou traitement invasif. Une fois les pathogènes disparus, la cicatrisation des gencives est rapide, les saignements s’arrêtent et l’os se régénère, éliminant la mobilité des dents. »

Pour ce faire reportez vous aux articles (ICI )  et (ICI).

La méthode est repartie sur une dizaine de séances réparties sur un an. Le contrôle microscopique se fera à chaque fois pour contrôler l’évolution. L’étalement dans le temps est importante car il faut laisser les tissus se reconstituer. La gencive se recolle, les saignements disparaissent et la mobilité des dents diminue.

Un traitement antimycosique spécifique peut être prescrit.

Evidemment il ne faut pas exclure la chirurgie, lorsqu’on s’y est pris trop tard et que le poches infra osseuses sont inaccessibles à l’hygiène

Article précédentLexique Dictionnaire Illustré Dentaire.
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935. Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Il est l'auteur de Moïse et Toutankhamon, ouvrage paru à compte d'auteur disponible ici : https://amzn.to/2uzJQXo Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

1 COMMENT

  1. Un grand merci docteur pour cet article et pour les informations que vous essayez de partager avec nous tous.

    Encore une un très grand merci

LEAVE A REPLY