Accueil IMPLANTS BUCCO-DENTAIRES LES PARTICULARITÉS DE LA PROTHÈSE IMPLANTAIRE.

LES PARTICULARITÉS DE LA PROTHÈSE IMPLANTAIRE.

1583
55

L’implant n’a pas de desmodonte comme la dent. La prothèse qui s’adapte dessus ne peut pas avoir les mêmes caractéristiques que celle qui va sur les dents naturelles. Mais les impératifs sont pratiquement les mêmes. Tout d’abord, faciliter les soins d’hygiène de façon à ce qu’il n’y ait pas de bourrages alimentaires entre les éléments prothétiques et la muqueuse gingivale, ni d’accumulation de plaque bactérienne et de tartre. Pour cela il ne faut ni angles ni arêtes, les reliefs doivent être progressifs et souples et éviter les contre-dépouilles . L’adaptation de l’armature sur l’implant doit être en forme de tulipe chaque fois que l’esthétique le permet. Le prothésiste doit aussi laisser les passages libres pour les brossettes et les manchons.

Le desmodonte joue le rôle d’un amortisseur, la dent est fixée de façon souple à l’os, alors que l’implant l’est de façon rigide. Il s’en suit que si on fait bridge mixte implants-dents, le bridge risque de bouger d’un côté et pas de l’autre, d’où descellements. Il faut donc en tenir compte dans la conception architecturale des bridges mixtes.
La transmission des forces entre la prothèse et l’implant est plus forte  qu’avec  une racine naturelle. Il s’en suit que les prothèses sur implants ont une plus grande tendance à se desceller. On a donc pris l’habitude de faire des prothèses vissées sur implants, mais il n’en reste pas moins que les vis se desserrent. Il est donc préférable de prévoir un puits d’accès pour pouvoir resserrer la vis en cas de nécessité. Le prothésiste doit donc prévoir un petit trou dans la dent, au dessus de la tête de la vis, que l’on bouche en dernier avec un peu de cire et du composite. Cela permet en cas de dévissage de retirer le composite et d’avoir un accès direct à la vis pour la resserrer.



Article précédentEXTRACTIONS DE DENTS DE SAGESSE.
Article suivantLES DENTS DES ENFANTS: LA PEDODONTIE.
Dr. Albert Hauteville

Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935
. Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu’il a fait.
Docteur en Chirurgie Dentaire.
Docteur en Sciences Odontologiques.
Certificat d’Enseignement Supérieur en parodontologie
Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V.
Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII.
Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V.
Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris.
Titulaire du Diplôme d’Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques.
Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V
.Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d’Infirmières.
Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale.
Ex-Chef de Service de Parodontologie à l’Institut Eastman de Paris.
Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l’Hôpital Ste.Anne à Paris.
A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD.
Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : « Manuel d’Odontologie Chirurgicale »(épuisé).
Retraité depuis 2001.
Service Militaire 1960-62 en temps qu’officier de réserve du Service de Santé.
A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l’exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c’est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie.
A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe.
Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire.
Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

55 COMMENTS

  1. Bonjour,

    Porteur d’une valve biologique depuis 2011 je me trouve dans une situation inextricable avec les problèmes dentaires. je subis depuis des années une parondontite qui a progressivement déchaussé les dents malgré une hygiène dentaire (brossage 2 fois par jour avec brosse post-opératoire). Il me manque plusieurs dents et les dents restantes ne supporteront pas longtemps une prothèse amovible à cause de leur déchaussement.

    Mon cardiologue en convient et ne pouvant vivre sans dents, j’essaye de conserver les dents restantes mais subissant des infections à répétition. Le dernier dentiste que j’ai vu m’a expliqué qu’il était en effet bien plus dangereux de rester dans cet état que de faire poser des implants en prenant l’amoxicilline pour les interventions et en faisant contrôler ensuite les implants tous les 3 mois.

    Certaines des dents restantes présentant des petites infection logées dans l’os de la mâchoire. mon cardiologue me prescrit l’amoxicilline et me laisse la possibilité de choisir convenant que de rester en l’état est le pire à faire.

    Il reste donc l’extraction des dents malades sans solution derrière ou faire poser les implants en prenant l’amoxicilline sans rien dire.

    Cornélien !! que faire ?

    Cordialement

    • Bonjour, expliquez à votre cardiologue qu’il faut extraire les dents et poser des implants, le tout avec une antibiothérapie à l’amoxicilline aux doses qu’il prescrira. Bien cordialement.DR.AH.

      • Bonjour,

        Il me prescrit en effet l’amoxicilline, mais quel sont les risques pour moi d’avoir des implant avec une valve biologique ensuite ?

        Une surveillance des implants trimestrielle est elle suffisante ?

        Cordialement

        • Vous courrez beaucoup plus de risques en restant avec des dents infectées. C’est à votre cardiologue de décider si vous pouvez avoir des implants. Je suppose que vous êtes aussi sous anticoagulants: il faudra que votre cardiologue définisse le protocole pour les extractions, et la pose éventuelle d’implants. Ces décisions ne doivent pas être prises par le dentiste, c’est au cardiologue de décider.

          • Bonjour,

            Je n’ai pas d’anticoagulants, c’est une valve biologique.
            Merci pour vos conseils.

            Cordialement

  2. Bonjour,
    Je me permets de rajouter à votre exposé les points suivants :

    1)Beaucoup de patients trouvent peu esthétique ce composite souvent visible au centre de la couronne en céramique placée sur leur implant.
    A mon sens , ce désavantage n’est rien par rapport au profit qu’est la possibilité de démontage aisé en cas de nécessité.
    Déjà, c’est une information utile: il permet lors d’un détartrage fait chez un dentiste qui voit le patient pour la première fois, de se douter qu’il s’agit d’une couronne sur implant afin de ne pas utiliser les ultra-sons dessus(et ainsi éviter les impacts des vibrations sur les implants ) mais des curettes spécial implants.

    Je confirme que la prothèse vissée sur implant lorsqu’elle est possible est préférable de loin à de la prothèse scellée.
    En cas de desserrage de la vis à l’intérieur de l’implant, la couronne se met à bouger, mettant alors en danger l’implant sous-jacent puisque cette mobilité peut se propager à l’implant lui-même.
    Souvent le patient se rend compte lui-même de la mobilité de sa dent, parfois c’est le dentiste qui la remarque lors d’une visite de contrôle.
    Pour le dentiste qui doit intervenir , en cas de prothèse scellée, il faut alors percer la couronne afin de retrouver la tête de vis , ce qui n’est guère aisé car il ne faut pas abimer cette tête de vis ni faire trop de dégâts au niveau de la céramique qu’on perce (dans ce cas :retour chez le prothésiste… frais, perte de temps …)
    Lorsqu’il s’agit d’une prothèse vissée , le bouchon de composite est facilement supprimé à la fraise sans risque pour la couronne, en général un petit bout de cire protège la tête de vis (sous le composite), on n’a plus qu’à resserrer la vis , remettre de la cire et par dessus placer un composite.

    -Un des désavantages du composite est qu’il peut s’user ou même disparaître , laissant alors la vis à nu, qui peut éventuellement se dzsserrer . Il convient donc de faire contrôler ses implants régulièrement auprès de son dentiste afin de s’assurer de la persistance ou du degré d’usure des composites, ainsi que de la non mobilité des couronnes sur implants.

    2)Il est aussi très important d’avoir une hygiène rigoureuse au niveau des implants afin d’éviter les dépôts de plaque dentaire puis de tartre à leur niveau (tout d’ailleurs pour toutes les dents présentes en bouche mais je dirais , bien plus encore).
    L’usage d’une brosse monotouffe afin de faire le tour des implants au contact gingival est recommandé à chaque brossage , ainsi que des brossettes interdentaires qui pourront également être utilisées en journée car aisément transportables.

    Un rendez vous tous les 6 mois est fortement conseillé afin de procéder à un détartrage soigneux de la bouche (implants compris), et contrôle des composites des couronnes implantaires, et de la non mobilité des couronnes implantaires.
    Une radiographie de contrôle des implants est conseillée tous les 2 ans afin de vérifier leur bonne ostéointégration.

    Il est important d’éviter toute inflammation gingivale en particulier au niveau des implants, car l’inflammation de la gencive se propageant à l’os sous jacent provoque une lyse osseuse, lorsque celle-ci est importante, la vis peut devenir apparente et le travail de nettoyage par le dentiste mais surtout par le patient lui-même s’en trouve considérablement compliqué , car les spires de la vis retiennent la plaque et les dépots de tartre sont excessivement difficiles à éviter, compromettant ainsi l’avenir de l’implant.

  3. Mais qu’est ce donc que ces brosses monotouffe dont parle le docteur Barras?
    Si c’est bien, j’en veux une!

  4. Il suffit d’en acheter une dans n’importe quelle pharmacie: j’en parle aussi dans mon article sur l’hygiène: ICI. Il faut lire mon blog plus attentivement mon cher Thomas!

  5. A l’attention de Thomas,

    Il existe plusieurs marques de fabricants de matériel d’hygiène,
    -chez PAPILLI: la papilli double-touffe médium
    -chez GUM: la monotouffe
    Cordialement

  6. Merci à vous deux,
    je vais tester ça :))

    Est-ce en complément de mon Inava 20/100 ou en remplacement.

    Comment on s’en sert? :)?
    Comme une brosse à dent classique?

    Bon dimanche à vous deux

    Thomas

    • En complement, c’est pour passer là où la brosse normale ne passe pas, et pour nettoyer le sulcus gingival.

  7. Ah c’est bon !,
    le mode d’emploi de la brosse monotouffe est sur le blog.

    Merci Docteur Hauteville.
    Je ne peux pas trop vous lire en ce moment Docteur car
    j’ai été embauché comme hotliner d’un blog,
    Je fais la maintenance 🙂
    Et le blogueur est exigeant 🙂

  8. ces brosses ne remplacent pas la brosse à dent, elles sont un outil complémentaire qui permet d’assurer un meilleur nettoyage des dents au contact de la gencive.
    Il suffit de les passer le long de l’arcade dentaire, sur les dents, au contact de la gencive , comme si on voulait les dessiner.

  9. Mais j’adore ce docteur Barras !
    L’explication imagée sur l’utilisation de la brosse monotouffe est formidable.

  10. Bonsoir Docteur Hauteville et Docteur Baras,

    Je ne vais plus savoir dans quel ordre me laver les dents

    Si je résume,

    1 – jet d’eau
    2 – brossage avec inava
    3 – brossage avec monotouffe
    4 – fil dentaire?

    Est-ce bien cela?
    Fil dentaire tous les jours?

    Merci
    Thomas

    Ps: je sors de chez le dentiste pour un détartrage,
    Il a négligé totalement la face arrière des dernières molaires !!
    Ça m’énerve!
    Avec le miroir je vois 2 taches noires de tartre

    • En ce qui me concerne je conseille un brossage matin et soir (voire le midi si la personne le peut)
      1) Brossage avec la brosse à dent
      2) Passage de la mono ou double touffe
      3) Passage des brossettes , des softpiks, et du fil dentaire (à chaque brossage)
      4) hydropulseur (jet dentaire), mais en utilisant une pression moyenne ou basse (ce n’est pas un karcher….!!!!) et en orientant le jet perpendiculairement aux dents.
      En ce qui concerne les brossettes, pour celles qui sont transportables aisément (softpiks entre autres grâce à la petite boite inclue dans l’emballage), il est conseillé de les avoir sur soi afin de les utiliser après avoir déjeuné.

      • Très cher docteur Baras,

        Je vous remercie pour ce développement,
        En 3 vous dites :
        « 3) Passage des brossettes , des softpiks, et du fil dentaire (à chaque brossage) »

        Voulez vous dire :
        3) Passage des brossettes ou des softpiks ou du fil dentaire (à chaque brossage)
        ?

        Les softpiks remplaceraient il le fil dentaire?
        Personnellement, je n’ai pas l’impression que les softpick nettoient aussi bien que le fil dentaire…

        Qu’en pensez vous?

        Merci

        Thomas

        • Bonsoir Thomas,

          Je n’ai pas dit que les softpiks remplacent le fil dentaire .
          Ce sont des compléments utiles et nécessaires à la brosse à dent , permettant de nettoyer les espaces interdentaires, le fil de soie permet de passer à des endroits très fins où aucune brossette ni softpiks ne peut passer .
          Mais si les brossettes ont été inventées c’est que certains endroits sont impossibles ou difficiles à nettoyer au fil dentaire: espace interdentaire très large , bridge (pas de passage du fil entre les éléments du bridge).
          Donc c’est dans l’ensemble des[ fil, brossettes, soft piks ]que l’on choisit , en fonction de l’espace interdentaire que l’on veut nettoyer, l’élément que l’on va prendre pour nettoyer l’espace en question.
          En bref , – certains n’ont besoin que de fil dentaire (espaces interdentaires très fins, sans bridge)
          -d’autres utiliseront fil dentaire , brossettes de différentes tailles , ou softpiks( larges ou régular)
          ce qui est important c’est de nettoyer l’espace interdentaire régulièrement et le plus efficacement possible….
          Et il faut aussi rajouter les batonnets interdentaires que certains vont trouver plus efficaces que les soft piks regular.
          Alors, peu importe la préférence de l’un ou de l’autre, ce qui importe c’est d’être efficace !

          • En d’autres termes : vous avez bien corrigé ma phrase dans le « 3) « … Et vous voudrez bien me pardonner ce « et » qui m’a échappé…. C’est le week end …..

    • Je laisse répondre le Dr.Baras puisqu’un jour les élèves dépassent le maître…ce qui est d’ailleurs la preuve de la qualité de l’enseignement!

      • ça c’est gentil, Docteur HAUTEVILLE ….

        Plusieurs marques présentent des dentifrices de qualité
        fluocaril , sensodyne, elmex , sanogyl, colgate total… et j’en oublie…

        Certains dentifrices sont à conseiller aux personnes souffrant de parodontopathie : parodontax rouge, méridol , parogencyl entre autres

  11. Merci beaucoup pour toutes ces explications sur l’hygiène dentaire.

    On devrait apprendre tout ça à l’école.

    Très bon week end

    Thomas

  12. Bonjour Docteur,

    Et encore une fois un grand merci pour votre blog
    Et votre sollicitude sans faille pour tant d’inconnus
    traversant de bien douloureuses souffrances.

    J’ai essayé de lire l’ensemble de vos articles avant de vous
    Poser ma question, j’espère ne pas être redondante…
    Voilà une semaine que mon  » 1er parcours implant » est
    Arrivé à terme. J’ai aujourd’hui l’implant+la dent.

    Je suis très contente, c’est un vrai plaisir de pouvoir
    Mâcher à nouveau…une question cependant: sur aliments « mous »
    6Type pain,haricots, poisson etc…aucune douleurs à la mastication!! 🙂
    Sur des aliments plus « durs »: pain grillé, viande, Sandwich une douleur
    Certes assez légère mais une douleur quand même se fait ressentir!
    J’ai l’impression que ça vient quand je mâche trop fort…au fur et à mesure
    Que l’aliment se casse, la douleur disparaît

    Tout d’abord est ce que c’est normal?
    Sans « vrais »ligament sous la dent une mastication normale
    N’est peut être plus possible…
    Personne ne m’a prévenu de cette éventualité cependant…
    Doit on prendre des précautions particulières de mastication avec
    Un implant?

    Je vous remercie une nouvelle fois pour vos prochaines
    Réponses. Votre expertise mise au service de tout un chacun
    Est un cadeau rare!

    Belle année à vous.

    Cordialement,

    P.S: petite question bonus, peux récupérer sur simple
    Demande son dossier dentaire? Ou y a t il des réserves?
    Merci.

    • En effet l’implant n’a pas de liaison souple avec l’os: la sensation est donc différent d’avec une dent. Mais vous devriez vous y habituer rapidement et pouvoir bientôt mastiquer dessus normalement. Réponse à la question subsidiaire: le dossier ne vous appartient, il appartient au praticien; mais les radios vous appartiennent vous devez pouvoir en avoir copie.

  13. Bonsoir Docteur,
    j’ai deux implants dentaires sur les dents:24 et 46,depuis presque 01 an (début janvier 2014 )le problème c’est qu’il y a eu descellement des prothèses dentaires à plusieurs reprises(couronne +faux moignon)la 46 a fini par se stabiliser(ne bouge plus) après trois scellements,alors que la 24 risque de se détacher à tout moment du fait quelle est mobile pour la quatrième fois.
    Mes questions: 1-dans le cas ou la prothèse se détache et que l’implant reste à découvert,(sans la vis de cicatrisation)quel est le risque si je n’arrive pas à contacter mon chirurgien dentiste immédiatement.
    2-l’instument qu’il utilise pour détacher la prothèse en donnant des coups secs répétés,ne serais t-il pas susceptible de provoquer des micro traumatisme au niveau de l’implant et aboutir à un rejet de celui ci.
    PS:la marque des implants est: anthogyr implant oi tapered diamètre: 3,5×10.OR
    ref:OICIM35100R.
    je m’excuse si c’est trop long.
    merci.

    • J’ai toujours recommandé les prothèses vissées sur implants, cela donne beaucoup plus de sécurité. Je ne comprend pas pourquoi vos couronnes se descellent, il y a peut être un problème occlusal. L’implant ne risque rien, il faut bien nettoyer avec des bains de bouche.

  14. Bonjour,

    Hier j’ai subi une chirurgie dentaire pour la pose d’un implant.
    Tout c’est bien passé , je n’ai aucune douleur au niveau de l’implant.
    Mais j’ai l’intérieur des joues et une partie de la gencives très abimés.
    A l’intérieur de mes joues et sur la gencives, des peaux blanches tombent . j’imagine que ce sont les cellules mortes. Surtout j’aimerais savoir combien de temps mets la cicatrisation des joues et des gencives car c’est le plus douloureux pour moi ? Merci de votre réponse
    Très cordialement,
    Letty

  15. Bonjour docteur,
    Tout d’abord merci de votre blog et de vos conseils.
    Voila, j’ai eu une chirurgie dentaire en février, mars, pour arracher une dent avec infection.
    Tout a fini par rentrer dans l’ordre de ce coté. Je me suis même sentie mieux après l’extraction de cette dent, moins de fatigue e tmoins de migraine.
    Mon dentiste ma convaincu de faire un implant très rapidement. Je l’ai écouté.
    Le 8 juillet je faisais implant, c’est une molaire a gauche, l’avant derniere bas.
    L’implant apparement c’est bien passé, malgré, des douleurs atroces, et 3 jours de fievre, ematomes et enflée pendant presque 2 semaines.
    Je ne me suis pas sentie bien avec cet inplant, mes migraines sont revenues.
    La, on a fini par mettre la protese sur l’implant, il y a 3 semaines, les essaies de la protheses ont ete tres douloureux. Ils ont finis par m’anesthesier et me dire que je ne supporte rien.
    La prothese est en place, la gencive a cicatrisé, l’implant n’est pas douloureus, mais je ne peux absolument pas macher dessus depuis 3 semaines. Les dents du haut me font très très mals.
    D’abord on m’a dit qu’il fallait que je m’habitue de nouveau a macher, bon, ok, sprès, on a equilibré la molaire du fond, et la, je ne peux toujours pas macher. J’en ai marre. Je ne comprend pas et je regrette avoir fait cet implant. Pourtant le dentiste me dit, il est bien ostheo integré, tout va bien, il n’y a aucun problème. Avez-vous vu des patients souffrir de dents du haut comme ça?
    Merci de votre aide.
    Bonne soirée

      • Merci Docteur,
        Je continue a voir mon dentiste une fois par semaine, qui me corrige les occlusions, ça va un peu mieux mais j’ai tjs mal pour mâcher.
        Il me dit que ça peut prendre beaucoup de temps, je suis fatiguée de cette histoire. Je ne peux pas payer pour une autre personne en plus d’avoir payer pour ce travail la. C’est à lui de régler ce problème.
        Merci de votre aide et gentillesse

  16. Bonjour docteur.
    Je viens de subir sous AG, IOT, une méatotomie moyenne et inférieure gauche pour un implant dentaire extru dans le sinus maxillaire. Tout s’est apparemment bien passé, sauf qu’il est noté que « l’on ne parvient pas à visualiser correctement le bas-fond sinusien ». Je n’ai pas vu le chirurgien après l’opération, je ne sais donc ce que cette dernière précision signifie.
    Par ailleurs, alors que je ne ressentais aucune douleur en sortant, 6 jours après l’intervention (27.11), ma joue me semble de plus en plus endolorie, j’ai mal sous l’oeil gauche, avec des maux de tête continuels (mais j’ai également un ménagiome frontal, sous contrôle, qui s’est peut-être « réveillé » avec l’opération?), et toute la gencive gauche me fait mal. Lorsque j’appuie sur l’aile gauche du nez et sous l’oeil, j’ai une impression de « peau durcie » et de moindre sensation, comme si ce côté était sous (légère) anesthésie locale. Je suis également extrêmement fatiguée, alors même que l’intervention n’a duré qu’une petite heure.
    J’ai un rendez-vous de contrôle le 8.12, mais je suis un peu inquiète. L’hôpital est loin, l’attente longue, j’ai beaucoup de travail, et je voudrais savoir si je peux attendre sans m’inquiéter le rendez-vous prévu ou s’il veut mieux que je me déplace sans tarder.
    Avec mes remerciements.

    • je pense qu’il vaudrait mieux contacter par téléphone le chirurgien qui vous a opéré, car je ne sais pas ce qu’il a fait exactement.

  17. Mes enfants ont besoin d’aller au dentiste. Ils ont mal aux dents et je pense qu’ils pourraient avoir besoin des implants dentaires. J’espère que ce processus n’est pas trop difficile !

  18. Bonjour dr Hauteville, je dois me faire arracher 8 dents du haut et l implantologue me propose une prothèse amovible avec 4 implants or j a’ ai lu sur internet que certains implantologues se refusent à faire cela car ils disent qu il y a de fortes chances d échec à 5 ans
    Voila ce que j ai lu : « En fait, je vous conseillerai de faire du fixe sur implant et d’abandonner l’idée d’une prothèse amovible sur implant car le fait de relier les implants ensemble par une structure rigide est nettement préférable à laisser chaque implant isolé. Je ne vous ai pas parlé des proliférations de gencive autour de ce type de dispositif qui entraine à terme bactérisation, fonte osseuse et perte des implants en final après quelques années. »
    Qu’en pensez vous? Est il préférable pour moi de passer par une prothese amovible simple ( j ai 60 ans et une qualité d os tres moyenne) et je n ai pas assez d’argent pour me faire poser une prothese fixe sur implants en haut.
    Merci de votre réponse

    • Les prothèses mobiles maintenues par 4 implants et boutons pression sont faibles à condition d’avoir une hygiène parfaite (comme toujours pour tout!)et en les contrôlant régulièrement avec rebasage si nécessaire. En supposant même que les implants ne durent que 5 ans (ce que je ne crois absolument pas) ce serait une bonne étape pour vous habituer à une prothèse mobile.

  19. Bonjour,

    je suis en phase de cicatrisation aprés la pose de 6 implants
    Je me pose des questions,car mon implantologue veut me poser une prothese transvissé sur 3 implant,et scéllée sur les 3 autres (a la machoire superieure)
    Les autres avis que j’ai pris m’ont fortement déconseillé ce type de fixation mixte,car il en resulte une surcharge occlusale

    Q’en pensez vous?

    • pour ma part le préfère les prothèses transvissées car cela permet de démonter facilement en cas de nécessité

  20. Bonsoir,
    On m’a aujourd’hui posé une prothèse complète vissée sur 6 implants, au maxillaire.
    J’avais jusque là une prothèse vissée provisoire puisque j’ai pu avoir une mise en charge immédiate.
    On a fait plusieurs essais pour la définitive.
    Mais en fait je n’aime pas cette prothèse, pour plusieurs raisons que j’ai eu du mal à identifier ce matin après la pose :
    -je trouve les incisives comme « soudées » , c’est assez leger mais cela me saute quand même aux yeux, surtout a 2 interstices. Je trouve que ce manque de netteté fait sale, comme si j’avais du tartre …
    -les canines sont vraiment trop imposantes, mais je peux m’y habituer, c’etait déja le cas sur les provisioires.
    -le gencives n’est globalement pas bien délimitées, un peu trop claire surement …. et du coup y a des effets d’optiques un peu aprtout, j’ai l’impression qu’une incisive centrale est plus en avant …
    Rien de tout ca n’est vraiment perceptible en photo.
    Mais en vrai, tout ca me décoit, finallement la prothese provisoire faisait plus « vraie » , elle était en résine et je pensais que la céramique était plus proche de la réalité mais je ne trouve pas …

    A ce stade, qu’est ce qui est modifiable? est-il possible facilement pour le dentiste de renvoyer la prothèse céramique au prothésiste pour qu’il « creuse » un peu plus les interstices, et qu’il revoit globalement la netteté de la gencive par rapport aux dents?
    Le dentiste lui-même peut-il limer légerement les canines pour atténuer le fait que je les trouve trop imposantes?

    Et rien à voir mais je suppose qu’il est normal que je salive beaucoup depuis ce matin, emais surtout que je trouve ma salive plus épaisse devant? tout ca devrait revenir a la normal bientot ou la céramique peut-elle etre responsable?

    Je vous remercie vraiment pour vos réponses !!

    • Le bridge étant vissé, il est facile de le déposer et de le renvoyer au laboratoire pour faire les rectifications que vous désirez.
      L’hyper salivation est fréquente chaque fois qu’il y a quelque chose de nouveau en bouche: vous allez vous y habituer.

  21. Bonjour,

    Je dois me faire retirer en urgence une prothese provisoire sur implants.la prothese est transvissée et scéllée
    Les implants me font atrocement souffrir,et l’on m’a conseillé de faire retirer cette prothese qui tire sur les implants…Mon praticien m’a abandonné… et l’implantologue que j’ai consulté ne veut pas me la retirer,ce traitement a été fait a l’etranger.
    Ou dois je m’adresser afin de la faire déposer?
    Comment cela se passe t’il au niveau des pieces prothetiques qu’il faudra installer(les vis de couverture)est ce un format standard?

    Dans l’attente d’une réponse

    • C’est justement cela le grand problème des soins à l’étranger: vous ne trouverez personne qui accepte de déposer une prothèse sur implants, et il n’est même pas certain qu’on trouve les pièces qui vont dessus. Téléphonez au praticien qui les a posés et demandez s’il a un correspondant en France. Sinon, il n’y a pas d’autre solution que d’y retourner…!

      • Merci pour votre réponse

        Pourquoi personne ne peut déposer une prothese sur une personne en etat d’urgence?et si le cabinet avait fermé aprés plusieurs années,comment font les patients?

        Le plus gros probleme etant qu’ils ont coupés court a tout retour de ma part….Je n’ai aucune solution pour y revenir

        Je vais tenter la faculté de chirurgie dentaire en dernier recours

  22. Bonjour :))
    J’ai une prothese implanto-portée au maxillaire. On m’a posé la definitive il y a 2 semaines.
    Outre un petit problème de nombre de dents (je n’en ai que 10, dont 2 molaires par côté, je me suis « plainte » car cela fait quand même peu de surface pour bien manger, j’ai eu raison non? ) , et puisque ma prothèse va repartir chez le prothésiste pour 15j, je me demandais si je pouvais lui demander de limer legerement les 2 canines que je trouvent trop longues par rapport aux autres, c’est une demande que j’ai fait a chaque essayage pourtant, j’ai validé le dernier sans conviction, pensant que j’étais la seule à voir un soucis (en l’occurence oui je suis la seule à me voir un petit côté vampire) mais ça ne me convient quand même difficilement, rien de super méchant c’est sur mais tant qu’à faire … idéalement je voudrais que ca soit mon dentiste qui la lime devant moi, que je puisse le guider, valider … c’est une prothese ceramique zircone, aucun soucis a la limer d’un mm max ? ou alors ca peut etre simple pour le prothésiste de le re-rendre non poreuse ou que sais-je?
    Merci beaucoup si vous pouvez me répondre 🙂
    Bonne journée

LEAVE A REPLY