Accueil OCCLUSODONTIE ET SADAM LE MEULAGE SÉLECTIF DES DENTS.

LE MEULAGE SÉLECTIF DES DENTS.

3868
43

Le meulage sélectif pour ajustement occlusal, ne doit être fait que s’il n’a pas d’autre moyen car il est irréversible. Il faut avoir une très grande expérience pour le faire. Il doit être fait à minima et avec doigté.
Actuellement, pour bien le distinguer de la « coronoplastie », on a tendance à l’appeler « améloplastie »pour bien préciser qu’il ne concerne que l’émail. C’est la suppression des contacts prématurés.

Une des étapes importantes du traitement parodontal est l’ajustement de l’occlusion.

Qu’est-ce que l‘occlusion traumatisante?

La dent dans son alvéole résiste le mieux à une force verticale: elle s’enfonce en comprimant le desmodonte, le sang des vaisseaux sanguin freine l’enfoncement comme dans un amortisseur hydraulique, et lorsque la compression cesse, la dent retrouve sa place initiale. Lorsque la dent est soumise à une force horizontale, la compression du desmodonte n’est pas symétrique: il s’en suit une surcharge de certaines parties de l’alvéole. Lorsque cette surcharge sur une paroi particulière de l’alvéole est répétitive sur une longue période, c’est ce que nous appelons l‘occlusion traumatisante, et ceci aboutit à des  résorptions ponctuelles de l’os alvéolaire  formant des poches qui seront le point de départ de la maladie parodontale.

Pour prendre une comparaison facile à comprendre, imaginons un clou planté dans du plâtre: si vous essayez de l’enfoncer, ou de le tirer verticalement, vous n’arriverez pas à l’arracher à la main. Mais si vous le secouez latéralement pendant un petit moment, il va élargir son trou et vous le sortirez sans effort. Il en va de même pour la dent: l’occlusion traumatisante finit par l’ébranler et crée une perte d’os alvéolaire.

Parfois, c’est la maladie parodontale qui démarre en premier en raison d’un défaut d’hygiène et l’occlusion traumatisante va aggraver le problème au point que même après traitement et instauration d’une bonne hygiène, on n’arrivera pas à la guérison.

Le meulage sélecttif.

Le meulage sélectif doit se faire en totale coopération avec le patient. Il faut le rendre « occluso-conscient » pour qu’il puisse aider le praticien à repérer les contacts prématurés. Il doit se faire par très petites touches, en plusieurs séances et le praticien doit bien écouter le ressenti du patient d’une séance à l’autre et en tenir le plus grand compte. Les dents sont capables de détecter la présence d’un cheveux dans l’occlusion, c’est la proprioception; aucune de nos méthodes ne donne une aussi fine perception.

On détecte donc, à l’aide de papier carbone (papier à articuler) et de fines feuilles de cire calibrée (Occlusal Indicator de Kerr), les points de contact occlusaux prématurés, c’est à dire les premiers points qui se touchent et qui seront donc ceux ou la pression sera la plus forte. On repère aussi les points sur les surfaces inclinées où les contacts vont engendrer des résultantes de forces horizontales.

Les mesures se font en occlusion centrée, en position de latéralité, et en position reculée-avancée. Le passage d’une position à une autre s »appelle le « chemin d »occlusion« .

La mandibule est légèrement déportée en latéralité du côté en cours de mastication. On dit: « le côté travaillant« . Il ne doit pas y avoir de contacts occlusaux du coté non travaillant. S’il y en a, il faut les supprimer par meulage sélectif.

On pratique le meulage avec des fraises diamantées à haute vitesse, avec refroidissement par spray d’eau froide. On meule légèrement l’émail sur les points de surcharge, en ramenant toujours les points de contact vers l’intérieur de la surface du polygone de sustentation des appuis occlusaux pour réduire celle-ci et ne jamais l’ élargir. Plus la face occlusale est étroite et moins la dent est sollicitée par des forces latérales. Le meulage sélectif peut alors être combiné avec une « coronoplastie* », c’est à dire une modification des formes des cuspides dentaires. Voir: article.

Y a-t-il un inconvénient à meuler les dents?
Oui, il vaudrait mieux ne pas le faire. Mais si on ne le fait pas, que se passera-t-il? Si le parodonte est très solide, les dents vont s’abraser d’elles même et pas forcément comme on l’aurait souhaité et les dégâts seront pires que le meulage. Si le parodonte est faible, les dents vont s’ébranler et une maladie parodontale va s’installer. Le meulage sélectif évite des destructions plus graves des tissus dentaires et parodontaux.

Le meulage sélectif doit donc se faire à bon escient, de façon calculée et discrète (il arrive qu’on soit obligé de meuler plus que discrètement) par une personne aguerrie à cette méthode.

S’il est suivi d’un bon polissage, et si l’hygiène est parfaite, avec un dentifrice qui aide à la reminéralisation de l’émail, il est sans conséquence pour la dent. Et il est bénéfique pour le parodonte.

Le meulage sélectif doit parfois être précédé d’un traitement orthodontique si la malocclusion est due à des malpositions, et il est parfois opportun de le combiner avec le port d’une gouttière occulusale en résine qui relâchera les muscles masticateurs et déprogrammera les anciennes positions occlusales traumatisantes.

Gouttière occlusale en résine.

A titre anecdotique, et pour vous montrer à quel point l’équilibration de l’occlusion est importante pour la statique du corps entier, sachez qu’on équilibre l’occlusion des chevaux de course par meulage sélectif. Et qu’un cheval peut gagner ou perdre une course suivant que son occlusion a été bien ou mal équilibrée.

Je suis d’une génération où l’équilibration occlusale par meulage sélectif était systématique. J’en ai fait des centaines et je n’ai jamais eu un seul problème.J’ai même de nombreux patients qui m’ont dit que cela avait amélioré leur qualité de vie. Malheureusement n’importe qui c’est mit à faire n’importe quoi en matière de meulage. Depuis le meulage est devenu tabou. Mais je peux vous dire que j’ai sauvé mes propres dents et mes articulations par un meulage que je me suis fait moi même car aucun de mes collègues n’a eu le courage de le faire.

Il ne faut pas confondre « meulage sélectif « avec « coronoplastie »!

Article précédentLES DENTS SURNUMERAIRES. MESIODENS.
Article suivantL’OSTEOPOROSE ET LES DENTS.Le danger des biphosphonates.
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

43 COMMENTS

  1. Encore un article passionnant!

    Par contre, en prenant conscience de la manière dont les dents se rencontrent,
    je risque de devenir hypocondriaque,

    Quelle belle mécanique que l’appareil masticatoire.

    Je penses que je vais prendre rendez-vous chez votre fils!
    Histoire de contrôler tout ça 🙂

  2. Bonsoir,

    Merci pour cet article. En le lisant, je comprends d’autant mieux que j’ai été victime d’une dentiste incompétente qui m’a fait d’énormes dégâts. En effet, en 2007, me plaignant de douleurs que je croyais d’origine carieuse au niveau de la dent N°47 qui avait déjà été partiellement restaurée 3 ans plus tôt , une dentiste m’a meulé cette dent. C’était douloureux d’ailleurs, je m’en souviens, je lui ai dit de cesser. Le lendemain, je ne savais quasi plus ouvrir la bouche avec terrible douleur de machoire du côté controlatéral. L’enfer a alors commencé avec luxation du ménisque de la mâchoire, craquements, douleurs, puis tout le retentissement qu’on peut imaginer sur les problèmes de dos que j’avais déjà! J’ai essayé de porter une gouttière mais je n’arrivais pas à dormir avec la nuit. Cette dent me refait mal et j’ai le sentiment que cette praticienne incompétente a contribué à mettre la dentine « plus à nu ». Que faire dans ce genre de situation calamiteuse? Remeuler de l’autre côté ou surtout jamais? Dur dur de s’y retrouver. Mais comme vous l’avez écrit, il ne faut jamais faire ça quand on ne sait pas ce qu’on fait or hélas, le patient est parfois trop confiant en pensant que « le dentiste sait »!!

    • Bonjour, il m’est difficile de répondre à votre question, et n’exerçant plus je ne peux pas analyser votre occlusion. Tout ce que je peux faire c’est vous donner l’adresse de la Société Française d’Occlusodontie qui pourrait peut être vous indiquer un occlusodontiste près de chez vous. 236 Boulevard St Germain, 75007 Paris 01 42 22 16 91. Bien cordialement.DR.AH.
      PS. Essayez de porter votre gouttière la nuit, en prenant pendant une semaine un comprimé pour dormir(genre 1/2 STYLNOX) pour vous y habituer.

  3. Très captivant commen article!
    Bravo Docteur!
    Permettez moi de poser une question; comment jugez vous la faiblesse du parodonte? et quelles maladies (diabete, cardiaque, renale……) ou traitement peuvent engendrer la faiblesse du parodonte ?
    Cordialement
    Un confrère qui vous respecte et vous admire beaucoup!

    • La faiblesse du parodonte est surtout engendrée par de agressions locales: plaque bactérienne, tartre, traumatisme occlusal. Mais les diabètiques sont plus facilements touchés et plus difficiles à soigner.

  4. Bonjour Docteur,
    on m’a trop meule l’incisive en bas ce qui cause un problème esthétique car la dent est devenu plus petite par rapport aux autres, en plus elle a été meulée en biais. est-il possible de rajouter du composite pour regagner en hauteur?
    que faire? merci d’avance pour votre réponse.

    • Le composite a peu de chance de tenir sur le bord incisif, d’autant que si on a meulé c’est parce que ça touche l’antagoniste. Il faut voir comment est l’occlusion.

  5. Merci Docteur pour votre réponse rapide. si j’ai bien compris il n’est pas possible de faire remonter la dent. connaissez-vous peut-être un spécialiste sérieux pour travailler l’occlusion et l’esthétique (sur Paris, Luxembourg ou Belgique)? j’ai vu également que votre fils travaille en dentisterie?
    Merci d’avance.

  6. Bonjour docteur
    comment faire lorsqu’un patient présente un contact prématuré qui le gene mais en présence d’une denture abrasée, est ce qu’on meule la dent pour le soulager ou bien c’est contre indiqué? merci d’avance

  7. Bjr,

    Je me plaignais de cervicalgies chroniques mes cervicales se bloquent l’ostéopathe debloque et ca se rebloque cela faisait 4 ans que je voyais un ostéopathe et qui ma révélé un bien être jusque la méconnu ayant ete tjrs bloqué depuis mes 13 ans losteo jai commencé à 32 ans ….ayant souffert tte ma vie et encore aujourd’hui a 35 ans jai decide d’aller voir un dentiste qui s’occupe des sadam , il ma meule les dents canines et molaires et mtn c pire quavant !! Maintenant jai des douleurs pulsatiles chroniques en plus au niveau des atm que n’avais absolument pas avant ! ! ! Et le pire est que mon visage c extremement modifié je nai plus le meme sourire la forme de mes levres horrible la forme de mon visage cest encastré c arrondi il a rapetisser comme un rétrécissement de ttête! ! Vous imaginez même pas ma souffrance psychologique je suis en pleine dépression en plus de mes douleurs cervicales qui n’ont pas changées je suis tres mal ds ma peau je n’accepte pas mon nouveau visage esthétiquement sachant que je ne peux plus revenir en arrière

    Pouvez vous me trouver une solution svppppp

    • je n’ai jamais vu de changement de visage avec le meulage de quelques dents, donc je n’ai pas cette expérience. Consultez un occlusodontiste pour voir si on peut vous poser une gouttière.

  8. Je porte deja une gouttière transparente souple la nuit depuis 6 mois qui m’apaise légèrement mais je me bloque toujours les cervicales j’ai vu des spécialistes a la timone en odontologie stomatologie occlusodontologie. …

    je veux juste retrouver mon visage d’avant !! ? ? comment puis je faire?

    forcément quand on lime des dents la mâchoire perd de sa hauteur jai tjrs eu un visage allongé mtn il est bcp moins puis j’ai perdu langulation des 2 côtés la machoire est fuyante et le pire c’est l’asymétrie des muscles masseters auparavant ils étaient parfaitement symétrique jai un cote complètement atrophié et lautre masseter qui fait une bosse ce nest plus du tout la même contracture musculaire ce qui est logique qd on change la position des dents apparemment ma mâchoire se serait modifié et les dents ont changées de place !,,!

    je pense que je dois vous ennuyer avec toud ces détails et mon obsession esthétique! ,
    seulement je ne vis plus depuis le meulage ma vie est foutue
    moi qui etait tres bien dans ma peau , J’adorais mon visage je faisais bcp de photos pour le plaisir mais aussi professionnels je connais mon visage par coeur dans son moindre detail car quand on fait des photos on se connait sous toutes les coutures et les anomalies sont amplifieees ,,,! !

    • Portez une gouttière tout le temps, ou faites vous posez des couronnes sur dents vivantes, pour rehausser votre occlusion.

  9. Bonjour Dr Hauteville, j’ai rendez vous pour un meulage en septembre, ma mâchoire claque du cote gauche et moins a droite, du fait que ma mâchoire est décalée cela me provoque peut être des maux de tête.Après tout les messages négatifs que j’ai lu sur ce forum, j’esite maintenant a le faire, trop peur des conséquences… Qu’est ce que je risque si je ne le fais pas? Jusqu’à maintenant a part mes maux de tête, cela ne me posait pas de problème.. Est ce que je dois en priorité voir un ostéopathe? Merci

  10. Bonjour Dr Hauteville,

    Je souffre depuis 1 an des problèmes de bruxisme, j’ai des maux de tête, névralgie dans la visage, mal aux oreilles mal à la nuque, épaule, dos, même les jambes et mal aux yeux, problème d’équilibre, de plus en plus désorientée, problèmes de vue bref c’est invivable.

    le matin au réveil je suis fatigué comme si j’avais fait une nuit blanche. Plus les heures passent plus ça s’aggrave, en fin de journée ma tête est comme serré dans un étau.

    J’ai vu le stomatologue Helene RAK-MERKIN qui est à 51 bis rue de Miromesnil, 75008 Paris il y’a deux mois et dès le début de la consultation elle m’a proposé le meulage des dents sans essayer les gouttières surtout que j’ai lu que c’est irréversible.

    Connaissez-vous ce stomatologue ? je viens de lire un avis négatif sue elle (voici le lien) je dois la voir dès demain pour commencer le meulage.

    Un autre stomatologue m’a proposé de commencer par la gouttière.

    Qu’en pensez-vous dois-je essayer d’abord une gouttière au faire confiance à Mme RAK MERKIN pour le meulage ?

    Je viens de découvrir votre blog et votre article sur le meulage des dents.

    Merci d’avance Docteur.

    http://www.same-story.com/sante-maladies/problemes-bucco-dentaires/problemes-dentaires/pas-de-meulage-svp-c-est-irreversible-154236b

    Cordialement,

  11. Bonjour Monsieur,

    Tout d’abord je vous remercie pour votre article.
    Ma dentiste m’a meulé une dent du bas il y a trois jours car suite à un choc, la dent du haut a été déplacée vers l’intérieur, et les deux dents se cognaient.
    Le soir même j’ai remarqué des petites fissures à la surface de la dent meulée. Je n’ai pas très mal de manière spontanée la journée mais si j’appuie dessus c’est le cas. Et la nuit, en position allongée, elle me fait beaucoup plus mal sans que je ne la touche.
    Est-ce normal?
    Je vous remercie de toute l’aide que vous pourrez m’apporter

    • elle ne vous fait pas mal parce qu’elle a été meulée, elle vous fait mal parce qu’elle bute sur son antagoniste. Cela va se passer

      • Cher Monsieur,

        Je vous remercie pour votre réponse concernant la dent meulée.
        J’ai fait aujourd’hui un « tomo-scanner » car j’ai une sinusite. A cette occasion le radiologue a observé une « très discrète alvéolyse péri-apicale radiculaire » sous la dent meulée dont nous parlions (la 41).
        Pourriez vous m’indiquer s’il vous plaît ce que je dois faire et si c’est grave? Je suis une pleine période de révision et j’ai quand même assez mal.

        Je vous remercie,
        Bien respectueusement,
        Alice

        • cela montre que cette dent subit une trop forte charge occlusale: il faut voir votre orthodontiste

          • Monsieur,

            Je vous remercie pour vos conseils, je vais voir un orthodontiste. Je suis niçoise, mais actuellement à Paris pour mes études. Pourriez vous me donner les coordonnées d’un bon orthodontiste s’il vous plaît? Si cela vous est plus simple de me joindre par mail, vous pouvez aussi me répondre à : alice.mannelin@gmx.fr

            Je vous remercie,
            Bien respectueusement,
            Alice.

  12. Bonjour,

    Je souffre de mal-occlusion et des ATM depuis plus de dix ans. A l’occasion de nouvelles prothèses, ma dentiste a accepté de travailler sur le rééquilibrage de la mâchoire (déviée vers la gauche). Une couronne mal adaptée a été changée. Mais reste une incisive inférieure de travers qui bloque sur une couronne ceramico-métallique supérieure. La dentiste a meulé l’incisive inférieure mais cela ne suffit pas. En plus j’ai peur que la force horizontale exercée ébranle l’incisive supérieure. Peut on meuler la prothèse supérieure (face métallique interne)? Y a t-il une contre-indication au meulage des prothèses métalliques?

    • tout dépend de l’épaisseur du métal, mais il est évident qu’il faudrait meuler si c’est nécessaire

  13. Bonjour Docteur,

    Cela fait maintenant plus de 2 semaines que j’ai la mâchoire bloquée : l’ouverture de ma bouche s’en retrouve limitée, je ne peux plus ouvrir la bouche en grand. Je n’ai mal nul part, ce n’est pas gonflé non plus, et sur les radios de mes ATM le positionnement de ma machoire est normal il n’y a aucun problème.

    Auparavant il arrivait souvent que ma machoire soit bloquée au réveil mais elle se débloquait au bout de qques minutes après un claquement lorsque je bougeais ma machoire.

    Je suis allée consulter un stomatologue, le Dr Rak Merkin également qui m’a conseillée directement de meuler certains points de mes dents. Qu’en pensez vous ?
    Devrais-je consulter un autre stomatologue afin d’avoir un autre avis ou bien un dentiste pourrait être compétent pour mon problème ? Je ne sais pas vraiment à qui je devrais m’adresser.

    Je vous remercie pour votre aide.

  14. Bonjour,
    à la demande de son orthodontiste, mon fils de 8 ans doit subir le meulage d’une molaire (meulage de la face distale de la 55 afin de permettre l’évolution de la 16).
    Les molaires du fond sont dépourvues de dentine mais pour que le pédodontiste les soigne, elles doivent être suffisamment sorties … mais la 16 est bloquée par la 55! Bref, un cercle vicieux.
    Je m’inquiète des douleurs lors de l’intervention. Doit-il y avoir une anesthésie locale? Et les conséquences dans les jours suivants?
    Je vous remercie de vos articles et de votre attention.

  15. Bonjour Docteur,

    Ma question pourrait vous paraître bête mais Pourriez-vous je vous prie me guider ou m’éclairer un peu sur les étapes/ séances au cabinet et ce qu’on demande à chaque étape sur la fiche prothésiste quand on souhaite faire faire une gouttière occlusale pour des patients qui bruxent? D’avance je vous remercie beaucoup.
    Cordialement

  16. Bonjour ,
    Le dentiste M.Bouillet , Salon de Provence vient de me meuler des dents pour un probleme
    d’occlusion et de douleurs à la machoire. Je suis allé le consulter surtout pour une gouttière et une prise en charge croisée de ma pathologie avec osthéo , dentiste , orthodeontiste qui me semblait convenir . Il me déconseille fortement la pose d’une gouttière , le simple meulage d’après lui devrait m’aider à soulager les problèmes de machoires et posturaux .
    Merci de votre conseil

    • J’ai pratiqué le meulage selectif durant de longues années avec d’excellents résultats. Il n’est plus enseigné:y a-t-il encore des praticiens qui savent le faire?

  17. Dans mon cas , je l’espère fortement .Ce dentiste doit approcher les 60 ans . Mais que pensez vous des traitements orthodontistes et mise en place des gouttières qu’il proscrit totalement ?

    • Chaque praticien utilise les méthodes qu’il maitrise le mieux, mais cela ne veut pas dire que les autres méthodes sont à proscrire. Le meulage selectif doit respecter de règles bien précises et doit rester limité: meuler à tout va de façon exagérée aboutira fatalement à des catastrophes!
      Le problème de tout meulage est que ce n’est pas reversible, il faut donc y aller par très petites retouches, en plusieurs séances, et se laisser guider par le patient lui même. Si la retouche qu’il a fait vous semble justifiée et a amélioré votre confort, c’est le principal!

LEAVE A REPLY