Accueil ORTHODONTIE OU ORTHOPEDIE DENTOFACIALE QU’EST CE QUE L’ORTHODONTIE?

QU’EST CE QUE L’ORTHODONTIE?

1201
21

Orthodontie vient du grec: ortho=droit et odonte=dent. C’est donc la spécialité qui permet de « mettre les dents droites » c’est à dire à la place qu’elle devraient occuper normalement.
On l’appelle aussi Orthopédie Dento Faciale (O.D.F.)

Encombrement dentaire: malpositions et malocclusion (centreorthodontielaval.com)
Béance aux incisives(centreorthodontielaval.com)

 L’orthodontie s’appuie sur la loi de Leriche et Policart qui dit qu’une dent soumise à une force non compensée par une force antagoniste égale, se déplace dans le sens de cette force (1928). Pour comprendre cela, il faut savoir que l’os se détruit devant la dent soumise à cette force grâce à des cellules appelées ostéoclastes, et se reforme derrière celle-ci grâce à des cellules appelées ostéoblastes.

Il suffit donc de soumettre une dent ou un groupe de dents à une force orientée dans une direction définie pour que la ou les dents se déplacent dans ce sens.

Pour cela on utilise l’élasticité des métaux, en particulier de l’acier, pour jouer sur l’effet       » ressort ».
On peut aussi utiliser des systèmes à vis et des vérins.
Les élastiques en caoutchouc sont aussi d’un usage très répandu.
En fin de traitement on utilise de plus en plus des moules en caoutchouc, doubles, en occlusion, à porter la nuit.
Ces artifices peuvent être fixes sur les dents par pose de bagues métalliques ou par des ancrages collés appelés « bracketts ». Ils peuvent  être posés sur des appareils mobiles maintenus sur les dents par des crochets. La tendance actuelle est plutôt en faveur des appareillages fixes car l’appui est plus stable et le patient ne peut pas retirer son appareil et ne pas le porter.

Arc vestibulaire (keywoedpicture.com).

 Une des techniques les plus employées à l’heure actuelle est la méthode « bioprogréssive » de Riketts.

On utilise aussi des forces prenant appui sur les os crâniens par l’intermédiaire de fixateurs extra-buccaux. Ce sont généralement des casques que l’on porte aux heures où l’on se trouve chez soi ou pendant la nuit.

L’orthodontie n’a pas seulement des visées esthétiques, elle a aussi et surtout un but fonctionnel. Elle permet au système masticateur de fonctionner correctement et évite préventivement des maladies parodontales dues aux forces nuisibles que subissent les dents en malposition.

L’orthodontie a souvent recours à la chirurgie pour procéder à certaines extractions stratégiques, retirer les germes de dents de sagesse (germectomies), supprimer des freins hypertrophiques,  augmenter la hauteur de gencive attachée ou poser des ancrages de traction des dents incluses ou retenues.

On peut aussi avoir recours à une gymnastique rééducative des muscles des lèvres (orbiculaire des lèvres), et à l’orthophonie.

Il est aujourd’hui absolument impensable que tous les enfants n’aient au moins une fois entre 6 et 10 ans une consultation avec un orthodontiste pour un contrôle.

L’orthodontie peut être utilisée à tous les ages même chez les adultes et les personnes âgées. Chez les adultes la pose d’arcs vestibulaires et de bagues visibles inesthétiques est parfois incompatible avec une vie sociale et professionnelle; on pose alors des arcs linguaux invisibles.

Arc lingual invisible de face (keywordpicture.com)

Aux Etats Unis, au Canada, et bien d’autres pays, le port d’appareillages d’orthodontie chez les adultes est devenu très courant et socialement parfaitement accepté. En France, malheureusement nous n’en sommes pas là, mais peut-on se plaindre que les français soient trop attachés à l’esthétique?…

Article précédentLA CONTAMINATION PAR LA BOUCHE.
Article suivantLA PRÉVENTION BUCCO-DENTAIRE.
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

21 COMMENTS

  1. Bonjour, je j’ai 41 ans et le 12 avril l’orthodontiste m’a posé un appareil dentaire avec des brackets céramiques et le dentiste m’a extrait 2 prémolaires (45 et 25). J’ai aussi un souci avec une incisive que peut être je dois dévitaliser, j’ai suivi vos conseils et j’ai contacté un endodontiste. Aujourd’hui je voudrais savoir si c’est normal avoir toujours les dents sensibles ( je peux à peine mâcher) et sentir la force que les fils exercent sur mes dents 18 jours après la pose de l’appareil. J’ai rendez vous avec l’orthodontiste le 3 mai, pour l’instant il est en vacances. Il m’avait dit que la douleur allait disparaître en quelques jours et c’est n’est pas le cas. Je crois que j’ai aussi mal parce que je ne peux pas fermer la bouche correctement, les dents supérieures touchent les brackets des dents inférieures. Pouvez vous m’aider, s’il vous plaît, tout le monde me dit que l’orthodontie n’est pas douloureuse et je ne comprends pas pourquoi je me trouve dans cet état. Merci pour votre attention.

    • Il arrive que l’orthodontie soit douloureuse, surtout au début, c’est une question de réglage des ressorts, l’orthodontiste le 3 mai va faire ça.

  2. Bonjour ,

    J’aurais besoin d’un conseil s’il vous plaît . A 36 ans j’ai décidé d’entamer un traitement orthodontique pr une durée d’un an environ. Depuis la pause de mon appareil (bagues en céramiques) sur les dents du haut sauf les molaires ( 1er pause de l’appareil) et je n’en ai pas encore en bas, j’ai un problème de pression dans le trompe d’eustache – Ayant vu deux médecins Orl pr cela , les 2 me disent que cela va revenir ( et m’ont proposé de la cortisone). Cela est arrivé depuis la pause de mon appareil dentaire. J’avais évoqué le sujet avec mon orthodontiste mais celle -ci m’a dit qu’il n’ y aurait aucun problème. Je me fais suivre aussi par un ostéopathe- mais il ne semble pas avoir de problème au niveau de la mâchoire.

    Pensez vs que cela est lié ? Je pense que oui . Que faire ?

    J’ai rd vous avec mon ortho. pr qu’elle me pose la suite de l’ appareil – du coup j’ai quelques réticences !

    ( ma trompe d’Eustache est enflammée, inflammée et il y a un problème de pression , je perds en audition d’un côté- j’espère que cela ne va pas s’aggraver) ou faire diminuer mon audition durablement.

    merci pr vos lumières.

    Cdt Isabelle C.

    • Les problèmes de ce genre sont généralement provoqué par la solidarisation de deux inscisives centrales. Sont elles réliées entre elles ou pas encore? voir ICI . Envoyez moi des radios et des photos, pour que je me fasse une idée du problème.

        • Demandez à votre orthodontiste de retirer pour quelques jours l’arc qui les relie pour voir si votre problème s’améliore.

          • SI c’est le cas comment continuer mon travail ortodontique ?

            dOIS JE CONTINUER ? sachant que l’ appareil sur les dents du bas n’est pas encore posé. eT Celui du haut pas totalement ? est ce le problème aussi ?

          • Suite à mes messages .

            De même je me retrouve avec des cernes pas possible sous les yeux (suite à la pose de l’appareil dentaire) comme si j’étais très très fatiguée.

            Y a t-il un lien ? je reviens de vacances donc je suis qd même reposée mais les cernes peinent à disparaître. eSt -ce lié ?

            merci cdt
            I; Chevallier

          • Bien sûr qu’il faut continuer, mais il faudrait avant que votre orthodontiste ECOUTE ce que vous lui dites et fasse l’expérience de déposer l’arc pendant quelques jours pour voir si le problème vient de là!!! Il n’est pas nécessaire de déposer les bagues: seulement l’arc qui les relie. Et essayez de trouver un ostéopathe compétent en matière de dents!

          • VOTRE MAIL PR ENVOYER LES RADIOS ?
            Connaissez vs un specialiste -osteopathe pr les dents ?
            Bien cdt

            I ; C

  3. Effectivement je consulte un ostéopathe (j’y suis retournée en decembre) mais est-il competent en matière de dents ( il m’a parlé de ma mâchoire la dernière fois – il ne semblait pas avoir de problèmes) ?

    je vs envoie des scanns de mes radios.

    Merci pr votre aide.
    i. chevallier

  4. Bonjour docteur
    Encore une question ce jour. Mon mari a un léger encombrement dentaire au maxillaire supérieur, et beaucoup plus important en bas. Une des incisives et en train de partir complètement en arrière.
    Il dit que ça ne le gêne pas. Moi je trouve ça vraiment laid. J’ai lu sur votre site que ça ne pouvait qu’empirer car les dents avancent avec l’âge. Le fait est que jeune ses parents l’ont emmené voir un dentiste qui a dit que c’était mignon et que ça ne gênait pas. Bon je pense que ce n’était pas très pro, sachant que ça ne pouvait qu’empirer. Bref pour le convaincre de faire quelque chose au moins en bas, quels pourraient être mes arguments. J’imagine qu’en dehors de l’esthétique il y a au moins une dent en péril mais peut être les autres aussi ?
    Merci d’avance

    • Il est impossible de faire le bas sans faire haut, car le principal argument est que son occlusion est complètement perturbée et qu’il va vers des problèmes des articulations temporo mandibulaires. Je peux difficilement donner mon avis sans voir des radios et des photos.

  5. Bonjour.
    Je viens vous faire part d’un constat.
    Je suis kinesitherapeute depuis 15 ans. J’ai traité un grand nombre d’adolescents pour des problèmes de scolioses et autres deformations du rachis.
    J’ai, tres souvent, remarqué, une « flambée » des scolioses, une fois posé un appareil dentaire.
    Inversement, J’ai remarqué une augmentation considerable de l’efficacité de mes techniques de remodelage de ces deformations, une fois réalisé le retrait de ces appareils.
    J’aimerais, s’il vous plait, savoir ce que vous en pensez.

    Merci d’avance de voter reponse.

    Thomas.

      • Pensez vous que nous sommes allés trop loin?
        Quand on voit le nombre impressionnant d’adolescents porteurs d’appareils et les consequences nefastes que j’observe.
        Diriez vous que pour des raisons esthetiques ( voire financieres) nous nous sommes eloignés du but premier qui est de soigner et ne pas nuire?

        Merci

        • La généralisation de l’orthondontie n’a pas pour but uniquement l’esthétique, mais surtout de corriger les malpositions qui engendrent des malocclusions et des caries, et qui elles même troublent l’équilibre corporel. Il faut simplement savoir peser les bénéfices et les inconvénients. Il est bien évident qu’il y a des abus…!
          Je suis en train de me rendre compte, vu l’afflux sur mon blog, qu’il y aurait une place pour une profession de dentistes conseils qu’on rémunèrerait à la consultation pour des conseils libres!!!

LEAVE A REPLY