Home PROTHESE DENTAIRE Questions sur les prothèses mobiles. Par Jean Philippe Hauteville. Prothésiste Conseil.

Questions sur les prothèses mobiles. Par Jean Philippe Hauteville. Prothésiste Conseil.

2417
13
SHARE

Questions sur les prothèses mobiles.

Question: »quelle est la meilleure prothèse amovible qui dure longtemps? »

Réponse: le temps de durée d’une prothèse ne dépend pas du matériau qui la constitue, mais des modifications physiologiques et pathologiques de l’anatomie des arcades alvéolo-dentaires.
Par exemple le Valplast est incassable, mais il faut quand même changer la prothèse lorsque l’anatomie s’est trop modifiée.

Questions:« crochet acétate stellite » et « crochet dentaire invisible »
Réponses: attention, les crochets ACETATE cassent facilement, le VALPLAST ne casse pas et il est plus esthétique que les crochets céramisés.

Question:« comment polir le valplast? »

Il est très difficile de polir le Valplast. Les retouches sur le Valplast doivent se faire avec des fraises à lamelles très coupantes type fraises à résine. Il est possible de polir le Valplast avec des grosses meules Silicone en forme de cône mais cela ne donne pas un état de surface très brillant. Pour obtenir un état de surface brillant, il est possible de le polir à la flamme (une flamme dure) mais c’est très délicat à faire, il faut beaucoup d’ entraînement .

SHARE
Previous articleComment orienter une radiographie argentique dentaire.
Next articleLes petits trucs en urgence dentaire .
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 au Caire en Egypte. - 1949/1955 Etudes de la 4ième à la terminale au LYCEE BUFFON PARIS. - Baccalauréat 1ière Série Moderne M’. - Terminale Sciences Expérimentales. - 1955 PCB 4Certificats : Physique, Chimie, Biologie animale et Biologie végétale. - 1960 DIPLOME CHIRURGIEN DENTISTE Faculté de médecine de Paris + cursus libre Externat Médecine 2 ans. - 1960 à 1962 Service militaire : Ecole d’Officiers de Reserve et Exercice professionnel hospitalier (Hôpital Hyacinthe Vincent à Dijon) - 1960 Exercice privé à Dugny - 1964 à 1981 Exercice privé à Tremblay en France - 1966 à 1973 Attaché de consultation Hôpital Ste. Anne à Paris - 1966 à 1976 Formation en Sophrologie - 1967 Diplôme Implants Aiguilles - 1969 Certificat d’Enseignement Supérieur en Parodontologie - 1973 Création d’un Service de Parodontologie à l’Institut Eastman à Paris - 1973 à 1983 Formation en Occlusodontie en particulier avec les professeurs JANKELSON et RAMFJORD - 1974 Doctorat en Chirurgie Dentaire - 1974 Doctorat en Sciences Odontologiques - 1975 Nommé Expert auprès de la Sécurité Sociale - 1976 à 1984 Assistant à la Faculté de Paris V René Descartes Odontologiste Assistant des Hôpitaux de Paris - 1976 Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V - 1978 Diplôme Universitaire en Chirurgie Buccale Paris V - 1979 Diplôme d’Etudes et de Recherches en Odontologie, Paris V - 1981 Exercice en Cabinet privé à Paris 17ième - 1983 Publication du livre Manuel de Chirurgie Buccale Ed. Prélat - 1994 Exercice en Cabinet privé à Paris 8ième - 1996 Diplôme Universitaire Parodontologie Paris VII - 2001 Départ à la retraite - 2011 Création du blog Conseil Dentaire Dr. Hauteville 5.000 pages lues par jour avec un maximum à 7.000 Publication du Dictionnaire Lexique Dentaire Illustré Publication de Petit Atlas d’Anatomie Dentaire Publication du Petit Atlas de Dermatologie Buccale - 2019 Auteur du Etude sur la vie du Prophète Moïse intitulée Moïse et Toutankhamon. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

13 COMMENTS

  1. Bonjour monsieur,
    J’ai besoin d’une appareil en haut où je ne possède plus que trois moignons de dents car il m’en restait cinq mais un praticien (trop?)rapide, m’a prestement scié les 5 d’un coup en vue de m’installer un appareil ,  »clipsé » m’a -t-il dit car je désirais ne pas avoir de  »voute » complète en plastique.
    Ce genre d’appareil m’a été fortement déconseillé entretemps car obsolète et peu fiable.
    Je ne sais plus qui croire.
    Quant à Valplast, sur quoi s’attache-t-il?
    Par avance, merci;
    Amicalement;
    M.Caron

    • Bonjour Monsieur, je transmet votre question à mon fils Jean Philippe et vous retransmettrai la réponse dès que je l’aurai. DR.AH.

    • REPONSE DE JEAN PHILIPPE HAUTEVILLE
      Bonjour Monsieur
      Si vous n avez plus du tout de dent saine en bouche, le Valplast ne peut malheureusement rien pour vous, car il faut obligatoirement des dents pour supporter les crochets et le Valplast n est compatible avec les systèmes d attachement .
      Pour pouvoir vous conseiller le mieux posible, j aurais besoin d en savoir un peu plus svp !
      1 ) vous reste t il des dents saines en bouche , ou bien uniquement des dents taillées ou des racines ?
      2) Par quel moyen votre appareil actuel tient il ? Vous parlez de « clips » s agit il de système de fixation du genre « bouton pression » ?
      3)Votre appareil est il complètement en résine ou y a t il une partie métallique ?
      4) qui vous a déconseillé ce type d appareil « clipsé » et pourquoi ?

      JP HAUTEVILLE
      Prothèsiste Conseil

      • Merci et pardon de mon retard à vous répondre.
        Ma question est la suivante:
        En haut, je n’ai plus de dent sauf des racines dévitalisées (5) et l’on me propose un appareil complet mais je crains de perdre le goût du fait du palais occupé par l’appareil. A propos de l’appareil  »clips » il m’a été proposé par un  »grand » spécialiste qui m’a dit que je n’aurai pas le palais trop occupé, voire très peu, mais je ne vois pas très bien comment ce système va pouvoir se clipser et sur quoi?
        Donc, un autre dentiste, m’a déconseillé ce système qu’il a qualifié  »d’ancien ».
        Et les implants?…à 2000 euros pièce, avec 6 implants nécessaires m’a dit un autre praticien…
        Par avance merci.
        Amicalement.
        Maurice CARON

        • Bonjour, le clipsage se fait sur des boutons pression ou des barres de rétention fixés sur les racines restantes ou sur des implants s’il n’y a pas assez de dents restantes. Plus il y en a et plus on peut décolleter le palais. Cordialement.DR.AH.

  2. Bonjour,
    Je n’ai plus du tout de dent à la partie supérieure. J’ai actuellement une prothèse provisoire qui modifie l’aspect esthétique entre le nez et la lèvre supérieure due vraisemblablement à une résine trop prédominante et j’ai aussi du mal à supporter cette résine importante située au niveau du palais. 3 personnes de mon entourage se sont faits enlever aussi toutes les dents car elles avaient une polyarthrite et l’aspect visuel de leur visage avait aussi changé. Je dois me faire poser une prothèse définitive d’ici deux mois mais j’ai peur que ces problèmes persistent aussi en cas de prothèse définitive. Qu’en est-il d’ordinaire? J’ai une prothèse provisoire aussi en bas mais celle-ci est partielle. J’aurais préféré me faire poser des implants avec un bridge pour remplacer les dents du haut mais ayant une maladie auto-immune (syndrome de sharp) on me l’a déconseillé. Je suis sous méthotrexate et imurel. Quels seraient les risques encourus et combien faut-il d’implants pour tenir un bridge? Cette maladie atteint les cartilages, muscles et articulations. Je n’ai pas la soixantaine mais le fait d’avoir cette prothèse me démoralise et de ce fait a aussi une incidence sur ma maladie. Je me vois encore plus diminuée physiquement. Je vous remercie par avance de vos précieux conseils.

    • Bonjour, vous avez une prothèse provisoire faite sur des moulages aproximatifs et sans essayages. Votre prothèse définitive ne sera pas du tout faite dans les mêmes conditions. Il faudra bien faire attention lors des divers essayages de trouver les proportions du visage qui vous conviennent. Ne vous démoralisez pas par avance. Si votre prothèse définitive ne vous convient pas je reste à votre disposition pour en reparler, mais faites d’abord l’effort de l’intégrer dans votre corps, car si vous la refusez par avance vous pouvez être sûr que ça n’ira pas. Plusieurs millions d’édentés totaux vous côtoient tous les jours et vous n’en savez rien. Faites face à votre problème et affrontez le avec confiance. Bon courage. DR.AH.

  3. Je vais suivre précieusement vos conseils et il est très appréciable de rencontrer une personne comme vous de nos jours. Votre mail m’a énormément réconforté et donné la force pour affronter comme vous le dîtes la suite. Je retourne voir mon dentiste demain afin qu’il constate de lui-même que la prothèse provisoire est inadaptée en espérant qu’il puisse faire quelquechose en attendant la définitive. Cela fait plusieurs années que j’avais une prothèse partielle et tout s’était passé normalement. J’avais pris patience car je savais que le provisoire ne pouvait être parfait mais là je pense que le prothésiste a fait une erreur. En tout cas, je vous remercie très vivement du temps que vous avez consacré à votre réponse et je ne pensais pas que vous répondriez si rapidement.

  4. Bonjour Monsieur,
    J’ai un véritable problème d’appareil dentaire complet du haut, en effet j’ai constamment des douleurs soit aux gencives soit au palet. N’existe-t-il pas une matière genre silicone qui éviterait ce genre de tracas car le dentiste le lime quelquefois mais une autre irritation réapparait à un autre endroit. A tel point que je n’arrive plus à le garder très longtemps. Moi qui ne savait pas m’en passer, je vis pratiquement sans. De plus j’ai un atm gauche je devrais porter une gouttière décontractante mais hélas pas d’occlusien en Seine Maritime. J’ai déjà tenté de refaire mon appareil mais je n’ai pas su le porter car il était « énorme », me déformait totalement le visage et lorsque je mangeais mes oreilles se bouchaient. Le dentiste m’a dit de m’habituer.
    J’espère que vous pourrez me conseiller. Je vous remercie d’avance pour cotre attention.
    Cordialement
    Mme Avez Caroline

    • Bonsoir Madame, je pense que vous êtes mal tombée et que vos prothèses ne vous vont pas. Malheureusement je ne connais personne en Seine Maritime. Est-ce que vous avez une prothèse en bas aussi? Il faut que vous recherchiez un spécialiste en prothèse totale, je pense qu’il doit y en avoir à Rouen. Bien cordialement.DR.AH.

  5. Bonjour Monsieur,Je porte une prothése total du haut et une partiel du bas(tenue par crochet sur 2dents car il m’en reste 5 ) et cela depuis juillet 2012.Au mois d’aout 2012 j’ai commencé à avoir des problèmes d’estomac moi qui n’avait jamais rien..Brulant ,parfois crampes,des nausées,des haut le coeur quand je tousse ,et surtout lorsque je dois enlever la nouriture qui s’accroche au crochet de celui du bas.Je voulais savoir si cela pouvait provenir de la résine que je ne supporte pas ? Je prend des médicament pour mon estomac ca va mieux mais tjs le brulant le soir.Ma dentiste dit que ce n’est pas du à l’appareil et moi je suis persuadée que oui.Pouvez vous me dire ce que vous en pensez et éventuellement ce que je pourais faire.je vous remercie d’avance pour votre réponse.Bien à vous,SONJA,WEIS

    • Bonjour, je ne pense pas que ce soit la résine qui provoque ces problèmes, c’est plutôt la forme de l’appareil qui comprime peut être les canaux salivaires ou qui est trop long en arrière. Essayez de l’enlever la nuit pour voir si le matin ça va mieux. Tenez moi informé. Cordialement.DR.AH.

  6. bjr jai fait en fevrier 2018 extraire toutes ms dent et me suis fait faire un dentier superieur et inferieur que je colle ts les matin et nettoie chaque soir le soucis sais que depuis un certain temps ma levre supp et comme plus fine comme si elle rentre vers onterrieur de ma bouche au visuel ca fait donc une levre tressuperieur fine et quand je sourie la sais pire on dirai que je nes plus de levre superieur ca viens d ou ca ne me le fesais pas avant

LEAVE A REPLY