Home PREVENTION BUCCO-DENTAIRE Le sport et les dents.

Le sport et les dents.

4946
2
SHARE

Depuis très longtemps j’avais pour projet d’écrire un livre, et je ne m’y mettais pas. Maintenant avec ce blog, je peux m’exprimer au fur et à mesure et aborder tous les sujets qui me viennent en tête, et je peux revenir modifier des articles anciens ou les compléter. C’est bien mieux qu’un livre qu’on regrette aussitôt publié.

Tous les jours, je reçois des messages de remerciements des lecteurs, mais en réalité, c’est moi qui doit remercier les 3000 lecteurs par jour qui m’ont permis de réaliser un projet qui me tenait à cœur depuis très longtemps.

Cela m’oblige à trouver sans cesse des idées nouvelles, et je puise mon inspiration dans les questions que vous me posez. Donc aujourd’hui, on va parler des dents en médecine du sport. En quoi les dents influencent-elles les performances sportives et comment protéger les dents des dégâts des sports violents.

Une étude récente faite en Angleterre sur 300 sportifs, a montré que leur état dentaire n’était pas satisfaisant et pouvait être cause de contre performances.

Quel rapport les dents ont-elles avec les performances sportives?
L’idée la plus évidente qui vient à l’esprit, c’est qu’un athlète qui a mal aux dents ne peut pas être très performant! C’est presque une vérité de La Palice!
D’où la nécessité pour les sportifs de haut niveau de faire des contrôles tous les 6 mois et d’avoir une hygiène dentaire irréprochable et bien adaptée.
Le sport étant surtout une affaire de jeunes, veiller à ce que les appareillages orthodontiques ne gênent pas et soient compatibles avec le sport pratiqué.
Les problèmes occlusaux, et le SADAM, sont source de contractures des muscles masticateurs et de douleurs cervicales. Les déséquilibres neuro-musculaires sont souvent cause de tendinites récidivantes à divers endroits du corps. Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, un cheval de course peut gagner ou perdre si son occlusion dentaire est bien ou mal équilibrée. Et il en est de même pour les humains. Voir ICI .
En cas de tendinites à répétition il serait bon de faire une vérification de l’occlusion dentaire.
Chez ces mêmes jeunes et adolescents, les accidents de dents de sagesse sont très fréquents et peuvent survenir au cours de compétitions, ou pendant une navigation à l’autre bout du monde ou pendant l’ascension de l’Himalaya!
Toutes ces éventualités sont à prévoir à l’avance, et ne pas laisser le problème surgir au moment inopportun.

Protéger les dents des chocs.

D’un autre côté, le sport pratiqué peut avoir des effets néfastes sur le dents. Les sports violents, la boxe, les sports de combat, le rugby peuvent traumatiser les dents et nécessitent une protection spécifique des dents.
Il existes des gouttières de protection en caoutchouc préformées, en vente dans les magasins de sport. Mais le mieux est de se faire faire une gouttière personnelle chez votre dentiste.
En cas de choc violent il faut aussitôt consulter un dentiste pour surveiller la ou les dents concernées.

Faire du sport après une intervention bucco-dentaire.

Lorsque que j’exerçais, spécialement la chirurgie, on me demandait souvent si on pouvait pratiquer un sport après. Je pense que c’est question de bon sens: la boxe ou le rugby: non. La course à pied ou la marche, le golf, le ping-pong: ça dépend du sportif, c’est à lui de voir.
Combien de temps? au moins le temps de résorption des fils(12 jours).

SHARE
Previous articleLes matériaux de comblement osseux.
Next articleLes bêtises des forums dentaire d’internet.
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 au Caire en Egypte. - 1949/1955 Etudes de la 4ième à la terminale au LYCEE BUFFON PARIS. - Baccalauréat 1ière Série Moderne M’. - Terminale Sciences Expérimentales. - 1955 PCB 4Certificats : Physique, Chimie, Biologie animale et Biologie végétale. - 1960 DIPLOME CHIRURGIEN DENTISTE Faculté de médecine de Paris + cursus libre Externat Médecine 2 ans. - 1960 à 1962 Service militaire : Ecole d’Officiers de Reserve et Exercice professionnel hospitalier (Hôpital Hyacinthe Vincent à Dijon) - 1960 Exercice privé à Dugny - 1964 à 1981 Exercice privé à Tremblay en France - 1966 à 1973 Attaché de consultation Hôpital Ste. Anne à Paris - 1966 à 1976 Formation en Sophrologie - 1967 Diplôme Implants Aiguilles - 1969 Certificat d’Enseignement Supérieur en Parodontologie - 1973 Création d’un Service de Parodontologie à l’Institut Eastman à Paris - 1973 à 1983 Formation en Occlusodontie en particulier avec les professeurs JANKELSON et RAMFJORD - 1974 Doctorat en Chirurgie Dentaire - 1974 Doctorat en Sciences Odontologiques - 1975 Nommé Expert auprès de la Sécurité Sociale - 1976 à 1984 Assistant à la Faculté de Paris V René Descartes Odontologiste Assistant des Hôpitaux de Paris - 1976 Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V - 1978 Diplôme Universitaire en Chirurgie Buccale Paris V - 1979 Diplôme d’Etudes et de Recherches en Odontologie, Paris V - 1981 Exercice en Cabinet privé à Paris 17ième - 1983 Publication du livre Manuel de Chirurgie Buccale Ed. Prélat - 1994 Exercice en Cabinet privé à Paris 8ième - 1996 Diplôme Universitaire Parodontologie Paris VII - 2001 Départ à la retraite - 2011 Création du blog Conseil Dentaire Dr. Hauteville 5.000 pages lues par jour avec un maximum à 7.000 Publication du Dictionnaire Lexique Dentaire Illustré Publication de Petit Atlas d’Anatomie Dentaire Publication du Petit Atlas de Dermatologie Buccale - 2019 Auteur du Etude sur la vie du Prophète Moïse intitulée Moïse et Toutankhamon. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

2 COMMENTS

  1. Article très intéressant ! C’est vrai que l’on ne fonctionne pas comme il faut quand on a mal à la bouche. On pense souvent aux protecteurs buccaux, mais la santé dentaire complète serait aussi très importante. Merci de l’article !

    Thierry | http://www.dentsmonsourire.com

  2. Ce sont des bonnes informations sur le sport et les dents. C’est vrai qu’un athlète qui a mal aux dents ne peut pas être très performant. J’aime ce que vous avez dit, que les sportifs de haut niveau doivent faire des contrôles tous les 6 mois pour avoir une hygiène dentaire irréprochable et bien adaptée. À mon avis, la santé dentaire est tellement importante, aussi importante que la santé générale !
    Clarice

LEAVE A REPLY