Home PEDODONTIE.DENTS DES ENFANTS. Le carnet de santé dentaire.

Le carnet de santé dentaire.

1799
4
SHARE

Je propose que dés l’enfance, on tiennent un journal de tout ce qui a été fait sur les dents: le carnet de santé dentaire.

Encore une histoire à dormir debout!…je m’amuse beaucoup avec ce blog!

Il était une fois une petite fille qui, pour des raisons familiales était obligée de changer souvent de pays et allait de dentiste en dentiste… et chacun ne sachant pas ce qui s’était passé avant n’en faisait qu’à sa tête.

Si bien qu’au bout d’un certain nombre d’années, sa bouche était un méli-mélo inextricable et personne n’y comprenait plus rien.  Certains praticiens étaient trop bêtes pour comprendre, d’autres distraits, et d’autres qui faisaient semblant de ne pas comprendre pour faire ce qui les arrangeait le mieux!

Heureusement, Sherlock Holmes passait par là et il eut pitié de la pauvre petite fille qui ne savait plus où elle habitait. Il fit une enquête et en un tournemain trouva la clef du mystère et il dit : « Elémentaire, mon cher Watson » ! Il fallut alors que de jeunes praticiens formés par Watson et beaucoup plus compétents que cette vieille barbe de Holmes, prennent en charge la petite fille, pas rassurée du tout, mais qui entre-temps était devenue une adulte responsable,  et résolvent tout.

LA MORALE DE CETTE HISTOIRE

Tout enfant devrait avoir un Carnet de Santé Dentaire que les parents présenteraient au dentiste pour qu’il y inscrive tout ce qu’il fait et tout ce qui doit être fait dans l’avenir pour l’enfant. C’est ce que je conseillais aux  diplomates, dont je soignais les enfants, et qui changent de pays tous les 3 ans: on commence un traitement d’orthodontie à Paris… on devrait le finir à Rio de Janeiro mais on oublie…et on se retrouve à Londres avec un SADAM !…ou un QUIDAM, qui sait !

SHARE
Previous articleGrossesse et dents.
Next articleRécupérez vos radios dentaires!!!
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 au Caire en Egypte. - 1949/1955 Etudes de la 4ième à la terminale au LYCEE BUFFON PARIS. - Baccalauréat 1ière Série Moderne M’. - Terminale Sciences Expérimentales. - 1955 PCB 4Certificats : Physique, Chimie, Biologie animale et Biologie végétale. - 1960 DIPLOME CHIRURGIEN DENTISTE Faculté de médecine de Paris + cursus libre Externat Médecine 2 ans. - 1960 à 1962 Service militaire : Ecole d’Officiers de Reserve et Exercice professionnel hospitalier (Hôpital Hyacinthe Vincent à Dijon) - 1960 Exercice privé à Dugny - 1964 à 1981 Exercice privé à Tremblay en France - 1966 à 1973 Attaché de consultation Hôpital Ste. Anne à Paris - 1966 à 1976 Formation en Sophrologie - 1967 Diplôme Implants Aiguilles - 1969 Certificat d’Enseignement Supérieur en Parodontologie - 1973 Création d’un Service de Parodontologie à l’Institut Eastman à Paris - 1973 à 1983 Formation en Occlusodontie en particulier avec les professeurs JANKELSON et RAMFJORD - 1974 Doctorat en Chirurgie Dentaire - 1974 Doctorat en Sciences Odontologiques - 1975 Nommé Expert auprès de la Sécurité Sociale - 1976 à 1984 Assistant à la Faculté de Paris V René Descartes Odontologiste Assistant des Hôpitaux de Paris - 1976 Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V - 1978 Diplôme Universitaire en Chirurgie Buccale Paris V - 1979 Diplôme d’Etudes et de Recherches en Odontologie, Paris V - 1981 Exercice en Cabinet privé à Paris 17ième - 1983 Publication du livre Manuel de Chirurgie Buccale Ed. Prélat - 1994 Exercice en Cabinet privé à Paris 8ième - 1996 Diplôme Universitaire Parodontologie Paris VII - 2001 Départ à la retraite - 2011 Création du blog Conseil Dentaire Dr. Hauteville 5.000 pages lues par jour avec un maximum à 7.000 Publication du Dictionnaire Lexique Dentaire Illustré Publication de Petit Atlas d’Anatomie Dentaire Publication du Petit Atlas de Dermatologie Buccale - 2019 Auteur du Etude sur la vie du Prophète Moïse intitulée Moïse et Toutankhamon. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

4 COMMENTS

  1. Merci pour cette histoire qui m’a beaucoup plu!
    Je vous prie de me faire voir un exemplaire de carnet de santé dentaire!
    On en a pas chez dans notre pays!
    Peut être que je le suggererai à notre ministère de santé!
    Merci pour votre attention Docteur!
    Je vous admire beaucoup!

    • Ce carnet de santé dentaire n’existe pas en France non plus: c’était les parents qui le faisaient.

  2. Cher Docteur,
    J’avoue parfois songer à changer de dentiste. Je ne comprends pas toujours ses diagnostics. Par exemple, il m’est arrivé parfois de lui dire qu’une molaire était douloureuse. Réponse : « une dent ne se répare pas quand on lui fait un trou. C’est une sensibilité, je fais pas de trou pour réparer ça… » mais trois ans après, la dent est couronnée. Cela est arrivé pour d’autres molaires qui ont duré moins longtemps suite à de longs allaitements (selon lui)… Par ailleurs, ses diagnostics m’ont souvent semblé censés. J’ai le souvenir d’un traitement de carie effectué là où apparemment d’autres auraient immédiatement mis une couronne… Et récemment, j’ai consulté votre blog et vu les photos de caries du collet… j’ai une carie à l’un des collets depuis plusieurs années je pense… Pourtant, à part me dire qu’il faudra un jour consolider les collets, le dentiste n’a jms touché à cette carie…; par contre, j’ai un double curetage cette semaine alors que je ne saigne pas des gencives… que croire ?
    Par avance, merci de votre réponse.

    • Il n’y a rien de contradictoire: ce sont des évaluations à différents moments, et votre dentiste n’est pas un robot, il ne perçois pas toujours les choses exactement de la même façon. S’il est soucieux, ou enrhumé ou a la migraine il ne voit pas les chose exactement pareil: il peut être optimiste ou pessimiste. Mais la ligne générale reste la même: il vous a alertée et sensibilisé sur votre état parodontal, ça c’est très important! S’il vous a donné des conseils d’hygiène, c’est encore mieux!

LEAVE A REPLY