Accueil SADAM

SADAM

5885
60

« Back to Glossary Index

SADAM: Syndrome Algo-Dysfonctionnel de l’Articulation Temporo-Mandibulaire. Problèmes de l’articulation de la mandibule.



Article précédentRaphé palatin médian
Article suivantSinus osseux
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

60 COMMENTS

  1. bonjour; je suis étudiente en chirurgie dentaire 5 année et je veux savoir plus sur la luxation discale réductible et irréductible merci

    • Je ne suis pas très compétent en matière de luxation de l’ATM. Faites une recherche sur internet et si vous écrivez un texte intéressant, je serais tout à fait disposé à le publier à votre nom.

  2. Bonjour Monsieur,
    Il y a plusieurs années, j’ai eu des douleurs mandibulaires qui ont été traitées par une gouttières très désagréable avec le résultat d’échec. Voilà maintenant 5 mois j’ai de nouveau de très grosses douleurs des mes articulations mandibulaires avec comme résultat une impossibilité d’ouvrir la bouche correctement. je ne peux manger que des aliments mous car les aliments résistants (pains, viandes, autres) me provoquent des douleurs au niveau de la mâchoire, du cou et épaules. Sur les conseils d’un enseignant en prothèse dentaire, je suis allée voire un dentiste d’occlusodontie qui m’a fait un diagnostic de luxation de la mâchoire et fibrose articulaire opposée à mes douleurs. Il m’a remis cette articulation d’une manière totalement surprenante pour moi. Après des respirations lentes et profondes qui ressemblent à des exercices de sophrologiques, un massage de mes os du crane et en tirant en douceur ma langue pour me détendre mes vertèbres cervicales il m’a remis ma mâchoire en place en douceur. Pour moi méthode inédite !! il a terminé en me donnant des exercices à faire tous les matins devant mon miroir et par un traitement homéopathiques (première fois qu’un dentiste me propose cette thérapeutique !!)
    Fin de la consultation en me donnant un devis pour traiter ces troubles cranio-mandibulaires car bien évidemment cela na va qu’en empirant, l’âge n’aidant pas avec le risque de me trouver quelques années plus tard avec une paille pour manger ou des problème de déchaussement dentaire … bref pas encourageant.
    Tout ceci pour vous faire une copie de ce devis car bien évidemment traitement non remboursé et énormément coûteux pour moi. Alors depuis ma visite chez lui, j’écoute, je lis, m’informe et me questionne sur sa méthode pour corriger ces troubles.
    Alors voici ce devis :

    1 Interrogatoire, consultation,examen complémentaire local et loco-régional, établissement d’un diagnostic
    2 La thérapeutique est mise en place pour une durée de 6 mois
    elle engage des actes n’entrant pas dans la nomenclature
    a) Empreintes des arcades sup et inf 40€
    b) Enregistrement axiographiques (si indication)
    c)Enregistrement arc facial et prise d’une cire de relation centrée
    d)Montage des moulages sur un articulateur semi-adaptable
    e) Etude
    f) Réalisation d’une orthèse de traitement cela n’est pas nécessairement une gouttière , la thérapeutique consiste à éliminer les interférences et à ramener une occlusion stable
    g) tous ces actes sont hors nomenclatures et seront facturés 400 €
    3 Contrôle et temporisation du nouvel équilibre sur une période de 6 mois.
    4 Ajustement occlusal actes hors nomenclatures prix 100 €

    Cette orientation thérapeutique ou occlusodontie consiste donc à amener les moyens nécessaires pour traiter la symptomatologie musculaires et/ou articulaires des troubles cranio-mandibulaires.

    Merci pour votre lecture et conseil que vous pouvez m’accorder sur ce devis et mis en place de ce traitement.

    En vous remerciant encore.
    Cordialement.
    LAB (45ans)

    • Ceci me parait très bien: il faut en effet allier l’occlusodontie avec l’ostéopathie crânienne. Il faudra voir les résultats je serais intéressé que vous m’en teniez informé.

      • Bonjour Docteur,
        Je souhaite avoir les coordonnées de ce praticien par mail. J’ai également des douleurs aux articulations mandibulaires accompagnées de céphalées quasi quotidiennes, des difficultés à ouvrir la bouche et des craquements… De plus, je suis une personne très anxieuse ce qui n’arrange pas les choses. Pourriez vous donc m’orienter svp ?
        Merci par avance

    • Bonjour
      je souhaiterais avoir le contact de ce praticien car j’ai le même problème que vous
      Pourriez vous me le faire parvenir en mail personnel avec votre avis depuis que vous avez commencé ce traitement
      Sinon, si le Dr Hauteville peut m’envoyer des contacts de dentistes occlusodontistes en région parisienne, je l’en remercie par avance

      • Bonjour,

        Depuis le mois de juillet, j’ai eu RDV avec mon médecin généraliste qui m’a mis sous Laroxil pour me détendre la nuit et éviter ainsi de serrer les dents, j’ai eu des congés qui m’ont fait du bien et reposer. Le Laroxil a été efficace car moins de douleur et ouverture de la mâchoire un peu mieux puisque je ne suis pas en tension. Ensuite j’ai eu un panoramique dentaire et échographie thyroïde, ganglions. Le panoramique n’a rien révélé d’extraordinaire à part une dent incluse dans le palais, incisives qui manquent en haut et en bas démontrant que la mâchoire du haut ne correspond avec celle bas donc décalage.
        Sur ce fait j’ai pris un RDV avec un stomato qui a vu le cliché du panoramique et me propose appareil pour redresser mais sans conviction et durée très longue. (j’ai refusée trop contraignant). Il me conseille de poursuivre le traitement du Laroxil et d’y adjoindre des séances de kinésithérapie et physiothérapie pour détendre mâchoire et muscle environnant. Séances que le commence en janvier. Puis de voir l’évolution. Si poursuite de voir mon dentiste pour prescription d’une gouttière mais il n’est pas très pour car il peut y avoir deux effets, l’une je ne serre plus la mâchoire, une autre possibilité c’est l’effet inverse je serre plus encore les dents du fait d’avoir quelques choses en bouche la nuit. Il m’a précisé toutefois que lors de l’empreinte de la gouttière il faut que je sois complètement détendue, voir prendre du Laroxil avant la séance de l’empreinte pour ne pas la fausser. Si avec tout ceci cela crispe encore la dernière solution est du botox pour décrisper les muscles de la mâchoire.
        je ne dis pas que le laroxil est le produit miracle pour éviter de serrer les dents la nuit mais il m’aide bien. En plus je fais des séances de sophrologie et méditation qui m’aident bien à lâcher prise et me détendre. car il faut bien que je me l’avoue la tension vient aussi de ma vie stressante et crispante et qu’il faut essayer de trouver des alternatives pour se détendre. La naturel serait mieux (éviter de prendre le laroxil) mais je n’ai pas encore trouvé !!! mais je pense que je suis sur la bonne voie. je vous souhaite bon courage dans vos recherches pour vous soulager et n’hésitez spas à demander plusieurs conseils et avis. Cordialement.

        • je me permet de rajouter que vous êtes sur la bonne voie et que je vous conseille de vous orienter carrément vers une psychothérapie.

          • Re, bonjour,

            Effectivement, je pense que je serre les dents certainement pour un problème plus profond qu’un alignement dentaire. Telle est ma démarche actuellement en me dirigeant vers un thérapeute en psychothérapie .
            Juste une chose que j’aimerai que vous expliquiez car de lire « m’orienter directement vers une psychothérapie » est un peu brutale sans autre explication. Pouvez vous expliquer ce qui vous fait dire que j’ai besoin d’une psychothérapie ? Pour mon besoin mais aussi pour ceux qui vous lisent. Les conséquences de subir des stress (travail, familles ..) et autres désordres et les conséquences que l’on fait subir à notre corps en état de conscience et non conscience par exemple la nuit. Très cordialement.

          • La crispation des mâchoires n’est pas anodine: elle révèle un retournement de l’agressivité vers soi même, qui aboutit à une destruction des dents, symboles s’il en est de l’agréssivité. Vous poser une gouttière sauvera peut être vos dents; mais ne vous empêchera pas de déplacer le symptome ailleurs. Je ne vois pas ce qu’il y a de « brutal » à vous conseiller une psychothérapie, c’est le thérapie la plus »douce » qui soit: vous ne découvrirez que ce que vous voulez voir et vous y mettrez le temps qu’il vous faut. J’ai fait 18 ans de psychanalyse et me voila à 80 ans en toute tranquillité disponible pour les autres…

    • J ai le même problème despuis 5 ans. Je souffre d un SADAM. J ai tout fait : gouttières, osthéos, kinés, odontologues, etc… Pourriez vous me faciliter le contact de votre médecin ? Merci d avance

      • Bonjour,
        Après multiples recherches, j’ai essayé de trouver par moi même le pourquoi je contracte mes articulations de la mâchoire.
        J’ai fait de la méditation et rencontré une ostéopathe très attentive et écoutant. Ella m’a énormément soulagée et avec aussi l’appui des séances de relaxation. J’ai complété par des séances de kinésithérapie qui lui a travaillé sur mes cervicales et Oh soulagement plus de contractures, plus de migraines. Merci aux multiples questions qui m’ont été posé pour découvrir que toutes ces douleurs venaient de mon enfance ( chutes, et agression non soignées correctement) Posez vous la question pourquoi ces douleurs sont elles là, veulent elles me transmettre un message ? Stress, angoisse, colère … Je vous souhaite de trouver vos réponses, vérifier vos chutes de l’enfance ou blessures refoulées, non dit, ce que l’on ne veut pas dire … Faites vous écouter par thérapeutes, amies .. et écouter votre corps … Très bonne soirée. Laetitia

    • bonjour serait-il possible d’avoir les coordonnées de ce dentiste car je souffre de sadam depuis deux ans sans recevoir aucune aide. Merci

  3. Bonjour Dr Hauteville,

    Vous serait-il possible de me donner votre avis en ce qui concerne mon parcours qui a commencé il y a maintenant un peu plus d’un an. A savoir :

    En février 2014, j’ai subi une dévitalisation de la 36 pour une carie profonde. Pour cette dévitalisation j’ai eu des douleurs pendant 4 semaines… je l’ai donc signalé au dentiste qui m’a réalisé ce soin sans que ce dernier ne s’inquiète. En mai, j’ai constaté un abcès important au niveau de cette dent ainsi qu’un autre sous la 38. Après avoir consulté un autre dentiste plus sérieux, j’ai été mise sous Augmentin et d’autres antibiotiques jusqu’au 16 juillet.
    Pendant cette période, j’ai commencé à avoir certains maux :
    -Douleur dans l’oreille gauche (type otite, puis oreille bouchée, acouphène, enflammée).
    -Ganglion sous l’oreille gauche enflé ainsi que celui de la mâchoire inférieure, toujours à gauche
    -Douleur/raideur dans la nuque
    -Vertige
    -Crise de spasmophilie (3 à 4 par jours) très violente.

    Puis le 16 juillet, mon dentiste décide d’extraire ma dent de sagesse (38) puisque l’abcès de cette dernière était toujours persistant… une opération rapide et sans complication sur le coup. Par la suite, deux semaines après, beaucoup de symptomes sont apparus (en plus de ceux précédemment cités) :
    -Pression et contracture diverse (tempes, trapèzes, cervicales, dorsaux, os occipital et frontal)
    -Fourmillement et craquement/douleur dans la mâchoire, les dents, les cervicales.
    -Vision floue avec difficulté à la lumière
    -Inflammation douloureuses dans la gorge, les oreilles, les intestins.
    -Difficulté avec les odeurs (type vinaigre, parfum, oignon….)
    -Mauvais contact avec la chaleur
    -Nez bouché
    -Sensation d’ivresse
    -Aggravation des vertiges
    -Migraines importantes
    -Fatigue chronique
    -Insomnie (dûe à la douleur)

    Le 27 juillet 2014, mon medecin m’a prescrit un scanner du rocher et ATM gauche, conclusion R.A.S.

    Le 05 aout 2014, consultation stomatologue et constatation : apparition d’une dysfonction Temporo Mandibulaire gauche, ouverture buccale sinusoïde avec ressaut asynchrone, propulsion possible, diduction possible, claquement méniscale gauche de luxation réductible tardive (donc luxation importante) avec otalgie, bruxisme centré avec hypertrophie des masséters, contracture douloureuse des temporaux et des trapèzes, des sternocleido mastoïdiens.
    Il a donc conseillé de réaliser une gouttière pour limiter le bruxisme ainsi que de la kinésithérapie.

    Début 26 septembre 2014, bilan d’exploration des troubles de l’équilibre en vidéo-Nystagmographie par un ORL : constatation des vertiges. Prescription de kinésithérapie vestibulaire + traitement anti-vertige (Lectil) et migraine (Sibelium).
    constatation également de l’inflammation de la gorge et des glandes salivaires, Prescription de Clarithromycine et de Prednisolone.

    Fin septembre 2014, réalisation d’une gouttière par une orthodontiste. Et début de la kiné vestibulaire (10 séances).

    Période d’accalmie au niveau des symptômes, pas de disparition, douleurs juste moins intenses. Reprise du travail en octobre 2014 (après avoir été arrêtée depuis Juin 2014)

    Début décembre, cervicales complètement bloquées, ainsi que des vertiges/vision floue assez importants qui m’ont amené chez un autre kiné qui a constaté 3 vertèbres « déplacées », et qui m’a donc soulagé instantanément.

    Fin décembre, aggravation de tous les maux précédemment cités, de nouveau en arrêt de travail.

    Début Janvier : extraction des dents de sagesses de la mâchoire supérieure. (toujours sans aucun soucis)

    Le 14 janvier 2015 : constatation de problème de convergence par un ophtalmologue. Orientation vers une orthoptiste.

    Le 16 Janvier 2015 : prise de sang révélant une vitesse de sédimentation élevée et SGPT élevé.

    Fin Janvier : consultation auprès d’un podologue-posturologue qui constate un déséquilibre postural et prescrit donc des semelles correctives.

    Le 19 Février 2015 : IRM des interlignes temporo-mandibulaires, qui confirme une luxation méniscale bilatérale partiellement réductible en position bouche ouverte (plus marquée à gauche). Sans anomalie des berges osseuses.

    Le 25 Février 2015 : consultation avec un chirurgien maxillo-faciale, qui conseille de faire des infiltrations dans les deux muscles masticateurs avec des décontractants musculaires afin de casser le cycle de douleur/contracture dans lequel mon corps s’est enfermé. De refaire une gouttière (la précédente me provoquant des douleurs) et les réajuster avec le temps si besoin et commencer soins orthodontiques. Malgré tout ça, il pense également qu’un autre élément perturbateur pourrait être envisageable pour certains symptômes.

    Le 27 Février 2015 : nouvelle prise de sang révélant toujours une vitesse de sédimentation élevée (28mm pour la première heure contre 20 pour la normalité, et 61 pour la deuxième heure contre 16 pour la normalité). SGPT revenu à la normal (sans doute dû à la modification alimentaire recommandée par une nutritionniste)

    Pour le moment, tous les symptômes (sans exception) sont encore présents… je dois encore faire un IRM des cervicales, une échographie pour mon ganglion gauche de la mâchoire inferieure (le plus souvent enflammé).

    Avez vous des remarques, des conseils, ou quoi que ce soit qui pourrait m’aiguiller dans mes démarches ?

    Dans l’attente de vous lire, je vous remercie et espère que vous trouverez un peu de temps pour m’aider !

    Cordialement,

    • Pour que je puisse vous donner une réponse fiable, envoyez moi des radios sur « DR.H@conseildentaire.com ». Les radiographies numériques peuvent être envoyées directement par mail. Les radiographies sur support argentique doivent être photographiées en les fixant sur une vitre bien éclairée: horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en pièces jointes. Renvoyez un résumé succint et vos questions en même temps clairement formulées.

  4. Bonjour, je souffre de serrement de dents depuis plusieurs années; on m’a fait une gouttière il y a quelques années ( ostéopathe en collaboration avec le dentiste). Beaucoup moins de douleurs dans les tempes, amélioration; Mais au bout de quelques temps, j’ai eu encore plus l’impression que je serrais mes dents la nuit, de nouvelles douleurs differentes, avec en plus des douleurs cervicales avec blocages, difficultés à tourner la tête pendant la nuit… J’ai consulté mon ostéopathe très régulièrement depuis, avec des soulagements qui sont là mais qui ne sont que temporaires. Par ailleurs, je connais des épisodes de sensibilité extrême des dents. Je viens de consulter le site de Francis Hartman, je vais mettre en pratique ses conseils; d’autre part il parle d’infiltration préalable à la mise en place de la gouttière.
    Voyez-vous de quoi il s’agit? Et aussi, pourriez-vous m’indiquer des dentistes sur la région de Marseille spécialisés dans ces pathologies?
    Merci

    • Infiltrations de corticoïdes ou anti-inflammatoire dans les ATM. On fait aussi des injections de BOTOX pour relacher les muscles. Je connais personne à Marseille.

  5. Bonsoir Docteur,

    Je pense souffrir d’un Sadam ou d’un autre problème de l’ATM… Douleurs de la tête, irradiant dans la nuque et dès fois plus bas, jusqu’au pieds (uniquement du côté gauche) oreille bouchée qui claquent, violente migraines, douleurs aux mâchoires… Mes crises sont de plus en plus rapprochées et je ne sais absolument qui consulter afin de savoir s’il s’agit bien de ça, et mon dentiste ne m’est pas d’une grande aide… Un osteo, un Orl, un rhumatologue, un stomatologue, un odontologue ?? Aussi auriez – vous des conseils à ce sujets et des contacts sur Paris ou proche banlieue à me transmettre ? Merci d’avance. Cdt

    • Il faut consulter en premier un dentiste OCCLUSODONTISTE. Ensuite, vous pouvez vous orienter vers un ostéopathe ou un kinésithérapeute cranio-maxillo-facial. Si vous le souhaitez, envoyez moi une radio panoramique pour déjà débrouiller le problème au niveau des dents.
      il faut m’envoyer une radio récente, sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  6. je souffre depuis deux ans de sadam suite à la pose de composites sur mes arcades dentaires. je ne sais pas comment m’en sortir, les dentistes que je vois ne savent pas quoi faire. Est ce que quelqu’un pourrait me donner l’adresse d’un spécialiste compétent qui puisse m’aider. Merci

  7. Bonjour Docteur,

    En 2008, après une extraction d’une dent sagesse supérieure gauche alors que je souffrais de douleurs à l’ATM, les douleurs ont augmentées.
    Un ORL diagnostique une subluxation antérieure non réductible de l’ATM gauche (confirmé par IRM). Après un déménagement et des errances dentaires multiples, une jeune dentiste (qui est parti ailleurs depuis) m’a changé récemment une prothèse mal adaptée (molaire supérieure à droite) et meulé un peu l’incisive inférieure qui entre en contact avec une prothèse supérieure.
    Mon occlusion s’est améliorée un peu mais reste problématique. J’ai fait récemment une nouvelle radio panoramique et j’ai l’impression que le sommet du condyle gauche semble creusé et positionné bien en dessous du droit.
    Est ce cela peut-être de l’arthrose? Est ce que je dois consulter en priorité un stomato spécialisé dans les pathologies temporo-mandibulaires pour un nouveau bilan approfondi? Dans le service d’un hopital parisien (St Antoine, Pitié Salpétriêre…)?
    Je vous ai envoyé la radio.

    Merci

  8. Bonjour, suite à l’extraction de mes dents de sagesse du maxillaire, mes machoires ont fortement reculé et je souffre d’un SADAM. Les gouttières m’ont soulagé un temps mais ce n’est plus le cas.
    Il y a un déséquilibre au niveau de la machoire supérieure : la longueur de l’arcade est plus importante d’un coté que de l’autre d’au moins 7 mm (j’avais une dent plus grande que l’autre) je ne sais pas si ça peut jouer. On me propose de me meuler les dents ce qui est hors de question. Quelles autres options sont possibles ?
    Je précise que je ne souffre pas de bruxisme et que les muscles de ma machoire sont détendus d apres mon osteo.

    • envoyez moi une radio panoramique sur « dr.h@conseildentaire.com » accompagnée de votre question.

  9. bonjour, connaissez vous s’il vous plait un specialiste des problemes d’articulation temporo-mandibulaire dam sadam sur Paris? je vous remercie par avance
    bien cordialement

  10. Bonjour Docteur, Je m’appelle Caroline, j,’ai 22ans et je souffre depuis des années d’un sadam très certainement, à tel point que mon expression du visage à droite était modifiée par la crispation de mes muscles. J’ai vu 15 spécialistes pour mes douleurs que je décrivais comme des douleurs diffuses de style migraines d’un seul côté de la tête (droite) au même endroit où j’ai une difficulté d’ouverture de la machoire. Ca a commencé il y a 5 ans j’avais juste du mal à manger de gros sandwich disons. Puis ça a finit en véritable cauchemar depuis 2 ans, ou je souffre tellement que j’en suis desespérée. Mes douleurs (toujours du côté droit de mon corps uniquement) qui étaient localisées au crâne en particulier tempes, machoire joue s’étaient étendues aux cervicales, trapèze, puis ensuite épaules, bras et pour finir par le côté droit du dos et raideur dans la jambre droite.
    J’ai vu :
    5 kinés
    4 osthéopathes
    1 chiropracteur
    1 neurologue
    1 ophtalmologue
    Mon orthodontiste (qui ne m’as même pas regardé la bouche, il a seulement regardé mes photos de quand j’avais 15ans après mon appareil dentaire)
    1 orthoptiste
    1 docteure en medecine mécanique
    1 soi-disant dentiste occlusiodontiste qui avait plutôt l’air d’une charlatane qu’autre chose, elle m’as juste enlevé mes fils de contension que j’avais gardé depuis mon appareil dentaire et elle ne savait pas trop d’ou venait mes douleurs.

    Mon entourage ne faisait que me critiquer car « je passe ma vie à aller de spécialistes en spécialistes » et personne ne me soutient vraiment dans ma quête de soulagement. Si j’avais écouté mes parents je n’aurais jamais su que ça venait d’un sadam. Je me suis prise en charge toute seule et les gens autour de moi ne m’aident pas ou disent que j’exagères, que ça passera tout seul.

    On m’a bourrée de médicaments anti migraines en tout genre (au moins 6 différents dont certains qui m’ont fait déprimer), j’avais même pris un rdv au centre anti douleur de Bordeaux (je suis de Pau et fais mes études sur Bordeaux).

    Je me suis fais manipulé les cervicales 7 fois depuis janvier. ce qui me soulageait des fois quelques jours, et des fois pas du tout.
    La chiropracteur m’as dit mot pour mot « c’est un joyeux bordel la dedans » la première fois qu’il a vu mes cervicales qu’il a remis en place et qui évidemment on re bougé 1 semaine plus tard. Au bout de 4 séances avec lui il m’as dit « écoute je ne comprends pas pourquoi à chaque fois que je te manipule, tout se remets en bazar la fois suivante ».

    La dernière docteure que j’ai vu en France c’est la docteure en médecine mécanique qui m’as dit que mes douleurs venaient de ma posture. Cependant comme j’ai vu qu’un sadam peut modifier la posture, ceci expliquerait cela.

    Je suis partie à Madrid pour 4 mois pour un stage et je souffre toujours. Je ne profite même pas de ce séjour car tout ce que je souhaite dans la vie c’est être normale et ne plus souffris

    Je suis vraiment à bout de ces douleurs qui me gâchent la vie.

    Mais la semaine dernière il s’est passé une sorte de « miracle ».
    Je m’étais mise depuis 1 semaine à faire du streching chaque jour pour essayer de détendre tout mes muscles (chaine musculaire droite avant et arrière complètement tendue) sur les conseils de ma docteure et de ma grand-mère professeure de streching. Et je me suis rendue compte vraiment par hasard, qu’une position qui me faisait du bien était de laisser « pendre » ma machoire.

    Je l’ai laissée pendre toute une après-midi.

    Ce n’était pas très esthétique au travail mais bon. Et le soir j’ai massé les muscles dans ma bouche avec mes doigts. Et la j’ai vu ma mâchoire se relâcher complètement à tel point quelle a « changé » de place certainement pour prendre sa postion naturelle, qui est un peu déviée vers la gauche et de plus un trop en avant. Mon expression du visage à changé, j’ai normalement une fossette sur le joue droite qui était très prononcée et la je ne l’avais presque plus.

    J’ai ressenti comme une énorme libération dans tout mes muscles du côté droit de la face, cervicales , épaules etc. J’y voyais mieux, je respirait mieux et je ne m’étais pas rendu compte mais ma joue droite, mon oeil droit, la partie droite de mon front étaient tendus. Je revivais. Et pendant 24h je n’avais plus mes douleurs je sentais juste comme une « remise en place de mes muscles » donc ça faisait une drôle de sensation, mais agréable puisque différente de mes douleurs habituelles.

    J’ai été libérée de mes souffrances pendant 24h, à tel point que je n’arrivais pas à m’arrêter de pleurer de joie.

    Mon visage était comme déformé, surement car mes muscles n’étaient pas habitués à être là. alors je suis partie voir une docteure sur Madrid qui m’as envoyée aux urgences voir un chirurgien maxilo facial.

    Ce chirurgien m’a fait une radio qui ne montrait aucun soucis. Il diagnostiqué un SADAM dû à du bruxisme centré très important car je suis quelqu’un de très stressé.

    J’ai donc été voir un stomatologue orthodontiste sur madrid, qui a confirmé ceci, il a aussi confirmé une déviation de la mâchoire et le fait qu’elle se positionne trop en avant (certainement à cause de mon orthodontie ancienne qui a été mal faite, on m’avais avancé la mâchoire pour l’esthétique).

    Il m’as fait une gouttière que je réccupère ce soir.

    Dire qu’il a fallu être en Espagne pour le découvrir et qu’aucun spécialiste en France n’a su voir ça!!!!!!

    Mes douleurs sont revenues après les 24h de soulagement total mais moins fortes qu’avant (je prend des décontractants musculaires chaque soir, je ne mange que des choses molles) , cependant je ne les supporte vraiment plus psychologiquement peu importe leur instensité je veux en finir. Je préfère avoir une gastro une fois par semaine toute une journée toute ma vie plutôt que ces douleurs c’est pour vous dire à quel point je sature.

    J’ai l’impression que le stomatologue orthodontiste a été un peu expéditif et comme je souffre vraiment beaucoup et que je ne peux plus supporter ce problème, quel spécialiste me conseillez vous de voir en complément? Existe-il des spécialistes du SADAM sur Madrid ? Qui dois-je voir si la gouttière ne me soulage pas ? J’aimerais vraiment traiter le fond du problème et pas seulement les douleurs. J’aimerais seulement vivre normalement comme toute étudiante de 22 ans. Je pense à mes douleurs chaque secondes, je n’ai même plus envie de rire car le fait de rigoler demande trop d’efforts à mes muscles. Je suis tout le temps fatiguée et j’ai l’impression d’avoir 80 ans quand je me déplace.

    J’ai rendez-vous vendredi avec un spécialiste de la reprogrammation globale de la posture du corps afin d’écarter toutes autres hypothèses.
    J’ai annulé mon rendez-vous au centre anti-douleurs de bordeaux car ils m’avaient mis avec une neurologue et quand je leur ai demandé un spécialiste du SADAM ils m’ont dit que ce n’était pas chez eux. Ca faisait 6 mois que j’attendais ce rendez-vous, alors j’espère vraiment trouver mon bonheur sur Madrid.

    Merci d’avance pour votre aide, je ne sais plus quoi faire.

    Caroline Dupuy

    • Malheureusement je ne connais personne à Madrid.
      Mais dès le début de votre exposé, je savais que votre orthodontie avait été mal faite et qu’il faut vous mettre une gouttière pour déprogrammer l’occlusion fausse qui vous été crée. Je crois que la gouttière vous soulagera mais que ça ne peut pas être un solution définitive. Il faudra faire quelques petits meulages très discrets de vos dents pour que vous puissiez vous passer de la gouttière ou tout au moins ne la porter que la nuit.
      Ce serait aussi une bonne chose que vous consultiez ce spécialiste en RPG

  11. Bonjour

    j’ai consulté un ostéopathe pour des cervicalgies devenant trés douloureuses.
    je souffre d’une SEP mais qui pour le moment n’a pas de répercussion sur ma vie ( j’ai 42 ans ).
    lors de mon interrogatoire , il découvre que je souffre d’acouphènes depuis 20 ans maintenant .
    il m’oriente chez un dentiste car il pense à un SADAM . effectivement je me rends compte en y faisant attention maintenant que j’ai toujours la mâchoire fermée et crispée de jour et probablement la nuit . j’entends aussi du coté droit un craquement à l’ouverture de la bouche.
    lors d’un bilan chez un orl suite à des vertiges il y a deux mois le vng a montré un gros déficit vestibulaire droit . Pensez vous que ces symptomes peuvent venir d’un sadam et quelle seront les traitements à venir ?

    merci
    cordialement

    • Oui, cela peut être un SADAM, il faudrait consulter un occlusodontiste qui pourrait vous conseiller de porter une gouttière la nuit.

  12. Bonjour Docteur,

    Pourriez-vous me recommander un (ou plusieurs) occlusodontiste à Paris (j’habite dans le Nord Est parisien) s’il vous plaît?

    J’ai 36 ans. Je fais du bruxisme depuis de nombreuses années. Mon bruxisme me fait serrer la mâchoire (pas de grincement). J’ai eu 3 gouttières en 8 ans mais je m’aperçois à présent que celles-ci n’ont pas résolues mes problèmes.

    Je me demande à présent, après voir lu vos articles, si un ou plusieurs de mes problèmes actuels (ils ont tous commencé il y a 3 ans environ maintenant) ne sont pas du à ce bruxisme (que je m’aperçois même faire de jour à présent puisque mes dents se touchent presque constamment et, en raison du stress, je n’arrive plus à les laisser sans contact très longtemps).

    Parmi ces problèmes je peux citer: des poches énormes et qui ne partent plus sous les yeux; une fatigue chronique; des réveils épouvantables; une anxiété grandissante (c’est le serpent qui se mord la queue avec tous ces soucis); des petites douleurs quand je tourne la tête vers la gauche; un acouphène (non gênant) à l’oreille droite, etc

    J’ai même une déviation de la cloison nasale qui est apparu il y a 2 ans 1/2 sans raison apparente, je me demande à présent si cela n’aurait pas un lien… Je n’ai pas encore franchi le pas de l’opération chirurgicale pour cette opération, mais peut-être l’occlusodontie pourrait me « remettre en place » certains petits membres au niveau du visage…

    J’ai été voir un ostéopathe la semaine dernière pour la 1ère fois qui m’a informé que parmi tous mes « problèmes », le bruxime était l’un de ceux à prendre les plus au sérieux (et à bras le corps). Je ne découvre l’occlusodontie qu’aujourd’hui.

    Je vous remercie pour votre aide et ce temps que vous prenez.

    Cordialement,

    SD

  13. Bonjour Docteur

    J’ai 31 ans, cuisinier, On m a diagnostique un SADAM il y a quelques années avec arthrose (je n ai plus l’irm mais j en refais un bientot), je bruxe mais en mode gros claquement de dents la nuit et je serre un peu des dents la journee. Je me rend compte aujourdhui des repercussions : cervicalgies a repetition ( depuis 4 ans) deplacement d une cervicale selon un osteo, douleurs chroniques aux trapezes,gencives qui saigne, posture incorrecte, mauvaise occlusion mal au crane parfois.
    A votre avis, l ‘urgence est de soigner le bruxisme ? Je vous demande ca car je vais voir un specialiste Maxillo Facial mais je crains qu’il ne m aide pas plus que ca ( a voir l avancement du SADAM ?) Je me pose la question de consulter ou non un psychologue voir un hypnotiseur, le bruxisme etant lie au stress, a l’anxiete ( deces de ma maman quand j ‘avais 10 ans) ou faire de la relaxation.
    Un avis serait le bienvenue
    Amicalement
    M.D

    • Comme vous le pensez, tout est lié: le stress, le bruxisme, les tensions, les cervicales..etc…et la perte de votre mère. Il y a un très gros travail psychothérapique à faire, et passer par la relaxation et l’hypnose ne vous feront que perdre du temps. Consultez directement un psy, mais si vous n’êtes pas prêt, passez par la relaxation!

  14. Bonjour docteur, on m’a diagnostiqué un syndrome de sadam de type musculaire ainsi qu’un bruixisme de type 1. Mon parcours : tout a commencé il y a 3 ans j’ai ressentis une gêne à la gorge, j’ai consulté mon médecin plusieurs foi qui a fini par le faire passer des examens, prise de sang : formule sanguine, protéine c relative, et vitesse de sédiment j’avais un inversement de formule mes je reste dans les normes, la vitesse de sédiment basse ainsi que la protéine c réactive. Mes maux de gorge on continuer pendant 3 mois ensuite il m’a fait passe une échographie ainsi qu’une prise de sang pour le thyroïde l’échographie montre des ganglions pas suspects ils sont long et fin en gros le docteur m’a dit ce sont des ganglions Bénin de ne pas m’inquiète le médecin qui m’a fait passé l’échographie voyez que j’étais pas rassuré il m’a donc fait une échographie de la rate et un peut partout sur mon corp lol, il l’a dit tu voi tu n’as rien il a vérifié les glandes salivaires ainsi que les lobes thyroïdien, RAS je lui et parlé du changement de formule que j’avais eu il m’a dit que je reste dans les normes et ses Bénin. Ensuite je suis allé voir mon médecin ma gène ce situe en dessous de l’angle de l’an machoire gauche jusqu’a en dessous de mon menton. Mon médecin commence à me demander si j’avais eu des problème psychologique dans ma vie. Alors je lui explique que deux ans au par avant j’ai retourve Mon père pendu…..il a commencé à me parlé de maladie psychosomatique. Il m’a envoyé voir un orl, premier rendes vous il me dit vous avez rien votre gorge ainsi que vos ganglion sont tout à fait normale il me dit se sont de très petit ganglions normale, il m’a mi un miroir dans la gorge et il m’a palpé un peut partout dans le cou, il me dit que j’ai des amygdales un peut troué les a par sa rien d’inquiétant. Je retourne voir mon généraliste qui me dit d’aller voir un psychologue, ce que j’ai fait mes enfaite je suis persuadé d’avoir une grave maladie au niveau de la gorge…. j’ai une gêne à la déglutition a vide, et quand je baille j’ai le muscle en dessous de mon menton le muscle disgastique qui claque seulement quand je baille et a gauche. J’ai donc étais voir mon dentiste qui m’a fait une radio panoramique, résultat dent de sagesse qui pousse dans la branche montantes des deux côté il me propose de me les retirer, il contrôle un peut tout aussi il palpe dans ma bouche ect…. je lui explique ma gêne il me dit que les’ dent de sagesse sont sûrement le problème, je me les fait retirer…. et la gêne et toujours là ensuite je retourne voir L’orl qui m’examine encore … et là il me dit que se sont des contracture au niveau de a gorge que ses sûrement psychologique en gro….. 6mois plus tard je retourne le voir il me dit bon on va retire les amygdales et les’ faire analyser opération faite résultat RAS et l’ORL me dit j’ai fait un check-up complet de la gorge il y a rien. Je retourne voir mon dentiste qu’il me parle de bruixisme j’ai les dents usé elle sont fine il me fait une gouttière que je porte mes je trouve pas qu’il y a du résultat. J’ai donc pri rendez vous au stomatologue à l’hôpital voici le ce qu’elle a dit à mon médecin :Cher confrère,

    J’ai vu en consultation M Clabaut R ne le 25/06/94 qui pose le problème d’une gêne a type de contracture au niveau sous mandibulaire gauche depuis environ trois ans. Il avait retrouvé lui même des adénopathies cervicales pour lesquelles il avait bénéficié d’une échographie retrouvant des ganglions non pathologiques, la glande sous mandibulaire avait également été visualisé sans pathologie particulière

    A noter que dernièrement, son dentiste lui a effectué une gouttière de libération occlusale qu’il porte depuis quinze jours.

    A l’examen clinique, il n’y a pas de lésion suspecte de la cavité buccale. L’examen des glandes sous mandibulaire et du plancher bucccal est normal. Là palpation cervicale ne retrouve pas de tuméfaction, pas de douleurs à la palpation. A noter que le patient présente une usure des incisives maxillaires et mandibulaires en rapport avec un bruixisme, il est en classe 1 et ses mobilités mandibulaires sont normales. Là palpation du muscle masticateurs ne retrouve pas de douleur. A noter que quelque fois, il présente des douleurs temporales gauche.

    Je pense que cette gêne sous mandibulaire gauche peut être en rapport avec une contracture du muscle digastrique, dans le cadre d’un sadam de type musculaire. J’ai rassuré le patient quant à l’absence de pathologie grave.

    Il s’agit d’un patient très anxieux, qui a tendance à s’auto-examiner.

    Je lui ai donc expliqué que la mise en place de la gouttière de libération occlusale devrait améliorer les choses. Si telle n’était pas le cas , il pourrait être envisagée dès injections de toxine botulique à la fois pour le bruixisme et pour les douleurs de contracture du digastrique.

    Bien confraternellement
    Voilà où j’en suis cette gêne ses rare les elle disparaît quand je fait des activités prenante. J’ai 23 ans sa m’énerve d’avoir cette gêne elle disparaît quand je mange ou que je prend un bain bien chaud ou quand je dort. J’ai vu un ostéopathe une foi il m’a demandé comment je dormais je lui et dit que je m’endort sur le ventre uniquement et côté gauche. Lui il pense que ça peut venir de la. Voilà voilà ….. merci pour ce que vous faite docteur bonne journée et excusez-moi des fautes d’orthographe bonne journée.

      • Excusez moi j’ai oublié de posé mes question. Alors la première est-ce que ce genre de gêne et lié au bruixisme. La deuxième et le sadam touche les articulations des ATM, pourquoi moi il ce trouve au niveau de muscle digastrique. Et la dernière est pourquoi il y a des jours où la gêne est minime et d’autre ou elle est très présente. Merci docteur

        • la gêne est due à des contractures musculaires d’ordre psychologique et il y a des jours où vous êtes moins tendu que les autres

          • Merci, je vais prendre les choses en main. Et comme le dit mon médecin arrêter de rechercher toutes sortes de maladie sur le net. Encore merci de donner de votre temps pour répondre. Au revoir.

  15. Je voudrais savoir ce que vous en pensez, si cette gêne et du à un choc émotionnel Ce que j’ai du mal à croire… Je suis dans un cercle vicieux anxiété symptôme… merci de votre réponse bonne soirée

  16. Bonjour, j ai un problème à la mâchoire du côté droit. J’ai d’abord ressenti une gêne dans l oreille il y a environ 2 ans et depuis 3 mois je ressens une douleur à droite. J’ai consulté un ostéopathe qui pense que c est mon côté gauche qui est tendu et du coup cela bloque ma mâchoire à droite. Je pense que je fais du bruxisme la nuit. Dans la journée depuis que j en ai pris conscience je pense ne pas serrer les dents. L ostéopathe m’a soulagée mais çela ne dure pas. Parfois j’ai l impression que mon occlusion se fait de travers, je suis gênée pour fermer la bouche.J’ai essayé la gouttière staticure de statipro depuis une semaine. Pouvez vous me conseiller un stomatologue ou dentiste spécialisé dans le val d’Oise ?
    Merci à vous !!
    Isa

  17. Bonjour,
    Je fais appel à vous car on m’a diagnostiqué un syndrome de costen il y a 3 ans suite à des douleurs cervicales, dans l’épaule et l’oreille gauche, puis dans les lombaires.
    Depuis 2 ans je porte une gouttière occlusal en permanence qui était ajusté tous les mois en même temps qu’un traitement ostéopathe (réaligner le rachis).
    Les douleurs se sont estompées et sont plus supportable. Elles apparaissent aujourd’hui mais la gouttière n’a pas été ajusté depuis octobre.
    Afin de régler le problème définitivement j’ai consulté un occlusodontiste. Il s’est révélé que j’ai des dents qui ont des contacts trop important et d’autres qui n’en ont aucun.
    Il propose de changer mes couronnes (à droite comme à gauche/en haut et en bas) et d’ajuster l’occlusion par coronoplastie.
    J’ai consulté un second dentiste qui travaille dans un centre de posturologie en collaborant avec un ostéopathe, un kiné, un podologue,… Celui-ci souhaite coller de la céramique sur les dents (33 à 37 et 43 à 47) et « sculpter » chaque collage afin d’obtenir un contact homogène de chaque dent.
    Je suis un peu perdu car j’ai l’impression que les 2 me proposent une solution opposée.
    Quel est votre avis?

    • Ce ne sont pas des solutions opposées: elles aboutissent au même résultat, équilibrer votre occlusion, soit par soustraction (meulage), soit par addition(collages) . Moi je procédait par meulage sélectif, mais votre deuxième dentiste est plus moderne et utilise une méthode réversible si ça ne va pas. Il faut parfaitement maitriser les meulages et y aller par petite rectifications car il n’y a pas de possibilité de retour en arrière.

      • Bonjour,

        Merci de votre réponse.
        Par contre je suis un peu perdu. Puisque l’un propose de baisser la différence entre les dents du haut et du bas et l’autre propose d’augmenter cette différence. C’est bien ça?

        Vous conseillerez plutôt laquelle solution? Sachant que d’après ce que j’ai compris, la solution par soustraction demande à ce que l’on descende progressivement la gouttière par meulage de cette dernière pour ensuite poser les couronnes définitives.
        Pour la solution en addition le praticien m’a dit. Je fais le travail (2h30-3h) et ensuite vous voyez l’ostéopathe qui débloque ce qu’il y a à débloquer et normalement tout ira mieux. En plus de semelles qui seront peut être nécessaire.

  18. Bonjour,

    Merci de votre réponse.
    Par contre je suis un peu perdu. Puisque l’un propose de baisser la différence entre les dents du haut et du bas et l’autre propose d’augmenter cette différence. C’est bien ça?

    Vous conseillerez plutôt laquelle solution? Sachant que d’après ce que j’ai compris, la solution par soustraction demande à ce que l’on descende progressivement la gouttière par meulage de cette dernière pour ensuite poser les couronnes définitives.
    Pour la solution en addition le praticien m’a dit. Je fais le travail (2h30-3h) et ensuite vous voyez l’ostéopathe qui débloque ce qu’il y a à débloquer et normalement tout ira mieux. En plus de semelles qui seront peut être nécessaire.

  19. Bonjour,

    Je vous avais posé une question à laquelle vous m’aviez répondu.
    Je vous avais demandé un avis sur les 2 solutions que l’on me proposait. A savoir, laquelle vous préconiseriez quant à la restauration de mon occlusion : par addition ou par soustraction (je vous remets notre échange ci dessous)
    Merci d’avance de votre réponse

    Vous :
    « Ce ne sont pas des solutions opposées: elles aboutissent au même résultat, équilibrer votre occlusion, soit par soustraction (meulage), soit par addition(collages) . Moi je procédait par meulage sélectif, mais votre deuxième dentiste est plus moderne et utilise une méthode réversible si ça ne va pas. Il faut parfaitement maitriser les meulages et y aller par petite rectifications car il n’y a pas de possibilité de retour en arrière. »

    Moi

    Bonjour,

    Merci de votre réponse.
    Par contre je suis un peu perdu. Puisque l’un propose de baisser la différence entre les dents du haut et du bas et l’autre propose d’augmenter cette différence. C’est bien ça?

    « Vous conseillerez plutôt laquelle solution? Sachant que d’après ce que j’ai compris, la solution par soustraction demande à ce que l’on descende progressivement la gouttière par meulage de cette dernière pour ensuite poser les couronnes définitives.
    Pour la solution en addition le praticien m’a dit. Je fais le travail (2h30-3h) et ensuite vous voyez l’ostéopathe qui débloque ce qu’il y a à débloquer et normalement tout ira mieux. En plus de semelles qui seront peut être nécessaire. »

  20. bonjour DR ,
    suite à des travaux dentaire j’ai une articulation pincée et c’est très douloureux .(diagnostic oral d’un dentiste). Quelle solution existe t’il pour corriger cette pathologie .Et quel professionnel de santé dois-je consulter pour faire reconnaître cette pathologie lié à cette articulation pincée.Dentiste ? orthopédiste ? rhumatologue ?…Merci à vous si vous prenez le temps de me répondre.

  21. Bonjour Docteur,

    Je souffre d’une subluxation méniscale irréductible à gauche et réductible à droite, je souffre d’un syndrome de SADAM pour lequel je suis suivie par un occluso, j’ai mangé quelque chose qui a encore décalé les contact qui étaient et déjà très mauvais; quasi inexistants à droite. depuis quelques jours plus aucun contact à droite, est ce qu’un orthodontiste peut rectifier ceci alors que c’est la mâchoire elle même qui « s’affaisse » ou « s’écrase » ? La pression est encore plus forte…

  22. bonjour, merci encore pour ce site. POuvez vous m’envoyer un contact de bon dentistes occlusodontistes à paris, un kiné qui s’y connait en sadam et … un bon psy ! merci !

LEAVE A REPLY