Home PARODONTOLOGIE.Déchaussement des dents Les rétentions et les bourrages alimentaires.

Les rétentions et les bourrages alimentaires.

4758
3
SHARE

Les bourrages et les rétentions alimentaires sont très dérangeants et causent d’importants dégâts sur les tissus dentaires et péri-dentaires: essayons d’en comprendre les causes.

Les raisons les plus fréquentes et les plus évidentes sont les caries, mais parfois la carie est une conséquence du bourrage et non pas la cause.

Pour comprendre, il faut d’abord intégrer la notion de rétention: qu’est ce qui est rétentif?
Une cavité rétentive est une cavité qui retient son contenu:
depouille-001Les espaces inter-dentaires sont rétentifs dans le sens vertical, mais pas dans le sens horizontal. Le fil dentaire fonctionne dans le sens vertical, les brossettes inter-dentaires fonctionnent dans le sens horizontal

Espaces interdentaires rétentifs.
Espaces interdentaires rétentifs.

La récession gingivale laisse des espaces libres entre les dents dans lesquels les aliments s’infiltrent et ont du mal à ressortir.
Les caries, bien sûr sont des pièges à aliments. Tout défaut de point de contact entre dents adjacentes est source de rétentions alimentaires.
Voir ICI.

L’anatomie normale des dents et l’architecture des tissus dentaires défléchissent les aliments lors de la mastication vers l’extérieur, c’est à dire le vestibule. Les malpositions dentaires ou les séquelles de pathologies parodontales modifient cette architecture qui ne remplit plus sa fonction déflectrice, et les aliments sont envoyés vers des directions d’où ils ne peuvent pas ressortir spontanément, créant ainsi des bourrages alimentaires.
docscan-copie

Architecture défléctrice normale des tissus dento-parodontaux
Architecture déflectrice normale des tissus dento-parodontaux
Absence de point de contact: bourrage alimentaire
Absence de point de contact: bourrage alimentaire
Obturation débordante et contact non ponctuel: bourrage.
Obturation débordante et contact non ponctuel: bourrage.
Rétraction de la papille gingivale inter-dentaire: bourrage alimentaire.
Rétraction de la papille gingivale inter-dentaire: bourrage alimentaire.
Rétraction osseuse et poches parodontales: bourrages alimentaires.
Rétraction osseuse et poches parodontales: bourrages alimentaires.

Nous avons la démonstration avec ces quelques croquis que toute modification pathologique de l’architecture dentaire et parodontale est source de bourrages alimentaires. Il faut donc que les praticiens en soient conscients lors des restaurations  par obturations ou prothèses et lors de la chirurgie parodontale.

Il faut aussi apprendre aux patients à être conscients des bourrages alimentaires, et à utiliser les instruments d’hygiène adaptés pour les éliminer si l’architecture correcte n’a pas pu être rétablie.

SHARE
Previous articlePourquoi faut-il remplacer les dents manquantes?
Next articleLe duo praticien-assistante. Par Sonia Spelen.
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 au Caire en Egypte. - 1949/1955 Etudes de la 4ième à la terminale au LYCEE BUFFON PARIS. - Baccalauréat 1ière Série Moderne M’. - Terminale Sciences Expérimentales. - 1955 PCB 4Certificats : Physique, Chimie, Biologie animale et Biologie végétale. - 1960 DIPLOME CHIRURGIEN DENTISTE Faculté de médecine de Paris + cursus libre Externat Médecine 2 ans. - 1960 à 1962 Service militaire : Ecole d’Officiers de Reserve et Exercice professionnel hospitalier (Hôpital Hyacinthe Vincent à Dijon) - 1960 Exercice privé à Dugny - 1964 à 1981 Exercice privé à Tremblay en France - 1966 à 1973 Attaché de consultation Hôpital Ste. Anne à Paris - 1966 à 1976 Formation en Sophrologie - 1967 Diplôme Implants Aiguilles - 1969 Certificat d’Enseignement Supérieur en Parodontologie - 1973 Création d’un Service de Parodontologie à l’Institut Eastman à Paris - 1973 à 1983 Formation en Occlusodontie en particulier avec les professeurs JANKELSON et RAMFJORD - 1974 Doctorat en Chirurgie Dentaire - 1974 Doctorat en Sciences Odontologiques - 1975 Nommé Expert auprès de la Sécurité Sociale - 1976 à 1984 Assistant à la Faculté de Paris V René Descartes Odontologiste Assistant des Hôpitaux de Paris - 1976 Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V - 1978 Diplôme Universitaire en Chirurgie Buccale Paris V - 1979 Diplôme d’Etudes et de Recherches en Odontologie, Paris V - 1981 Exercice en Cabinet privé à Paris 17ième - 1983 Publication du livre Manuel de Chirurgie Buccale Ed. Prélat - 1994 Exercice en Cabinet privé à Paris 8ième - 1996 Diplôme Universitaire Parodontologie Paris VII - 2001 Départ à la retraite - 2011 Création du blog Conseil Dentaire Dr. Hauteville 5.000 pages lues par jour avec un maximum à 7.000 Publication du Dictionnaire Lexique Dentaire Illustré Publication de Petit Atlas d’Anatomie Dentaire Publication du Petit Atlas de Dermatologie Buccale - 2019 Auteur du Etude sur la vie du Prophète Moïse intitulée Moïse et Toutankhamon. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

3 COMMENTS

  1. Bonjour ma fille a 6 ans et à développer une peur du dentiste depuis sa dernière consultation ou il lui a fait un pansement pour soigner une carrie. Le problème est qu’elle a mal aux dents et ne veut plus ouvrir la bouche devant le dentiste ( qui ne veut plus la prendre en consultation non plus pour le moment) Elle à encore pas mal de carries à faire soigner et se plaint d’avoir mal aux dents malgres tout. Sachant que je ne trouve pas de dentiste pédiatrique par chez moi , pensez vous que je devrais lui faire soigner ses dents à l’hôpital sous anesthésie ? Et comment cela se passe t’il ? Dois-je demander une ordonnance à mon dentiste pour pouvoir prendre rdv à l’hôpital ? Je vous remercie d’avance pour votre réponse

LEAVE A REPLY