Home PROTHESE DENTAIRE Les empreintes dynamiques et la mise en condition tissulaire.

Les empreintes dynamiques et la mise en condition tissulaire.

3231
7
SHARE

Je pense que la prochaine promotion de Constantine devrait s’appeler « Promotion Hauteville »!

Qu’est-ce qu’une empreinte dynamique?
L'empreinte classique est une empreinte faite à un moment donné au cabinet dentaire dans une position donnée. Nous avons des tissus durs et des tissus mous. Les ostéopathes nous ont appris que les os crâniens ne sont pas figés et gardent un certain jeu. Cela veut dire qu’il ne sont pas toujours à la même place. Les tissus mous par définition sont mobiles et les muscles sont contractiles, ils ont une position longue et une position courte.
Le principe de l'empreinte dynamique est de laisser le matériau d'empreinte en bouche durant 24 ou 48 heures de façon à enregistrer tous les mouvements de la période durant laquelle il va rester en bouche.
On utilise pour cela des résines à prise retardée qui restent impressionnables plusieurs jours (HYDROCAST®, FITT® DE KERR).

En fait, ce n’est pas vraiment une technique d'empreinte, c’est plutôt une technique de rebasage.

Prenons l’exemple d’une prothèse neuve qui blesse trop le patient et qui a nécessité trop de retouches. Nous partons du principe que l’occlusion est correcte et que le montage fonctionnel et esthétique des dents est bon.
Ou alors, autre exemple, le patient a en bouche une ancienne prothèse qui a besoin d’être refaite. Cela s’applique surtout à la prothèse totale mais peut aussi convenir pour certaines prothèses partielles mobiles.

La technique est la suivante:
On remplit l’intrados de la prothèse avec un des produits cités plus haut, assez fluide pour commencer, et on le met en bouche. on fait serrer les dents et on laisse prendre un peu. Puis on demande au patient de faire toutes sortes de mouvement avec les lèvres et les joues, voire même carrément des grimaces! On retire la prothèse et on regarde l’intérieur: le produit blanc domine et à certains endroits  apparaît le rose de la prothèse en dessous. c’est là que ça appuie trop. On meule donc pour laisser de l’espace en dessous. Et on recommence autant de fois qu’il le faut pour avoir du blanc partout. On ébarbe tout autour et on laisse le patient repartir avec sa prothèse. Pendant 24 h, le patient va vivre avec sa prothèse, manger, dormir…Chaque mouvement va être enregistré dans le matériau qui reste impressionnable. Au bout de 24 h, on revoit le patient et on détecte là où le rose apparaît. On retouche et on rebase. 24 h après,  même chose.
Lorsque tout semble bon, on envoie la prohèse au laboratoire pour un rebasage à la résine acrylique cuite.

Qu’est-ce que la mise en condition tissulaire?

Si on prolonge le processus avant le rebasage définitif, il y a une action du rebasage mou sur les tissus mous qui se relâchent et modifient leur empreinte. On peut dire qu’il y a une inter action entre les tissus mous et le matériau d'empreinte et si on prolonge le processus pendant quelque semaines, pour finir par une empreinte dynamique définitive, on peut alors dire  qu’on a fait une mise en condition tissulaire.
J’espère que Mlle Halla Redjdal réussira son concours. Elle peut compter sur mon soutien.

SHARE
Previous articleLes nausées.
Next articleMycoses et prothèse mobile – questions/réponses
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 au Caire en Egypte. - 1949/1955 Etudes de la 4ième à la terminale au LYCEE BUFFON PARIS. - Baccalauréat 1ière Série Moderne M’. - Terminale Sciences Expérimentales. - 1955 PCB 4Certificats : Physique, Chimie, Biologie animale et Biologie végétale. - 1960 DIPLOME CHIRURGIEN DENTISTE Faculté de médecine de Paris + cursus libre Externat Médecine 2 ans. - 1960 à 1962 Service militaire : Ecole d’Officiers de Reserve et Exercice professionnel hospitalier (Hôpital Hyacinthe Vincent à Dijon) - 1960 Exercice privé à Dugny - 1964 à 1981 Exercice privé à Tremblay en France - 1966 à 1973 Attaché de consultation Hôpital Ste. Anne à Paris - 1966 à 1976 Formation en Sophrologie - 1967 Diplôme Implants Aiguilles - 1969 Certificat d’Enseignement Supérieur en Parodontologie - 1973 Création d’un Service de Parodontologie à l’Institut Eastman à Paris - 1973 à 1983 Formation en Occlusodontie en particulier avec les professeurs JANKELSON et RAMFJORD - 1974 Doctorat en Chirurgie Dentaire - 1974 Doctorat en Sciences Odontologiques - 1975 Nommé Expert auprès de la Sécurité Sociale - 1976 à 1984 Assistant à la Faculté de Paris V René Descartes Odontologiste Assistant des Hôpitaux de Paris - 1976 Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V - 1978 Diplôme Universitaire en Chirurgie Buccale Paris V - 1979 Diplôme d’Etudes et de Recherches en Odontologie, Paris V - 1981 Exercice en Cabinet privé à Paris 17ième - 1983 Publication du livre Manuel de Chirurgie Buccale Ed. Prélat - 1994 Exercice en Cabinet privé à Paris 8ième - 1996 Diplôme Universitaire Parodontologie Paris VII - 2001 Départ à la retraite - 2011 Création du blog Conseil Dentaire Dr. Hauteville 5.000 pages lues par jour avec un maximum à 7.000 Publication du Dictionnaire Lexique Dentaire Illustré Publication de Petit Atlas d’Anatomie Dentaire Publication du Petit Atlas de Dermatologie Buccale - 2019 Auteur du Etude sur la vie du Prophète Moïse intitulée Moïse et Toutankhamon. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

7 COMMENTS

  1. Oui, que Dieu vous bénisse, merci beaucoup pour ces courts articles, clairs et lumineux.
    En vous souhaitant une aussi agréable retraite que possible.

  2. Bonsoir docteur j ai un réel soucis je n arrive pas à garder le moule dans ma bouche pour faire les empreintes j ai perdu deux dans en haut eu une encore en façade pouvez vous me venir en ai de s il voys plaît les dentistes n arrivent pas à me soigner essayer de me donner une réponse pour m aider

LEAVE A REPLY