Home PROTHESE DENTAIRE Le laboratoire de prothèse.

Le laboratoire de prothèse.

6594
5
SHARE

Par jean Philippe Hauteville prothésiste conseil

Le poste de travail d’un laboratoire moderne:

Poste de travail.

L’ensemble du laboratoire doit être alimenté en air comprimé

Le compresseur fournit l’air comprimé à 6 bars.

Au poste de travail, le micro-moteur et la pièce à main ou monter les fraises et les meulettes

Micro-moteur et pièce à main pour fraises et meulettes.

Les empreintes sont coulées en plâtre sur un vibreur pour éliminer les bulles d’air qui remontent à la surface

Vibreur.

Lorsque le plâtre est durci, on le taille grace à une meule sous irrigation d’eau

Taille plâtre.
Appareil pour fabriquer les plaques thermoformées (laboservices-equipements.com).

Différents appareils sont nécessaires pour la cuisson des résines et nylons

Autocuiseur pour cuisson des résines sous pression de vapeur d »eau

Le dessin des crochets est défini avec un paralléliseur qui indique la ligne de plus grand contour

Paralléliseur (ultima-dentaire.fr)

La résine est au préalable pressée dans un moufle

Moufle pour cuisson des résines.

La maquette en cire est mise en mouflle

Mise en moufle de la maquette en cire(labo-ceradent.com)

puis la cire est éliminée par ébullition, puis remplacée par de la résine et pressée fortement

Presse classique(tecdent.fr)
Presse hydrolique(eprofree.fr)

Certains matériaux comme le Valplast doivent être injectés

Injecteur à résine.

La céramique se cuit à haute température

Four à céramique.

Les métaux sont chauffés fondus, coulés et soudés

Four dentaire
Fronde à induction pour fondre et couler les métaux par centrifugation
Soudeuse laser

Aujourd’hui de nombreux travaux en métal sont réalisés par usinage. L'empreinte est numérisée, soit directement en bouche, si le chirurgien dentiste possède l’appareillage nécessaire, soit il prend une empreinte classique qui est numérisée au laboratoire de prothèse. L’usineuse numérique taille directement dans un bloc de métal, on obtient une meilleur précision de la réalisation et une meilleure qualité du métal.

Usineuse numérique

La finition se fait par sablage et polissage

Sableuse
Tour à polir
Le nettoyage final se fait dans une cuve à ultrasons(dental-france.fr)

La prothèse est d’une finition parfaite à la sortie du laboratoire

Prothèse mobile squelettique mixte métal et Valplast.
SHARE
Previous articleLes mauvaises dents de lait peuvent-elles endommager les dents définitives?
Next articleFaut-il dévitaliser une dent en cas de sensibilité au froid?
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 au Caire en Egypte. - 1949/1955 Etudes de la 4ième à la terminale au LYCEE BUFFON PARIS. - Baccalauréat 1ière Série Moderne M’. - Terminale Sciences Expérimentales. - 1955 PCB 4Certificats : Physique, Chimie, Biologie animale et Biologie végétale. - 1960 DIPLOME CHIRURGIEN DENTISTE Faculté de médecine de Paris + cursus libre Externat Médecine 2 ans. - 1960 à 1962 Service militaire : Ecole d’Officiers de Reserve et Exercice professionnel hospitalier (Hôpital Hyacinthe Vincent à Dijon) - 1960 Exercice privé à Dugny - 1964 à 1981 Exercice privé à Tremblay en France - 1966 à 1973 Attaché de consultation Hôpital Ste. Anne à Paris - 1966 à 1976 Formation en Sophrologie - 1967 Diplôme Implants Aiguilles - 1969 Certificat d’Enseignement Supérieur en Parodontologie - 1973 Création d’un Service de Parodontologie à l’Institut Eastman à Paris - 1973 à 1983 Formation en Occlusodontie en particulier avec les professeurs JANKELSON et RAMFJORD - 1974 Doctorat en Chirurgie Dentaire - 1974 Doctorat en Sciences Odontologiques - 1975 Nommé Expert auprès de la Sécurité Sociale - 1976 à 1984 Assistant à la Faculté de Paris V René Descartes Odontologiste Assistant des Hôpitaux de Paris - 1976 Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V - 1978 Diplôme Universitaire en Chirurgie Buccale Paris V - 1979 Diplôme d’Etudes et de Recherches en Odontologie, Paris V - 1981 Exercice en Cabinet privé à Paris 17ième - 1983 Publication du livre Manuel de Chirurgie Buccale Ed. Prélat - 1994 Exercice en Cabinet privé à Paris 8ième - 1996 Diplôme Universitaire Parodontologie Paris VII - 2001 Départ à la retraite - 2011 Création du blog Conseil Dentaire Dr. Hauteville 5.000 pages lues par jour avec un maximum à 7.000 Publication du Dictionnaire Lexique Dentaire Illustré Publication de Petit Atlas d’Anatomie Dentaire Publication du Petit Atlas de Dermatologie Buccale - 2019 Auteur du Etude sur la vie du Prophète Moïse intitulée Moïse et Toutankhamon. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

5 COMMENTS

  1. Je suis à la recherche (désespérément) d’un dentiste qui ne soit pas un arracheur et qui ne me propose (m’impose?) pas systématiquement un appareil en chrome cobalt ou en nickel cobalt, compte tenu du manque total d’études sur l’effet à long terme (et sur le cerveau accessoirement) des molécules de ces métaux lourds dont se gavent les poissons et que nous ingurgitons ensuite….
    Dans ce cas-ci, la pollution se fait par organisme animal interposé mais, en bouche, les métaux lourds…c’est ,en direct, du producteur au consommateur.
    Qui me procurera une adresse en PACA, voire dans le Var ou les Bouches du Rhône, d’un dentiste soucieux de plus de la santé de ses malades que de ses intérêts professionnels…et personnels?
    Avec mes remerciements anticipés.
    Amicalement.
    Maurice CARON
    aidedevie@orange.fr

    • Bonjour, tous les alliages utilisée en bouche (à l’exception des amalgames) sont exempt de métaux lourds et de bien d’autres. La surveillance est très stricte et vous pouvez demander à votre praticien la traçabilité et la composition des matériaux utilisés dans votre bouche. Ceci dit si vous avez besoin d’un conseil sur les différentes solutions qui peuvent vous être proposée, vous pouvez m’envoyer par email des radiographies numérisées sur « conseil-dentaire@orange.fr ». Bien cordialement.Dr.AH.

  2. Bonjour,pouvez-vous me dire s’il existe encore un chirurgien dentiste vraiment interresse par une relation saine avec le prothesiste dentaire ?? j’ai pour ma part la légère impression que l’économie de quelques euros d’un laboratoire a un autre prend le dessus.Preuve en est,lors des démarchages que j’ai effectue,il m’est toujours demandé mes tarifs et non pas la qualite proffessionnelle que je représente ,encore moins la constitution de mon laboratoire . C’est bien triste d’etre juste représenté par une grille tarifaire,mais il est vrais que certain proposent des prix outranciers,pratiquement 50% moins cher que lorsque j’ai debute il y a 28 ans !!!!
    Le prix supplente le relationnel et la qualite de nos dix doigts d’artisant ( art) .
    Cordialement

  3. docteur, je suis en traitement dans une fac dentaire de nantes, et en voulant voir si ma dent avait une carie derrière un composite, perforation en plus l’étudiant m’avait enlevé plus de la moitié face de la dent, confondant le composite de la dent, donc il appelle le
    professeur en lui disant qu’il à perforé la dent, et comme il ne restait pas assez de dent
    vu qu’il avait confondu composite et dent, le prof lui dit maintenant il faut arracher
    depuis la dent à été arrachée avec en plus un morceau osseux qui est parti avec la dent
    quel recours ai-je, l’implant étant très cher

    • A Paris les centres de la fac dépendent de l’Assistance Publique, je ne sais pas comment ça se passe à Nantes. Demandez à votre centre de Sécurité Sociale ce qu’il faut faire.

LEAVE A REPLY