Home MEDECINE Hypertension et odontologie.

Hypertension et odontologie.

9046
7
SHARE

Hypertension et odontologie.

J’ai fait mes études pendant une période assez courte où les études de Chirurgie Dentaire étaient du ressort la Faculté de Médecine, et non pas de la Faculté d’Odontologie comme c’est le cas actuellement. C’est la raison pour laquelle je suis diplômé de la Faculté de Médecine de Paris. Cela impliquait, pour ceux qui le désiraient, la possibilité de suivre en auditeur libre le cycle complet des conférences d’externat, ce que j’ai fait.
Laissons donc un peu la Chirurgie Dentaire pour parler de Médecine.

Qu’est-ce que la tension artérielle ou pression artérielle?
C’est la force exercée par la poussée du sang par le cœur sur la paroi des artères et des capillaires, mesurée en millimètres de mercure sur un manomètre. Elle s’exprime par deux chiffres: le plus élevé (la maxima) représente la tension systolique, c’est à dire lors de la contraction de cœur (la systole), le moins élevé (la minima)  est la tension diastolique, c’est à dire pendant la phase de repos (la diastole).
Le chiffre supérieur se trouve normalement autour de 12, l’inférieur autour de 7.
Pour prendre la tension, on pose un brassard gonflable au dessus du pli du coude et on gonfle jusqu’à 20. Ensuite on pose un stéthoscope au pli du coude sur l’artère radiale et on dégonfle progressivement: lorsqu’apparaît le premier battement c’est la tension systolique. On continue à dégonfler: lorsque le son est à son maximum, c’est la tension diastolique. Il existe des tensiomètres automatiques électroniques.

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle?
On considère aujourd’hui qu’il y a hypertension lorsque la maxima dépasse 14 ou quand la minima dépasse 9.

Pourquoi l’hypertension est-elle dangereuse?
Parce qu’elle surcharge et fatigue la paroi des vaisseaux qui perdent leur élasticité, se sclérosent, et risquent l’éclatement.

Quelles sont les causes de l’hypertension?
La première (90%)est familiale, héréditaire, ou de cause indéterminée et est appelée hypertension essentielle.
Les 10% autres sont de cause rénale, surrénale, thyroïdienne, parathyroïdienne, grossesse, et autres.
L’artériosclérose et l’hypercholestérolémie(excès de cholestérol dans le sang) dues à l’alcool, au tabac et a une mauvaise hygiène alimentaire sont des causes fréquentes.

 L’hypertension n’a aucune répercussion sur la sphère buccodentaire, mais il y a des précautions particulières à prendre chez les patients hypertendus.

Médicaments contre l’hypertension artérielle:
Les vasodilatateurs
Les diurétiques
Les bétabloquants
Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine
Les inhibiteurs calciques

Les vasodilatateurs baissent la tension, et sont d’ailleurs prescrits chez le hypertendus. Les vasoconstricteurs l’augmentent. Il faudra donc limiter au minimum l’utilisation d’anesthésiques avec vasoconstricteur chez les patients hypertendus.
Il faudra prévenir ces patients que la prise d’anti-inflammatoires fait monter la tension. Il vaudra mieux prescrire plutôt des antalgiques.
Chez les hypertendus mal compensés, la tendance aux saignements est plus grande.
Il faudra toujours s’assurer qu’ils ne prennent ni aspirine, ni anticoagulants avant toute intervention chirurgicale.
La prise de beta-bloquants de première génération peut poser des problèmes avec certains anesthésiques locaux. mais les nouveaux n’ont pas cet inconvénient.
En cas d’intervention chirurgicale, il sera bon de prescrire un anxiolytique pour compenser le stress.

SHARE
Previous articleLa rédaction d’une ordonnance.
Next articleL’œdème de QUINCKE.
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 au Caire en Egypte. - 1949/1955 Etudes de la 4ième à la terminale au LYCEE BUFFON PARIS. - Baccalauréat 1ière Série Moderne M’. - Terminale Sciences Expérimentales. - 1955 PCB 4Certificats : Physique, Chimie, Biologie animale et Biologie végétale. - 1960 DIPLOME CHIRURGIEN DENTISTE Faculté de médecine de Paris + cursus libre Externat Médecine 2 ans. - 1960 à 1962 Service militaire : Ecole d’Officiers de Reserve et Exercice professionnel hospitalier (Hôpital Hyacinthe Vincent à Dijon) - 1960 Exercice privé à Dugny - 1964 à 1981 Exercice privé à Tremblay en France - 1966 à 1973 Attaché de consultation Hôpital Ste. Anne à Paris - 1966 à 1976 Formation en Sophrologie - 1967 Diplôme Implants Aiguilles - 1969 Certificat d’Enseignement Supérieur en Parodontologie - 1973 Création d’un Service de Parodontologie à l’Institut Eastman à Paris - 1973 à 1983 Formation en Occlusodontie en particulier avec les professeurs JANKELSON et RAMFJORD - 1974 Doctorat en Chirurgie Dentaire - 1974 Doctorat en Sciences Odontologiques - 1975 Nommé Expert auprès de la Sécurité Sociale - 1976 à 1984 Assistant à la Faculté de Paris V René Descartes Odontologiste Assistant des Hôpitaux de Paris - 1976 Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V - 1978 Diplôme Universitaire en Chirurgie Buccale Paris V - 1979 Diplôme d’Etudes et de Recherches en Odontologie, Paris V - 1981 Exercice en Cabinet privé à Paris 17ième - 1983 Publication du livre Manuel de Chirurgie Buccale Ed. Prélat - 1994 Exercice en Cabinet privé à Paris 8ième - 1996 Diplôme Universitaire Parodontologie Paris VII - 2001 Départ à la retraite - 2011 Création du blog Conseil Dentaire Dr. Hauteville 5.000 pages lues par jour avec un maximum à 7.000 Publication du Dictionnaire Lexique Dentaire Illustré Publication de Petit Atlas d’Anatomie Dentaire Publication du Petit Atlas de Dermatologie Buccale - 2019 Auteur du Etude sur la vie du Prophète Moïse intitulée Moïse et Toutankhamon. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

7 COMMENTS

  1. Bonsoir Dr Hauteville, quel est la limite de la tension artérielle pour qu’une extraction dentaire soit contre indiqué? et pour les patients qui sont sous anti- coagulant ou sous anti agrégeant plaquettaires es qu’il faudra demandé un INR a chaque fois même pour un patient qui prend de l’Aspégic a des doses pédiatriques?Merci

    • Bonsoir chère consoeur,
      1° Tension artérielle: votre question est compliquée parce qu’elle soustend que le patient est mal compensé, et actuellement ce n’est pas acceptable. Un patient qui a une maxima au dessus de 14 ou une minima Au dessus de 9 est considéré comme hypertendu et il faut donc le renvoyer chez son médecin pour équilibrer ou rééquilibrer sa tension. Il faudrait donc que vous reformuliez votre question autrement pour que je puisse y répondre.
      2° pour les patient sous anticoagulants lisez ICI je pense que vous trouverez les réponses
      3° pour les patient sous aspirine il faut arrêter 5 jours avant une intervention chirugicale

  2. Oui Dr exactement on reçois tout le temps des patients qui sont mal compensé avec une maxima de 16,17,je suis entièrement d’accord avec vous ce n’est pas acceptable je leur demande toujours de consulté leur médecin.et je les convoque un autre jour pour faire l’extraction quand leur HTA sera plus équilibré, mais quand la maxima est inférieur ou égale a 14 je fais l’extraction le jour même, mais supérieur a 14 je reporte. Merci beaucoup pour votre réponse

    • Vous « pouvez » extraire des dents jusqu’à 17/18 mais il ne « faut pas » le faire pour les obliger à équilibrer leur TA

LEAVE A REPLY