Accueil Parodontal

Parodontal

939
5

« Back to Glossary Index

Parodontal: du parodonte.

Article précédentPapier à articuler
Article suivantPéricoronarite
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

5 COMMENTS

  1. Docteur,
    J’ai 38 ans et beaucoup de dents soignées, dévitalisées et des couronnées. Je fais des épisodes dépressifs et anxieux de manière chronique.
    Mon dentiste m’a diagnostiqué deux dents mobiles et leur chute d’ici quelques années, au plus tard. Mon dentiste me dit que c’est le hasard si deux dents sont touchées simultanément et que la mobilité ne va pas s’étendre. Les traitements parodontiques coûtent chers. Après avoir consulté votre site, je qualifierai la mobilité des deux dents aux niveaux 2 et 3.
    1- Pensez-vous que la mobilité peut s’étendre ?
    2- Puis-je prévenir la mobilité de mes autres dents ? Merci.

    • Je regrette mais je ne suis absolument pas d’accord avec votre dentiste: ce n’est absolument pas le hasard qui fait bouger ces 2 dents. Ce sont des surcharges de forces dues à la tension musculaire de votre anxiété, vous chargez ces deux dents et il faut rechercher quel est le mouvement que vous faites. Je ne pense pas non plus que vous perdrez vous dents(sauf si vous ne changez pas de dentiste!) Consultez un parodontologiste pour traiter votre parodontite.

      • 1- Merci pour votre réponse très rapide et argumentée qui me permet de comprendre la situation. En effet, il m’est déjà arrivé consciemment de « serrer des dents » à cause de l’anxiété en essayant de dissiper de l’énergie dans ce geste. De plus, mon anxiété a parfois des effets répétitifs sur mon alimentation : carrés de chocolats épais que j’ai eu cassés il y a quelques mois avec ma deuxième molaire justement devenue mobile au niveau 3.

        2- « Je ne pense pas non plus que vous perdrez vos dents » sont vos mots mais de quelles dents parlez-vous : les deux concernées aujourd’hui , ou les autres ?

        Quoi qu’ils en soit je vais prendre contact dès demain avec un parodontologiste de ma région et je choisirai les soins en fonction du devis. Encore merci.

  2. 1- Merci pour votre réponse très rapide et argumentée qui me permet de comprendre la situation. En effet, il m’est déjà arrivé consciemment de « serrer des dents » à cause de l’anxiété en essayant de dissiper de l’énergie dans ce geste. De plus, mon anxiété a parfois des effets répétitifs sur mon alimentation : carrés de chocolats épais que j’ai eu cassés il y a quelques mois avec ma deuxième molaire justement devenue mobile au niveau 3.

    2- « Je ne pense pas non plus que vous perdrez vos dents » sont vos mots mais de quelles dents parlez-vous : les deux concernées aujourd’hui , ou les autres ?

    Quoi qu’ils en soit je vais prendre contact dès demain avec un parodontiste de ma région et je choisirai les soins en fonction du devis. Encore merci.

LEAVE A REPLY