Accueil MEDECINE QU’EST CE QUE LA MÉSOTHÉRAPIE?

QU’EST CE QUE LA MÉSOTHÉRAPIE?

649
4

J’ai de plus en plus de questions sur la mésothérapie, et je me suis un peu documenté sur le sujet:
« La mésothérapie est une spécialité dans laquelle les médecins ont recours à des injections locales très superficielles de médicaments qui sont ainsi délivrés en petite quantité mais en de nombreuses localisations. Les injections sont effectuées dans le derme superficiel ou profond (1 à 13 mm). Les aiguilles de petite taille ne sont utilisées que pour une injection unique ce qui limite les risques infectieux. Les médicaments injectés sont principalement,  des décontracturants, des anti-œdémateux, des anti-inflammatoires, des vasodilatateurs, des vitamines. »(Le figaro.fr).
On peut utiliser aussi des anesthésiques locaux, de la calcitonine et des produits homéopathiques.
Les corticoïdes ont été abandonnés et ne sont plus utilisés.
Les personnes allergiques pourront développer quand même des réactions, même avec des petites doses.

Le principal risque est un risque infectieux dû à la multiplicité des impacts des injections, ce qui nécessite une désinfection soigneuse de la zone traitée.

Le matériel utilisé est à usage unique afin qu’il n’y ait aucune possibilité de contamination.

Materiel jettable MESORAM (rimos.com)
Matériel jetable MESORAM (rimos.com)
Pistolet pour injections de mésothérapie (techdent.fr)
Pistolet pour injections de mésothérapie (techdent.fr)

La mésothérapie est utilisée dans le traitement de la douleur (tendinites par exemple), donc dans la médecine du sport et en médecine esthétique (et dans ce cas là elle n’est pas remboursée par la sécurité sociale).

Le Dr. Bertrand Pihouée, qui nous fait le grand plaisir de collaborer à ce blog, expérimente actuellement l’effet de la mésothérapie dans le traitement des lésions nerveuses post opératoires, et sur les douleurs névritiques du nerf trijumeau.

Voici le document qu’il remet à ses patient pour leur expliquer ce qu’est la Mésothérapie:

Docteur Bertrand PIHOUEE:   Mésothérapeute

Université PARIS VI – Faculté Pitié – Salpêtriêre

Etudes et Recherches : Société Française de Mésothérapie

LA MESOTHERAPIE :

Une alternative aux traitements conventionnels dans le cadre

de la prise en charge des douleurs aigües et chroniques

Médecins titulaires du Diplôme Inter Universitaire de Mésothérapie

La Mésothérapie en quelques mots …

Technique thérapeutique reconnue dans le monde entier :

Elle est enseignée de façon officielle à la faculté de médecine et elle est pratiquée en cabinet de ville et dans certains services hospitaliers du traitement de la douleur comme La Pitié-Salpêtriêre ou Villejuif, entre autres.

Sa Méthode :

   Nécessite l’établissement d’un dossier médical habituel. L’acte thérapeutique de mésothérapie consiste à administrer dans la peau, à faible profondeur (de 1 à 6 mm), des médicaments injectables issus de la pharmacopée française (Vidal), en petite quantité et en regard de la zone à traiter à maximum d’efficacité au bon endroit.Les injections se font manuellement ou à l’aide d’un injecteur électronique spécifique.
Le traitement peut nécessiter plusieurs séances selon les pathologies et leurs évolutions. (Douleurs aiguës ou chroniques, arthrite ou arthrose …)

Ses avantages :

Cette technique permet d’avoir une très bonne tolérance aux médicaments (pas d’effet secondaire) du fait des faibles doses utilisées et de leur faible diffusion dans la circulation générale. Elle a une action rapide et durable.

Le Dr Pihouée développe des applications de la Mésothérapie pour améliorer des suites opératoires et traiter des lésions nerveuses sensitives pour la Pitié-Salpêtriêre (Service du Professeur GOUDOT)

Douleur et Mésothérapie : arthrite – arthrose – choc – … Voir ci-dessous :
 En Rhumatologie :

  L’Arthrose : Genoux, Pied, Epaule, Coude, Mains et Doigts, Colonne
vertébrale, Lumbago, Lombo-Sciatique, Céphalées (= maux de tête) d’origine cervicale, aide aux Névralgies cervicobrachiales, Torticolis (contracture des muscles Trapèzes et para-cervicaux), syndrome du canal carpien, maladie de Dupuytren, Aide à la prise en charge de Fibromyalgie, …Arthrose Métabolique : Goutte, Chondrocalcinose, …

En Traumatisme, Sport, Arthrite :

Tendinites = Tendinopathies (le terme « tendinite » est abandonné), Entorse Ligamentaire (coude, genoux, cheville), Lésions Musculaires : élongation, Déchirure (avec Rééducation obligatoire), les Ruptures Musculaires sont chirurgicales !, Contractures (= crampes qui durent), Traumatisme Musculaire, et/ou articulaire.

En Gestion du Stress :

 « Aide » à combattre l’anxiété, Troubles du sommeil, Spasmophilie, Colopathie Fonctionnelle,

Aide à la prise en charge du Syndrome anxio-dépressif (utilité d’apprendre la Relaxation)

Domaine Vasculaire :

   Insuffisance Veino-Lymphatique : Jambes lourdes, crampes des mollets, Impatience des Jambes nocturne, Œdème des mollets et chevilles,

Domaine Dermatologique :

  Cicatrices, Acné, Vergetures, Zona, Aphtes fréquents,

Prévention et traitement du vieillissement cutané du visage – cou – décolleté : Mésolift, pour ces traitements « Esthétiques » : Pas de prise en charge par l’assurance maladie

  QUI EST CONCERNE ?

   Adultes, Enfant, Sportif, Personnes âgées, les Patients atteint de multiples pathologies, et souhaitant ne pas augmenter leur nombre de médicaments à avaler. Les Patients ayant des contre-indications à des médicaments per-os : ulcère d’estomac, gastrite, pathologies cardio-vasculaires avec anticoagulants, Patients préférant se soigner par une autre méthode que la prise de médicaments par voie orale et diffusant dans l’ensemble de l’organisme.

Docteur B. Pihouée – Mésothérapeute – DIU de Mésothérapie

Université Pierre et Marie Curie – Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière

Photo Dr. Pihouée.
Photo Dr. Pihouée.


Article précédentDENT ET OREILLE.
Article suivantLE BROSSAGE DES DENTS : INSTRUMENTATION.
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

4 COMMENTS

  1. Bonjour Docteur

    Mon dentiste a extrait une dent Samedi dans la journee car elle me faisait bien mal depuis plus d’un mois. A ce matin, la gencive fait un peu mal. Est ce normal? Pourriez vous svp me conseiller sur ce que je dois faire? Merci

    • Oui c’est normal on ne peut pas extraire une dent sans que ça fasse mal quelques jours: prenez les antalgiques qui vous ont été prescrit

  2. Étant une patiente souffrant de neuropathie iatrogène a la suite de pose d’implant, j’ai beaucoup apprécié votre dernier article sur le sujet qui rétabli bien une réalité: ces lésions existent, provoquant des douleurs extrêmement intenses. Vous y citez d’ailleurs mon blog : si-hippocrate-savait.com comme référence pour les pros, et je vous en remercie immensément. Je voulais attirer l’attention sur un point: les suites de ces lésions du nerf, lorsque la chronicité est installée ( les données récentes de la science font référence à des périodes tres courtes: 48 heures pour les suites d une chirurgie d’implant, 1 mois pour une extraction dentaire. Animant un groupe de patients tous atteints de ce même mal, nous avons donc des expériences partagées concernant les traitements. Nous avons essayé la mesotherapie, acupuncture, ostéopathie, etiopathe, homéopathie ( je suis etiopathe, je ne dénigre donc absolument pas ces techniques naturelles). Pour ma part j ai également essayé les IV de vit c, qui est en effet tres anti oxydant, le laser froid ou bio stimulation, la méditation, l’auriculotherapie…. Ces traitements sont comme une goute d eau dans l océan, car ce nerf trijumeau est un nerf crânien, de plus il occupe plus de 40% de la surface sensitive corticale. Ces nerfs crâniens ne se soigent de la même manière que d’autres neuropathies. Je serais extrêmement interressée d’avoir des feed Backs de patients souffrants de neuropathie iatrogène du trijumeau concernant la mesotherapie ainsi que l’experience du Dr Pihoué concernant cette neuropathie. Pour notre part, dans notre groupe, bien que nous espérions vivement trouver des moyens les moins invasifs et présentant le moins d’effets secondaires possibles, nous en sommes tous réduits à une médication lourde, qui nous est annoncée par des neurologues spécialistes, comme définitivement. Certains d entre nous, dont je fais partie, ( mais mon historique est lourde car je suis restée durant 6 mois avec fractures mendibulaire bilatérales au niveau du foramen mentonnier, écrasement du canal du nerf sur toute la longueur de la mandibule, le tout avec une infection qui a pris le dessus sur mon système immunitaire et neurologique) ne voient pas leur douleur s atténuera de manière significative même sous anti épileptiques.
    Cependant s’il y avait des témoignages de patients ayant eu des résultats grâce à la mesotherapie, je n hésiterais pas à partager et à encourager chacun a tenter la mesotherapie. Merci donc pour ces informations que vous voudrez bien partager. Bien cordialement.
    France Engels

    • Merci pour votre collaboration, les portes de mon blog vous sont largement ouvertes, si cela peut aider à mieux connaître ces névralgies qui ruinent la vie de ceux qui en sont atteints!

LEAVE A REPLY