Accueil PROTHESE DENTAIRE OBTURATION, INLAY, INLAY-CORE, ONLAY.

OBTURATION, INLAY, INLAY-CORE, ONLAY.

7102
121

Article remis à jour le 21/03/2017.

Lorsque la carie a détruit une certaine partie des tissus durs de la dent, il faut nettoyer la cavité et ensuite remplacer les tissus manquants. On taille la cavité en fonction du matériau qu’on a l’intention d’utiliser, car chacun nécessite une préparation spécifique.

L’amalgame, bien qu’en très net recul, continue quand même à être utilisé. Il nécessite des parois verticales, légèrement rétentives* et un fond plat.

Cavité rétentive, cavité de dépouille (lescapricesdemariane.blogspot.com)
Amalgames vu par la face occlusale (lasante-dentaire.blogspot.com)

Pour mieux comprendre, voir: article.

Cavité pour amalgame stade 1
Cavité pour amalgame stade 2
Cavité pour amalgame stade 3

Les composites: voir article

Obturations composites (isisdental.com)

Les inlays sont des pièces rapportées réalisés à partir d’empreintes de cavités non rétentives, que l’on scelle dans leur logement dans lequel elles s’adaptent parfaitement.
Les cavité pour inlays sont taillées en dépouille comme on peut le voir sur le premier schéma en haut de page.

Inlays en céramique prêts à être scéllés dans leurs cavtés (optidentplus.fr)

On peut aussi faire des inlays en matière composite. A l’origine tous les inlays étaient en métal.

Inlay et onlay métaliques scéllés en place (french.ceramicdentallaboratory.com).

Les onlays sont des inlays plus recouvrants. La terminologie est assez floue, en principe l’inlay obture une carie des sillons et n’englobe pas de cuspide*(in-lay), alors que l’onlay passe par dessus (on-lay) une partie de la face occlusale. On parle maintenant d’inlays/onlays qui sont mixtes.

Inlay/onlay céramique (labocast.com)
Inlays/onlays 5eugenol.com)

Les inlays-core sont des reconstitutions de faux moignons destinés à être recouverts par un autre artifice prothétique.

Inlay-core (optidetplus.fr)
Inlsay core (mutuelles-entreprises.fr) celui sur deux racines comporte une clavette.

* Voir: lexique

 

Article précédentBLANCHIMENT? OU FACETTE?
Article suivantQUESTIONS-REPONSES N°11.
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

121 COMMENTS

  1. Bonjour, il y a 3 ans, mon dentiste m’a dévitalisé une dent suite à une carie très profonde ayant touché le nerf. La dent (les canaux) a été traitée puis obturée avec un composite blanc.
    Il y a 3 semaines j’ai perdu un petit morceau de cette dent de la taille d’une tête d’épingle, en mangeant quelque chose de dur. Je retourne consulter mon dentiste qui fait une radio et me dit qu’il faut tout démonter et refaire le soins. De plus il faudra très probablement ensuite faire une couronne.
    Ma question : une dent dévitalisée doit-elle subir régulièrement un traitement canalaire ? Y compris lorsqu’elle a une couronne ?
    J’hésite à y retourner car j’ai peur que mon dentiste ne me pousse à la consommation.
    Autre question : il m’a prescrit du birodogyl, est-ce vraiment indispensable ?

    Merci pour votre réponse

    • Une dent dévitalisée devient cassante et doit systématiquement être couronnée. Normalement lorsque les canaux d’une dent sont obturés correctement, il n’y a plus à y revenir. Pour répondre à vos questions il faut que je puisse voir vos radios.

      • Bonjour,

        Merci pour votre réponse.
        Selon lui, le traitement n’est pas satisfaisant.
        Malheureusement, c’est mon dentiste qui a les radios…sous format numérique. Mon RDV est lundi, je ne pourrai pas les récupérer d’ici là.

        Cordialement,

  2. Bonjour Dr.
    Merci pour votre blog. J’ai deux onlays composites scellés en octobre 2010 sur les deux molaires du fond , mâchoire inférieure, et j’ai perdu aujourd’hui un morceau ‘4mm sur 2mm à peu près) de la molaire du fond entre les deux molaires. Une réparation avait déjà été faite en composite, en août 2013. Je vais prendre rdv mais est ce normal qu’un onlay composite dure si peu de temps ? avant j’avais un amalgame de 1996, remplacé deux fois en 14 ans, car le point de contact n’était pas satisfaisant, et pourtant je faisais moins attention au brossage. Le point de contact n’est pas plus satisfaisant avec les onlays. Croyez vous qu’un onlay céramique ou autre soit plus pérène ? Ces réparations sont elles indiquées ? Je me pose quelques questions….

    • le composite ne vaut pas l’amalgame au point de vue pérénité. Les inlays cérmique sont plus solides que les composites.

      • Merci pour votre réponse extrêmement rapide! J’ai bien fait de faire refaire un amalgame (par un amalgame) en haut alors que mon dentiste habituel était en vacances, il m’a d’ailleurs indiqué qu’un des onlays serait à refaire si le bourrage du au mauvais contact perdurait et me gênait trop. Je crois que je vais aller voir un autre conseiller. Savez vous si un onlay peut être remplacé par un amalgame ou bien ce n’est pas possible / conseillé ? (cet onlay a remplacé un amalgame) désolé si ce n’est pas clair 🙂

          • Merci encore, c’est en effet un problème de bourrage alimentaire qui est à l’origine de tout. A l’origine l’amalgame a été enlevé car même si le point de contact était bon, l’amalgame avait une « pointe » en dessous du point de contact, sans doute pas possible de faire beaucoup mieux, du coup était sujet au bourrage alimentaire. Inconvénient qu’un onlay n’avait pas. Mais il se trouve que le point de contact entre les deux onlays est surtout délicat à réaliser et fragile car cela fait la deuxième fois que cela casse (ou alors je serre trop fort). Je passe la brossette inter dentaire (0,4 mm teepee) sous le point de contact cela me va mais à long terme je crains que ce ne soit satisfaisant. Enfin j’ai rendez vous mercredi prochain avec la remplaçante de mon dentiste qui va me dire.

      • Bonsoir Dr, pour les nouvelles, après le rdv de cette semaine, la remplaçante de mon dentiste m’a dit qu’effectivement un bout d’onlay avait cassé mais sans compromettre l’étanchéité et que sans doute c’était la réparation d’il y a 2 ans qui avait lâché. Donc elle m’a vanté l’intérêt de l’onlay composite qui peut se réparer sans dépose 🙂 Donc re-réparation et on verra. Dans le doute, j’ai pris rdv pour un contrôle chez un autre dentiste qui m’a été conseillé, mais du coup ce ne sera que pour le 19 mai … à bientôt et franchement bravo pour votre blog vous me faites penser à mon oncle stomato né en 34 ayant exercé à paris XVI jusque dans les années 90 et qui avait un dynamisme terrible.

  3. Ah oui si je décide de repartir sur un amalgame, vaut-il mieux remplacer les deux onlays par deux amalgame ou bien un point de contact amalgame-onlay peut se faire ?

  4. Bonjour Docteur,

    Ma dentiste m’a dévitalisé une molaire puis la couronnée. Je ressens une douleur au froid sur cette couronne. J’ai egalement une sensation de douleur au niveau de la gencive pourtant elle a un aspect normale.
    Je suis retourné j’ai ma dentiste après plusieurs radio, elle n’a rien détecté… Je ne sais plus quoi faire pour enrayer la douleur. Est ce normale de ressentir ce type de douleurs durant plusieurs mois après la pose de la couronne?

    Je vous remercie

    • non. Il faudrait m’envoyer une radio et rechercher s’il y a une autre dent sensible au froid qui pourrait projetter la douleur sur la couronne.
      Voir: ICI.

      • Bonjour docteur,

        Suite à votre message, j’ai demandé à mon medecin une radio pour déterminer si mon mal de dent pouvez provenir d’une sinusite. Il m’a donc prescrit une scanner. Pas de sinusite mais un discret épaississement muqueux du plancher du sinus maxillaire gauche avec une minime lacune osseuse a l’a peux radiculaire dentaire de la 26.

        Je n’ai pas de radio tout est sur le Pc de mon dentiste.

        Qu’en pensez vous?

        Je vous remercie

        Bonne journée

        • Sans voir la radio, je ne peux rien penser: allez chez votre dentiste avec une clef USB et demandez une copie

    • s’il n’y a pas de clavette vous pouvez essayer de le vibrer très fort avec un détartreur à ultrasons, sinon, il faut le couper à la turbine avec des fraises en carbure de tungstène.

  5. Bonsoir Docteur

    Actuellement en consultation de deux dentistes différents pour avoir une idée du coût de réfection de ma dentition…..pas en très bon état.
    J’ai des amalgames assez conséquents sur les molaires et sur mes deux dents de sagesses restantes (haut et bas).

    L’un me dit : on fait juste les couronnes nécessaires (j’ai 4 dents dévitalisées) et on ne touche pas aux dents de sagesses ni aux autres dents car elle ne vous font pas mal.
    En outre, défaire l’amalgame pour mettre un inlay/onlay va nécessiter de creuser un peu plus que la seule épaisseur de l’amalgame et donc on se rapprocher encore plus de la pulpe avec risque de dévitalisation.

    L’autre dentiste (qui semble être au top puisqu’il fait même ses couronnes lui même avec un robot et une caméra qui fait 3D) me propose un devis beaucoup plus conséquent en me disant que OUI il faut faire les couronnes et remplacer tous les amalgames, y compris ceux sur les dents de sagesses par des inlays/onlays en céramique car cela sera plus étanche et plus durable que vos amalgames qui sautent régulièrement.

    Lequel dit vrai ?? ou les deux ont raison ??

    UN grand merci par avance

  6. Merci docteur
    Bon ben si les deux ont raison que choisir
    Gloups
    Je peux financièrement mettre des inlays
    Mais je veux pas me payer de pulpite derrière
    Si le sur creusement est important

    Mais bon mes gros amalgames ne sont pas tops

    Bonnes fetes

  7. Bon apres réflexion
    Je vais faire un mix des deux
    Les gros amalgames avec reprise de carie ou mauvais point de contact
    Je vais les remplacer

    Les autres, je vais demander au dentiste de ne pas y toucher

    Merci M Hauteville

  8. bonjour docteur,

    merci pour votre site web tres utile.

    j ai quelques questions.
    j ai une molaire (en haut) en cours de devitalisation par mon dentiste, car la carie est trop importante (avec infection et abces tres douloureux), je compte y mettre une couronne (en acier inoxydable) aussi un peu plus tard.
    combien de temps puis je attendre au maximum pour la couronne ? j ai 50 ans. je vis en thailande. j ai deja 3 couronnes en acier inoxydable.
    quel materiau d obturation est le plus durable ? je prefere l amalgame mais mon dentiste recommande le composite.

    merci pour votre aide.

    • Les dents dévitalisées deviennent cassantes et finissent par se fracturer. On ne peut pas savoir au bout de combien de temps cela peut se produire et on les couronne donc préventivement le plus tôt possible.

  9. Suite à une prise de rendez-vous pour un détartrage , et comme me l’avait proposé un dentiste .
    > Aucun problème particulier sur ma dentition depuis de nombreuses années, une simple vérification et un léger détartrage.
    >
    > On me conseille la pose d’une prothèse en céramique sur la dent 26 , c’est ma dernière dent du fond, elle est plombée depuis longtemps, et ne m’a jamais posée de problème.
    > Pourquoi pas .
    >
    >
    > Le dentiste me fait un devis pour une céramique que j’envoie à ma mutuelle, la prothèse est remboursée intégralement.
    >
    > D’entrée, il taille la dent, pas de prise d’empreintes…? j’y retourne, il pose la couronne et ajuste la hauteur en limant la dent du bas 36 qui est plombée au 3/4… dernière dent aussi …?
    > Rentrée à mon domicile , je regarde dans un miroir la couronne posée et là je m’apperçois que la couronne est en métal avec facette céramique…?
    > J’ai mal et j’ai un pincement intérieur de la joue…?
    >
    > Je lui téléphone , il me donne un rendez-vous en m’expliquant que c’est la faute du prothésiste…?
    > Il va enlever la couronne et la remplacer.
    >
    >
    > Il commence à découper la couronne et ensuite se sert de 2 instruments que j’appelerai marteau et burin, et frappe à plusieurs reprises.
    > Vous imaginez la suite , ma dent est cassée, détériorée jusqu’à la gencive voir plus….
    >
    Horrifiée, traumatisée par ce qui vient de se passer, je lui demande réparation par la pose d’un implant si nécessaire.
    > Il prépare la dent pour une pose d’inlay core avec une couronne en céramique, et me dit normalement cela devrait tenir…
    > Au pire des cas il me conseille de faire extraire la dent.
    >
    > Je ne suis pas d’accord.
    >
    >
    >

  10. Bonjour Docteur,
    Ma dentiste à estimer nécessaire que je fasse un obturation canalaire molaire sur le dent 36 sur laquelle j’avais une couronne.C’est chose faite depuis une semaine.
    Maintenant il faut après ma dentiste repayer un inlay core et un nouvelle couronne.
    La facture pour tout cela est plutot élèvé .Pourriez vous me dire si après un obturation canalaire molaire il faut refaire le inlay core et la couronne,s’il vous plait?
    En vous remerciant

    • pour refaire l’obturation canalaire, il faut déposer l’inlay core et la couronne et il est presque impossible qu’ils ne soient pas endommagés lors de la dépose, mais elle aurait dû vous en informer avant!

  11. Bonjour Docteur,
    j’ai fait il y a pas longtemps un onlay blanc, je crois en céramique, depuis je n’arrive pas à mâcher et je suis très sensible au froid et au chaud. Je suis retourné voir mon dentiste 2 fois et ça me fais de plus en plus mal. Il m’a nettoyé, d’éventuelles trace de colle, la dent tout au tour, mais rien, ça me fais très très mal. Pensez vous qu’il devrait faire une radio? La dent en dessus n’est pas dévitalisé, c’est normal? Bref je ne sais pas si je peux lui faire confiance car à chaque fois que je sors j’ai de plus en plus mal…

  12. ouahhhh un blog sur lequel je tombe totalement par hasard et je vois un praticien sérieux qui répond aux patients…..alors je tente aussi ma question
    j’ai une dent (avant derniere molaire) avec un assez gros amalgame et ancien qui semble dixit mon dentiste ne plus être étanche car la dent change de couleur. Il me propose la pose d’un onlay. Je suis certaine que vous allez me dire qu’il faut voir la radio pour répondre mais est-ce que je ne peux pas simplement refaire un amalgame ?
    merci en tout cas de ce blog et de l’attention que vous portez aux patients

    • en effet, il faut une radio pour savoir s’il y a une récidive de carie sous l’obturation ancienne, et pour savoir si on est trop près de la pulpe ou non.

  13. le 3 aout 2016 ,en mangeant une biscotte, le morceau intérieur de la 2eme prémolaire en haut à droite c’est cassée (8mm de long, 7mm de large, 5mm d’épaisseur avec un collet de 2mm qui était inclus dans la gencive). Aujourd’hui le 5 aout 2016, je n’ai aucune douleur ni en mangeant, ni au froid ni au chaud. Je porte depuis 2 mois une gouttière occlusale la nuit car j’avais depuis le mois d’octobre 2015 des douleurs musculaires du au serrement de dent.
    Pouvez me dire si la dent à cassée à cause de mon appareil ou non car depuis ce jour j’ai toujours eu de très bonnes dents et je vois un dentiste pour détartrage tous les 6 mois.
    J’ai vu sur internet, plusieurs façon de réparer la dent soit avec une couronne et inlay core en dévitalisant la dent (mais je n’ai pas mal à ce jour). Mais ce n’est pas ma solution, je souhaiterai plutôt, un onlay/inlay céramique mais je ne sais pas si c’est possible car la dent a été cassée un peu moins de la moitié verticalement avec une partie de 2 mm dans la gencive. Pouvez vous me proposer les meilleurs solutions car j’aurai malheureusement pas de rendez vous avant fin septembre. merci pour votre réponse docteur et me dire si c’est une urgence

    • Vu la taille du fragment fracturé, il me semble impossible que la dent soit vivante si elle ne vous fait pas mal. Il va donc falloir en effet faire un inlay core et une couronne. Consultez au plus vite un dentiste.

      • mon dentiste rentre le 16 aout, et pourra me prendre que vers le 16 septembre, est ce que d’ici là je n’aurais pas de douleurs, est ce que je peux attendre jusqu’au 16 septembre ou dois je consulter un autre dentiste disponible ?
        Est ce que je dois continuer à porter ma gouttière occlusale la nuit.
        Pourquoi je n’ai pas de douleurs ?
        merci docteur pour votre réponse

  14. bonjour docteur
    Que pensez vous pour la réparation de ma prémolaire (15) cassée sur le sillon verticalement (voir email du 5/8/16 ) : une RMIPP en utilisant un tenon en fibre de verre et une couronne zircon-céramique
    Merci pour votre réponse

  15. Bonjour docteur j’ai une molaire qui a été soignée pour une carie qui vient de céder sur la face extérieur E c’est-à-dire vers la joue y a-t-il moyen à votre avis de la réparer mon dentiste etant absent jusqu’à la fin du mois je n’ai aucune douleur est-il possible de recréer une face en composite ou vaudrait-il mieux mettre un onlay . Je suis vraiment inquièteet j’espère vraiment que ceci est réparable merci de me répondre

    • Il y a toujours un moyen de réparer une dent cassée tant que ce n’est pas fracturé en dessous du niveau de la gencive.

      • Et seule une radio peut le déterminer ?car apparemment le morceau au dessus de la gencive est parti entièrement

        • ce qui est parti ne nous intéresse pas: c’est ce qui reste qu’il faut évaluer et surtout évaluer la racine

  16. bonjour Docteur,
    Je viens de voir un dentiste pour ma prémolaire (15) cassée sur le sillon verticalement (voir mes précédents message), il me dit que la solution inlay core + couronne risque de ne pas marcher car la dent est cassée au dessous de la gencive, il me propose la solution plus pérenne de l’implant en titane grade 5 qui veut me poser directement après avoir arraché ma dent car pas d’infection :
    question : quels sont les risques de poser l’implant le même jour ou est il préférable d’attendre la cicatrisation ?
    J’ai la dent 16 qui a un amalgame qui a été mis en 2000 car j’avais un bourrage alimentaire :
    question : est ce que le nouveau point de contact sera facile à faire entre la 15 et la 16 ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    • L’implant est d’un calibre supérieur à celui de la dents: le forage se fera donc de la même manière que si c’était en plein os, avec moins d’échauffement. Le point de contact ne se fait pas avec l’implant, mais avec la couronne qui vient sur l’implant comme toute couronne.

  17. Bonjour doctor,
    J ai un inlay qui c est cassé hier, on me l’a poser il y a 3 semaines. Apres qu on me l ai posé (le lendemain) je me suis rendu compte que l inlay me piquai a un endroit et j ai repris rdv pour le faire retailler sauf qu entre la prise de rdv et le rdv il c est cassé. Est ce possible que se soit un defaut du fabriquant car un inlay qui a moins d 1 mois ne devrai pas se casser? (Je l ai casser en mangant un bout de viande) j ai rendez vous dans 2 jours j aimerai savoir si je suis obliger de repayé ou si j ai un recour. Merci bonne journée

    • Je pense que c’est l’inlays qui à cassé la dent quand on vous l’a posé. Votre dentiste va sans doute trouver une solution de rechange et un arrangement financier…

  18. Bonjour Docteur,
    On m’a posé 3 inlay céramique il y a 3 semaines. Depuis, j’ai tjrs une sensibilité au froid en buvant et la douleur apparait souvent le soir. Mon dentiste a dit que c’est normal et cette sensation va disparaitre petit à petit. Je voudrais savoir si ses explications sont vraies et si c’est le cas, quel est le délai pour que cette douleur disparaisse à votre avis ? En vous remerciant, cordialement, Maeva M

    • Normalement les douleurs devraient aller en diminuant. Si vous avez l’impression qu’elles vont en augmentant, là c’est anormal.

      • Je vous remercie vivement pour cette réponse prompte. La douleur est stable depuis la pose des inlays 🙂 et j’ai l’impression qu’elle ne disparaitra pas. Pensez-vous qu’elle pourra durer plusieurs mois ? Sinon quelle sera la solution à votre avis ? Existe-il un médicement pour calmer la douleur ou une dévitalisation voire une extraction ? Je vous remercie encore et vous souhaite de très bonnes fêtes.

        • Prenez du paracétamol, si ça calme la douleur cela peut vous aider à franchir les quelques jours difficiles, mais si ça ne se passe pas d’ici 8/10 jours, il va falloir dévitaliser la dent;

          • Bjr docteur,
            J’ai tjrs des douleurs et je ne pense pas que cela aille mieux dans qq jours. Je souhaite savoir si c’est à cause de mon dentiste ? Je pose cette question puisque j’ai eu déjà des inlay en résine de composite posés par un autre dentiste ( pour d’autres dents il y a un an) et je n’ai eu aucune douleur. D’ailleurs, il ne m’a pas répondu à mes questions sur la douleur (je vous remercie vivement de m’avoir répondu ). Du coup, je ne sais pas quoi faire, surtout je dois retourner chez lui pour poser une prothèse sur un implant mais je me doute maintenant de sa comptétence et ainsi que de sa responsabilité. L’implant c’était son collègue qui a posé mais ce sera lui qui posera ma prothèse. Je crains que les mêmes ennuis reviennent. Avez-vous un conseil à me donner ? Je suis vraiment stressée (comme quoi c’est important d’avoir un bon dentiste). En vous remerciant, bien cdlt

          • Si vous n’avez plus confiance en votre dentiste, il faut en changer, il est impossible de vous faire soigner par quelqu’un en qui vous n’avez pas confiance.

  19. Bonjour Docteur
    Ma dent 26 présentait une carie importante ; mon dentiste l’a dévitalisée et a posé un inlay core chrome cobalt et une couronne provisoire en résine que j’ai gardé 10j en attendant la couronne définitive. Pas de pb pendant ces 10j.
    Il me l’a ensuite enlevé (en tirant fortement car elle était bien collée) et a posé une couronne 100% céramique.
    3 jours plus tard, j’ai eu des douleurs légères au niveau de la langue, des gènes faciales légères et les sinus qui se sont inflammés.
    2 mois après j’ai toujours ces gènes faciales à droite du nez et au niveau des tempes.
    A quoi est-ce dû à votre avis (allergie au chrome cobalt pourtant dans l’os, déplacement de la machoire quand il a tiré fort pour retirer la couronne provisoire, … ?)
    Merci beaucoup pour votre aide

  20. bonjours Dr je suis une étudiante en 2 eme année médecine dentaire et j’arrive pas à comprendre la différence entre « queue d’aronde intrinsèque  » et « queue d’aronde extrinsèque »?et dans le cas d’une cavité occluso-proximale on réalise la queue d’aronde dans le coté opposé ou même coté ?et merci Dr………

    • J’avoue que je ne sais pas trop de quoi il s’agit car le vocabulaire à changé depuis 1956 date de ma deuxième année. Mais depuis j’ai appris à raisonner logiquement comme un enseignant:
      je suppose que extrinsèque est une cavité hors de la cavité de la carie et que intrinséque est la cavité de la carie même que l’on taille en queue d’aronde. Dans le premier cas on va chercher une rétention hors de la cavité carieuse; dans le deuxième cas on transforme la cavité carieuse en lui donnant une forme rétentive en queue d’aronde. Vérifiez, mais j’ai peu de chances de me tromper…extra=dehors et intra=dedans

  21. Bonjour Docteur,
    Mon implantologue m’a posé en février 2017 un implant pour ma prémolaire (15) juste après l’avoir arrachée, il était temps car depuis que cette dent s’était cassée sur le sillon verticalement au dessous de la gencive c’est à dire il y a 8 mois, un kyste apical de la grosseur d’un grain de riz s’était formé.
    En faisant un cône beam 3D, il m’a dit que l’une des prémolaires en haut à gauche était fêlée. Il m’en a pas dit davantage.
    Je revois mon implantologue dans 5 semaines pour la prise d’empreinte pour la couronne.
    Pouvez vous me dire qu’elles sont les solutions pour la sauver et éviter un implant ou un inlay core ? Qu’elles sont les questions à lui poser ?
    Puis je demander à mon implantologue la radio cône beam 3D, si c’est possible techniquement, pour vous la transmettre sous forme informatique.
    Merci

    • En effet, pour que je puisse répondre à votre question il faut m’envoyer le cone beam. Demandez à votre implantologue de vous le copier sur clé USB, ainsi que le petit programme qui permet de le lire.

  22. Bonjour,

    J’ai fait mettre des onlay sur 4 molaires il y a 15 jours; j’ai besoin d’une gouttière pour la nuit, est ce que l’on peut faire des empreintes sans que les onlays se décollent ? Ils sont sensés être solides mais je me pose tout de même la question.
    Merci d’avance

    • Si vos inlays se descellent avec une simple empreinte, c’est qu’ils sont vraiment mal faits!!!

  23. Bonjour Docteur Hauteville,
    Ma question concerne essentiellement la « reprise »d’onlay/inlay pour une meilleur occlusion.je m’explique. …
    Il a 2 jours mon dentiste m’a posé plusieurs onlay/inlay en ceramique sur les molaires (reprise de caries sous amalgame ) . Ces soins concernent les dents 17, 37,36, et 46.
    Après la pose il a effectué un test au papier carbone (quelque chose dans le genre) afin de vérifier la bonne occlusion. Il a repris certaine zone jusqu’à ce que tout semble normal (même si j’avais l’impression que mes molaires étaient plus « grosses »)
    Cependant quand j’essaie à présent d’apposer mes incisives du haut et du bas (relation centré je pense?) je n’y arrive plus aussi bien qu’avant les soins, j’ai l’impression qu’il y a un mini espace entre les incisives du haut et du bas (pour imager: impossible de pincer très fort l’intérieure de ma joue avec mes incisives,j’ai limpression d’avoir perdu de la force à ce niveau, que quelque chose bloque) . Je me demande si c’est normal..je me doute que le fait d’avoir remplacer autant de substance de dents, il va falloir s’habituer mais le contraste me parait très très perturbant.
    -même si l’intercuspidie maximale semble normale est il possible de rattraper une relation centré idem que celle avant la pose des onlay??
    Excusez moi pour le roman mais votre réponse me serait très utile
    Cordialement.

    • Si on a remplacé vos obturation pour corriger votre occlusion, il est normale qu’elle ne soit plus la même. Ne connaissant pas votre cas je ne peux pas répondre…

      • Les inlay/onlay ont été posés pour ne pas remettre d’autres amalgames(apres la la reprise des caries) l’indication n’étant pas l’occlusion initiale.
        Ma seule question pour résumer : mon dentiste peut il modifier la forme supérieure de l’onlay après la pose?
        Merci

  24. Bonjour Docteur,

    Il y a 3 semaines je suis allée chez mon dentiste pour faire un bilan comme tous les ans, il a découvert que des plombages étaient fissurés avec formation d’une carie sous plombage…. dent 15,16, 24,25…. il m’a fait un devis pour une restructuration d’une dent sur 3 faces ou plus par matériau incrusté (inlay-onlay) un coût élevé avec un remboursement très très minime de la mutuelle…. Bref… j’ai demandé à mon dentiste si il était possible de faire autre chose avec un moindre coût… il m’a dit c’est soit inlay-onlay ou replomber les dents mais apparemment le plombage n’est plus conseillé…. Pour moi c’est un coût mais je suis prête à faire cette dépense pour mes dents….
    La question est : Quelle est la durée de vie de ces inlay-onlay ? est ce vrai que l’on peut mettre rien d’autre que cela ?

    D’avance merci pour vos conseils
    Cordialement

    • Si les caries ne sont pas trop profondes on peut mettre des composites, mais il y a un risque d’irritation de la pulpe.

  25. Bonjour Docteur,

    J’ai fait poser plusieurs onlay encéramique eMax. Ils n’arrêtent pas de se décoller, est normal? De plus, un onlay sur une môlaire s’est cassé en mangeant du pain après avoir été posé il y a 11 mois. On me propose de le refaire (coût 400 euros, pratiquement pas remboursé par ma mutuelle). N’y a t’il pas de garantie sur ces onlays en céramique pressée?
    Merci par avance de votre réponse.

    • La technique de collage des inlays est très complexe, il faut la maitriser parfaitement. Pour la garantie, normalement votre dentiste ne devrait pas vous refaire payer, discutez en avec lui.

  26. Bonjour Docteur,

    Ma dent 44 a commencé à être douloureuse au toucher sur le coté extérieur puis est devenue sensible au chaud et au froid. C’était une dent qui avait déjà été soignée par le passé avec une « tige métallique » à l’intérieur mais aucun problème particulier n’était visible à la radio. Une infection a fini par se développer et a nécessité la dévitalisation de la dent (le nerf se nécrosait).
    La dent ayant un 2ème canal difficilement accessible, c’est un endodentiste qui s’est chargé de finir la dévitalisation et elle est donc a priori parfaitement bien dévitalisée (la « tige métallique » à l’intérieur de la dent n’a pas été enlevée).

    Au fur et à mesure des soins, la dent est devenue moins sensible au toucher sur le coté même si la sensibilité est réapparue pendant quelques jours après une intervention de l’endodentiste mais elle a disparu par la suite.

    Juste après la pose de l’inlay-core (sans clavette) par ma dentiste qui a repris la suite des soins, la sensibilité au toucher sur le coté extérieur de la dent est réapparue (ma dent était protégée par une dent provisoire).

    Lors de la pose de la couronne définitive, j’ai signalé à ma dentiste ce problème mais elle m’a dit que cela ne l’inquiétait pas et que cela allait passer …. sauf que la sensibilité au toucher de la dent sur la face extérieure est toujours existante et semble augmenter au fil des jours.

    Je suis retournée voir ma dentiste il y a 2 jours pour lui parler de ce problème (qui me « prend la tête » même si la douleur et la gêne sont supportables) et d’un problème de déséquilibre de ma mâchoire suite à la pose de la couronne. Il semblerait que la couronne est poussée sur le bridge que j’ai à coté et qu’il ait bougé vers le haut. Du coup, mes dents se touchaient d’un côté de la mâchoire mais plus du côté opposé.

    Ma dentiste a « poncé » le bridge pour réduire au maximum les points de contact qui me gênaient (à l’aide du papier bleu) et cela a bien réduit le déséquilibre. Elle a vérifié que le fil dentaire passé bien entre ma nouvelle couronne et le bridge et elle a pris une radio qui ne montre aucun problème particulier. Elle m’a dit d’attendre début septembre pour voir si la sensibilité et la gêne disparaissaient avant d’envisager d’enlever ma couronne toute neuve si cela ne passait pas …

    Moi, j’ai l’impression que la sensibilité de ma dent augmente petit à petit (toujours sur le coté extérieur), qu’elle est « enflammée » comme lorsque le nerf était en train de se nécroser et qu’elle « pèse un peu » sur ma mâchoire.

    D’où peut provenir cette sensibilité (qui semble augmenter et être de plus en plus douloureuse) et cette gêne ? Peuvent elles vraiment disparaître avec le temps ? Cela fait déjà 3 semaines ….
    Est- il possible que l’inlay (et la colle qui l’entoure) force trop sur ma dent intérieur ce qui entrainerait cette gêne et cette sensibilité de la face extérieure de la couronne ?
    J’ai également lu des informations sur les problèmes de fissure et de desmodontite. Est ce que cela est possible dans mon cas … ?

    J’ai essayé d’être la plus claire possible d’où la longueur de mon message.
    En vous remerciant par avance pour votre aide.

    • Il faut refaire une radio car les symptômes que vous indiquez pourraient être ceux d’une fêlure de la racine.

      • Bonjour Docteur,

        Merci beaucoup pour votre réponse aussi rapide et vos conseils avisés.

        J’ai contacté ma dentiste pour lui soumettre l’idée d’une fêlure de la racine et elle était perplexe car selon elle, l’endodentiste aurait du la voir. Par principe, elle a pris contact avec l’endodentiste qui a fini de me dévitaliser ma dent pour lui exposer mon problème (dent de plus en plus douloureuse au toucher suite à la pose de l’inlay core depuis 4 semaines). Pour lui, il n’y a pas de fêlure. Il pense que c’est une petite infection sans gravité et il a prescrit 7 jours de d’antibiotique Birodogyl mieux adapté selon lui (j’avais été traitée avec 10 jours d’Augmentin lors de l’infection primaire début avril).
        Il propose de me faire un scanner pour voir ce qu’il se passe si jamais la douleur persistait après les 7 jours d’antibiotiques.

        Je suis un peu perplexe car au vu de tous les témoignages que j’ai pu lire sur Internet, une infection sous une couronne semble impliquer automatiquement la dépose de la couronne et le retraitement des racines.

        Est-il possible que les racines aient été bien traitées (l’endodentiste me paraissait très consciencieux) mais qu’une infection soit apparue après la pose de l’inlay-core car des bactéries ont été « emprisonnées » au moment du collage ?

        Est-il possible d’avoir une infection suite à la pose de l’inlay-core, de la traiter avec des antibiotiques et de ne plus jamais avoir de problèmes par la suite ?

        Ou bien, dois je insister, si jamais la douleur disparaît, pour que l’endodentiste me fasse quand même un scanner pour voir vraiment ce qu’il se passe avec ma dent ?

        Merci d’avance pour votre réponse et vos éclaircissements.

        • insistez pour le scanner, je persiste à croire qu’il y a une fêlure, qui s’est faite lors de la pose de l’inlay core. Envoyez moi la radio la plus récente.

          • Je n’ai malheureusement aucune radio en ma possession …
            Je vais essayer d’insister pour passer un scanner.
            Est il toutefois possible, comme semble le penser l’endodentiste, d’avoir une infection, de la traiter avec des antibiotiques et de ne plus jamais avoir de problèmes par la suite ? J’ai des doutes …
            Merci encore pour votre aide. C’est précieux.

          • cela peut être une infection résiduelle de germes qui seraient restés enfermés après le traitement endodontique. Mais ça se serait manifesté après l’obturation des canaux. Là ça s’est manifesté après le scellement, c’est ce qui me fait penser à une fracture lors du scellement.

          • BOnsoir Docteur.
            Me revoilà de nouveau avec mon problème de dent sensible au toucher et de gêne constante suite à la pose d’un inlay-core puis d’une couronne. Mes symptomes pouvaient selon vous faire penser à l’existence d’une félure.
            J’ai passé un cone beam à la demande de l’endodentiste qui est intervenu sur ma dent et sa réponse est la suivante : « l’analyse de votre examen CBCT autour de la dent 44 confirme l’absence complète de lésion autour de cette dent. Malgré une amélioration lors de la prise d’antibiotiques, la nature de la douleur n’est certainement pas d’origine infectieuse mais plutôt névralgique ». J’ai une « photo » de la dent si besoin.
            Je suis perplexe. Je me suis renseignée sur les névralgies dentaires et a priori ce sont des douleurs aigues et intenses ce qui n’est pas mon cas. Moi, ma dent est plus ou moins sensible quand je la touche sur le coté et j’ai surtout maintenant une gêne plus ou moins douloureuse (mais pas encore « intense ») également qui descend jusque dans la mâchoire avec un point douloureux si j’appuis sur le haut de la gencive et une sensation de dent enflammée jusqu’à la racine. Cela fait comme si ma dent ne supportait pas l’inlay-core et la couronne.
            La pose de la couronne a fait « remonter » mon bridge qui était à coté ; ma dentiste a réajusté en limant les dents mais j’ai l’impression que ma machoire est déséquilibrée suite à cela … on me propose de consulter un spécialiste en névralgie mais moi, j’ai plutôt l’impression que j’ai une inflammation de toute la dent jusqu’à la racine et même en dessous peut-être …
            QU’en pensez-vous? Je peux vous envoyer la photo que l’endodentiste m’a transmis par mail avec sa réponse.
            Encore une nouvelle fois merci pour votre aide.
            Cordialement.

          • Encore une petite question car je viens de lire un article dessus : pourrait-il s’agir d’arthrite lié à une prothèse mal adaptée ?
            Merci.

  27. Bonjour,

    On viens de me poser 4 inlay onlay sur les dents 15 16 et 25 26 il y a 1 semaines.
    J’ai une gêne sur la dent 26, j’ai l’impression que la dent est plus grosse qu’avant, c’est désagréable quand je parle je mange et même quand je ferme la bouche. j’avais déjà cette impression quand il m’avait mis du provisoire. est ce que vous pensez que la dent à pu s’élargir ou il faut un temps adaptation ? elle dépasse un peu de l’intérieur quand je ferme bouche, mais je me dit qu’il n’a pas touche extérieur des dents donc elle en devrait pas être plus grosse… les autres je n’ai aucun problème je ne trouve pas de changement

    Je vous remercie pour votre retour.
    Cordialement

      • Merci beaucoup pour votre réponse.

        Pensez vous que je devrais retourné le voir pour qu’il me réajuste la dent ?
        cordialement

          • Merci beaucoup pour votre retour.
            J’ai écouté votre conseil je suis partie voir le dentiste il m’a limer l inlay onlay je sent encore une petite gene mais je pense qu’il faut peut être que je m habitue.. par contre jai une trace sur la langue du à la dent. Vous pensez que c’est normal ? Ou cest qu’elle est encore trop grosse ?

            Je vous en remercie

          • Il faut vous habituer, et la trace aussi disparaitra car pour l’instant vous poussez sur la dent avec votre langue.

          • Merci beaucoup pour votre retour.
            Oui cest bien ce que je me disais mais là ca me fais comme une petite brûlure et coupure cest pour ca je pensais qu’elle ete encore trop grosse.
            Je vous remercie
            Cordialement

  28. Bonsoir Docteur.
    Me revoilà de nouveau de retour avec mon problème de dent sensible au toucher et de gêne constante suite à la pose d’un inlay-core puis d’une couronne. Mes symptomes pouvaient selon vous faire penser à l’existence d’une félure.

    J’ai passé un cone beam qui a été analysé par l’endodentiste qui est intervenu sur ma dent et sa réponse est la suivante : « l’analyse de votre examen CBCT autour de la dent 44 confirme l’absence complète de lésion autour de cette dent. Malgré une amélioration lors de la prise d’antibiotiques, la nature de la douleur n’est certainement pas d’origine infectieuse mais plutôt névralgique ».

    Je suis perplexe. Je me suis renseignée sur les névralgies dentaires et a priori ce sont des douleurs aigues et intenses ce qui n’est pas mon cas. Moi, ma dent est plus ou moins sensible quand je la touche sur le coté et j’ai surtout maintenant une gêne plus ou moins douloureuse (mais pas encore « intense ») également qui descend jusque dans la mâchoire avec un point douloureux si j’appuis sur le haut de la gencive et une sensation de dent enflammée jusqu’à la racine. Cela fait comme si ma dent ne supportait pas l’inlay-core et la couronne.

    La pose de la couronne a fait « remonter » mon bridge qui était à coté ; ma dentiste a réajusté en limant les dents mais j’ai l’impression que ma machoire est déséquilibrée suite à cela … on me propose de consulter un spécialiste en névralgie mais moi, j’ai plutôt l’impression que j’ai une inflammation de toute la dent jusqu’à la racine et même en dessous peut-être …

    Qu’en pensez-vous? Je peux vous envoyer la photo que l’endodentiste m’a transmis par mail avec sa réponse.

    Une dernière question car je viens de lire un article dessus : pourrait-il s’agir d’arthrite lié à une prothèse mal adaptée ?

    Encore une nouvelle fois merci pour votre aide.
    Cordialement.

    • Oui il peut s’agir d’une desmodontite due à une prothèse mal adaptée. Envoyez moi des radios récentes et des photos

  29. Bonjour,

    Voila on m’a posé un inlay onlay sur la dent 26 (première molaire), je suis passé revoir mon dentiste 3 fois pour adapter car au début elle été trop grosse, maintenant elle n’est plus grosse ça fait 20 jours,
    j’ai encore une gêne car la dent 27 (deuxième molaire, il ne me la pas touché) est un peu trop petite et la dent 26 est un peu plus grande maintenant, est-ce normal ? ou il me faut encore un temps adaptation ?

    Il ne veux plus me la toucher en disant que c’est dans ma tête. et que si il retouche cela va se casser.

    Merci pour votre retour
    Cordialement

  30. Bonjour,

    Voila on m’a posé un inlay onlay sur la dent 26 (première molaire), je suis passé revoir mon dentiste 3 fois pour adapter car au début elle été trop grosse, maintenant elle n’est plus grosse ça fait 20 jours,
    j’ai encore une gêne car la dent 27 (deuxième molaire, il ne me la pas touché) est un peu trop petite et la dent 26 est un peu plus grande maintenant, est-ce normal ? ou il me faut encore un temps adaptation ?

    Il ne veux plus me la toucher en disant que c’est dans ma tête. et que si il retouche cela va se casser.

    Merci pour votre retour
    Cordialement

  31. Monsieur bonjour

    Je viens demander conseil pour une situation un peu particulière.

    J’ai consulté début Juin un dentiste pour un détartrage. Il m’a trouvé une carie deux faces, selon lui petite, mais nécessitant la pose d’un onlay / inlay car une face de la carie était entre deux dents (dent cariée 25, dent proche 26). (cette partie m’a en fait était expliqué par le troisième dentiste, cf ci-après). Il a insisté sur le fait que c’était une petite carie et qu’il n’y avait pas urgence avant les vacances, et donc pris rendez-vous pour fraiser le 11 septembre et poser l’onlay le 18. Son diagnostique était basé sur radios panoramiques (sur laquelle on ne voyait rien) et radio de la dent suspectée par examen buccal.

    Le trouvant un peu gonflé, j’ai préféré assurer le coup et demander un second avis. Le deuxième dentiste ayant eu beaucoup de mal à trouver la carie malgré l’indication de la dent, j’ai préféré ne pas donner suite à ce rendez-vous. Ce deuxième dentiste m’a tout de même posé malgré moi un espèce de « pansement » étanche en me certifiant que cela bloquerait la progression de la carie pour les vacances. (il n’a pas fraisé la carie, juste rajouté un truc dessus)

    J’ai donc vu un troisième dentiste fin Juillet avant de partir en vacances. Il m’a confirmé le diagnostique de l’onlay via examen buccal et radio panoramique en m’expliquant un peu mieux le pourquoi de l’onlay (et pas un simple composite). Comme il pouvait me faire ça avant mes vacances (une semaine le temps de faire la prothèse), j’ai craqué et la suite du rendez-vous a donc donné lieu au fraisage de la carie et au moulage de la partie manquante. En fraisant, le dentiste a été surpris par la grosseur de la carie (à peine 1 mois après le diagnostique du premier dentiste donc) et a fait une radio de la dent après fraisage important. Il a peaufiné le fraisage par la suite, a mis un pansement temporaire, et m’a expliqué en gros que la pulpe se voyait par transparence et que je risquais la pulpite.

    J’ai été super étonné de ce diagnostique (car c’était tout de même presque deux mois plus tôt que le soin prévu par le premier dentiste), mais le fait était que la dent était creusée et qu’il était trop tard pour les remords. Je suis donc reparti en attendant le second rendez-vous. 4 jours plus tard, j’ai ressenti un espèce d’endormissement de la gencive (1 cm au dessus de la dent). J’ai aussi eu le soir suivant juste avant de me coucher une douleur assez forte, mais qui ne m’a pas paru en tout point identique aux symptômes de la pulpite (pas trop pulsatile, pas forcément plus forte couché, pas liée au chaud / froid, et qui s’est atténuée pour me laisser dormir sans cachet. Cette douleur était tout de même relativement irradiante (bas de l’oeil).

    J’ai expliqué cette situation au dentiste lors du rendez-vous de pose de l’onlay. Elle m’a senti perplexe, m’a demandé si je partais pas trop loin en vacances (je restais en France en gros), et a décidé de poser l’onlay. J’ai une nature un peu hypocondriaque, et j’avoue m’être demandé si cette douleur était réelle.

    Suite à la pose, pas de douleur. Parfois toujours ce sentiment de gencive endormie. 2 jours après, fièvre à 39 degrés. La fatigue et le stress causé par cette réparation m’ont fait penser à un début de grippe. Cette fièvre a duré 5-6 heures. Au final, je ne sais pas ce que c’était.

    Les deux dernières semaines, en gros jusqu’au 20 Août, toujours rien.

    Il y a environ 10 jours, le sentiment d’endormissement de la gencive est de nouveau apparu. Ca s’approche aussi d’une sensation de nourriture coincée, mais un peu plus haut que la partie apparente de la dent. J’ai ce sentiment lorsque ma mâchoire était immobile. En mangeant cela passe généralement. Cet endormissement apparaît au fur et à mesure de la journée, avec une pointe avant de me coucher. Comme s’il augmentait avec la fatigue. Je n’ai pas de soucis la nuit. Depuis 10 jours donc, cette sensation ne me quitte plus (et me gène surtout lorsque j’y pense), et la nuit cela s’estompe rapidement. J’ai même eu un épisode assez aigu il y a 7 jours (mais toujours pas pulsatile), en fin d’après midi, mais qui s’est estompé environ une demie heure après.

    J’ai donc vu un 4ème dentiste (car je suis de nouveau en vacances, bref…). Il a très rapidement observé un très mauvais point de contact en m’expliquant que le collage était assez mal fait, que j’avais perdu à priori tous les avantages de l’onlay sur le simple composite car c’était trop mal fait. Il s’est esclaffé que j’avais de la colle dans la gencive (« dans » ?). Il était sûr que c’était ça, m’a parlé en gros d’alvéolite, et n’a pas cherché plus loin. Il a nettoyé, limé le point de contact, et pour lui c’était bon. Il m’a même dit qu’à mon âge (27 ans), il était même possible que la dent se remette toute seule même en ayant subie une pulpite (que je n’aurais pas su décrire comme telle).

    C’était il y a 4 jours. J’ai eu quelques douleurs pendant et suite au nettoyage mais toujours rien d’insurmontable. En revanche, vis à vis de la sensation de gencive, c’est comme avant. Ce n’est pas parti. Une sensation d’endormissement de la gencive, provenant d’un point à mi-chemin entre le nez et la dent. Peut-être une légère douleur lorsque je touche la dent, mais qui est restée de l’ordre de légère alors que le 4ème dentiste limait l’onlay sans anesthésie.

    Au final, je sais pas trop quoi penser. Est-ce mental ? Est-ce une conséquence de pulpite mal diagnostiquée et du coup non soignée ? Est-ce que comme j’ai porté le pansement puis l’onlay pendant un mois avant de le faire rectifier, cela a formé une inflammation de l’alvéole trop importante au point de devenir irréversible ? Est-ce qu’il y a des examens fiable pouvant mettre en évidence ce qu’il se passe réellement ?

    Dans l’état actuel des diagnostiques (c’est à dire en gros que la carie était trop profonde finalement et que le nerf ne se remet pas), à priori, dans deux semaines, ce sera dévitalisation et couronne. Apparemment, le troisième dentiste déduira le prix de l’onlay pour la pose de la couronne. Ce qui est sur c’est que par rapport au premier dentiste, le troisième dentiste a l’air de privilégier l’aspect soin à l’aspect financier. Mais ce qui reste dérangeant, c’est que je suis persuadé qu’au moins un des dentistes a fait une erreur de diagnostique dans l’histoire, et qu’au final je serai le seul à en payer les conséquences sans savoir quelle a été la vraie nature du problème, et quelle est l’ampleur de ce problème.

    Qu’en pensez-vous ?
    Merci

    • Dans l’état actuel de nos connaissances, il n’y a aucune mesure précise qui puisse évaluer l’état de la pulpe, ni le degrés de réversibilité d’une pulpite. Il y a une série de test thermiques, et l’aspect de la dentine et sa transparence par rapport à la corne pulpaire. Une chose est sûre: il y avait une carie interne profonde. Les trois dentistes l’ont confirmé. Mais d’après les symptômes que vous décrivez, j’ai l’impression que la pulpite a été dépassée et que la dent est déjà en cours de mortification. Je vous conseille donc de revoir celui qui a fait l’inlay et qui projette une couronne après traitement radiculaire, s’il est avéré que la pulpe n’est pas récupérable.

      • Merci pour cette réponse rapide.

        D’un point de vue médical, il semble donc qu’effectivement le stade de pulpite ait été dépassé et qu’aujourd’hui la dent soit en cours de mortification. C’est le diagnostique du 3ème dentiste. Il avait envisagé le cas lors de la pose de l’onlay, et m’a dit que c’était surement cela par téléphone aujourd’hui.

        En revanche, personne ne parle de l’urgence de l’état actuel. Dois-je trouver un dentiste dès maintenant, ou bien est-ce que cela peut attendre mon retour de vacances le 15 Septembre ?

        D’un point de vue légal maintenant. Les 3 dentistes n’ont clairement pas vu la même chose. Le premier m’a d’ailleurs bien assuré mi-Juin que la situation n’était pas urgentissime. Qu’il s’agissait d’une petite carie, mais son planning chargé faisait qu’il ne pouvait s’en occuper tout de suite.

        Peut-on expliquer le passage de cette petite carie à cette carie profonde nécessitant dévitalisation en environ 1 mois ? Était-ce prévisible ? Et peut-on le reprocher légalement à ce dentiste ?

        Ou alors est-ce le deuxième dentiste qui serait fautif avec son faux pansement qui aurait finalement accéléré la progression de la carie au lieu de la stopper ?

        Enfin, le troisième dentiste. Peut-on lui reprocher de ne pas avoir fait de radio de la dent avant de fraiser la carie ? Dans la surprise de la découverte de cette carie plus profonde que prévu, aurait-il pu fraiser plus que nécessaire et déclencher la pulpite ? Ou alors, ne pas déclencher de pulpite, mais directement une alvéolite, ou desmodontite, à cause d’une pose de prothèse très mal réalisée ?

        Au final, l’élément manquant dans la chaîne est la radio du point de vue du troisième dentiste avant fraisage. Car il en a fait une, mais seulement après fraisage pour constater le rapprochement de la pulpe. Avec cette radio, j’aurais pu avoir une preuve de l’évolution de la carie (par comparaison des deux radios) et j’aurais peut-être au moins pu aller voir le premier dentiste et au minimum lui faire une remarque du genre : « En Juin vous me dites que c’est une petite carie qui peut attendre sans problème jusqu’à mi-Septembre, alors qu’en Juillet elle était déjà trop profonde et devait être dévitalisée ». J’avoue que même s’il n’y a rien à faire d’un point de vue légal, cela m’aurait défoulé. J’ai senti beaucoup de mépris de sa part lorsqu’il m’expliquait que c’était une petite carie qui devait tout de même être réparée avec onlay. Mon visage devait montrer beaucoup d’incompréhension.

          • Bonjour docteur,
            Après avoir revu le 4ème dentiste ayant eu le diagnostique le plus positif, il m’a dit qu’il ne comprenait pas mes douleurs. Je lui ai expliqué que les rares « douleurs » étaient pulsatiles mais à une vitesse très lente par rapport au coeur (quelques « gonflements / dégonflements » par minute) et il a maintenu son diagnostique d’inflammation de l’alvéole, un peu longue à guérir. Je lui ai également montré les radios panoramiques, ainsi que la radio de la dent après fraisage et avant de mettre l’Onlay. Il pense que la carie n’était pas si profonde que ça et il ne voit pas pourquoi la pulpe aurait été atteinte. Il a également fait des tests de percussions verticales et horizontales sans recenser quoi que ce soit d’anormal. Il dit que si j’avais eu une pulpite, il aurait été impossible de passer à côté des symptômes…
            Qu’en pensez-vous ?
            Merci

  32. Bonjour docteur,
    j’ai 2 dent qui était carié. Après avoir soigné mes dents, le dentiste m’a posé des composites dessus. Sauf que les composites tombe tous les 3 mois environ. Mon dentiste m’a répondu que c’est parce que le trou est trop grand, donc les composites ne se tiennent pas. Un inlay tiendra mieux.
    Mais voilà, après avoir posé mon inlay, 3 mois après une fissure apparaît au niveau de collage entre l’inlay et mon dent. ça ne se colle pas bien non plus.
    Je ne sais plus qu’est ce qu’il me reste comme solution. Mon dentiste m’a dit que c’est peut être parce que je grince beaucoup mes dents pendant la nuit.
    Qu’est ce que vous en pensez?

    • Les grincements de dents compliquent toujours les choses: peut être qu’il faut poser une couronne sur cette dent?

  33. Bonjour docteur,

    Lors d’un voyage à l’étranger, j’ai malencontreusement, lors de la mastication de chips, mordu sur ce qu’il m’a semblé être un grain de sable ou un minuscule caillou. Je me suis cassé un bout de molaire supérieure gauche (de mon point de vue) du fond. Le morceau faisant environ un quart de celle ci et étant le bout le plus au fond de la mâchoire et descendant jusqu’à en dessous de la gencive (selon la dentiste qui m’a osculté/fait une radio). Je n’ai ressenti qu’une petite douleur lorsque celà c’est passé (la cassure) puis plus rien, je mangeais dessus sans trop de souci, pas d’hypersensibilité, ni de douleur (du moins pas plus que d’habitude sur toutes les autres dents).
    Lors du rendez vous, j’ai montré le bout que j’ai craché à la dentiste qui m’as dit que j’ai du en perdre d’autres morceaux. Mon morceau tombé n’est pas carié du tout et je ne peux pas voir cet endroit au fond de ma bouche.
    J’ai pris rdv en citant un bout de dent cassée et pour procéder à un rebouchage du trou.
    La dentiste a observé la dent et procédé a une radio : résultat sans appel, il y aurai une carie qui a creusé ma dent par le côté, et il n’y a aucune alternative à la dévitalisation/pose d’un inlaycore + couronne.
    Celà m’était déjà arrivé pour la molaire inférieure droite du fond de la bouche (toujours de mon point de vue), mais la dent était clairement ouverte et une coquille d’oeuf et ça me faisait bien mal quand je mangeais dessus. Ici rien pas de douleur ni même de sensation désagréable…
    La dentiste néanmoins propose de me retirer le bout de gencive qui commençait à revenir sur la dent et a procédé à un « petit nettoyage » avant de me poser un pansement.
    Elle m’a donné un devis, pour prothèse toussa toussa et m’a proposé de la rappeler plus tard pour la suite des soins.
    Je me retrouve donc avec un pansement en dur, je ne savais pas vraiment quoi faire alors j’ai entrepris les démarches pour continuer mais je me retrouve hésitant à cause du fait que je ne ressentais aucune douleur, et ça m’ennuierais de dévitaliser une dent qui n’en aurai pas besoin.
    Ci joint un schéma de la dent, je n’ai pas la radio mais je me souviens assez clairement de ce que j’y ai vu. En vert la partie cassée, en bleu la partie qui semblait cariée.
    https://img11.hostingpics.net/pics/699965rzmzvik1.jpg

    Qu’en pensez-vous docteur ?

    • tout dépend de l’épaisseur de dentine saine subsistant au contact de la corne pulpaire, et cela se joue au 1/10 de milimétre, dont vous ne pouvez pas vous souvenir de mémoire.

  34. Bonjour Docteur,
    Actuellement, il me manque de l’occlusion postérieure à gauche, je n’ai pas d’occlusion postérieure à droite, faute de molaires en haut.
    Mon chirurgien-dentiste m’avait fait un plan de traitement global et voulait augmenter les molaires gauches supérieures avec des cales (je suppose provisoires) avant de changer les prothèses.
    En simplifiant l’histoire, elle me dit maintenant que des cales en composite ne tiendraient pas sur les couronnes actuelles et m’envoie consulter ailleurs.
    Qu’en pensez-vous? Comment peut-on augmenter la hauteur d’une couronne (dent naturelle ou prothèse)?

  35. Bonjour Docteur,
    Après une dévitalisation sur la 17, je me suis retrouvée avec des douleurs m’empêchant de mâcher pendant plus de 15 jours. A présent, 1 mois et demi après, la dent est toujours sensible au contact (quand je la touche et selon ce que je mâche). Ma question : est-ce normal d’avoir cette sensibilité après une dévitalisation et si c’est le cas combien de temps ça peut durer?
    NB : A la radio, tout est normal.
    Merci pour vos précieuses informations.

    • Si vous voulez mon conseil il faut m’envoyer la radio accompagnée de votre question sur ‘dr.h@conseildentaire.com ».

  36. Bonjour Docteur,

    Je me suis cassé un petit morceau de la dent n°24; elle avait été dévitalisé il y a très longtemps (peut-être 15 ou 20 ans), et un amalgame avait été mis.

    Il est maintenant nécessaire de couronner la dent, mais mon dentiste me dit qu’un traitement de racines préalable n’est pas nécessaire…

    Cela me surprend un peu… Peut-on mettre une couronne sans retraiter les racines? S’agit-il d’une sorte de rapport bénéfice/risque qu’il faut apprécier (le retraitement des racines abime peut-être un peu la dent?)

    Que me conseillez-vous de faire?

    Je vous remercie beaucoup d’avance.

    • pour que je puisse répondre à votre question il faut m’envoyer la radio de la dent sur « dr.h@conseildentaire.com »avec la question.

LEAVE A REPLY