Accueil ORTHODONTIE OU ORTHOPEDIE DENTOFACIALE GINGIVITE DUE A LA RESPIRATION BUCCALE.

GINGIVITE DUE A LA RESPIRATION BUCCALE.

1058
0

On voit parfois chez certaines personnes, plus souvent chez les enfants, des gencives très irritées, rouges, enflammées et enflées.
L’examen plus approfondi montre que cette inflammation ne concerne que les dents antérieures et qu’elle est délimitée de façon très nette suivant un dessin qui correspond exactement à la position des lèvres au repos. On peut constater ainsi que seule la partie des gencives exposée à l’air est touchée. Ceci est le signe pathognomonique de la gingivite par respiration buccale.
Les lèvres étant ouvertes tout le temps ou parfois seulement pendant la nuit, la circulation permanente de l’air sur la gencive la dessèche et l’enflamme.

Il faudra rechercher les causes O.R.L.de cette respiration buccale:
– végétations
– déviation de la cloison nasale
– étroitesse des fosses nasales
– écoulement nasal dû à une allergie
– muqueuse nasale hypertrophiée par une allergie
– hypertrophie des cornets .

Il peut aussi y avoir des causes buccales:

– brièveté de la lèvre supérieure
– appareillage orthodontique ou prothétique mal adapté
– habitude de dormir la bouche ouverte.

Le traitement sera surtout étiologique par la suppression des causes chaque fois que cela sera possible. En cas d’impossibilité, il faudra se contenter de mesures palliatives de traitement de la gingivite et de protection de la gencive par un gel visqueux et antiseptique, avec lequel on en profitera pour masser longuement la partie de la gencive tuméfiée pour éliminer les toxines et faire circuler le sang..



Article précédentANATOMIE DE L’OS ALVÉOLAIRE.
Article suivantLES DENTS SURNUMERAIRES. MESIODENS.
Dr. Albert Hauteville

Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935
. Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu’il a fait.
Docteur en Chirurgie Dentaire.
Docteur en Sciences Odontologiques.
Certificat d’Enseignement Supérieur en parodontologie
Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V.
Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII.
Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V.
Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris.
Titulaire du Diplôme d’Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques.
Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V
.Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d’Infirmières.
Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale.
Ex-Chef de Service de Parodontologie à l’Institut Eastman de Paris.
Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l’Hôpital Ste.Anne à Paris.
A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD.
Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : « Manuel d’Odontologie Chirurgicale »(épuisé).
Retraité depuis 2001.
Service Militaire 1960-62 en temps qu’officier de réserve du Service de Santé.
A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l’exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c’est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie.
A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe.
Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire.
Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

LEAVE A REPLY