Accueil PARODONTOLOGIE.Déchaussement des dents LE TRAITEMENT INITIAL EN PARODONTOLOGIE.

LE TRAITEMENT INITIAL EN PARODONTOLOGIE.

1350
36

Le traitement initial est la phase primaire et incontournable de tout traitement en Parodontologie. Il consiste à installer des conditions de propreté et d’hygiène propices à la mise en place d’un traitement chirurgical spécifique si nécessaire.

Dans de nombreux pays, un corps spécial d’Hygiénistes Dentaires existe et est sanctionné par un diplôme. En France, ce n’est pas le cas, car aucune personne non diplômée en Médecine ou en Chirurgie dentaire n’a le droit de mettre les mains dans la bouche d’un patient.

Après l’observation clinique, l’établissement d’un diagnostic, est nécessaire pour décider d’un traitement. Mais après la préparation initiale, le pronostic et le traitement sont presque toujours revus à la baisse, car la maladie parodontales s’est beaucoup améliorée.

J’avais donc pris pour habitude  de commencer toujours par une préparation initiale très poussée, et de n’établir le pronostic et le plan de traitement qu’après cette première phase.

D’ailleurs, à l’époque de mes études, la chirurgie parodontale n’en était encore qu’à ses premiers balbutiements, et le traitement se réduisait à la préparation initiale actuelle. Nombre de parodontistes, s’en tiennent encore à la parodontologie dite « médicale » et ont de très bons résultats sur les cas pas trop avancés, mais le résultat esthétique n’est pas satisfaisant si on n’a pas recours à une chirurgie correctrice.
La préparation initiale faite par l’hygiéniste est payée à la séance, ce qui motive le patient pour comprendre et apprendre vite, et avoir de bons résultats.

Le traitement Médical:

Dés que le patient donnait son accord pour entreprendre un traitement de parodontie, je lui remettais une ordonnance avec:

1° Un antibiotique, généralement METRONIDAZOLE et SPIRAMYCINE ou AMOXYCILLINE; tout le monde n’est pas d’accord là dessus, mais mon expérience m’a appris que les détartrages-curetages, en cas de parodontopathies,  libèrent des bactéries parfois très dangereuses. Donc pendant la phase des détartrages curetages je préférais cela, ce qui augmentait le confort du patient, car pas de poussée inflammatoire des gencives avec le détartrage.

2° De la vitamine C associée à des citroflavonoïdes, la vitamine C est indispensable aux gencives et a un effet anti-inflammatoire; les citroflavonoïdes diminuent les saignements de gencive.

3°Insaponifiable d’Avocat et Soja (PIASCLEDINE 300) sont actuellement très prescrits en rhumatologie et aident à la reconstruction des tissus.

L’enseignement de l’hygiène:

C’est la phase la plus importante, et il faut y consacrer le temps nécessaire jusqu’à obtention d’un résultat correct, et dans mon cabinet, le patient n’avait pas le droit de retourner me voir tant que la dentiste hygiéniste n’était pas satisfaite du résultat.
Voir ICI!
Une liste d’instruments d’hygiène à acheter est remise au patient: il doit venir avec, dès la première séance avec l’hygiéniste, pour démonstration. Voir ICI!

Le détartrage surfaçage.
Voir ICI! 

Le curetage. Voir ICI!

Dans mon cabinet, le curetage était très souvent fait par l’hygiéniste en même temps que le détartrage-surfaçage, pour profiter d’une anesthésie par sextant et faire tout à la fois.

Ensuite il faut supprimer les cause locales:
– contact occlusaux prématurés,
– Un retour chez le dentiste traitant est nécessaire pour supprimer les obturations débordantes, et refaire les points de contact défectueux.
– poser des dents provisoires sur les dents trop délabrées.

C’est alors que vient le moment d’une réévaluation complète de la bouche du patient, et le vrai plan de traitement est établi en accord avec le praticien traitant. On peut faire un devis spécifique pour les actes chirurgicaux, et le praticien traitant peut faire un devis de soins et prothèses.

 



Article précédentQUELLES SONT LES SPECIALITES DENTAIRES?
Article suivantCONSEILS DENTAIRES.
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

36 COMMENTS

  1. Bonsoir Docteur,
    En lisant votre article encore une fois très intéressant, j ai quelques interrogations .

    La parodontologie dite “ médicale” on un très bon resultat sur les cas pas trop avancé mais le résultat esthétique n est pas là. C est à dire, pourriez vous donner plus de precisions.

    Et lorsque vous dites avec un traitement initial il y a de très bon résultat sur les cas pas trop avancé,
    Cela veut il dire que la maladie disparaît ?
    Bien cordialement pour vos réponses.

    • – Lorsqu’il y a déjà des poches infra osseuses, la suppression des cause ne suffit pas, car le nettoyage par l’hygiène ne va pas jusqu’au fond des poches et la maladie continue à évoluer.
      – lorsque les poches ne sont pas trop profondes l’hygiène suffit à stopper la maladie, qui n’évolue plus et qui même dans de nombreux cas régresse
      – Le problème reste esthétique car les papilles ne se régénèrent que très rarement spontanément, et lorsqu’il y une résorption importante, l’esthétique peut être assez disgracieuse.
      D’où la nécessité de traiter la parodontite très tôt pour éviter la chirurgie, et avoir un résultat satisfaisant dans tous les domaines.

  2. Bonsoir Docteur,
    mon bridge s’est décollé samedi vers 15 h, malheureusement mon dentiste ne sera pas de retour avant mardi, en attendant pouvez vous m’indiquer s’il y a un soin particulier à faire sur la partie où était placé le bridge.
    en vous remerciant d’avance
    très bonne fin de soirée
    Chantal

  3. bonjour docteur ,je souffre depuis plusieurs années de dysgueusie ,coté gauche de la bouche , j, ai vu tous les corps de médecine , aucun n ,a pu me soigner ,et me dire ce qui me provoquait cette sensation de salé dans les gencives et les lèvres ,sauf un ORL qui m, a dit avoir vu 2 cas comme ça dans sa carrière ,et que c ,était du à un problème de nerfs périphériques ? un autre ORL m, a conseillé de consulter en psychiatrie ? quand pensez-vous ,merci de me répondre .très cordialement D.DAVY

    • J’ai repêché votre question qui était partie dans les SPAM!!!
      Envoyez moi une radio panoramique accompagnée de votre question sur « dr.h@conseildentaire.com »

  4. Bonsoir le médicament dont vous parlez
    Insaponifiable d’Avocat et Soja (PIASCLEDINE 300)
    Peut il être efficace pour la rétractation des gencives après un surfacage ?

    • il agit surtout sur les cartilages et les articulation: l’attache de la dent dans l’os en est une.

  5. Bonjour, je reviens vers vous cette fois pour une dent sur pivot. Juste avant un long week-end, une coquille de noisette malencontreusement restée dans un gâteau me fait dévier une dent sur pivot (la 25) que l’on venait de me recoller et je dois donc l’ôter. Le dimanche je vois un dentiste de garde qui me dit que le pivot de la dent est trop fin au regard de l’espace qu’il voit sur la radio et qu’il faut donc en faire un autre. Il me met un pansement en attendant de revoir mon dentiste.
    Le dentiste qui venait de me recoller cette dent sur pivot refait une radio et après avoir passé la roulette dans l’orifice, ce qui me déclenche une douleur, me dit que la racine doit être fissurée et qu’il faut arracher la dent. 2 dentistes : 2 réponses et propositions différentes. Qu’en pensez-vous ? faut il que je vois un 3ième dentiste ? peut-on voir si une racine est fissurée à la radio ? ou peut-on passer à côté sans le voir ? pour la 25, la pose d’implant est elle plus simple que pour les dents du bas ? ou est-ce indifférent ? Il est vrai qu’au regard de l’échec des 2 implants du bas que javais fait posés il y a 10 ans, je reste frileuse sur l’option implant. En vous remerciant de l’attention que vous portez aux patients qui souffrent, je vous souhaite une excellente journée, YM

  6. Bonjour je reviens vers vous car j’ai fait un surfacage il y a 6 mois et je viens de faire un contrôle j’ai toujours des poches de 6 mm mais sans inflammation que dois je conclure pourtant elle me dit que mon brossage était impeccable pourquoi ces poches persistent

    • Parce quelles sont probablement infra osseuses et qu’il faut ouvrir un lambeau pour y accéder.

  7. Merci pour votre précision. J essaie de voir demain si je peux récupérer la radio. Bonne soirée. Y. M

  8. Ok donc même un brossage impeccable plus brossettes.. ..n’y changera rien ?elle m’a juste dit de refaire un surfacage c’est coûteux tout ça et non remboursée d’ailleurs je ne comprends pas pourquoi. ..de plus j’ai appris que j’avais le syndrome d elhers danlos et que ma rétractation gingival pouvais être du à ça car c’est un défaut de collagène puis je sollicité à nouveau votre avis merci

    • Je connais ce syndrome, mais je pense qu’il faut une biopsie pour pouvoir établir un diagnostic sûr…
      Je pense qu’il faudrait refaire un contrôle dans 6 mois, et si pas d’amélioration consulter un spécialiste en parodontologie.

  9. C’est déjà une parodontologue c’est pour cela que je ne sais plus quoi faire cela m ‘inquide reste avec des poches de 6mm c’est sur les molaires mais cela ne l’inquiétant pas car pas de saignement mais elle m’a pourtant dit que je perdrai ces dents d’ici quelques années

    • Envoyez moi vos radios sur « dr.h@conseildentaire.com », si vous le souhaitez pour que je vous donne mon opinion, avec vos questions.

    • Je ne garde pas les radios, et j’en reçois une bonne douzaine par jour…c’est trop pour ma mémoire…il faut me les renvoyer à chaque fois que vous me posez une question!

  10. Bonjour, avec du retard j ai enfin la photo de la racine de la dent sur pivot. Comment faire pour vous m envoyer ? A quelle adresse ? Pour info je suis un peu néophyte en informatique malheureusement. Merci. Y. Muller

  11. Bonjour, je vous ai envoyé une photo de la radio de cette dent sur pivot problématique (la 25) dont je vous ai déjà parlé à l adresse mail indiquée ci-dessus, mais vous ne m avez pas repondu. L avez vous reçue? Bien à vous et dans l attente de vous lire. Y. M

    • Je viens de déménager dans mes quartiers d’été, en Corse, jusqu’au à fin septembre, et internet n’était pas branché, il a fallu attendre 48 h sans connexion…

      • Oui vous avez bien raison de profiter du soleil. Je viens de lire votre réponse. Merci pour votre conseil. Bonne soirée

  12. Bonjour docteur,
    J ai eu une maintenance parodontal il y a 5 jours et sur certains endroits de ma gencive de ma gencive cela me fait encore très mal. Je ne pensais pas que la maintenance serait aussi douloureuse surtout quand le praticien vous dit que la parodontite est stabilisée et que tout est nickel juste avant. Existe t-il une alternative naturelle au piascledine 300?

    Merci.

    Nadège

    • Mieux le détartrage est fait, et plus les suites sont désagréables…à condition de ne pas en faire trop non plus…
      La piasclédine est un excellent médicament et je n’en connais pas d’équivalent naturel (c’est tiré de l’avocat et du soja).

LEAVE A REPLY