Accueil Cellulite

Cellulite

719
10
« Back to Glossary Index

Cellulite: inflammation du tissu cellulaire à divers stades, séreuse, purulente, diffuse etc…

Article précédentAutoclave
Article suivantCément

Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935
. Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu’il a fait.
Docteur en Chirurgie Dentaire.
Docteur en Sciences Odontologiques.
Certificat d’Enseignement Supérieur en parodontologie
Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V.
Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII.
Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V.
Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris.
Titulaire du Diplôme d’Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques.
Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V
.Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d’Infirmières.
Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale.
Ex-Chef de Service de Parodontologie à l’Institut Eastman de Paris.
Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l’Hôpital Ste.Anne à Paris.
A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD.
Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : « Manuel d’Odontologie Chirurgicale »(épuisé).
Retraité depuis 2001.
Service Militaire 1960-62 en temps qu’officier de réserve du Service de Santé.
A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l’exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c’est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie.
A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe.
Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire.
Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

10 COMMENTS

  1. Bonsoir Docteur Hauteville
    J’ai reçu une patiente âgée de 83 ans qui présente une cellulite sous maxillaire séreuse, mais je n’ai pas trouvé la cause car elle est édenté et porteuse d’une vieille prothèse elle n’as aucune maladie d’ordre générale je l’ai mise sous rovamycine car elle est allergique aux B lactamines, et je lui est recommandé de changé de prothèse. pour les arcades dentaire les faces internes des joues langue etc tout été normal. es que que c’est la bonne conduite a tenir ou bien es que je devrai l’orienté chez un ORL?
    Confraternellement

  2. Bonsoir Dr Hauteville
    Merci pour votre réponse, oui effectivement après avoir passé une échographie des glandes salivaire sous maxillaire il c’est avéré qu’il s’agit d’une lithiase salivaire l’orl lui a prescrit de la rovamycine et de l’ibuprofène, l’inflammation a régressé mais une tuméfaction est apparu au niveau du plancher buccal :une sorte de bouton blanchâtre du coté de la lithiase, je voulais vous demandé votre avis sur le traitement et sur le bouton s’il vous plait
    Confraternellement

  3. Bonsoir ,je vous ais envoyé la photo sur (conseil-dentaire@orange.fr )
    Merci de bien vouloir m’éclairé sur la nature de la lésion
    Confraternellement

    • Il faudrait palper pour voir si le calcul est perceptible au doigt. Savez vous à quel niveau du canal de Wharton se trouve le calcul? Est-ce que sa vieille prothèse comprime le canal?

  4. Bonjour,
    Le dentiste m’a dit que j’ai fait un cellulite sereuse, m’a donné des antibiotique.
    J’ai eu mal a la face et à la gencive, bombé, surtout autour des 2 dernières molaires suppérieures (la dernière avait été dévitalisée et courronée 2 mois avant). Maintenant on me propose de refaire le traitement des canal et couronne de la derniere molaire ou de l’extraire. Toutefois il ne voit aucun problème a cette dent même après avoir déposé la couronne, sauf la pate de gutta qui dépassait un petit peu vers le sinus et un petit endroi du canal sans obturation, entre le couronne et le debut des racines.
    Vaut il mieux extraire ou refaire le canal au risque que cela revienne? (J’ai de mauvaises dents, je n’ai jamais eu de tartre, bouche seche pas assez de salive, j’ai une carence en vitamine d , mes parent on perdu toutes les molaires porterieurs….)
    Est ce que cela ne peut pas avoir été causé par l’avant dernière molaire, j’ai mal dessus quand je mange et on voit une fissure verticale dessus du bout de la dent jusqu’à la gencive.
    Ou les glande salivaires? J’ai mal vers les sous maxillaires mais l’echographie n’a pas montré de calculs.

  5. Bonjour docteur et merci de votre site que je découvre avec soulagement et espoir d une réponse.

    Suite à la dévitalisation de la molaire 17, effectuée en 2 fois et ou un micro bout de nerf n a pas été traité car inaccessible, j ai fait sur le champs une cellulite dentaire.
    L anesthésie m a fait très mal ( brûlure et saignement) et lorsqu elle est partie une douleur très intense s’est réveillée dans la joue, qui a gonflé. Rien ne me calmait mais je suis littéralement gavée d ibuprofene. Cela a finit 72h après au urgences avec incision pour évacuer le pue et 4 jours d antibio en perf a l hopital.
    Ma dent est toujours la et elle est toujours sensible. Comme un bleu. Elle ne fait pas mal mais je peux rarement la brosser ou surtout toucher entre les dents c est hyper sensible.
    Je ne sais pas si je dois extraire cette dent ou la retraiter au risque que la cellulite revienne. Le comble est que malgré panoramique et cône Bean personne ne voit de trace d infection sur la dent, le traitement des canaux est décrit comme parfait et personne ne comprend ce qui s est passe ou pourquoi la dent est toujours très sensible. La seule chose louche à la radio est un creux dans l’os entre les des dents. J ai vu stomato, dentiste et endodontiste et ils me prennent presque pour une menteuse.
    Je préférerai l arracher car il ne me semble pas sain du tout de garder cette dent louche et sensible mais j aimerais être sûre que le problème vienne de la dent et que l arracher réglera la souci.
    Vous qui m avez l air extrêmement compétent au vue de votre site. Qu en pensez vous ?
    Merci par avance.

    • Pour que je puisse vous aider vraiment, il faut m’envoyer une radio récente, sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

LEAVE A REPLY