Accueil Bruxisme

Bruxisme

2565
5

« Back to Glossary Index

Bruxisme: grincement de dents compulsif. Voir article.



Article précédentAutoclave
Article suivantCément
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

5 COMMENTS

  1. Docteur Hauteville, je me permets de solliciter votre attention car mon cas me désespère. Je fais du bruxisme depuis…toujours il semblerait. Mes incisives du bas n’ont plus de dentine et j’ai cassé plusieurs molaires car je souffre de plus en plus de clenching. Les implants me sont donc déconseillés voire interdits. On m’a posé un bridge en partie basse gauche il y a de cela 1 an. J’ai réussi a casser la dent de soutien en extrémité. Il a donc fallu la découper. Bien entendu maintenant le bridge est fortement fragilisé. Il bouge beaucoup et c’est au tour de la dent du milieu sous le bridge d’etre en danger. Celle -ci bouge et je sens poindre une petite douleur depuis quelques temps. Si elle casse aucune solution n’est vraiment possible au dire de mon dentiste. J’ai tout essayé pour freiner ce clenching mais rien n’y fait. J’ai un grand besoin de votre expérience et de conseils et espère que vous pourrez m’orienter vers une solution libératrice. Je vous remercie grandement pour votre attention portée à ma situation. Bien à vous. Thomas.

    • Pour le bruxisme en « clenching » je recommande les gouttières en résine souple qui amortissent la pression exercée sur les dents.L’inconvénient est qu’il faut les refaire tous les ans car elles durcissent.

  2. Bonjour Docteur, merci pour votre retour, oui j’en ai une. Très épaisse mais malgré cela la pression n’est pas assez localement atténuée. la pression est telle que rien ne semble pouvoir arrêter cela. La voie de l’ostéopathie spécialisée, l’acupuncture ainsi que l’hypnose pourrait être une solution possible d’après vous? En vous remerciant par avance pour votre intérêt.

LEAVE A REPLY