Accueil HISTOLOGIE BUCCO-DENTAIRE POURQUOI LES DENTS SE DÉPLACENT- ELLES? OSTÉOGENÈSE ET OSTÉOCLASIE.

POURQUOI LES DENTS SE DÉPLACENT- ELLES? OSTÉOGENÈSE ET OSTÉOCLASIE.

831
2

Une grande question, qui sans être formulée aussi clairement, revient sans arrêt: pourquoi les dents se déplacent elles? Je n’avais pas envie d’y répondre de façon primaire, et j’ai opté pour un exposé plus scientifique. Je m’en excuse, mais j’ai fait de mon mieux pour qu’il soit compris de tous!

L’orthodontie s’appuie sur la loi de Leriche et Policart qui dit qu’une dent soumise à une force non compensée par une force antagoniste égale, se déplace dans le sens de cette force (1928). Voir ICI!

L’os alvéolaire est en perpétuel remaniement. Il se construit par l’ostéogenèse sous l’action des ostéoblastes, et se détruit par l’ostéoclasie sous l’action des ostéoclastes.

Selon Wikipedia, les ostéoblastes sécrètent principalement du collagène mais aussi diverses protéines. Ils concentrent aussi le calcium et le phosphate qui constituent la partie minérale de l’os. Le phosphate inorganique se lie au calcium et donne de l’hydroxiapatite Ca10(PO4)6(OH)2. Cette action est renforcée par l’action de l’enzyme Ostéocalcine.

Dictionnaire des sciences.
Dictionnaire des sciences.

Les ostéoblastes « s'emmurent vivants » dans des couches concentriques de tissu osseux et conservent des liens avec les autres cellules via des prolongements cytoplasmiques. Une fois totalement emmurés, on les appelle ostéocytes. Les ostéocytes poursuivent une activité de synthèse mais beaucoup plus modérée.

L’os doit adapter sa structure aux contraintes auquel il est soumis : il est donc en perpétuel remodelage. Les ostéoblastes, qui synthétisent de l’os, travaillent donc en synergie avec les ostéoclastes, qui sont capables de résorber l’os.

Les ostéoclastes sont les macrophages des os. Ce sont des cellules multinucléées possédant de quelques noyaux à une cinquantaine de noyaux  au niveau de leur pole apical. Elles ont un diamètre de 50 à 100 μm. Elles sont responsables de la résorption du tissu osseux, par le processus de l’ostéolyse, et participent donc à son renouvellement continu.

Health plexus
Health plexus

Comme je l’ai déjà dit à plusieurs reprises l’os alvéolaire n’a d’existence qu’avec la dent, il fait partie du parodonte et apparaît avec lui et, sauf conditions spéciales, disparaît avec lui, donc avec la dent.

C’est aussi ce qui permet à une dent de se déplacer sous l’effet d’une force qui lui est appliquée, soit par les contraintes occlusales ou musculaires, soit volontairement par un appareil orthopédique. La force pousse dans un sens: les ostéoclastes détruisent l’os en avant, et les ostéoblastes reconstruisent l’os en arrière. La dent s’est déplacée sans perte d’os.
Mais l’os (ou la dent?) a une mémoire, et il aura toujours tendance à revenir à la même place: il faut donc poser une attelle de contention pour maintenir les dents dans leur nouvelle position et les empêcher pendant un temps assez long de revenir à leur place d’origine. Voir ICI!

En réalité, je pense que la forme d’une arcade dentaire, donc le positionnement des dents, est la résultante des forces en présence en bouche par la pression des différents muscles des lèvres, de la langue, des joues, et des muscles masticateurs. Si on change le positionnement des dents, sans modifier l’équilibre des forces, tout aura tendance à revenir à sa place initiale. Il faut donc, selon des recherches récentes, finir un traitement d’orthodontie non seulement par une contention, mais aussi par une rééducation neuro-musculaire.

Lorsque l’équilibre de la bouche est détruit par une extraction dentaire, toutes les dents vont bouger pour se réaligner suivant une nouvelle position correspondant aux nouvelles forces. D’où la nécessité de toujours remplacer les dents manquantes au fur et à mesure de leur perte, ou mieux, ne jamais avoir à extraire de dents!!! Voir ICI!

L’os alvéolaire a besoin de stimulations constantes pour ne pas se détruire. La présence d’implants, transmet à l’os les forces masticatoires et contribue ainsi au maintient du capital osseux alvéolaire.



Article précédentQU’EST QUE L’ODONTOLOGIE?
Article suivantLES PARALYSIES FACIALES.
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

2 COMMENTS

  1. Bonjour Dr et merci pour ce merveilleux travail. Mon problème est simple. 2 implants sur 23 et 25 + une couronne sur ma 24 pour laquelle il restait une racine sur laquelle était fixée un bridge tombé il y a 8 mois. 3 mois après la pose des trois couronnes, la 24 part complètement vers l’extérieur et n’est plus du tout dans l’axe des dents. Cela devient gênant et le dentiste qui a posé les couronne considère qu’il n’y a pas de problème. Comment aborder le problème sereinement ? Le déplacement était-il prévisible ? Ne pas solidariser les couronnes était-il une erreur ? Comment peut-on remettre la 24 dans l’axe ? Ortho ? Refaire les couronnes ? Votre avis éclairé serait le bienvenu… Merci d’avance

    • Une dent ne se déplace qui si elle subit une force dans une direction donnée. Il faut avant tout comprendre qu’est-ce qui a poussé la dent et supprimer la cause, faute de quoi la dent reviendra toujours à la même place!!!
      Quelles sont les forces qui agissent sur les dents?
      -l’occlusion
      -les muscles de la langue, des lèvres et des joues
      L’occlusion agit soit parce qu’il y a eu une erreur dans les surfaces occlusales de la couronne, soit parce que la pose des prothèse vous a déclenché un tic occlusal.
      Les muscles poussent à l’opposé de là ou ils se trouvent: c’est donc la langue qui envoie vers l’extérieur…peut être que la couronne est trop grosse du côté lingual et que vous la poussez avec la langue.
      Lorsqu’on aura supprimé la cause, la dent reviendra probablement toute seule à sa place, sinon un simple élastique suffira.
      Et si on a bien supprimé la cause, il n’y aura pas besoin de contention.

LEAVE A REPLY