Accueil PROTHESE DENTAIRE POURQUOI FAUT-IL COURONNER LES DENTS DÉVITALISÉES?

POURQUOI FAUT-IL COURONNER LES DENTS DÉVITALISÉES?

2567
17

Pourquoi faut il couronner les dents dévitalisées? Parce ce qu’elle sont fragiles et risquent de se casser de telle manière qu’on soit obligé de les extraire.

Le blog existe depuis 6 ans, et je suis en train de mes demander si j’ai exprimé cette notion clairement dans les quelques 500 articles que j’ai déjà écrit.

Les dents saines, ne se cassent que lors de traumatismes importants. Les dents qui se cassent en mangeant sont des dents cariées dont on ne voyait pas forcément la carie, ou des dents déjà obturées.
Les caries profondes arrivent prés de la pulpe et obligent à dévitaliser les dents. Voir ICI.

Lorsqu’on dévitalise une dent, on retire la pulpe, qui ne contient pas que des nerfs, mais aussi des vaisseaux sanguins. Plus de pulpe, signifie que la dent n’est plus irriguée, se dessèche, se déshydrate, devient fragile et risque de se casser.
La carie qui a obligé à dévitaliser la dent à aussi détruit des tissus durs et fragilisé encore plus la dent. Remplir la cavité avec un matériaux dur fragilise encore plus la dent car l’obturation joue le rôle de coin sous l’effet des forces masticatrices.
Obturation ou couronneLa couronne consolide la dent et ne la fragilise pas, contrairement à ce que les patients croient parfois.
Mais dans certain cas, il ne reste pas assez de tissus durs de la dent: il faut alors avoir recours à un inlay core avant de poser la couronne. Ce qui revient en fait à une dent à pivot, et cela oblige à couper la dent au ras de la gencive! et n’en garder que la racine.

couronne céramométallique
couronne céramométallique,pas assez translucide.
Tout céramique, moignon trop faible.
Tout céramique, moignon trop faible.

PREMOLAIRE-5-001-150x150

L’inlay core, bien ancré dans la racine donne une grande solidité au moignon. Cela laisse assez d’épaisseur pour avoir une céramique très esthétique.

On n’a pas fragilisé la dent: on l’a CONSOLIDÉE!!!



Article précédentLE DICODENT.
Article suivantL’HOMME ET SON DENTISTE: VUE PSYCHANALYTIQUE.
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

17 COMMENTS

  1. Bonjour docteur,

    Je viens de me faire poser un inlay core et une couronne coulée non précieux. Depuis ce temps, j’ai des démangeaisons avec quelques rougeurs de part et d’autre du corps. Est-ce une allergie à la prothèse dentaire et si oui que dois-je ou puis-je faire ?

    • Il faut attendre pour voir ce qui se passe, peut être est-ce une coïncidence; si ça persiste prendre un traitement à base de cortisone et demander la composition exact des métaux pour prendre l’avis d’un allergologue. Il va peut être falloir tout déposer…

  2. Bonjour Docteur,
    Tout d’abbord merci pour votre blog qui est une mine d’or et qui rassure lorsqu’on rencontre des problèmes dentaires !
    J’ai 31 ans et depuis 2015 je rencontre des problèmes de caries suite à de mauvaises habitudes alimentaires…En effet je suis une personne de nature anxieuse et j’avais pris l’habitude de croquer dans des bonbons de plus j’adore les aliments acides (agrumes, pommes etc…). Il a fallu me dévitaliser les deux molaires (16 et 46) où je croquais …L’une est couronnée et l’autre ne va pas tarder à l’être suite à une rage de dent car le composite était trop proche du nerf et ma dent ne l’a pas supporté.
    Depuis je suis complètement stressée à l’idée d’avoir de nouvelles carries et de perdre mes dents.
    Je suis correctement les recommandations de mon dentiste pour l’hygiène bucco dentaire et bien évidement j’ai arrêté de croquer dans les bonbons et je porte une goutière suite à des problèmes de bruxisme mais l’angoisse est toujours là…
    De je ressens des sensibilité au niveau de la dent couronné malgré plusieurs vérifications.
    Avez-vous rencontrez des personnes stressés qui ont eu du mal à s’adapter aux couronnes ?
    Est-ce que les épisodes carieux sont transitoires ou sont-ils suseptibles de revenir ?
    Merci d’avance pour vos réponses.

      • Dernières questions : Avec un bon suivi et un bon entretien, y’a t-‘il de grande chance pour conserver la dent couronner jusqu’à un âge avancé ?
        L’extraction est-elle nécessaire au bout d’un certain temps ?

  3. Bonjour,

    J’ai une question: est-ce que la technique Composites dentaire c’est la même chose que un truc de « resine dentaire »? Merci

    • Le composite est un type de résine epoxy, mais il y en a beaucoup d’autres… acryliques…etc…

  4. Bonjour Docteur, je me suis permise de vous écrire un mail directement mais je ne sais pas ce qui est le mieux, par conséquent, je réitère par commentaire. j’ai une question. il m’a été posé des couronnes céramo-métalliques au lieu de céramo-céramiques comme indiqué sur le devis. j’ai manifesté mon désaccord auprès du dentiste qui a refusé de rectifier pour le motif suivant: changer de couronne fragiliserait mes racines. ne comprenant pas je suis allée consulter un autre dentiste qui après radios m’a indiqué que les traitements canalaires étaient insuffisants et qu’il acceptait de me poser de nouvelles couronnes sans métal seulement et seulement si j’acceptais de bénéficier de sons chez un endodontiste pour avoir des supports propres et surtout une bonne hygiène buccale. A mon humble avis de jeune femme qui ne s’y connait pas, je pense que rester avec des racines mal traitées est pire et qu’il est mieux de traiter correctement les canaux pour reposer des couronnes. qu’en pensez-vous? votre avis m’importe car jusqu’à présent vous ne m’avez donné que de bons avis et à chaque fois que j’ai suivi vos conseils en lisant pleins d’articles, cela a marché. je vous en serai toujours reconnaissante, très sincèrement. Merci.

    • Vous avez parfaitement raison, il est indispensable que les traitements canalaires soient repris correctement par un endodontiste. Le deuxième dentiste me parait beaucoup plus fiable que le premier, qui n’est pas capable de faire une traitement radiculaire correct, qui ne tient pas son devis, et qui vous donne un faux prétexte pour ne pas tenir ses engagements.

      • Merci beaucoup Docteur pour votre retour. tout cela me paraissait complètement illogique et votre réponse me conforte sur la malhonnêteté de ce dentiste.
        Bonne journée.

  5. Bonjour Docteur. Ma mère de 89 ans vient de se casser au ras de la gencive une incisive inférieure. Elle n’en souffre pas du tout, mais souhaite se faire faire un implant… Le problème est qu’elle est très « fatiguée » depuis un AVC en mars et qu’il est impossible de lui faire comprendre qu’un implant ne correspond pas à son cas. Par ailleurs, elle se déplace avec le plus grand mal et prend des anticoagulants. Est-il nécessaire qu’elle aille chez le dentiste, ou peut-elle rester ainsi? Y-a-t-il des consultations spécialisées pour les personnes âgées? Elle réside à Paris, dans le 14e. Avec mes remerciements

    • A ma connaissance, il n’y a pas de consultations pour les personnes âgées. L’implant ne semble pas une bonne indication pour elle. Il faudrait quand même faire une radio et extraire cette dent. Si elle souhaite la remplacer, on peut lui poser un appareil en nylon type VALPLAST, il faut respecter sa demande, son désir d’intégrité physique va dans le bon sens pour garder son énergie vitale…elle va peut être vivre centenaire, pourquoi la laisser si longtemps sans dent?

  6. Je vous remercie de votre réponse si rapide et réconfortante, dans une certaine mesure: je n’avais en effet pas compris sa demande comme un signe de lutte contre la dégénérescence due à la maladie et à l’âge, ce qui est donc très positif, en fin de compte.

LEAVE A REPLY