Accueil CHIRURGIE BUCCALE BILAN DE 5 ANS DE BLOG.

BILAN DE 5 ANS DE BLOG.

397
20

Eh oui! 5 ans de plus! 5 ans que je vous rabâche les oreilles avec mes bêtises, qui soit dit en passant, ont eu 4,5 millions de pages lues dans le monde entier! Actuellement, 6000 pages lues par jour…
En 1984, j’ai écrit un livre qui m’a demandé 4 années de travail et qui a été vendu à 1500 exemplaires….
En créant ce blog, mon but clairement affiché était de vider ma mémoire pour ne pas laisser perdre toute mon expérience, riche et éclectique, parfois hors des sentiers battus. Je voulais partager mes connaissances. Mais je ne savais pas quel instrument extraordinaire de recherche est internet! En réalité, ces 5 dernières années ont été la cerise sur le gâteau de ma carrière professionnelle: elles m’ont permis d’apprendre plus, avec plus de recul, et de faire la synthèse de ce que le public attend de nous. Je pense que pas un étudiant en odontologie ne devrait manquer de lire la totalité des commentaires, au bas des articles, pour comprendre ce que les patients attendront de lui.
Finalement, le partage des connaissances a été réciproque dans les deux sens!

Je vous dois donc de faire le bilan de ce que vous m’avez appris durant ces 5 dernières années.
Je précise tout de même que ce récapitulatif que je fais est ce qui se passe sur internet, et que la situation n’est pas forcément la même en clientèle dans un cabinet dentaire.

SUITES POST-OPÉRATOIRES.
Sans aucun doute, les suites post chirurgicales et surtout post-extractionnelles en particulier, détiennent le record des questions. L’alvéolite décroche largement le pompon. Il en ressort que la majeure partie des praticiens odontostomatologistes, ne maîtrisent pas assez ce problème et surtout ne donnent pas assez d’explications à leurs patients. Ce manque de communication praticien-patient se retrouve d’ailleurs sans arrêt dans tous les sujets abordés.
J’ai appris que l’huile essentielle de giroflée calme la douleur de l’alvéolite de façon très efficace pendant 4 à 6 heures.
Trop de praticiens mal formés se lancent à faire des greffes de gencives, sans une véritable maîtrise de cette technique et surtout sans les explications post-opératoires indispensables.
N’importe qui se met à faire des implants, et pire encore, des « sinus lift » sans en avoir vraiment les compétences…

LES MYCOSES.
A ma très grande surprise, les mycoses sont le deuxième sujet de préoccupation bucco-dentaire du public d’internet. Pourquoi? Je crois avoir quelques réponses, je vais vous les soumettre:
– l’évolution des mœurs sexuelles, des relations plus précoces, avec des partenaires multiples et des pratiques plus libres,
– la trop grande prescription d’antibiotiques sans précautions particulières,
– le manque de formation en stomatologie des chirurgiens dentistes et des médecins, qui confondent à tour de bras des RGO (reflux gastrique) avec des mycoses; et le manque d’information concernant l’Helicobacter Pylori, même dans les milieux médicaux. La recherche systématique des implications de l’Hélicobacter Pylori dans la pathologie buccale n’est pas encore passée dans la pratique courante.

L’HALITOSE.
Justement à propos de l’Helicobacter Pylori, la mauvaise haleine exclut de la société trop de personnes rejetées et il n’y a pas de spécialistes en la matière: tout le monde se renvoie la balle et personne ne fait rien!
Les problèmes parodontaux, le RGO, l’Hélicobacter Pylori, les mycoses, les amygdales caséeuses, les sinusites chroniques, les engorgements des glandes salivaires…etc… personne n’est capable de diriger toutes ces recherches. Il faut créer des services spécialisés!!!

LES COLORATIONS BRUNES SUR LES MUQUEUSES.
La société actuelle est multiethnique, et les mélanges sont de plus en plus fréquents. Il va bien falloir que le public se mette cela dans la tête: certaines ethnies ont des colorations brunes des muqueuses et d’autres pas. Et ces taches peuvent apparaître plusieurs générations après, et parfois à un age tardif. Il est inutile de croire que ce sont des mélanomes et il est inutile de demander à les effacer pour des raisons esthétiques !!!
Les taches sur les gencives peuvent être dues à la présence en bouche de différents métaux, les amalgames en sont souvent responsables, mais pas seulement eux! Tous les métaux (sauf l’or) peuvent se corroder en bouche. Tous les métaux sont susceptibles de créer un électro-galvanisme et le public commence à en prendre conscience. Il fait pression sur la profession pour trouver des solutions qui malheureusement tardent à venir. Le tout céramique et le zircon ne sont pas encore tout à fait au point et pas à la portée de tous!

Les composites sont loin d’être la solution de remplacement des amalgames.

Les soi-disants « stomatodynies ou glossodynies »ont des explications autres que psychiques: RGO et/ou electro-galvanisme.

LE TABAGISME.
Les fumeurs, nouveaux parias de notre société, sont dans une angoisse perpétuelle. Ils sont obsédés par le cancer et n’arrivent pas à arrêter: et finalement on se demande ce qui est pire, l’angoisse ou le tabac? Ils sont victimes des lobbys de fabricants de tabac: il faut trouver des moyens efficaces pour les aider et arrêter de les culpabiliser. Nombre de praticiens ont un véritable comportement sadique à leur égard en alourdissant les procédures, uniquement pour les pénaliser!

IL FAUT LUTTER CONTRE LES ÂNERIES D’INTERNET.
– Non! il ne faut pas extraire toutes les dents dévitalisées, seulement celles mal obturées et qu’on ne peut pas améliorer.
– Non! les détartrages, curetages, surfaçages ne déchaussent pas  les dents et ne les mobilisent pas
– Non! le nerf alvéolaire inférieur (ex-nerf dentaire inférieur, ex-nerf mandibulaire) branche du trijumeau, n’est pas un nerf moteur et est exclusivement sensitif et ne donne pas de paralysies faciales.
– Non! les sensations du goût ne viennent  pas du palais mais de la langue, et un palais en résine ne modifie pas le goût.

LES LÉSION DES NERFS ORO-FACIAUX.
– Trop de praticiens inexpérimentés ou malhabiles lèsent plus ou moins gravement des nerfs  et ne prennent pas, faute d’être informés, les décisions thérapeutiques nécessaires pour que ces lésions puissent être réversibles.

La DENTISTERIE HOLISTIQUE est la seule valable.
Malheureusement elle se disperse dans trop de directions, et se fourvoie dans des impasses. La recherche doit aller dans toutes les directions, mais la pratique clinique ne doit emprunter que des chemins qui aboutissent quelque part. Il ne faut pas mélanger les deux!

LES IMPÉRATIFS ÉCONOMIQUES LAMINENT LA RELATION PRATICIEN-PATIENT et le « leit-motiv »des doléances contre notre profession est le manque de clarté et de transparence. Nous n’avons rien à cacher: il faut informer les patients. L’opacité est une porte ouverte à toutes les escroqueries et malversations!

Voila, mes chers lecteurs et lectrices, je vous invite à enrichir ce bilan par vos commentaires ci dessous.



Article précédentLES PROBLEMES BUCCO-DENTAIRES FEMININS. Par le Dr.A.Hauteville.
Article suivantMAUVAISE HALEINE, HALITOSE OU MH? RÉCAPITULATION N°9.
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et une formation en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

20 COMMENTS

  1. Egalement merci à vous pour vos articles et commentaires toujours d’une grande qualité, à l’écoute ou plutôt à la lecture des mails de chacun et chacune témoignant d’une grande humanité. Il faut continuer!
    Très cordialement et excellente soirée!

  2. Merci Docteur ! Au moins, vous êtes LIBRE d’écrire. Merci de dresser ce bilan. Qui fait peur ma foi. Je retiens surtout que de trop nombreux diagnostics de professionnels sont discutables, plus encore, que de trop nombreux actes sont d’une pertinence et fiabilité aléatoire, parfois irréversibles de surcroît. Alors, pour un patient comme moi, se faire correctement soigner, c’est un véritable parcours du combattant. Je confirme.

    J’ai communiqué votre adresse à ma stomato que j’ai vue lundi. Bien à vous.

  3. Bonsoir

    Vous devriez être rembourser par la sécurité sociale ! Merci pour votre gentillesse, votre dévouement et votre disponibilité sans parler du savoir dont vous nous faites profiter.
    Que dire de plus ? MERCI et surtout ne vous arrêtez pas !
    Bonne soirée à vous et à tous les lecteurs.

  4. C’est bien vrai, que vous devriez etre rembourse par la Securite sociale, hehe. Parfois, on vous lit – et on n’a plus besoin de s’en retourner chez le dentiste. On attend la guerison spontanee… quand bien meme elle tarde a arriver!

  5. Merci pour tous vos articles.
    J’espère vous lire encore longtemps !!!
    J’ajoute qu’il n’est pas facile de trouver un dentiste sérieux et raisonnable, vos synthèses sont une aide précieuse.
    Quel dommage que vous n’exerciez plus .
    Bien cordialement.

    • Ma position est intéressante pour vous parce que je n’exerce pas, et c’est la garantie pour vous que je ne cherche rien à vous vendre!!! La seule (maigre) ressource du blog, c’est la publicité, encore faut il cliquer dessus pour que ça paie, et mes lecteurs sont trop préoccupés avec leur dents pour aller voir les publicités!!!

  6. Cher docteur hauteville.
    Je voulais avoir votre avis, je souffre d une névralgie du trijumeau depuis 2006, à la suite d un accident de dévitalisation. Le lien entre obturation de canaux et lésion iatrogène sur le trijumeau étant établi, je souhaite avoir votre avis sur le sujet.
    Pour ma part cette lésion est irréversible ( 3 neurochirgies et une invalidité) mais pour les patients à venir ?? Un protocole à base de cortisone peut éviter l irreversibilite de la lésion si celui ci est mis en place tres rapidement, mais les dentistes sont a priori très mal informés !
    Merci de votre réponse,
    Cordialement

  7. Merci ! Il faudrait trouver un moyen de diffuser plus largement ces infos, afin que ce type d accident arrive le moins souvent et qu il soit pris en charge !
    Pour ma part, ç est trop tard mais pour les générations à venir ??

  8. Bonjour Dr Hauteville,
    Je souhaite avoir un conseil. Ma fille de 13 ans a reçu un choc sur l’ incisive supérieure.
    Rien à la radio mais perte de sensibilité au froid et électrique et changement de couleur.
    Y aurait il un moyen d’aider le nerf à se régénérer ? Mesotherapi ou autre approche?
    Nous voulons à tout prix éviter la revitalisation de cette dent.
    Merci d’avance pour une réponse rapide , nous sommes dans l’attente d’une alternative.
    Bien à vous
    Laure kramer

    • Malheureusement si la dent a changé de teinte elle est en voie de mortification et c’est irréversible. Il faut la tester régulièrement au froid, et s’il n’y a plus de réaction faire le traitement canalaire. Il faudra lui faire poser une facette vers 16/18 ans.

      • Merci de nous avoir répondu si rapidement.
        Le nerf peut pourtant se régénérer,
        Un médecin stomatologue à parler de mesotherapie, sur votre site?

        • il s’agit du nerf mandibulaire qui est un gros nerfs de 6/7mm de diamètre. Dans ce cas là, il ne s’agit pas seulement d’un nerf, mais d’un organe: la pulpe, qui contient un réseau nerveux, un réseau vasculaire et des cellules génératrice de dentine. Et c’est la section du réseau vasculaire lors du traumatisme qui provoque la mort de l’organe pulpaire.

      • dans ce cas là, il ne s’agit pas seulement d’un nerf, mais d’un organe: la pulpe, qui contient un réseau nerveux, un réseau vasculaire et des cellules génératrice de dentine. Et c’est la section du réseau vasculaire lors du traumatisme qui provoque la mort de l’organe pulpaire.

LEAVE A REPLY