Accueil ANESTHESIE EN CHIRURGIE DENTAIRE ANALGÉSIE AU GAZ DE PROTOXYDE D’AZOTE. MEOPA.

ANALGÉSIE AU GAZ DE PROTOXYDE D’AZOTE. MEOPA.

2780
11

Article remis à jour le 12/03/2017

Le protoxyde d’azote est aussi appelé « gaz hilarant » pour ses propriétés euphorisantes connues depuis la fin du 18 ème siècle. Ses propriétés anesthésiantes et anxiolytiques ont été découvertes en 1844 par le dentiste WELLS.  Il avait été pratiquement abandonné et lorsque j’ai fait mes études, on ne le citait que pour mémoire. Une étude de 1994 l’a remis au goût du jour et depuis 2001, date de son autorisation de mise sur le marché français, on recommence à l’utiliser pour les soins dentaires chez les patients phobiques et les enfants. Je n’ai donc jamais eu l’occasion de m’en servir et me suis livré à une recherche sur internet pour pouvoir vous en parler, car je pense que ce sujet intéresse de nombreuses personnes.

Sa formule est N²O et il s’utilise mélangé à 50% (molécule pour molécule) avec de l’oxygène, par inhalation (MEOPA= KALINOX ®).

Tous les dentistes n’ont pas le droit d’utiliser le protoxyde d’azote: il faut une formation particulière. Voici ce qu’en dit le Conseil National de l’Ordre des Chirurgiens Dentistes de France:

« Tout chirurgien-dentiste souhaitant obtenir la reconnaissance de l’aptitude à l’utilisation du MEOPA, doit nécessairement communiquer au conseil national de l’Ordre (22 rue Emile Ménier – BP 2016 – 75761 Paris ou courrier@oncd.org) :
– le programme détaillé de la formation « MEOPA » suivie si cette dernière ne figure pas dans la liste des formations reconnues conformes 
– l’attestation de suivi de la formation « MEOPA »
– le justificatif de suivi d’une formation aux gestes d’urgence datant de moins de 5 ans. »

Les bouteilles de MEOPA (KALINOX®) sont blanc et bleu et le gaz contenu est prêt à l'emploi en mélange équimolaire protoxyde d’azote+oxygène (N²O²).

Bouteille de KALINOX® (airliquidesante.fr)
Bouteille de KALINOX® (airliquidesante.fr)

Le cabinet doit être équipé de la trousse d’urgence habituelle et du  matériel de réanimation obligatoires (voir ICI).

Le patient ne doit pas être à jeun.

La présence de deux personnes est obligatoire, mais pas forcément d’un anesthésiste réanimateur. Il s’agit plus d’une analgésie que d’une anesthésie, et une anesthésie locale reste quand même nécessaire, le patient ne perd pas conscience mais se trouve dans un état euphorique et est indifférent aux soins qui lui sont pratiqués. La relation verbale du praticien avec le patient reste indispensable pour rassurer les anxieux et les enfants.
meopa-dentaire.fr                       Masque nasal (meopa-dentaire.fr)

Un masque nasal est appliqué de façon étanche sur le nez pour laisser la bouche accessible. Le patient respire normalement et deux tubulures assurent l’arrivée et la récupération du gaz pour ne pas polluer l’atmosphère, et ne pas incommoder le personnel soignant. Une phase d’induction de 3 minutes est nécessaire et le patient doit être sous contrôle d’un oxymètre de pouls. Le capteur pince se fixe  à l’index du patient. L’oxymétrie doit être autour de 93.

Oxymètre de pouls digital (equipmedixal.com).
Oxymètre de pouls digital (equipmedical.com).
Capteur digital de l'oxymètre (qhrv.fr)
Capteur digital de l’oxymètre (qhrv.fr)

Wikipedia nous dit:
« Le principe de fonctionnement des oxymètres de pouls ou – saturomètres ou moniteurs de SpO2- repose sur l’absorption différentielle des deux couleurs émises : le rouge et l’infrarouge.

  • L’oxyhémoglobine absorbe les infrarouges et laissera donc passer plus de rouge
  • La désoxyhémoglobine absorbe plus le rouge et laissera donc passer plus les infrarouges.
    La partie qui n’est pas absorbée est recueillie par le capteur et analysée. Cette analyse donnera donc un résultat en fonction des valeurs d’absorption de l’oxyhémoglobine et de la désoxyhémoglobine. La norme générale est SaO2 > 93 % mais dans ce cas précis, elle dépendra surtout de l’état clinique général du patient. Vérifier que l’oxymètre répond à la norme 8061-2-61. En l’absence de norme 8061-2-61, exiger que l’inexactitude soit spécifiée et inférieure à 4% entre 70 et 99% de SpO2″
    (En résumé, pour les non professionnels, l’oxymètre mesure l’oxygénation du sang.)

Une fois l’analgésie induite, on demande au patient d’ouvrir la bouche et de continuer à respirer par le nez. De temps en temps, il faut le laisser  fermer la bouche et  bien respirer à fond par le nez.

Si le patient a des nausées, il faut interrompre tout le temps qu’il aille mieux. Le rythme respiratoire doit être calme et régulier.

On pratique alors l’anesthésie locale comme d’habitude. Et on procède aux actes nécessaires.

Quand on a terminé, on retire le masque,  il faut s’assurer de l’état de veille du patient et le laisser reprendre ses esprits. Il peut repartir seul et reprendre ses activités normales.

Cela semble très intéressant et je regrette de n’avoir pas pu tester cette technique. Mais grâce à vous, mes lecteurs et lectrices préférés, je ne vais pas mourir idiot, et me sens d’ores et déjà parfaitement apte à m’y remettre.

Grâce à une recherche sur internet qui n’a plus aucun secret pour vous puisque vous m’avez trouvé, vous trouverez certainement des praticiens et services hospitaliers qui pratiquent ce genre d’analgésie: pour la FRANCE

1° Chercher le site du « Conseil de L’Ordre Départemental des Chirurgiens Dentistes » de votre Département

2° Et là chercher la « liste des praticiens habilités à l’utilisation du MEOPA ».



Article précédentL’HÉLICOBACTER PYLORI.
Article suivantLES GRANULATIONS OU GRAINS DE FORDYCE.
Dr. Albert Hauteville

Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935
. Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu’il a fait.
Docteur en Chirurgie Dentaire.
Docteur en Sciences Odontologiques.
Certificat d’Enseignement Supérieur en parodontologie
Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V.
Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII.
Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V.
Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris.
Titulaire du Diplôme d’Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques.
Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V
.Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d’Infirmières.
Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale.
Ex-Chef de Service de Parodontologie à l’Institut Eastman de Paris.
Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l’Hôpital Ste.Anne à Paris.
A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD.
Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : « Manuel d’Odontologie Chirurgicale »(épuisé).
Retraité depuis 2001.
Service Militaire 1960-62 en temps qu’officier de réserve du Service de Santé.
A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l’exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c’est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie.
A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe.
Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire.
Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

11 COMMENTS

  1. Je vous remercie, pour votre générosité, et j’aimerai bien avoir des cours sur les diagnostics, en OC et en parodontologie si c’est possible.
    Merci

  2. mise a part dans les très grande villes il semble très difficile de trouvé un chirurgien dentiste utilisant le MEOPA ce qui serait inestimable pour un stomatophobe tel que moi. Et tout aussi difficile auprès des dentistes que j’ai vu d’avoir le temps de posé mes questions. Dernier en date fiche de renseignement dans la salle d’attente, pas d’entretien préliminaire directement sur la chaise en position allongé pendant que le dentiste finit 2 3 choses. 3min a faire l’état des lieux et s’informé de mon hygiène dentaire a la maison et tout juste le temps de dire que  » j’aurais pas mal de questions » en remettant ma veste avant d’être repoussé vers la salle d’attente le temps que soit fait l’ordonnance radio pano et révélateur de plaque

  3. Bonjour,
    J’ai eu la chance de me voir proposer le MEOPA par mon stomato pour l’extraction d’une molaire il t a 2 mois. Je ne regrette vraiment pas car cela m’a permis d’être totalement relaxée alors qu’on me faisait plein de petites piqûres d’anesthésiant. J’étais présente et lucide mais totalement détachée de ce qui se passait et donc tout à fait détendue. Incroyable!
    Il ne faut pas hésiter si cela vous est proposé. Le tarif est malheureusement élevé et non remboursé: 120 euros en ce qui me concerne. C’est bien dommage que cette pratique ne soit pas généralisée et j’aurais aimé en bénéficier lors de la pose de mon implant aujourd’hui (avec un autre praticien) au moment de l’anesthésie qui a pris un temps fou car faite par petite dose progressives.

  4. bonsoir docteur je vous remercie infiniment pour vos efforts que vous faites pour apporter reponses a nos questions et surtout nous rassurer mon fils a fait exo molaire cariee abcedee hier pour petite ag c’était tres rapide ils est sous antibiotiques cet abces dure depuis 15 jours mais la l’oedeme persiste et s’est un aggrave je signale qu’il na pas de douleur je suis inquiete un peu je penses que c’est normal qu’il faut attendre que l’iflammation s’estompe mais j’ai besoin encore de votre avis bien sur il est encore sous antibiotique confraternellement dr hacherouf faiza

    • les antibiotique figent l’évolution de l’abcès qui ne mûrit pas et ne se draine pas. Il s’en suit que l’oedème dure plus longtemps et devient un peu ligneux. Mais vous n’avez pas de souci à vous faire.

  5. L’utilisation de ce gaz est massive aux Etats-Unis. En France, peu de cabinets dentaires sont équipés. Pourtant, les soins sont facilités et les patients sont apaisés. Pour les soins dentaires des enfants, le gaz est une solution intéressante qui permet au dentiste de travailler sur un patient conciliant.

  6. bonjour

    ou trouver la liste des praticiens habilités au gaz Meopa sur Rennes ??
    mon fils est hyper nerveux et aimerait en trouver un

    merci

LEAVE A REPLY