Accueil DERMATOLOGIE BUCCALE L’ACIDE HYALURONIQUE.

L’ACIDE HYALURONIQUE.

109
4

La première fois que j’ai entendu parler de l’acide hyaluronique, c’était en 1969, lorsque j’ai passé un CES en parodontologie. J’y ai appris que les bactéries des poches parodontales secrétaient des hyaluronidases, enzymes qui attaquent l’acide hyaluronique de l’attache épithéliale de la gencive sur la dent.
J’ai régulièrement retrouvé l’acide hyaluronique dans des publications scientifiques tout au long de mon exercice professionnel. Mais c’est surtout depuis les années 2000 que sont apparus différents produits à base d’acide hyaluronique pour traiter les aphtes et toutes les petites lésions et blessures de la muqueuse buccale. Il joue un rôle important dans la cicatrisation de la gencive.
Depuis quelques temps il apparaît dans de nombreux produits cosmétiques et crèmes « anti-âge » et « anti-rides ». C’est la raison pour laquelle je dédie plus particulièrement cet article à mes fidèles lectrices.
L’acide hyaluronique (C28 H44 N2 O23) a été isolé vers 1930 à partir de l’humeur vitrée de l’œil dont il est l’un des composants: en grec, hyalos=vitreux et uronique car il possède un fort taux en acide uronique. Il est visqueux et c’est un des principaux composants de la matière interstitielle qui unit les cellules entre elles, et participe à l’hydratation et à la cohésion des tissus.
Il sert de colle entre les cellules et de colle dans l’attache de la gencive sur la dent. Il a donc un rôle déterminant dans la cicatrisation en bouche.
Il joue un rôle de lubrifiant dans le liquide synovial des articulations et on en injecte dans les genoux pour soulager l’arthrose.
L’acide hyaluronique, très présent dans la peau joue un rôle important dans l’hydratation de celle-ci, d’où son utilisation comme anti-rides. Il peut être injecté en sous cutané dans les lèvres pour les rendre plus « pulpeuses », ou dans les tissus périphériques des lèvres, pour effacer les rides.
Il ne présente aucune contre-indication, il est en vente libre dans les produits cosmétiques.
Les effets secondaires et les accidents sont extrêmement rares.
Comme je m’intéresse à l’acide hyaluronique pour ses effets cicatrisants, j’ai rencontré un chimiste, M. Franck Michay, qui m’a aidé à déposer un brevet pour mon produit, et qui a mis au point une crème anti-rides, associant acide hyaluronique et huiles essentielles, dont les effets sont assez spectaculaires.
Une fois n’est pas coutume, j’ai décidé de lui faire un peu de publicité gratuite, et pour mes nombreuses lectrices, je lui cède la parole pour expliquer de quoi il s’agit.

Merci Dr HAUTEVILLE,

Je me présente Franck MICHAY, co-fondateur de la Sté Franck Michay Cosmetics.

J’ai une formation initiale de chimiste et plus de 20 années d’expériences auprès de grandes marques de cosmétiques (l’OREAL, CHANEL etc….). J’ai été formé à l’ostéopathie, à l’énergétique chinoise et à la Naturopathie.

J’ai exercé pendant plusieurs années en profession libérale face à des personnes avec des problèmes esthétiques. J’ai donc mis au point plusieurs produits dont une crème anti âge.

Avant tout un peu d’explication physiologique

Comment se forment les rides

Les rides résultent de la perte progressive d’élasticité de la peau liée au vieillissement, Elles sont la conséquence d’une brisure cutanée provoquée par une dégradation des structures de la peau, elle-même engendrée par la disparition lente de deux protéines : le collagène (fermeté et épaisseur) et l’élastine (élasticité, souplesse).

Avec l’âge, les cellules de la peau fabriquent moins de collagène et d’acide hyaluronique qui contribuent à l’épaisseur et à la fermeté de celle-ci. 
Le collagène diminue également sous l’effet de diverses sollicitations comme les tics et grimaces, ainsi que les agressions extérieures dues au climat, blessures, etc.
 
Les fibres élastiques, quant à elles, finissent par se briser et la peau perd de sa souplesse. La diminution de l’élastine va également engendrer une augmentation du volume de la peau et causer par exemple, ce qu’on appelle le double menton
à laquelle s’associent différents phénomènes.

Il est nécessaire de faire la différence entre les rides et les ridules. Les sillons de 0,2 à 1 millimètre sont considérés comme des ridules. Lorsque leur profondeur dépasse 1 millimètre, ils sont considérés comme des rides.

On peut distinguer ainsi deux grands types de rides, correspondant à deux processus de formation :

Les rides « d’expression », ou « rides dynamiques », sont liées aux contractions répétées des muscles du visage. La peau perdant en élasticité au fil des années, ces plis – qui sont toujours les mêmes – finissent par marquer les tissus cutanés.

C’est ainsi que naissent :

  • les rides transversales du front
  • les rides du lion (ou inter-sourcilières, ou de la glabelle), entre les sourcils et sur le front
  • les rides de la patte d’oie, aux coins externes des yeux.

Les « rides de vieillissement », ou « rides statiques », résultent du relâchement cutané lié à l’âge et aux effets des facteurs de vieillissement externes comme le soleil.

C’est ainsi que se forment :

  • les « plis d’amertume » (sillon labio-mentonnier), des coins de la bouche au menton
  • les rides du sillon naso-génien, des ailes du nez aux coins de la bouche
  • les « plissés du soleil », ou rides péribuccales, autour des lèvres
  • les rides du cou : « cordes » horizontales ou plis verticaux chez les personnes maigres
  • les rides du décolleté.

Les rides du sommeil sont dues au relâchement cutané et à un mauvais positionnement lors du temps de sommeil. Le pli imprimé à la peau nuit après nuit finit par rester marqué.

Ce qu’apporte notre crème anti âge :

Elle va redonner de la fermeté via ses huiles essentielles et végétales.

Grâce à l’acide Hyaluronique qu’elle contient, elle contribue efficacement à l’élasticité et à la résistance de la peau. Celui-ci va favoriser le développement cellulaire, la cicatrisation et la production de collagène.

Nos huiles essentielles et végétales vont comme :

L’HE de Sauge : retendre la peau du double menton et empêcher l’amalgame de graisse grâce à son action lipolytique, tandis que l’HE de Bois de rose va drainer les toxines.

L’HE de Cajeput, de Romarin et de Palmarosa : permettre de réduire les rides qu’elles soient dues à l’expression ou au vieillissement grâce à leurs actions raffermissantes et revitalisantes de la peau.

L’HE de Camomille Romaine, très utilisée dans la Rome Antique : donner un éclat et un teint unifié à la peau.

L’huile végétale de Germe de Blé grâce à sa richesse en oméga 6 et sa vitamine E est très active contre la perte d’élasticité de la peau.

Tandis que l’huile végétale de Sésame va agir sur les desquamations et les irritations de la peau par son action régénérante.

De plus notre crème ne contient pas d’eau mais de l’eau florale de Rose qui va amplifier l’action du Bois de rose.

Vous retrouverez tous nos produits sur le site : www.franck-michay-cosmetics.fr

Si vous avez des questions à poser, posez les directement sur le site de Franck Michay.



Article précédentBOÎTE MAIL « DR.H@conseildentaire.com »
Article suivantL’HÉLICOBACTER PYLORI. Par le DR. Albert Hauteville.
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et une formation en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

4 COMMENTS

  1. Je me permets de vous faire part de ma grande déception en découvrant ici de la publicité. Je ne doute pas un instant que l’acide hyaluronique des extraordinaires produits du M. Franck Michay puisse faire des miracles – sur son compte en banque. Que votre site jusqu’ici particulièrement intéressant et désintéressé (terme peut-être mal choisi aujourd’hui…) se prête à ce genre de publicité est, une fois encore, une grande déception.

  2. D’accord avec notule. C’est du pipeau ce que raconte le commercial. Pourquoi utiliser alors le Botox pour , si cet acide fait des miracles? En dehors de quelques indications dans des pathologies bien precises ,comme adjuvant ou traitement de dernier recours, il est rarement efficace…..surtout pas sur les rides!!!

    • Après avoir lu cet article et les 2 commentaires précédents particulièrement véhéments, je me permets d’y aller à mon tour de mon petit commentaire.

      Tout d’abord , l’article sur l’acide hyaluronique a tout à fait sa place dans le blog conseil dentaire, du fait que des formations en injection d’acide hyaluronique au niveau des lèvres sont proposées aux chirurgiens-dentistes afin de répondre à la demande de certains patients.

      Il est connu que le résultat d’une injection d’acide hyaluronique dure de 8 à 12 mois, ce qui veut dire rebelote……
      Si l’on s’intéresse un peu à la cosmétique,la plupart des crèmes anti-âge qui existent sur le marché comportent de l’acide hyaluronique.
      La crème anti-âge décrite dans l’article, outre l’acide hyaluronique a la particularité de comporter des huiles essentielles et une eau florale.
      J’utilise moi-même des huiles essentielles en application cutanée localisée (notamment le lavandin dans le cas de douleurs musculaires) et l’effet est évident et perdure !
      Alors pourquoi ne pas accepter que les huiles essentielles potentialisentl’effet réparateur de l’acide hyaluronique , le faisant pénétrer en profondeur ?
      Personnellement je préfère largement la solution de cette crème à des injections répétées même à 8 mois (je déteste les piqures, et au final je pense que ça me reviendra certainement moins cher)
      Quant au botox: une injection réalisée au mauvais endroit et en mauvaise quantité de Botox peut vite laisser une bouche de canard ou un visage de poisson lune ….. Alors …. Très peu pour moi…..

      • Au-delà de la justesse – ou non – des propos tenus sur la qualité de l’acide X ou du produit Y, ce qui me gêne est la publicité qui surgissant ainsi brutalement pollue ce site et le déconsidère à mes yeux.

LEAVE A REPLY