Accueil OCCLUSODONTIE ET SADAM LES POSTURES DU SOMMEIL ET LE SADAM.

LES POSTURES DU SOMMEIL ET LE SADAM.

1680
16

Je commence à avoir épuisé la plupart de grands sujets classiques de l’enseignement de l’odontologie telle que je l’ai enseignée. Il faut donc maintenant que je puise dans mon expérience clinique de plus de 40 ans d’exercice, des sujets hors des sentiers battus qui ont peut être été traités mais dont je n’ai pas eu connaissance.

Un des grands étonnements de mes patients était la lecture que je faisait de leur denture pendant le premier examen clinique, puisant dans toutes mes connaissances odontologiques et hors odontologie:
– la lecture des usures de la denture qui donne une foule de renseignements
– et la lecture posturale de tout le corps, des habitudes et des tics.

A ce point de vue je rejoins totalement l’approche holistique du patient, ayant fait une psychanalyse de 18 ans dont une bonne partie Jungienne et le reste Freudienne, je comprends et j’adhère à la symbolique des dents, mais je doute que cette approche puisse se faire sur des moulages par Internet, comme je l’ai vu suggéré par certains sites payants, qui malgré parfois la valeur de ceux qui les proposent, frisent le charlatanisme.
Mes connaissances dans ce domaine ont été un « plus » pour mes patients, mais n’ont jamais supplanté un véritable examen clinique médical et odontologique.

A la grande stupéfaction de mes patients, je me suis souvent « amusé » à leur décrire avec précision leur position préférée de sommeil. Mais maintenant que j’ai eu 3 millions de lecteurs en 4 ans et plus de 25.000 commentaires, la fréquence du SADAM que je ne soupçonnais pas m’incite à cesser de « m’amuser »et à divulguer ce que je sais afin d’aider ceux qui soufrent et ne trouvent aucune réponse à leurs maux.

Pendant le sommeil, les dents ne se touchent absolument pas de la même manière que pendant le jour; et la superposition de bruxisme dans ces positions donne des facettes d’usure dont aucune règle d’occlusion ne tient compte.
Très souvent, nous voyons une canine beaucoup plus abrasée que l’autre, et lorsque nous faisons mettre le patient en bout à bout canine en latéralité on s’aperçoit que l’usure correspond complètement: mais que diable vont-t-il chercher ce contact si loin! les patients nient totalement le faire. Et lorsqu’on leur affirme qu’ils dorment sur le ventre, la tête tournée d’un côté, et parfois même la main sous la joue (ce qui décale complètement la mandibule en latéralité), ils tombent des nues!
Et pourtant on leur a décrit exactement leur position de sommeil!!!

On pourrait « s’amuser » à ce petit jeu là avec presque toutes les positions de sommeil, mais à quoi cela nous mènerait-il?
Peut être à comprendre l’origine de bon nombre de luxations récidivantes unilatérales de l’ATM? Peut être à soulager des milliers de patients?…

J’ai parlé du SADAM mais cela peut être valable pour des dents mobiles sans raison apparente, ou des crises de desmodontites inexpliquées…etc…

Mais encore faudrait-il  que ce soit autre chose que les élucubrations d’un vieux dentiste peut être un peu gâteux!…

Je suggère donc aux enseignants en fonction et aux candidats aux doctorats en Odontologie de choisir des sujets de thèse pour mettre au point des statistiques sérieuses et crédibles sur ce sujet, pas très classique…mais inédit et hors des sentiers battus, ( je me souviens des séances de soutenance de thèses rasoir!).

Si jamais on me citait…ce serait SUPER..! mais faut pas trop rêver car comme je ne revendique jamais rien…on oublie souvent de le faire! (« j’ai rien demandé et j’ai rien eu! »comme le dit si bien Serge Lama).

On peut encore jouer à ce petit jeu, pas si idiot que ça, avec le reflux gastrique:
docteur , pourquoi ma langue est toute irrité, mais que d’un côté seulement?
Eh! bien, sans doute parce que vous dormez de ce côté là et que votre reflux gastrique acidifie votre salive qui baigne votre langue toute la sur ce côté!



Article précédentSYNDROME DE EAGLE ET STYLALGIES.
Article suivantLES ÉDENTATIONS NON COMPENSÉES, ou ne pas se faire remplacer les dents extraites..
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

16 COMMENTS

  1. Bonjour docteur
    Félicitation quel succès (mérité) de ce blog

    Votre article du jour interessant me pousse â vous poser une question.
    En effet, Bruxisme désigne souvent serrement ou grincement des dents.

    Et bien moi je viens de me rendre compte en semi éveil que je claque des
    Dents épisodiquement
    Est ce du Bruxisme aussi ??

    Le matin au réveil du coup, des douleurs â la base des dents se réveillent.
    Est ce une inflammation du ligament ?

    Dois je serrer ce claquement comme un. Bruxisme classique. ?

    Merci pour votre blog et votre aide

  2. Bonsoir Docteur,

    J’ai pour ma part noté que le fait de dormir sur le dos me donner moins mal au crane que sur le coté.
    (J’ai la mâchoire serrée et je souffre de maux de tete a cause de cela)
    A noté qu’avec une gouttière cela s’atténue mais ne disparait pas.
    Le problème quand je dors sur le ventre c’est que je ronfleee 🙂

  3. Bonsoir Docteur
    J’ai était diagnostiqué avec un Sadam il y a seulement 2 mois, après avoir souffert durant 3 ans et encore maintenant (névralgies faciales, cervicales très raides, douleurs aux dos). Tout a commencé après une dévitalisation d’une molaire (clé) en bas à ma droite, mais qui aurait engendré un kyste (retiré maintenant), le chirurgien dentiste à l’époque aurait été trop loin avec la mèche, il aurait touché un nerf apparemment. Bref, j’ai maintenant deux couronnes céramiques, les douleurs sont insupportables, on m’a parlé de la chirurgie orthognatique (j’ai une malocclusion depuis gamin) mais sans garantie. Je dors sur le côté (là où j’ai mal à l’atm) avec la main sous le coussin, vaut-il mieux changer de position ?
    Cette chirurgie lourde donne t-elle de bon résultats ? Voulez vous ma radio panoramique ?
    Merci beaucoup.

    • Oui il faudrait m’envoyer votre radio sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit. Pour votre position de sommeil, c’est à vous de voir si vous pouvez changer sans que cela ne perturbe trop votre sommeil.

  4. Bonjour,

    Depuis décembre 2015 j’ai des sensibilités au froid ainsi que parfois des douleurs (modérées) sur la dent 45. Parfois j’ai l’impression qu’elle bouge un peu (surtout après avoir mangé).

    J’ai vu mon dentiste qui m’a dit qu’il ne voyait rien d’anormal sur cette dent (elle n’est pas cariée, elle n’a jamais eu de carie d’ailleurs). Il a pris une radiographie qui n’a rien montré.

    Vous dites ici que « J’ai parlé du SADAM mais cela peut être valable pour des dents mobiles sans raison apparente, ou des crises de desmodontites inexpliquées…etc… ».

    Je dors sur le côté droit (justement du côté de cette dent, donc…). Quelle position de sommeil me conseilleriez-vous ? Faut-il que je change de position ? Cela peut-il être la cause de mes douleurs ?

    Merci d’avance

    • Il est préférable d’avoir plusieurs positions de sommeil et d’en changer pendant la nuit de manière à ne pas dormir tout le temps dans la même position. Analysez votre position de sommeil et voyez si votre mandibule est déportée et si vos dents touchent.
      Votre problème peut aussi venir d’un contact prématuré en position d’occlusion

      • Comment savoir s’il y a un contact prématuré en position d’occlusion ? Est-ce que cela peut apparaître spontanément, sans qu’on n’ait rien fait à la dent ? Car cette dent (la 45) me fait encore mal (la douleur est peu intense, c’est vrai). Que faire ? Mon dentiste ne sait pas quoi faire.

        Merci d’avance

  5. Bonjour

    Pouvez vous nous en dire plus sur le SADAM? ( je suis touchée depuis plus de 10 ans)
    La position du sommeil et des tics?
    vous pouvez nous donner des conseils?
    (j ai quasi tout essayer.. botox, infiltration, plaque de halley, gouttiere dure, souple, hemigouttiere, osteo, semelle)
    La seule chose qui n empire pas les choses c’est gouttière ou hemi gouttière manger mou si crise..
    merci beaucoup

    • Je ne suis pas un spécialiste du SADAM et c’est la raison pour laquelle j’évite de partager des connaissances que je n’ai pas!

  6. Merci pour cet article qui montre un aspect du sadam ignoré ailleurs.
    Je souffre d’une luxation atm gauche et déviation etc. Et j’ai remarqué que
    parfois me réveillant alors que je dors sur le coté ma mâchoire est décalée latéralement coté
    oreiller.
    Or je dors sur un oreiller moelleux. Je me demande si certains oreillers de qualité plus fermes mais pas trop (latex perforé, mousse à mémoire de forme etc ) n’éviteraient pas ce genre d’inconvénient en soutenant mieux le coté de la mâchoire (en plus ils sont plus adaptés aux cervicales ce qui peut jouer aussi). Là aussi un sujet de recherche pour des étudiants en posturologie (?) peut-être.

    • Si vous changez d’oreiller, faites nous part de votre expérience: cela sert à tous les lecteurs, qui sont 6000 par jour…

      • Bonjour,
        J’ai effectivement changé d’oreiller, fini l’oreiller mou avec un traversin. J’ai choisi un oreiller en latex naturel perforé de forme classique, ferme mais avec la souplesse du latex.
        Quand je dors sur le dos (ce que j’essaye d’éviter la nuit car je ronfle dans cette position), il soutient bien les cervicales et semble moins confortable qu’une mousse à mémoire de forme (ce qui m’arrange en fait). Sur le coté, il soutient la mâchoire car elle ne s’enfonce plus dans l’oreiller comme avant.
        Par contre, il m’a fallu plus d’une semaine pour m’habituer surtout sur le coté car le contact est plus fort et cela me dérangeait. Cela dépend aussi j’imagine de la densité du latex. Il faudrait comparer avec un oreiller en mousse à mémoire de forme.

        En conclusion, moins de douleurs aux cervicales et à la mâchoire.

  7. bonjour c est toujours un mystere mon probleme de sante j ai fait un irm du cerveau rien trouve je vais faire un irm atm droit on verra .cette bosse sur masseter droit qui me provoque des tensions musculaire cervicale epaule dos . si il faut operer ok mais quoi .qu est ce que c est que cette grosseur ?

LEAVE A REPLY