Accueil PREVENTION BUCCO-DENTAIRE L’HYGIÈNE BUCCO-DENTAIRE. RÉCAPITULATION N°4.

L’HYGIÈNE BUCCO-DENTAIRE. RÉCAPITULATION N°4.

559
29

LA CARIE.

Le risque de carie est plus élevé avant l’âge de quarante ans et diminue ensuite; le risque de maladie parodontale est plus élevé après 40 ans. Le risque de carie est très grand chez les enfants, en raison des difficultés à les astreindre à une bonne hygiène dentaire. Il faut les y habituer dès qu’ils ont des dents. La consommation d’aliments sucrés aggrave le risque car les sucres alimentent la plaque dentaire. Il faut restreindre la consommation de sucre chez les enfants et interdire tout aliment le soir après le brossage (et surtout pas de bonbon en bouche pour s’endormir au lit). Les risques sont augmentés chez les personnes âgées qui n’ont plus l’intégrité de leurs fonctions motrices, et à plus forte raison chez les handicapés moteurs, personnes qui nécessitent une assistance à l’hygiène buccale.

Comme il a été dit dans les articles précédents, la plaque dentaire, ou plaque bactérienne, est responsable à la fois des caries et des problèmes de gencives qui aboutissent à la maladie parodontale. L’ennemi numéro un est donc la plaque, et le seul moyen de s’en protéger est de l’éliminer par un  véritable récurage des dents.

La plaque se dépose et se structure en 8 heures. Elle se transforme en  tartre calcifié en 48 h. Il faut donc faire un brossage toutes les 6 heures à peu près, sauf la nuit bien sûr: c’est à dire pratiquement trois fois par jour, matin, midi, et soir, après les repas. Si pour une raison quelconque vous restez 48 heures sans brossage, vous ne pourrez que très difficilement retirer le tartre déjà calcifié et plus vous attendrez, plus cela deviendra impossible, seul le chirurgien dentiste pourra le faire.

Pour les enfants et les adultes jeunes, l’hygiène est plus simple car la couronne dentaire est moins longue, la gencive plus serrée et plus forte et l’architecture générale moins rétentive. Encore faut il que les dents soient parfaitement à leur place car la moindre malposition va être la cause de rétentions alimentaires et de dépôts de plaque. Ce qui est l’une des raisons pour lesquelles il faut  faire très tôt les rectifications dorthodontie qui s’imposent. Nous expliquerons plus tard dans le détail ce qu’est l’orthodontie. Il faut aussi qu’il n’y ait pas trop d’obturations dentaires (plombages), pas de couronnes, pas de prothèses d’aucune sorte, pas d’implants et pas d’appareillage d’orthodontie. Il s’agit donc de prévention pure, c’est à dire de bouches parfaitement saines, à maintenir en état de santé. Toute pathologie bucco-dentaire quelle qu’elle soit entrainera des soins d’hygiène particuliers supplémentaires qui seront indiqués plus loin.

LE BROSSAGE CLASSIQUE

Choix de la brosse à dents

La taille de la brosse à dents doit être proportionnée à la largeur de l’arcade dentaire pour pouvoir permettre un mouvement en largeur à l’intérieur de l’arcade dentaire. En gros la longueur de la brosse doit être égale à la largeur des 4 incisives inférieures additionnées côte à côte.

Taille de la brosse à dents

Pour cette tranche d’âge donc et avec les restrictions que j’ai émises, le brossage dentaire trois fois par jour suffira. Dès qu’il y aura des obturations dentaires il faudra utiliser aussi du fil de soie (voir chap. II). Mais pas n’importe quel brossage. Nombre de personnes qui se brossent 3 fois par jour ont de grandes quantités de plaque dentaire faute d’une technique de brossage appropriée. A la limite, il vaudrait mieux ne se brosser les dents que deux fois par jour très très bien, plutôt que trois fois mal. La première règle est déjà le temps: il faut trois minutes pour un bon brossage correct. Trois minutes, c’est long et si vous chronométriez votre brossage vous seriez surpris de vous apercevoir qu’il dépasse rarement une minute ou une minute et demi. Un bon truc: achetez vous un sablier à oeuf à la coque et posez le sur l’évier de votre salle de bain!

Choisir des poils en nylon. La brosse ne doit être ni trop dure, pour ne pas rayer l’émail ou blesser la gencive, ni trop souple et sans force, pour pouvoir récurer la plaque ou le tartre naissant. La dureté « médium »est sans doute celle qui convient le mieux, encore qu’il faille tenir compte de la force avec laquelle la brosse est manipulée.

La brosse doit être sèche, ne pas la mouiller avant d’y déposer le dentifrice. Elle doit être séchée après usage et rangée la tête vers le haut à l’abri de la poussière.

Choix du dentifrice

Le dentifrice a moins d’importance que la brosse, mais il est indispensable. Il a pour fonction de faciliter le glissement de la brosse et d’abaisser le niveau de viscosité des fluides buccaux. Le dentifrice a trois composants de base: un savon qui déterge, un abrasif très doux qui récure, et un parfum ou goût  qui rafraîchit la bouche. A ces trois éléments, on rajoute des produits actifs pour renforcer l’émail ou protéger des maladies parodontales. Le fluor, par exemple, se fixe sur la cuticule de l’émail et la rend plus résistante aux attaques acides des agents carieux. Certains sels de calcium aussi. Divers produits chimiques, non toxiques, diminuent la sensibilité des collets des dents. La chlorhexidine et l’hexitidine ont une action anti-bactérienne qui ralentit la formation de la plaque. On peut imaginer toutes sortes d’adjuvants dont l’action locale serait bénéfique pour tel ou tel élément du milieu buccal.
Ce n’est ni la brosse à dents, ni le dentifrice qui font la qualité du brossage: c’est la main et son habileté. 

La technique de brossage: la meilleure à l’heure actuelle est la méthode de Bass modifiée, qui est exposée ci-dessous.

Il est d’une importance capitale de brosser les 3 faces accessibles des dents. La face vestibulaire (celle qui se voit), la face linguale (du côté de la langue) et la face triturante ou face occlusale (qui sert à mastiquer).

La brosse étant positionnée à 45° par rapport à la dent, à cheval sur la gencive et la dent et appuyée de façon à faire pénétrer les poils dans le sillon gingival. On imprime à la brosse un léger mouvement horizontal de faible amplitude   (1 cm environ). Attention de ne pas appuyer trop fort et de ne pas faire un brossage horizontal de trop grande amplitude qui pourrait user prématurément les collets des dents et éroder la gencive.

La méthode de Bass modifiée (lecourrierdudentiste).              La méthode de Bass modifiée (lecourrierdudentiste.fr)

On divise chaque arcade en trois secteurs et on brosse secteur par secteur les trois faces.

L’usage d’une brosse à dents électrique, quel qu’en soit le modèle  peut considérablement améliorer la qualité du brossage à condition que le temps de brossage reste le même. La technique est exactement la même que pour le brossage manuel, sans tenir compte du mouvement propre de la brosse à dents. La brosse à dents électrique devient indispensable chez les personnes âgées et toutes les personnes ayant un handicap moteur.

Un brossage de la langue retirera la plaque qui s’est incrustée entre les papilles linguales, évitera une mauvaise haleine et un large et abondant rinçage rejettera pour finir toutes les impuretés hors de la bouche.

N’oubliez pas de bien laver et sécher votre brosse à dents avant de la ranger à sa place. Notez bien qu’une brosse à dents vieillit très vite et qu’elle doit être changée très souvent : dès que les poils restent tordus, cela signifie qu’ils ont perdu leur élasticité et donc n’ont plus l’effet « ressort » qui leur permet de pénétrer en profondeur. Cela dépend de la force de votre brossage : en moyenne il faut changer de brosse tous les deux mois.

LES MALADIES PARODONTALES.

On ne le répétera jamais assez, en cas de pathologie bucco-dentaire, le simple brossage  si soigneux soit-il, ne suffit plus. Il faut compléter  en plus avec d’autres instruments et d’autres techniques.     POURQUOI ?

Parce que les obturations dentaires, même parfaitement réalisées, ce qui n’est pas toujours le cas, sont une source de rétention de plaque. Et leur multiplication en bouche multiplie les risques. Les points de contact défectueux , nous le verrons par la suite sont cause de caries et de syndrômes du septum.

Parce que les malpositions des dents empêchent la brosse à dents de pénétrer dans toutes les anfractuosités, et altèrent la qualité des points de contact..

Parce qu’avec l’âge, les gencives se rétractent et laissent des petits triangles vides entre les dents ou les aliments restent coincés même après brossage.

– Parce qu’en cas de gingivite, la gencive enfle et  recouvre d’avantage le collet des dents aggravant le sillon gingival en rendant le fond inaccessible à la brosse à dents ordinaire.

– Parce qu’en cas de maladie parodontale même traitée, l’architecture de la gencive a été bouleversée et la fonction de nettoyage spontanée naturelle des dents ne se fait plus.

– Parce que la présence de couronnes, prothèses, bridges, implants, appareillages d’orthodontie, rend le brossage très insuffisant, et qu’il persiste toujours des débris alimentaires et de la plaque.

– Parce qu’une salive trop acide favorise les polycaries.

-Parce qu’une salive trop alcaline augmente la vitesse de déposition de tartre.

DONC, POUR POUR TOUTES CES RAISONS (et celles que j’ai oubliées) IL FAUT DISPOSER D’UN MATERIEL PARTICULIER ET APPRENDRE A S’EN SERVIR.

Le fil de soie dentaire: utiliser du fil de soie dentaire non ciré. En couper une longueur de 30 cm. Enrouler chaque extrémité autour  de l’index de chacune de deux mains pour bien assurer le fil et bien le tendre sans qu’il glisse. Forcer le passage entre deux dents. Tirer en même temps des deux côtés pour que le fil épouse le contour d’une des deux dents et faire un mouvement de haut en bas pour racler toute la surface de cette dent (voir dessins et photos ci-dessous). Ne jamais faire de mouvement longitudinal du  fil, cela scie la gencive et use le collet des dents. Répéter la même opération avec l’autre dent. Et continuer ainsi jusqu’au nettoyage de toutes les dents.

Si vous avez des difficultés a maintenir le fil entre vos doigts, procurez vous en pharmacie une fourche sur laquelle vous pourrez tendre le fil ce qui facilite beaucoup l’opération. Ou des fourches déjà montées comme celle du cliché suivant.

Les bâtonnets inter-dentaires: Demandez des bâtonnets à section triangulaire. Orientez toujours la petite base du triangle vers la gencive et introduisez le bâtonnet entre deux dents. Enfoncez et ressortez plusieurs fois en frottant bien chaque face de dent. Répétez dans tous les espaces.

Les brossettes inter-dentaires: Demandez les plus fines, côniques ou cylindriques avec mandrins fins. Introduisez la brossette dans l’espace inter-dentaire et faites un mouvement de va-et-vient ( entrée et sortie).

La brosse monotouffe: même technique que pour la brosse ordinaire, inclinée à 45°; entrez bien dans le sillon gingival, et n’oubliez pas de  brosser derrière les dernières molaires (voir dessins).

Les Soft Picks (GUM): Ils font à la fois office de bâtonnets et de brossettes inter-dentaires (deux en un). Très pratiques et très efficaces, à recommander.

Les seringues ou pipettes d’irrigation . A n’utiliser que sur indication de votre praticien, pour instiller dans le sillon gingival, soit une solution concentrée de chlorhexidine, soit de l’eau oxygénée (très efficaces contre les bactéries anaérobies).

La langue est un important réservoir à bactéries et doit être nettoyée tous les jours soit avec la brosse-à-dents soit avec un racloir spécial
RCLOIR A LANGUE

L’hydropulseur: les porteurs de bridges et d’implants auront un grand avantage à terminer l’hygiène par un bon lavage à l’hydropulseur. Le danger est que cela donne une impression de propreté qui pourrait faire croire qu’il n’y a besoin de rien d’autre: c’est faux. L’hydropulseur a son utilité mais doit être utilisé en plus de tout le reste et sûrement pas à la place de tout le reste

On ne vous demande pas bien sûr  de vous servir de tous ces instruments, tous les jours et à chaque séance d’hygiène, mais de rechercher ceux qui donneront le meilleur résultat. Pour contrôler l’efficacité de votre travail,  car il s’agit bien d’un travail qui vous prendra au début 15 minutes, avec l’habitude 10, vous pouvez utiliser des pastilles colorantes vendues à cet effet en pharmacie qui mettent en évidence les endroits où la plaque persiste. Ce ne sera plus nécessaire lorsque votre technique sera au point.

Colorant de plaque (lookfordiagnosis.com)

 De toutes façons un bon rinçage final est indispensable.

Au début, cela vous paraîtra très contraignant et fastidieux, mais vous dépasserez ce stade et bientôt vous trouverez tellement agréable d’avoir toujours la bouche propre et fraîche que ça deviendra un véritable besoin. Une manie en quelque sorte, mais une manie profitable à votre santé.

Notez bien que malgré ce long exposé pratiquement exhaustif de tout le matériel à votre disposition, vous n’avez aucune obligation de moyen ni de technique: vous avez une obligation de résultats, si vous voulez conserver vos dents jusqu’à la fin de votre vie, ce qui est maintenant parfaitement possible. Si vous avez d’autres moyens aussi ou plus efficaces, informez nous-en s’il vous plait.

LES HYDROPULSEURS.

L’hydropulseur est une turbine électrique qui envoie un jet d’eau alternatif en pression par l’intermédiaire d’une canule dans les espaces inter-dentaires et dans le sillon gingival. On peut adjoindre à l’eau un bain de bouche antiseptique. On ne peut pas mettre de sel, cela corrode la mécanique.

L’effet de ce jet est multiple: il chasse les débris d’aliments retenus dans les espaces rétentifs, il masse la gencive et de ce fait, améliore la circulation sanguine; il peut être le vecteur d’un produit adjoint à l’eau, et donne une sensation de fraicheur et de bien-être.

Malheureusement il n'empêche pas la plaque dentaire de se déposer.

Hydropulseur Braun Oral B à jet rotatif.

Il exixte des modèles peu encombrants pour le voyage.

Hydropulseur compact   à piles rechargeables de voyage Waterpik.
Hydropulseur rechargeable Panasonic.

Il y a donc des gros intérêts à utiliser un hydropulseur. Mais il y a un énorme inconvénient, c’est que les personnes qui s’en servent ont une sensation de bouche propre et qu’ils se croient dispensés des autres soins d’hygiène.

Alors: pour ou contre?

Ma réponse est : pour, à condition que ce soit en complément de tous les autres soins d’hygiène, et surtout pas à la place de ces soins.
L’hydropulseur est particulièrement indiqué pour les porteurs de prothèses fixes et d’implants qui sont très rétenteurs de débris alimentaires.

LES BROSSES A DENT ELECTRIQUES.

Les brosses à dents électriques trouvent essentiellement leur emploi chez les personnes handicapées, les personnes âgées et  surtout dans les hôpitaux et les maisons de retraite. Je crois qu’il n’y a pas encore de spécialité dentaire gériatrique, mais j’espère que nous aurons bientôt des gérontodontistes.

Deux types de mouvements sont proposés: oscillant axial 1/4 de tour ou rotatif alternatif 1/4 de tour. Une troisième option semble la meilleure: la combinaison entre des touffes de poils mobiles et de touffes fixes pour que les poils mobiles décollent la plaque et que les poils fixes la rejettent sur les bords au lieu de la refouler dans le sillon gingival.

PHILIPS SONICARE   80 à 200 €    Brossette 17 à 25 €  rechargeable. Mouvement dit « sonic » sans autre précision et c’est bien regrettable.
sonicare philipsA ces prix là, je n’ai pas pu m’en acheter une pour tester!

BROXO ARABRUSH   119 €    Brossettes  4,80 €    La plus ancienne sur le marché, a été modifiée à plusieurs reprises. Rechargeable. Mouvement d’oscillations axiales à fort couple. Je m’en suis servi à titre expérimental, il y a une trentaine d’années, très robuste.
BROXOORAL B BRAUN    C’est la plus vendue, de 19 à 200 €

a  b  c  d  e

a)ORAL B BRAUN    23 €           Brossettes 5 €, rechargeable
Mouvement rotatif alternatif 1/4 de tour

b) Trizone 5000-3000-1000-500, de 120 € à 37 € . 3 rangées de poils fixes et 4 oscillants.  Brossettes  6,50 €

c) PROFESSIONAL CARE  ORAL B BRAUN    50 € à 150 €   Brossettes 5 €   rechargeable Mouvement rotatif alternatif 1/4 de tour

d) VITALITY rechargeable mouvement rotatif alternatif 1/4 de tour. Mêmes brossettes que la précédente.

e) PULSONIC  rechargeable, mouvement oscillant

d) ADVANCED POWER 19,50  € (Amazon) brossette 5€     à piles
Rotative alternative 1/4 de tour
Notons que toutes les brosses ORAL B peuvent recevoir toutes les brossettes ORAL B.

PANASONIC POCHE  25-30 €              à piles
élégante pour mettre dans le sac-à-main. Mouvement oscillant

COLGATE SONIC 360°          9 €                             à piles
Une moitié de poils fixes, l’autre rotative alternative 1/4 de tour, je m’en suis servi quelques jours, les résultats sont assez bons.

SIGNAL     oscillante        8 €   rechargeable. Pas assez puissante.

La technique de brossage reste exactement la même que celle des brosses manuelles et le temps de brossage n’est pas plus court (3 minutes). 

Les écologistes préfèrent les rechargeables car les piles polluent la planète, mais rien n'empêche d’utiliser des piles rechargeables. Moi je préfère celles à piles plus maniables pour voyager.

Je n’ai pas testé les brosses à dents à ULTRASONS mais je pense que cette technologie n’est pas encore au point et je n’ai lu aucun article sérieux à ce sujet, mais je reste ouvert à tous les commentaires des personnes les ayant testées.



Article précédentLA CARIE, LA PARODONTITE ET LA PLAQUE BACTÉRIENNE. RÉCAPITULATION N° 3
Article suivantL’OCCLUSION DENTAIRE. RÉCAPITULATION N° 5.
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et une formation en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

29 COMMENTS

  1. Merci pour tous ces rappels et ces infos sur l’hygiene dentaire. Commentaires/questions:

    1. Je voyage beaucoup, parfois 48 h. de suite. Je ne peux guere me brosser les dents que rapidement, ces jours-la… dans des toilettes de train… ou de restaurants d’autoroutes… Que pensez-vous du chewing-gum sans sucre, pour remplacer? (avec rincage a l’eau minerale…)

    2. Un hygieniste dentaire de Berlin m’avait dit il y a environ 20 ans que ma manie de finir chacune de mes journees en croquant une pomme – ou une demi-pomme etait profitable. Il m’a conseille de terminer ensuite par un bon rincage a l’eau. Il m’avait enseigne bien sur auparavant comment brosser et passer le fil dentaire. Il etait convaincu que la pomme contenait plus ou moins les elements nettoyants d un dentifrice. Etait-ce une ineptie?

    3. Lorqu’on ne peut pas se nettoyer a fond les dents un jour ou deux, de longs, et surtout tres vigoureux RINCAGES (de moins de 3 minutes, neanmoins…) a l’eau…. peuvent-ils aider?

    • Chère fidèle lectrice, car je sais que vous l’êtes, tout ce qu’on vous a dit n’est pas des inepties, c’est vrai, mais cela ne peut pas être érigé en règle et le nettoyage n’est pas dirigé et complet. De toutes façons, tout vaut mieux que rien! mais je vais vous donner des conseils beaucoup plus précis et utiles. J’ai omis de parler dans mon exposé de la brosse à dent « du midi »: c’est une brosse pliante qui se referme et protège en même temps les poils. Si vous trouves le moyen de vous rincer longuement les dents, pour quoi ne pas utiliser aussi cette brosse qui se case facilement dans une poche ou un sac? ça occupe moins de place qu’une pomme! Vous pouvez l’utiliser sans dentifrice accompagné d’un bon rinçage, ou même avec de petits tubes de dentifrice « voyage » vendus en pharmacie.
      Le chewing gum est excellent après les repas, mais il ne faut pas le garder plus de 15 à 20 minutes car après il devient un vrai bouillon de culture microbienne.

  2. Bonjour,

    J’ai vu que vous parliez du’ mouvement horizontal pour la brosse à dent, n’est-ce pas vertical plutôt ? Gencive vers la dent pour ne pas abîmer la gencive. Mes dentistes étaient d’accord sur ce point pour une brosse à dent classique.

    Sinon j’ai une sonicare (40€ en solde), et de ce que j’ai compris il y a un mouvement classique de brosse à dent (horizontal), et les vibrations à haute vitesse permette au fluide d’aller entre les dents pour nettoyer plus facilement. On la déplace doucement horizontalement du coup. D’un point de vue personnel je ressent un brossage très au dessus qu’un à la main. Autonomie de 30 à 45 brossage si on part en camping également.
    Je n’ai pas testé une rotative par contre.

    • Je n’ai pas parlé de brossage horizontal (ou peut être que je me suis mal exprimé il va falloir que je revoie ça!): la méthode de Bass que j’indique imprime un court mouvement horizontal à la base de la brosse en appuyant pour que les poils p&nêtrent en profondeur dans le sulcus gibgival.

      • Ah d’accord, autant pour moi alors, j’avais lu ceci:

        « On imprime à la brosse un léger mouvement horizontal de faible amplitude (1 cm environ). »

        Cdlt

  3. merci pour ces précisions, quel dommage que les dentistes ne soient pas aussi précis que vous. j’ai 6 couronnes et je ne savais pas que les jet et les brossettes étaient indiquées, je brossais mes dents avec vigueur pour cesser ces caries avec fluocaryl en pharmacie 3 fois par jour , comme me l’a dit mon dentiste et j’ai un bain de marque elmex au fluor que j’utilise 1 fois par jour le soir, je vais acheter le jet si cela peut préserver mes dents.
    il est dommage cependant qu’une fiche conseil ne nous soit pas donnée chez le dentiste.

    par ailleurs, pouvez vous m’indiquer si le bain est utile ou pas car j’ai l’impression qu’il me déssèche la bouche alors que la salive semble utile.
    merci

  4. Bonjour Monsieur,
    Depuis plusieurs mois je suis trés génée par une sensibilité au froid sur la machoire supérieure! Mon dentiste m’a diagnostiquée une grosse carie sous un almalgame de prémolaire ! Il m’a plombée la dent avec un amalgame blanc , malheureusement ma sensibilité est toujours à l’identique , me^me trois jours aprés !je ne comprends pas puisque la carie a été supprimée et le trou de la dent bouché par l’amalgam ,je suis déçue car je suis toujours aussi génée !Merci à vous de m’avoir lue

    • si la carie était trop profonde, l’obturation est trop près du nerf et cela vous fait mal. Les choses peuvent évoluer de 2 manières: 1) la pulpe recalcifie le fond de la cavité et la douleur va en diminuant et finit par disparaitre: tout va bien. 2) La pulpe est trop irritée et la douleur va en augmentant et il devient nécessaire de dévitaliser la dent.
      Allumez des bougies pour que vous soyiez dans le premier cas.

      • Merci Dr pour votre réponse !
        En fait ma sensibilité au froid deux jours aprés l’obturation est à l’identique ni plus, ni moins !Vous m’indiquez que la pulpe peut éventuellement recalcifié le fond de la cavité, et supprimer peu à peu cette sensibilité au froid, en général au bout de combien de temps ? Un dentifrice pour dents sensibles peut-il améliorer les choses, ou ça ne changera pas grand chose ? Je viens de lire vos conseils dentaires , qui me sont bien utiles pour l’avenir …Merci beaucoup.

        • l’important est que la douleur n’aille pas en augmentant et tant quelle est supportable, attendez
          Le dentifrice ne peut pas agir en profondeur sous l’obturation

  5. Bonjour Dr,
    Pardonnez moi de vous reposez cette question, je patiente en espérant que la pulpe recalcifie le fond de la cavité sous l’amalgame blanc et me supprime peu à peu ma sensibilité au froid , ma question est de savoir combien de temps cela prend t-il en moyenne (je me doute que chaque cas est différent)avant de prendre une éventuelle décision de dévitalisation ? Merci de vos renseignements.
    Cordialement.

    • il n’y a pas de délai standard, l’important est que la douleur ne soit pas croissante

      • Je vais patientez car pour l’instant je n’ai pas assez de recul,si ma sensibilité au froid reste stable (supportable mais génante), il me restera deux choix je suppose : soit continuer à tolérer cette gêne, soit faire dévitaliser avec les risques que cela peut comporter ( résultats non escomptés, couronne ,etc…)Qu’en pensez-vous Docteur ?merci de vos conseils.

  6. Bonjour,
    J’ai une Gingivite Ulcéro nécrotique. J’ai ainsi perdu certaines papilles de mes gencives. L’utilisation de brossettes inter-dentaires peut elle empêcher la cicatrisation et la reconstruction de ces mêmes papilles ?
    En vous remerciant d’avance pour votre réponse.
    Cordialement

    • utilisez plutôt des SOFT PICS qui sont plus fins (GUM) et comme je vous l’ait dit par mail, trempez les de temps en temps dans de l’eau oxygénée.

  7. Bonsoir Dr,
    Une sensibilité dentaire uniquement au froid,(suite à une carie plombée) indique t-elle que la pulpe est moins atteinte que si la sensibilité dentaire était à la fois pour le chaud ET le froid ? Merci pour votre réponse.

  8. Bonjour,

    Je me permets de vous poser quelques questions car je m’inquiète pour l’avenir de ma dentition.
    J’ai 26ans et j’ai toujours eu de nombreuses caries depuis que je suis petite. J’ai beau me laver les dents deux fois par jours, je me retrouve à devoir aller tous les six mois chez le dentiste et c’est toujours des mauvaises nouvelles. J’avoue que je me sert que très rarement du fil dentaire car je trouve ça peu pratique à utiliser. Résultat j’ai déjà 3 couronnes et de nombreuses caries traitées sur mes autres dents. Je m’inquiète d’avoir un tel bilan bucco-dentaire à mon age. A ce rythme la j’ai peur de finir rapidement sans dents ! Que puis je faire pour éviter au maximum les caries ? Comment évoluent des dents dévitalisées et couronnées très jeunes ?

  9. Bonjour,
    Merci pour toutes ces informations précises et précieuses. Je voudrais vous poser une question: J’ai 31 ans, je n’ai jamais eu de problèmes de dents ( au contrôle annuel les différents dentistes me disaient que j’avais de bonnes dents avec de beaux sillons) jusqu’à il y a peu: Trois caries diagnostiquées en même temps qui ont finalement donné lieu pour une a une extraction, pour l’ autre a une dent cassée ( en attente de soin). Ce diagnostic de caries et la suite est apparu deux mois après l’arrêt d’un traitement que j’ai suivi pour soigner mon acnee ( roaccuitane). Pensez vous qu’il puisse y avoir un lien de cause à effet? Merci d’avance.

    • Sans qu’on puisse en être sûr, il peut y avoir une relation indirecte: si le Roacuitane provoque des troubles digestifs, vous pouvez avoir un reflux gastrique nocturne (même très léger) qui acidifie la salive et fragilise l’émail des dents.

  10. BJR je détient un appareil broxo jet « blend a myl » datant des années 1975 date d’achat a l’appuie sur la garantie ,il appartenait a mes grand parent qui ont vécu à paris dans c’est année,il fonctionne en très bon état apparement jamais servi et dans son emballage d’origine a t il une valeur aujourd’hui ? merci

LEAVE A REPLY