Accueil SOINS DENTAIRES CONSERVATEURS. CARIOLOGIE. ENDODONTIE. L’EMPHYSÈME GAZEUX.

L’EMPHYSÈME GAZEUX.

2026
0

Avec l’article sur les musiciens joueurs d’instruments à vent, j’ai parlé d'emphysème gazeux et justement, une lectrice  en a eu un  chez son dentiste et semblait complètement paniquée. Cela m’a permis de remarquer que j’en ai parlé mais seulement aux paupières à propos de « la dent de l’œil ». Voici ce que j’en disais:

« Un petit accident bénin relativement fréquent en cabinet dentaire donne confirmation de cette relation oeil-dent: c’est l’emphysème gazeux palpébral. Lorsque le praticien travaille sur l’une de ces dents ( incisives latérales et canines supérieures) il peut arriver que le pointe de la canule de la « soufflette » à air comprimé approche de trop près les rebords de la cavité pulpaire, la pression d’air (parfois même celle de la turbine) traverse le canal radiculaire et fait une diffusion gazeuse au travers des différents tissus péri-apicaux, et provoque instantanément un œdème de la paupière du même côté. Cela provoque généralement la panique du dentiste et du patient, mais soyez rassurés, cet accident est absolument sans conséquence pour peu qu’on prenne le peine de prescrire 5 jours d’antibiotiques pour éviter une contamination à l’oeil.
Le même accident peut se produire aussi avec l’utilisation d’un aéropolisseur, si l’air comprimé passe dans une poche parodontale et provoque aussi un emphysème avec gonflement de la joue et de la paupière ».

Cela peut se produire avec n’importe quelle dent mais le territoire du gonflement gazeux ne sera pas le même. Certaines dents ont des racines qui débouchent dans des zones de tissu cellulaire lâche et sont donc d’avantage sujettes à ce genre de fantaisies. Par exemple, les dents de sagesse du bas ont leurs apex en dessous de la ligne d’insertion du muscle mylo-hyoïdien qui détermine le plancher de la bouche; si bien que lorsque ce problème arrive, l’œdème n’a pas de barrière pour le limiter et il descend dans le cou et peut atteindre jusqu’à l’espace sus-claviculaire.
Pour les dents qui ont les racines plongeantes dans le sinus, l’air emplit la cavité antrale et déclenche une vive douleur.

Le même phénomène peut se produire en cas de gangrène gazeuse d’une dent: on assiste alors  à un œdème spectaculaire par son importance, dur, et crépitant. Il envahit généralement toute la loge anatomique correspondant à la dent causale. Là, l'emphysème est plus préoccupant qu’en cas d’insufflation d’air car il s’agit de bactéries anaérobies très agressives: il faut rapidement trépaner la dent infectée et la laisser ouverte pour drainage et établir une antibiothérapie énergique.

 



Article précédentLA BOUCHE ET LES INSTRUMENTS A VENT.
Article suivantLES ENDOCOURONNES.
Dr. Albert Hauteville

Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935
. Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu’il a fait.
Docteur en Chirurgie Dentaire.
Docteur en Sciences Odontologiques.
Certificat d’Enseignement Supérieur en parodontologie
Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V.
Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII.
Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V.
Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris.
Titulaire du Diplôme d’Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques.
Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V
.Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d’Infirmières.
Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale.
Ex-Chef de Service de Parodontologie à l’Institut Eastman de Paris.
Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l’Hôpital Ste.Anne à Paris.
A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD.
Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : « Manuel d’Odontologie Chirurgicale »(épuisé).
Retraité depuis 2001.
Service Militaire 1960-62 en temps qu’officier de réserve du Service de Santé.
A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l’exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c’est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie.
A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe.
Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire.
Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

LEAVE A REPLY