Accueil ANATOMIE BUCCO-DENTO-FACIALE LE SOURIRE.

LE SOURIRE.

3202
2

Le sourire est d’une importance capitale sur le plan social. De nombreuses enquêtes ont montré que les personnes souriantes sont considérées comme plus sympathiques.

bonheurpourtous.com
(bonheurpourtous.com)

Le sourire est un message, il est le propre de l’être humain, chez l’animal il n’est qu’une grimace.

Sourire à peine esquissé ne découvrant pas les dents:Monalisa.
Sourire à peine esquissé ne découvrant pas les dents:Monalisa.

Le sourire découvre généralement les dents, il met en action les muscles zygomatiques, grand et petit, et les élévateurs du coin des lèvres.

Muscles des lèvres (anat-jg.com)
Muscles des lèvres (anat-jg.com)

L’orbiculaire de l’œil participe aussi au sourire

Muscle orbiculaire (ledecodeur.com).
Muscle orbiculaire de l’œil (wikopedia).

Nous considérons qu’il y a une ligne du sourire déterminée par la lèvre supérieure dont les commissures se positionnent juste en arrière des deuxièmes prémolaires supérieures (15 à 25).

Aufeminin.com
Aufeminin.com

Mais certains sourires découvrent plus en arrière.

Les lèvres découvrent jusqu'au molaires(aufemin.com).
Ici les lèvres découvrent jusqu’au molaires(aufemin.com).

La brièveté de la lèvre supérieure donne un sourire gingival

Sourire gingival(wellnesscliniek.com)
Sourire gingival(wellnesscliniek.com)

La faiblesse du muscle orbiculaire des lèvres, associée à une langue volumineuse (macroglossie) propulse les dents en avant:

Pulsion linguale (memesprit.fr)
Pulsion linguale (memesprit.fr)

Le sourire reflète un état d’esprit et l’aspect peut être moins sexy mais le résultat beaucoup plus chaleureux:

decodeurdunonverbal.com

En politique le sourire est capital: il peut tout déterminer. François Mitterrand avait deux canines pointues qui lui donnaient un sourire de loup; il n’a été élu qu’après avoir fait corriger ses dents.

François Mitterand le 10 Mai 1981.
François Mitterand le 10 Mai 1981(europr 1.fr).
Le sorure forcé permanent (buzzraider).
Le sourire forcé permanent (buzzraider).
Le sourire carnassier (humourger.com).
Le sourire carnassier (humourger.com).

Professionnellement, pour nous le sourire est ce qui se voit des dents, de 15 à 25, et que nous appelons ‘la ligne du sourire ». Lorsqu’il m’arrive de demander à des lecteurs ou lectrices de m’envoyer une photo de leur sourire, il s’agit bien sûr de la bouche et des dents antérieures, pas du visage en entier…le reste ne me concerne pas!

Article précédentCOURBE DE SPEE. COURBE DE WILSON.
Article suivantLES MEMBRANES ET LA RÉGÉNÉRATION OSSEUSE GUIDÉE.
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

2 COMMENTS

  1. Bonsoir Docteur,

    Que de sourires, un vrai tour du monde, du cinéma, de la politique, du vrai sourire au sourire « faux », ou les yeux ne pétillent pas. Et puis bien évidemment ces petits sourires qui ne montrent pas les dents, pour une autre émotion « la tendresse » par exemple……et puis Mona lisa…..toujours et encore, sourire de connivence avec le peintre peut-être ?

    Moi si je devais choisir, j’aime le sourire de cette dame asiatique, tout son visage rit, un vrai moment de joie et cela ce voit.

    Mais que de muscles en fonction pour sourire ou rire, peut-être que c’est pour cela que certains ne sourient que rarement, il craignent de se fatiguer peut-être. Bon là je fais de l’humour noir, quoi que……..

    Bonne soirée

LEAVE A REPLY