Accueil ANATOMIE BUCCO-DENTO-FACIALE LE GOÛT.

LE GOÛT.

2062
8

Allez savoir pourquoi, j’ai écrit un article sur l’odorat et je n’ai rien écrit sur le goût! Un spécialiste de la bouche qui ne saurait rien du goût, est-ce imaginable?
C’est pourtant une question qui revient souvent: « je vais avoir une prothèse avec un palais en résine, cela altère-t-il le goût? ».

L’organe du goût est la langue. La langue comporte 17 muscles: Si vous ne l’avez pas déjà fait lisez l’article sur l’anatomie de la langue ICI.
Elle est recouvertes de papilles  de différentes sortes:

papilles tactiles       – filiformes
– coroliformes
papilles gustatives      – caliciformes
– fongiformes
– foliées

Papilles liguales (tpe-aromes-vanille.e-monsite.com)
Papilles linguales (tpe-aromes-vanille.e-monsite.com)

goût 2Le V lingual (papilles circumvallées) est formé de papilles caliciformes.

Il existe 4 goûts basiques:
– amer
– sucré
– salé
– acide

qui sont répartis sur différents territoires de la langue

Répartition des goûts basiques sur la langue.
Répartition des goûts basiques sur la langue.

Comme on peut le constater, contrairement aux idées reçues, le palais ne participe en aucune manière à la perception du goût. La muqueuse palatine présente un certain relief, qui permet à la langue d’écraser les aliment et d’augmenter ainsi la surface de contact avec les papilles qui elles transmettent des sensations tactiles et gustatives au cerveau.

La rétro-olfaction (voir  ICI ) complète la perception du goût.

Je répète donc, une fois de plus, que les prothèses dentaires couvrant le palais ne modifient absolument pas le goût; il faut tout simplement réapprendre à écraser différemment les aliments sur le palais prothétique.

 

Article précédentLA DENTISTERIE HOLISTIQUE.
Article suivantLA TECHNIQUE DU PILOTAGE EN ORTHODONTIE.

Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935
. Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu’il a fait.
Docteur en Chirurgie Dentaire.
Docteur en Sciences Odontologiques.
Certificat d’Enseignement Supérieur en parodontologie
Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V.
Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII.
Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V.
Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris.
Titulaire du Diplôme d’Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques.
Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V
.Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d’Infirmières.
Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale.
Ex-Chef de Service de Parodontologie à l’Institut Eastman de Paris.
Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l’Hôpital Ste.Anne à Paris.
A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD.
Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : « Manuel d’Odontologie Chirurgicale »(épuisé).
Retraité depuis 2001.
Service Militaire 1960-62 en temps qu’officier de réserve du Service de Santé.
A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l’exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c’est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie.
A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe.
Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire.
Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

8 COMMENTS

  1. Je vous remercie de m’indiquer s’il est normal d’avoir un gout de fer et piquant avec mon stellite
    Merci beaucoup

  2. bonjour
    je suis allée chez le dentiste faire une carie (sans traitement de racine) il y a une semaine. Depuis que ma dents c’est réveillée j’ai passé 2 nuits blanches et depuis une semaine je dois prendre des anti-douleurs tous les jours tellement j’ai mal surtout le soir.. la douleur augmente au fil de la journée es- normale? j’ai peur de aller chez mon dentiste de peur qu’il doive me faire un traitement de racine…
    quelqu’un peut m’aider?
    merci

    • Non, absolument pas, les papilles gustatives se trouvent sur la langue et non pas au palais. Le palais sert à écraser les aliments avec la langue pour en sentir le goût. Il faut un petit temps de réadaptation pour que la langue s’habitue à écraser les aliments sur le faux palais.

  3. Bonjour,

    J’aimerai savoir si vous savez comment se place exactement l’opinion scientifique concernant le fait qu’il n’y a pas de zones de goût sur la langue? Existe t-il des études scientifiques sérieuses à ce sujet? Car je traite cela avec mes étudiants.
    Je vous remercie par avance.

    Cordialement,
    D. Baraston

LEAVE A REPLY