Accueil ORTHODONTIE OU ORTHOPEDIE DENTOFACIALE ORTHODONTIE FIXE, ORTHODONTIE MOBILE.

ORTHODONTIE FIXE, ORTHODONTIE MOBILE.

804
6

Puisque j’ai décidé de parler d’orthodontie: parlons en!

Qu’est-ce qui est mieux: l’appareillage fixe ou l’appareillage mobile?
La plupart des orthodontistes préfèrent actuellement les appareillages fixes, mais quelques spécialistes restent attachés aux appareils mobiles.

Avantages  des appareillages mobiles.
– Prix beaucoup moins élevé.
– Moins contraignant, moins traumatisant pour l’enfant.
– Plus faciles à entretenir au point de vue hygiène.
– Moins de risques de déplacements trop brutaux (voir ICI).
– Moins de risque de caries sous les bagues.
– Moins de risque d’endommager l’émail par des collages.
– Souvent indiqué en cas de succion du pouce car l’enfant cesse de sucer son pouce.

Inconvénients des appareillages mobiles.
– Moins efficaces: on ne peut pas traiter des cas très difficiles.
– Traitements plus longs.
– Plus de difficultés d’élocution.
– Possibilité de ne pas porter l’appareil, et même de le perdre!! (Sans compter les chiens qui adorent les prothèses mobiles et les appareils d’orthodontie et qui les croquent!).

Avantages des appareillages fixes.
– Beaucoup plus efficaces: certaines malpositions ne peuvent être corrigées qu’en système fixe.
– Durée de traitement plus courte.
– Impossibilité de retirer l’appareil.
– Moins de problèmes de prononciation.
– Possibilité d’appareillages en lingual, non visible.
– Plus précis au niveau du positionnement des dents.

Inconvénients des appareillages fixes.
– Plus difficiles à supporter
– Plus chers.
– Plus difficiles d’entretien d’hygiène: risque de carie.
– Risque de rhizalyses en cas de forces trop fortes.
– Risque d’endommager l’émail avec les collages.

Je me garderai bien de donner mon avis, n’étant pas spécialiste; je dirai simplement qu’actuellement, il reste peu d’indications pour les appareillages mobiles, qui sont pourtant moins chers et mieux supportés. Mais la majorité des spécialistes préfèrent les appareillages fixes plus fiables, mais qui demandent plus de précautions pour éviter les complications secondaires.

Article précédentLES MAINTENEURS D’ESPACE.
Article suivantLA DENTISTERIE HOLISTIQUE.

Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935
. Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu’il a fait.
Docteur en Chirurgie Dentaire.
Docteur en Sciences Odontologiques.
Certificat d’Enseignement Supérieur en parodontologie
Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V.
Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII.
Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V.
Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris.
Titulaire du Diplôme d’Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques.
Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V
.Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d’Infirmières.
Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale.
Ex-Chef de Service de Parodontologie à l’Institut Eastman de Paris.
Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l’Hôpital Ste.Anne à Paris.
A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD.
Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : « Manuel d’Odontologie Chirurgicale »(épuisé).
Retraité depuis 2001.
Service Militaire 1960-62 en temps qu’officier de réserve du Service de Santé.
A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l’exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c’est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie.
A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe.
Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire.
Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

6 COMMENTS

  1. Franchement Mr HAUTEVILLE; quel dévouement ! Merci
    Je trouve que le travail que vous faite est superbe, et d’une grande générosité.
    Il apparaît bien evidemment que vous deviez être « honnête » vis a vis de vos patients.
    J’aurais aimé trouver un dentiste comme vous, je n’en serais certainement pas la ou j’en suis actuellement. Vous honorez votre profession et vous redorer son blason
    Merci Stephan

  2. Bonjour Docteur,
    Merci pour tout ce travail et bravo pour votre votre dévouement !
    Mon fils, 23 ans, a obtenu une dentition parfaite qui semblait irréprochable, suite à un traitement orthodontique effectué durant son adolescence.
    Malheureusement, quelques années après, l’arc supérieur et l’arc inférieur tombent pile l’un en face de l’autre (alors qu’il faudrait que les incisives supérieures soient légèrement en avant des incisives inférieures). Comme il étudie à l’étranger, il ne nous en a pas parlé avant et ne s’en était pas aperçu, donc je ne sais pas si cela date de 3 mois ou de 2 ans.
    L’orthodontiste lui propose ou bien un nouveau traitement de 2 ans en orthodontie fixe, ou bien une gouttière à porter la nuit toute sa vie. J’ai bien lu ci-dessus que vous alliez bien vous garder de donner un avis sur le meilleur choix à faire. Mais quand même, toute sa vie ! Ne va-t-il pas FORCEMENT en avoir marre de la gouttière à un moment ou un autre, ou vouloir s’accorder une « pause » quitte à ce que la gouttière doive ensuite recommencer tout le travail, avec éventuelles complications à la clé ?
    Autrement dit, gouttière à vie, n’est-ce pas quasiment mission impossible ? Existe-t-il une statistique qui montrerait que peu de patients ont le cran de rester ainsi disciplinés toute leur vie ?
    Merci encore et cordiales salutations.

    • Il existe des traitements pas gouttières « actives » invisibles qui corrigent petit à petit la place des dents. Je ne sais pas si cela est valable dans le cas de votre fils mais ça ne coûte rien de se renseigner: cliquer ICI

  3. bonsoir docteur;
    je viens de faire un appareillage fixe (en sachant que j ai 18ans),mes 2dents de devant sont un petit peu penché vers l intérieure et maintenant je ne peux pas macher je sens qu elles sont serrées .Ma question est :est ce que il n y a pas de risque que mes dents de devant soient plus pencher et est ce que il y a une solution pour ces maux .
    j attends votre reponse.merci

    • vous êtes au début de votre traitement qui va sans doute durer au moins 18 ou 24 mois, soyez patiente il faut du temps pour les résultats, et il y aura de périodes difficiles! mais pour un résultat final que vous espérez.

LEAVE A REPLY