Accueil IMPLANTS BUCCO-DENTAIRES CAUSES D’ECHEC DES IMPLANTS.

CAUSES D’ECHEC DES IMPLANTS.

26414
374

Article remis à jour le 03/09/2016.
Les échecs à la pose d’implants devraient diminuer avec l’expérience, or à lire internet, on a l’impression qu’ils augmentent…mais on en pose beaucoup plus!!!

Avant de lire cet article, je conseille au lecteur de lire  ICI et ICI

L’augmentation actuelle des échecs des implants est essentiellement due à l’augmentation de poses d’implants, mais le pourcentage de réussite reste le même. Vu l’expérience, ce pourcentage aurait dû s’améliorer. Mais comme n’importe quel dentiste peut faire des implants sans forcément en avoir la compétence, cela fait statistiquement augmenter les échecs.

Un échec est toujours très préjudiciable pour un patient.
J’ai commencé à faire des implants dès 1966, c’était des implants aiguilles. Les résultats immédiats étaient bons, à 2 ou 3 ans les pourcentages étaient déjà plus bas, et après 5 ans les résultats n’étaient pas probants. Les implants lame étaient beaucoup plus difficiles à poser, les résultats étaient meilleurs pour les praticiens qui savaient bien les faire, mais rares étaient ceux qui duraient plus de 5 ans. Mais nous avons tiré beaucoup d’enseignements de nos échecs et grâce à cela, on en est arrivé aux implants vissés qui sont universellement utilisés à l’heure actuelle.
Lorsqu’on annonce à un patient 95 % de réussite à 15 ans, s’il a un échec il se trouve dans les 5% qui ne marchent pas et pour lui c’est 100 % d’échec, ça lui est égal qu’il y en ait 95 % qui réussissent.
Chez les fumeurs les taux de réussite sont très minorés: il faut les en aviser (50%?).

Lorsqu’un implant ne tient pas, ce n’est jamais par un phénomène de rejet. Cela n’a rien à voir avec les réactions immunologiques des greffes d’organes. L’échec implantaire est toujours dû à un défaut d’ostéointégration ou à une infection osseuse péri-implantaire dont les causes seront analysées plus loin. Il n’y a pas d’os autour de l’implant qui ne tient pas, devient mobile et finit par tomber.
Les échecs sont donc essentiellement dus à des causes mécaniques ou bactériennes.

Les causes mécaniques.
– echauffement trop important lors du forage à la pose de l’implant(les cellules osseuse se coagulent vers 55°)
– Manque de hauteur ou d’épaisseur d’os
– Mauvais calcul du positionnement ou de l’orientation des implants
– Mise en fonction trop rapide
– Surcharge de la prothèse
– Erreur d’occlusion
– Mauvaise densité osseuse
– Prothèse mal conçue
– Ostéo-nécrose par irradiation ou biphosphonates
– Mauvaise cicatrisation due au tabagisme
– Fracture de l’implant ( surtout les implants à hexagone interne)
Implant trop court ou d’un calibre trop faible
– Implants impactés non vissés, ou état de surface des implants défectueux.

Les causes mécaniques élargissent l’espace entre l’os et l’implant, ce qui permet aux bactéries de s’infiltrer. Si bien que la cause finale de la perte de l’implant est toujours bactérienne.

Les causes bactériennes.
– Mauvaise hygiène soit par manque de soin du patient, soit par une prothèse ne permettant pas un nettoyage correct
– bouche mal préparée: présence de dents incluses en désinclusion, dents absentes non remplacées, problèmes occlusaux non résolus…etc…
– Infection résiduelle osseuse due à la dent extraite avant la pose de l’implant
– Infection par une dent voisine
– Prédisposition aux infections (diabète mal compensé par exemple)
-Mauvaise ostéo-intégration de l’implant par échauffement de l’os lors de la pose, ou mauvaise asepsie opératoire. L’albumine des cellules se coagule à 53°, si lors du forage de l’os la température passe au dessus de ce seuil, il y aura une nécrose osseuse et un vide autour de l’implant
– Manque d’intégration d’une greffe osseuse pré-implantaire
– Proximité ou effraction du sinus maxillaire
– Compression du nerf mandibulaire
– Fracture de la tubérosité

Lorsque la cause de l’échec a été bien identifiée, et s’il y a encore assez d’os, on peut tenter de reposer d’autres implants en corrigeant l’erreur. Il arrive souvent que la deuxième tentative réussisse et soit durable.



Article précédentLES DENTS DES ENFANTS: LA PEDODONTIE.
Article suivantHÉMISECTION D’UNE DENT.
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

374 COMMENTS

  1. Merci pour votre article cher docteur,

    Comment la gencive se refixe-t-elle sur l’implant?

    Je me pose la meme question lors d’une greffe de gencive,
    Comment la gencive se refixe-t-elle sur la dent aprés une greffe ( suite à un brossage traumatique et un collet sensible par exemple)

    Merci

    Votre dévoué Thomas

    • Bonjour cher fidèle lecteur, la gencive est fixée à la dent par l’attache épithéliale faite d’une colle composée de mucopolysaccharides (voir ICI). L’attache épithéliale se refait entre la dent et la gencive; mais, malheureusement, il n’y a pas d’attache épithéliale entre la prothèse implantaire et la gencive. Il faut donc une hygiène encore plus rigoureuse avec les implant et respecter tous les conseil que nous donnons pour la réalisation de cette dernière (voir: ICI). Bien cordialement.DR.AH.

      • Docteur,

        Je suis très inquiet en lisant vos articles car je me trouve en Russie pour mon travail…
        L’ont ma places 4 vis au mois de Mai 2015 et tous c’est bien passe et je n’ai pas encore fait le placement final des 4 dents.
        Je suis malheureusement fumeur mais j’ai respecté les consignes d’arrêt cigarette jusqu’à la fermeture complète de la gencive.
        Je sens que la chère au 4 endroit s’affine, au début il y a un mois de cela, je pensais que c’était un bouton mais la avec vos articles m’inquiète ! Si c’est bien un rejet, qu’elle vat-êtres les douleurs, que dois-je faire car pour l’instant je ne souffre nullement Docteur.

        Cordialement,
        Xavier

        • Ce n’est pas forcement un rejet, il arrive que l’implant se découvre (surtout chez les fumeurs)mais ça ne compromet en rien l’avenir de l’implant. Faites des bains de bouche après les repas.

          • Docteur,

            merci pour votre prompte réponse et vous remercie beaucoup..
            Je me remet au TAF rassure et vous tiendrais informes de ce léger traitement, merci

            Cordialement,
            Xavier

  2. Bonsoir Dr. Albert Hauteville j’aimerais vous demandez concernant les echecs des implants , est ce que une couronne trop large par rapport a l’implant peut etre une cause d’echec futur de l’implant ?? est ce que par exemple avec le diametre de 3.75 cad un des plus petits on doit forcément etre cantonné a avoir des couronnes plutot fines ??

    cordialement

    • Bonjour, les implants de 3,75 sont les implants standards et ils conviennent parfaitement pour une molaire. Cordialement.DR.AH

      • Voilà 2 mois que ma dentiste m’a posé 3 implants la dent du milieu est pour moi beaucoup trop grosse. J’ai un inconfort. Ma langue et sans cesse en contacte avec et je ressent vraiment cet implant contrairement au 2 autres. C’est n’est pas agréable de parler ni de manger. Elle me l’a déjà rabotté mais cela n’a rien changé. Elle dit ne pouvoir rabotté d’avantage car elle va attaquer l’émaille. Quand mon mari a téléphoné elle lui a dit le contraire et pouvoire rabotter d’avantage?!?!?! Moi je voudrais qu’elle me la change. Qu’en pensez-vous?

        • Je pense que votre satisfaction du travail qu’on vous fait est impérative. Retournez la voir et dites le lui.

  3. Bonjour Dr Albert Hauteville , merci pour cette réponse les implants que j’ai sont ceux la pour etre exact AB implant i2 , 4.2 par 10 mm , 3.75 par 10 mm sur 2 molaires est ce que c’est donc la longueur ici qui pourrait faire défaut voir la marque de l’implant ? car le dentiste actuel veut me poser des couronnes qui sont plus fines que mes dents naturelles (molaires) , il me pretexte un porte a faux par rapport a la largeur de mes implants qui pourrait nuire a la viabilité des implants ?? hors j’en doute grave car en méme temps , il me propose de les refaire mais a mes frais ! voir rajouter de la céramique a mes frais pour les elargir ?!

    Cordialement

    • Les longueurs d’implants sont 6,10,13,16mm . 10 x 3,75 et 10 X 4,25 c’est tout à fait classique et il n’y a aucune différence de prix entre les différentes largeurs, le prothésiste prend le même prix. Je n’ai pas l’expérience des implants i2, mais je n’ai jamais entendu parler de calcul de prix par taille d’implant: il doit vous poser les dents qui vont dans votre arcade pour qu’il y ait des points de contact entre elles. Pour plus de sécurité envoyez moi une radio de vos implants sur « conseil-dentaire@orange.fr »

  4. Bonjour , et merci pour votre réponse , en fait la ou le bas blaisse c’est que le labo a fait des molaires trés fines beaucoup plus fines que mes dents naturelles et que le dentiste me pretexte que c’est mieux ainsi pour que je perde pas les implants ; car selon lui les implants sont trop peu large pour supportez des molaires de grosse largeur , c’est surtout cela qu’il m’oppose pour eviter de refaire les couronnes , car apparemment le labo lui demande de repayer car il faudrait refaire les couronnes ?

    • L’argument des implants ne tient pas: exigez d’avoir les dents que vous souhaitez. Mais sans rien voir je ne peux pas être vraiment affirmatif. Ne pouvez vous pas m’envoyer des radios?

  5. rebonjour merci dr hauteville , je suis content que vous me confirmez mes doutes , ca serait avec plaisir de vous envoyer la panoramique dentaire , auriez vous un email a me joindre sur mon mail , merci docteur pour votre aide et vos eclairages .

      • Bonjour,
        Je voudrais faire des implants dentaires au maxillaire mais je n ai pas d
        os suffisant, apparemment je devrais subir une greffe osseuse assez
        complexe. J aurais besoin de votre expertise médicale.
        En vous remerciant par avance de votre aide,

        • Pour que je puisse vous aider vraiment, il faut m’envoyer des radios récentes sur «conseil-dentaire@orange.fr».Le mieux serait une radio panoramique. Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement par mail. Les radiographies sur support argentique, et les scanners, doivent être photographiées en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpg en pièces jointes. Renvoyez vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  6. bonjour,
    j’ avais un abcès au dernier molaire gauche qui trainait depuis le mois de février malgré plusieurs traitements aux antibiotiques et j’ai le diabète du type 2 sous surveillance c’est à dire sans traitement médicamenteux uniquement avec un régime et du sport,ma glycémie est restée stable pendant 5 ans mais dernièrement lors d’un bilan sanguin ,elle a augmenté et l’hémoglobine glyquée aussi.
    J’aimerais savoir s’il y a un lien avec l’abcès, si c’est le cas que faut- il -faire?
    _Extraire cette molaire pour éradiquer l’infection, j’aimerais pouvoir la conserver,que me suggérez-vous? quels sont les solutions durables?
    _Ou commencer un traitement pour le diabète en espérant arranger le problème de l’abcès ?
    En attendant votre réponse,je vous remercie d’avance pour votre dévouement et , veuillez agréer mes salutations les plus cordiaux.

    • Bonjour, pour que je puisse vous répondre, il faudrait m’envoyer une radio de cette dent sur « conseil-dentaire@orange.fr ». Bien cordialement.DR.AH.

  7. je suis une femme. depuis le 1 er mars 2013, 2 soir de suite en mangeant j ai eu une pression violente derriere la tete et la vue en zig zag. depuis j ai toujours mal sur le coté droit de la tete. ça commence par 1 point a la tampe, descend dans le cou et ensuite ça remonte au dessus des yeux. la douleur est plus presente en fin de journee mais ne me gene pas la nuit.( la douleur apparait quand je suce un bonbon ou boire un café ou fumé une cigarette par exemple). je voudrai savoir si cela peut venir de mes dents sur pivots? ( dents sur pivots en contact avec le nerf du sinus peut etre?). merci.

    • Bonjour, je pense que vous devriez d’une part consulter un médecin, pour vous assurer que vous n’avez pas fait un micro AVC, et d’autre part faire une radio panoramique et me l’envoyer sur conseil-dentaire@orange.fr« . Bien cordialement.DR.AH.PS quel age avez vous?

  8. Docteur,
    La pose d’un implant a été effectuée par mon chirurgien dentiste, en remplacement d’une prémolaire de la mâchoire supérieure gauche.
    Des antibiotiques m’ont été prescrits pendant trois jours. Malheureusement, deux semaines plus tard, fortes douleurs aux gencives et aux dents des mâchoires supérieures et inférieures. (côté gauche)
    J’ai revu mon médecin 15 jours après la pose de l’implant (entre temps j’ai pris du Doliprane et des anti inflammatoires). Il a fait une radio de l’implant et des dents d’à côté. Il m’a dit que tout est normal. Une radio a été faite. L’implant posé comporte plusieurs « pointes » de haut en bas et de droite à gauche – j’ignore le terme technique des pointes- ; j’ai vu qu’une des pointes d’en haut n’apparaissait pas à la radio. Est-ce normal ? Par contre l’implant est bien positionné entre les deux dents suivant la radio.
    Le médecin m’a prescrit des antibiotiques pendant quelques jours. Qu’en pensez-vous ? La pose de cet implant a-t-il été raté ? Faut-il un scanner pour voir le positionnement de l’implant d’un autre côté. Merci de bien vouloir me donner votre avis, car je suis très angoissée.

      • Docteur,
        Merci de m’avoir répondu si rapidement.
        La radio se trouve chez mon dentiste et je ne peux pas me permettre de la lui demander.
        Par contre sur la facture il est bien précisé le type d’implant :
        implant BIOTECH INTERNATIONAL type B.I.S.
        Me conseillez-vous de voir un autre dentiste ?
        Salutations distinguées. Yvonne

        • J’ai été expert pendant des années, je ne peux pas me permettre de donner un avis sans les informations nécessaires. Au lieu de consulter un autre dentiste, demandez la radio, qui vous appartient puisque vous la payez, et envoyez la moi et je vous dirai ce que j’en pense! Ou sinon allez chez un radiologue vous faire faire une autre radio et envoyez la moi. Les radiologues sont médecins et ont le droit de faire des radios sans ordonnance.

          • Un scanner en trois dimensions a été effectué il y a deux jours.. Selon l’avis du deuxième dentiste, tout est normal. Aujourd’hui la douleur diffuse a disparu, mais elle persiste au sein du palais, au niveau de l’implant, même avec la prise de Doliprane 4/jour, bain de bouche et gel. Je me souviens aujourd’hui que, lors de la pose de l »implant, le dentiste a trop forcé quand il a posé la vis. Dois-je attendre que la douleur cesse, ou dois-je revoir le dentiste ? Est-ce la longueur de l’implant qui est à l’origine de cette douleur ? Que me conseillez-vous ? Merci de bien vouloir me répondre, car je suis très angoissée.

  9. Docteur,
    Les douleurs étant trop intenses, je me suis rendue tout à l’heure au Service des urgences de l’hôpital.
    La dentiste a détecté une infection d’une gencive, pas loin de l’implant.
    (Les gencives étaient quelques jours auparavant très rouges et enflées. L’infection s’est déclarée cette nuit, nuit blanche…..)
    Prescription d’antibiotiques, de calmants, de gel.
    Bien cordialement. Yvonne

    • Internet a des limites, je les respecte pour ne pas induire les lecteurs en erreur, vous avez bien fait de consulter aux urgences, je ne peux pas les remplacer…

  10. Bonjour Dr Hauteville,

    le dentiste vient de me poser les couronnes sur les implants. J’ai ressenti une douleur vive lorsque le dentiste serrait les vis, il s’agit des deux molaire en bas à droite. J’ai déjà d’autre implants et pas le souvenir d’une douleur après pose de couronne. Le dentiste m’a rassuré qu’ il s’agit d’un temps d’adaptation. Est ce normal? Merci de votre réaction.

    • Il arrive que la marge gingivale soit pincée entre la couronne et l’implant et que ça fasse mal lorsqu’on serre la vis. Comme vous l’a dit votre dentiste, au bout de quelques jours la gencive se réhabitue à sa nouvelle position.

      • Bonjour Dr Hauteville, Merci de votre réponse, en effet tout est rentré dans l’ordre après une nuit de repos et du paracetamol. J’ai beaucoup moins mal. merci encore.

  11. Bonjour Dr Hauteville,

    J’ai dû faire 2 implants pour 2 dents. Comme la hauteur d’os était un peu limite et que je suis relativement jeune, le dentiste m’a conseillé d’effectuer une greffe au niveau des sinus. Celle-ci s’est très bien passée au vu des résultats sur le scanner 6 mois après. Le dentiste m’a donc posé 2 implants il y a 10 jours et j’ai fait une radio panoramique il y a quelques jours. Je me suis vivement inquiétée en la voyant. Peut-être à tort, aussi je me permets de vous demander conseil. Ils ne sont pas placé à la même hauteur mais ce n’est pas vraiment ça qui m’a allarmé: leurs axes ne sont pas parallèles. J’ai lu qqs documents sur internet (émanant de la faculté d’odontologie de rennes sur les causes d’échec des implants) précisant qu’un angle de 20 était l’angle maximum toléré entre 2 implants ou entre un implant et une dent naturelle.
    Et sur la radio, l’angle entre les 2 implants est légèrement supérieur. Ensuite j’ai constaté qu’un des implant affleure sous la peau (pointe légèrement à l’œil nu) sous la gencive au niveau interne de la mâchoire. Tandis que le 2ème touche l’extrémité de la racine d’une dent naturelle (y aurait-il un rique de rhizholyse dans ce cas ?).Bref, j’ai l’impression qu’un des implants ou oeut-être les deux sont est mal positionnés. Est-ce que je m’allarme pour rien ou bien le risque est-il bien réel. Je retourne voir mon dentiste lundi mais j’ai peur qu’il minimise et me dise que tout va bien car cela nécessiterait une nouvelle opération. En cas de retrait des implants, l’os se reconstitue t-il facilement pour un nouveau placement ?

    Je vous remercie pour vos réponses et le temps que vous consacrez à ce forum.

    Laure

        • Non.Les radiographies numériques peuvent être envoyées directement par mail sur « DR.H@conseildentaire.com ». Les radiographies sur support argentique doivent être photographiées en les fixant sur une vitre bien éclairée: horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées par mail

  12. Bonjour,

    Merci bien pour cet article très informatif. J’ai beaucoup apris en lissant cet article venant d’un vrai spécialiste, maintenant j’ai confiance d’aller chez mon dentiste pour avoir un implant dentaire.

    Eric |

  13. bonjour
    suite à la pose de 10 couronnes il y a 12 ans, j’ai eu de nombreux problèmes d’infections de gencive, de racine cassée et ensuite le bridge maxillaire supérieur de 3 dents ne tient plus du tout. Les autres couronnes bougent également
    On me propose plusieurs solutions en fonction du dentiste consulté :
    – tout enlever et faire une implantologie basale et axiale (plus d’os pour les 3 dents du maxillaire supérieur (2 molaires et 1 canine) pour éviter sinus lift – durée de traitement +ou- 3 mois
    – faire sinus lift avec peut être greffe d’os – prothèse provisoire amovible – durée de traitement 1 an si tout va bien
    – extraction des dents + mise en charge immédiate d’une prothèse provisoire fixe

    Je ne sais plus ce que je dois faire. Je précise que de l’infection apparaît près des molaires …
    Pourriez vous me conseiller ? Que penser de l’implantologie basale ?
    Que penser de la mise en charge immédiate d’une prothèse provisoire fixe ?
    Comment se soigne cette infection si les implants sont posés ?
    Merci pour votre aide

  14. Bonjour.
    Prévoyant un implant , j’ai du recevoir une greffe osseuse (sinus)
    Après un mois, j’ai eu des douleurs dans la dent voisine (prémolaire). Uniquement à la pression (latérale) avec répercussion dans la gencive, impression que quelque chose appuie sur la dent (comme si elle était poussée par au dessus…)
    Sensation de « mobilité » gencive sensible. J’ai repris les bains de bouche, j’ai massé doucement la gencive et je suis retourné dans le service ou on m’a passé une radio. Ras semble-t-il. C’était il y a un mois. Cela s’est calmé quelques jours, puis a repris
    Evidement la gencive a été ouverte à cet endroit lors de l’opération.Lors du retrait des points une partie de fil n’a pu être retiré. On m’a dit qu’il s’éliminerait tout seul… Je l’ai cru effectivement.
    Cela me fait bien penser à une infection. Ces jours ci, le phénomène s’accentuant (plus de 2 mois après l’opération…) j’ai repris les antibio et anti inflam qui me restaient .
    Ca fait deux jours et j’ai la sensation que ça va mieux. Surtout la gencive, toujours rouge à la limite de la joue à l’aplomb de la dent (partie recousue) semble plus rose… Infection? Atteinte de la dent durant l’opération? problème lié au fil? Matériaux qui se balladent dans le sinus ou la gencive.?
    Je vais y retourner mais je crains qu’on ne me réaffirme que tout est normal à la radio.Que feriez vous pour vérifier ce qui se passe (en dehors de la radio qui n’a rien donné….) Je crains beaucoup pour la dent voisine que l’implant était sensé préserver…
    Merci de vos conseils.
    Ps; parfois le nez « chatouille » en me baissant par exemple….

    • Faites vous faire une radio panoramique chez un radiologue qui est médecin et a le droit de faire des radios sans ordonnance et envoyez la moi sur « DR.H@conseildentaire.com »

  15. Bonjour! Encore moi, ce coup-ci pour une vis d’implant posee il y a exactement 2 mois. Quels sont les symptomes d’une difficulte d’integration d une vis d’implant a l’os? (la vis d’implant a ete posee 15 ans apres l’extraction, je vous ai envoye un scanner a cause d’un probleme de l’autre cote de la machoire, on y voit un super vis d’implant qui parait avoir ete posee tip-top). Je ressens une gene sous le nez et une autre sur la pommette, au-dessus de l’oeil. Ca vient, ca part. Sans relation directe avec la mastication. Cette gene a commence lorsque j’ai enfin ose mastiquer autre chose que des purees… et meme des aliments durs. Neanmoins, j’ai une nouvelle paire de lunettes… monture tres grande, epaisse… up to date, quoi… alors je ne sais pas trop. Je compte voyager du 22 dec. au 5 janvier en toute tranquillite. Une difficulte d’integration peut-elle provoquer une infection tout a coup? C’est la mon seul souci.

    • Votre explication n’est pas très claire et je n’ai plus vos radios. Pourriez vous m’envoyer un cliché récent en précisant quand a été posé l’implant et quand a été posée la vis de cicatrisation de l’implant, ainsi que le stade actuel des travaux. Merci

  16. Bonjour Dr Hauteville,
    Je reviens à nouveau vers vous
    J’ai eu 2 sinus lift vendredi avec prélévement d’os au mandibule inférieur
    On m’a posé 4 implants devant
    J’ai très peu de contact avec le praticien. Je vais voir vendredi son collaborateur pour voir si le résultat est correct
    Je voulais cependant avoir votre avis car j’ai l’impression de sentir mes implants devant jusqu’à la limite de mon nez. Je ne vois pas les implants car cela a été recousu
    Est-ce normal ? Je pensais que les « fermetures » étaient vissées à l’extérieur
    Je pense avoir compris qu’il avait posé de longs implants de 18 mm Nobel
    J’aimerai savoir ce que vous en pensez (Ps :un scanner avait été fait 1 mois avant, donc 15 jours après les extractions)
    Ne doit-il pas y avoir des mesures de prises avant la pose d’implants ?
    Je commence vraiment à stresser d’autant plus que les fils suturant les implants ont fait remonter ma gencive
    Merci de me donner votre avis

    • La zone antérieure est la meilleure pour poser des implants car il y a une bonne hauteur d »os et le plancher des fosses nasales et très dur et fait un bon appui pour des implants. A chaque fois que c’est possible on met donc des implants longs dans ce secteur. Il faut que vous vous décidiez à faire confiance à votre praticien sinon rien ne sera jamais bien! Imposez un dialogue avec lui et posez lui des questions.

      • Bonsoir Dr hauteville,
        Merci pour votre réponse
        Je sais qu’il faudrait une discussion avec ce praticien mais apparemment il n’aime pas le contact, ni le TACT
        Je souffre peut-être autant de ce manque de dialogue que de douleurs physiques
        Mais que faire quand on s’est engagé et que l’on a plus personne pour répondre à nos doutes et nos questions ?
        Je vous remercie en tout cas de rester disponible car votre aide est vraiment importante

  17. Bonjour,

    je viens de me faire poser 3 couronnes implanto-portées.
    Pour l’une d’entre elles tout semble ok. Aucune douleur (dent 36).
    Pour une autre (dent 25), aucune douleur au repos mais la dent immédiatement à côté (la 24) me fait mal lorsque je mange ou que j’appuie dessus.
    Pour la dernière (dent 46), aucune douleur à la mastication mais au repos je ressens une pression non négligeable sur les dents antérieures (45, 44 et 43).

    Je suis repassé voir mon dentiste le lendemain de la pose au sujet de la dent 46. Il a repris une radio et vérifié les pressions sur les autres dents en vérifiant qu’un fil dentaire passait bien. Il a légèrement retaillé la couronne mais je ressens toujours cette pression (un peu moins forte?) 4 jours après. Ma question: est-ce normal de ressentir ce type de pression sur les dents voisines? N’y a-t-il pas un risque pour celles-ci? Ou vont-elles tout simplement s’habituer?

    Mêmes questions finalement pour la dent adjacente à la dent 25.

    A noter que le fil passait parfaitement bien (sans forcer) de chaque côté de la dent 36.
    Qu’il passait, mais plus difficilement que pour la 36, du côté vers lequel la pression s’exerce au niveau de la 46.
    Et que pour la 25, le fil ne passait quasiment pas du côté de la 24 (douloureuse à la mastication).

    Est-ce que les couronnes peuvent être réorientées afin de supprimer ces pressions? Ou faut-il dans un tel cas reprendre des empreintes et faire refaire les couronnes?
    Je revois le dentiste dans 2 jours. Je vous tiendrai au courant de ce qu’il me dit mais j’aurai aimé un avis extérieur même si sûrement pas évident par Internet…

    Merci

    • Les dents naturelles « s’habituent »car elles se déplacent légèrement. Les implants n’ont pas cette possibilité. Il faut donc voir comment sont distribués les implants et les dents naturelles: pour cela il faudrait une radio panoramique actuelle.

      • Environ 2 semaines après ce post, les pressions ont diminué pour complètement disparaître. Aujourd’hui tout va bien.
        En espérant que ça dure.

        Voilà, juste pour info. Merci

  18. Bonsoir docteur,
    Je suis coiffeuse et je me permets de vous contacter pour venir en aide à une de mes clientes qui ne va pas bien du tout. Il y a deux ans on lui a posé des implants sur presque toute la mâchoire supérieure. Elle avait vu un premier dentiste qui voulait lui faire une greffe osseuse mais elle a choisi un second praticien qui lui a mis les implants sans greffe. Depuis 2 ans elle vit un cauchemar car elle a d’énormes douleurs et la mâchoire enflée et dure, elle est retournée voir le dentiste qui lui dit que tout est normal. Elle a pris l’avis d’un autre qui lui dit pareil, ce serait psychologique. La douleur est tellement intense qu’elle est sous anti depresseurs et aujourd’hui elle me disait qu’elle pensait à mettre fin à ses jours. Elle n’a pas de famille pour la guider et je ne peux pas la laisser comme ça. Nous sommes du côté de Bordeaux. Pouvez vous me dire vers qui nous tourner? Je pensais au service de chirurgie maxillo faciale et stomatologie du chu. Est ce judicieux? Pourront ils l’aider?
    Merci

  19. Bonjour Docteur,
    Je viens à vous car je me suis fait poser un implant en septembre dernier. Après opération, je n’ai jamais cicatrisé. Je suis retournée voir le dentiste 15 jours après intervention, celui-ci m’a auscultée et en a déduit qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter. Malgré l’absence de cicatrisation, je n’ai pas osé reprendre de RDV jusqu’au jour de la phase 2. La vis à été posée, puis la semaine suivante, ce fut la couronne. Ayant déjà un implant, j’ai pu constater que ce nouvel implant était moins solide que le premier et même qu’il bougeait légèrement (pas quand je passe mon doigt dessus ou devant, mais lorsque que je donne une impulsion avant/arrière avec deux doigts). J’ai donc pris un nouveau RDV, le dentiste m’a expliqué que la consolidation se ferait peut-être avec le temps, il m’a donné un délai de 3 mois, défendu d’y toucher. Un mois et demi après cette dernière entrevue, il a voulu m’ausculter à nouveau. Pour le moment je ne souhaite pas le retirer. Je constate que l’implant bouge moins, je n’ai aucune sensibilité, aucune douleur, aucune infection. Je souhaite attendre un peu avant tout retrait afin de voir si une phase de consolidation à postériori est possible. Qu’en pensez-vous? Les radios sont positives et j’ai vraiment l’impression qu’il se renforce. Est-il possible que l’ostéointégration prenne plus de temps du fait de l’absence de cicatrisation lors de la phase 1? Avez-vous connaissance de cas similaires dans l’histoire de l’implantologie? Je vous remercie par avance pour l’avis que vous me transmettrez.

    • Je suis parmi les premiers à avoir posé des implants, et nous avions eu tellement de difficultés à trouver une technique valable que nous attendions 6 mois avant de les mettre en fonction. Pour moi (vieille barbe!) c’est le bon délai pour une sécurité absolue. Maintenant, en n’attend plus que 3 mois et même certains mettent en fonction immédiatement. Nous avons déjà fait tous ces essais, nous avons essuyé toutes les difficultés et les echecs. Mais nous sommes partis, et ils ont oublié combien nous en avons bavé!

  20. Bonjour docteur
    Je cherche désespérément une réponse à mes questions
    En 2010 j’ai eu en même tmps la pose de 3 implants molaire (2 à gauche 1 à droite en bas à Paris par une pointure… vis en titane 4 mois de cicatrisation …. Tout s’est très tres bien passé jusqu’en 2014 ou l’un après l’autre ils se sont mis à bouger et le dépôt de chacun a été inevitable le dentiste comme l’implantologue (un nouveau) confirme qu’il n’y avait pas d’erreur de pause , que le matériel utilisé ; nickel, aucune infection aucun problème au niveau de l’os ( radio a l’appui) enfin bref en une Annee un à un on m’a retiré les 3 implants avec le même scenario le dentiste qui réduit la couronne pour tenter de mettre au repos et au final on enlève
    Alors un point important je fais du bruxisme je n’arrive pas à accepter les gouttières proposées et j’ai un belle luxation de la mâchoire mais autant l’implantologue que le dentiste disent avoir eu des clients avec implants et bruxisme et en aucun cas en arriver là donc zéro reponse à mon problème
    Aujourd’hui j’en ai un 4 emé en haut une incisive pour le moment tout va bien mais j’attends le moment où!!! Et en bas j’ai des trous ils ne veulent pas ré envisager d’implant tant que l’on n’a pas trouvé… J’ai passé une osteodensimetrie à leur demande 47 ans avec des antécédents en zone rouge, résultats :j’aurai une légère demineralisation le radiologue me préconise de fouiller en profondeur du côté des analyse osseuse ???
    Et mon autre problème et que ma machoire commence a être douloureuse au réveil elle craque avec un pain au lait après c’est mieux mais je fais très attention j’ai tres peur de rester bloquer avec une grosse pomme ou un sandwich trop dur
    En vous remerciant par avance de votre reponse
    Je voulais aller à la salle pétriere mais je ne sais pas vraiment voir qui?

    • En ce qui concerne l’explication de la perte de vos implants, je ne peux pas vous aider n’ayant pas les éléments en main: et vos praticiens qui semblent expérimentés ont certainement fait le nécessaire.
      Quand à vos problèmes d’articulation ils sont certainement dus à votre édentation après perte de vos implants. Il va falloir accepter de porter une prothèse-gouttière provisoire pour rééquilibrer votre mandibule. Pour la Salpétrière je vous envoie le renseignement par mail.

  21. docteur Hauteville, bonjour !
    trois après avoir fait un greffe osseuse et avoir reçu 6 implants dans la maxillaire superieur, ce que je redoutait le plus est en train d’arriver d’un coup : l’implant à un point précis devient légèrement mobile et légèrement sensible comme une dent naturelle; d’après les sites consultés , il faudra envisager l’enlèvement et recommencer quelques mois après; est-ce cela peut attendre tant que la douleur est supportable ou il faut intervenir le plutôt possible ? je vous remercie de votre conseil.

    • si l’implant bouge, il ne se fixera pas: il faut le retirer, reprenez contact avec votre dentiste.

      • bonjour
        j ai aussi un implant qui bouge apres 4 mois sans probleme
        j aurai souhaité eviter une nouvelle chirurgie et prends un traitement remineralisant , est ce voué a l echec ?
        merci

        • Malheureusement je ne connais aucun traitement pour consolider un implant qui bouge: le seul moyen est de le retirer et d’en remettre un de calibre supérieur.

  22. Bonjour Docteur,
    Je vous ai fait suivre ce message sur l’adresse DR.H@conseildentaire.com mais cela peut éventuellement intéresser d’autres personnes.
    Je suis à la recherche d’un implantologue sur la région lyonnaise pour intégrer des implants sur 2 molaires. Auriez-vous des coordonnées à me communiquer?. On ‘a communiqué celles des docteurs Roch de Valbray et Philippe Martin, vous connaissez? Quelles marques d’implants conseillez-vous? on m’a proposé les marques Biotech Kontact et Astra tech (mais avec des différences de prix assez conséquentes, 500 euros pour Biotech et 950 euros pour Astra)

    Que pensez-vous de la fiabilité de l’opération de curetage periapical et obturation à retro?

    • J’évite de donner des adresses ce n’est pas mon rôle. Mais de toutes façons je ne connais personne à Lyon. Bio teche est une bonne marque c’est le successeur de Bränemarck.
      D’après ce que j’entend dire autour de moi, les implants suisses Straussman sont excellents.

  23. Bonjour,

    J’ai 26 ans et suite à agénésie des deux prémolaires du bas je me suis fais poser deux implants dentaires il y a deux mois.
    Or, en naviguant sur internet je suis tombée sur des études évoquant le fait que le titane se corrode et libèrent des particules dans l’organisme notamment dans les poumons provoquant à long terme des maladies graves voir des cancers.
    Depuis je suis angoissée et ne dors plus, j’ai peur et je regrette.
    Est ce justifié selon vous ?
    Mercid e votre aide

    • Si on en croit internet, les amalgames,tous les métaux, les composites, les dents dévitalisées…sont cancérigènes; et la seule solution serait d’extraire une dent sitôt qu’elle est cariée. Il faut faire de la recherche pour comprendre pourquoi nous avons des cancers, mais sur internet on publie trop tôt des résultats partiels et non confirmés.On fait des prothèses de hanche et des implants en Titane depuis 50 ans…
      Ceci dit je pense qu’il aurait mieux valu vous faire de l’orthodontie pour resserrer vos dents et faire de la place pour les dents de sagesse!
      Vous êtes angoissée parce que c’est très angoissant d’être obligés de mourir…et si vous prenez un médicament pour dormir, ça va vous angoisser parce que ce que ça risque d’endommager vos neurones…
      Ecoutez ça pour vous aider:



      apprenez le et répétez le dans votre tête, quand vous avez du mal à dormir et vous n’aurez pas de cancer…

      • Merci de votre réponse
        Vous pensez donc qu’il valait mieux poser ces deux implants que de rester sans ces dents ?

        • ne pas remplacer des dents extraites(sauf les dents de sagesse) est une véritable catastrophe pour l’ensemble de la denture!

          • Bonjour mat,

            J’ai 18 ans et je suis exactement dans le même cas que toi. Ayant en tout 4 agénésies, les 2 prémolaires du bas et les deux dents de sagesse du bas, je vais devoir me faire poser deux implants à la fin de mon traitement d’orthodontie. Comme toi j’ai été un peu affolée par tout ce que j’ai entendu dire des implants, sur internet et dans ma famille…
            J’aurais donc bien aimé savoir comment ça se passait depuis avec tes implants, si tu es satisfaite? Si tu as eu des effets indésirables et si ça tient bien?

            Je m’adresse aussi à vous Dr Hauteville,
            J’ai vu avant de commencer mon traitement 2 ortho qui m’ont donné 2 avis différents, le premier voulait m’extraire les deux prémolaires du haut et me rapprocher toutes les dents en haut et en bas, le second me dit que c’est un travail énorme et ne voit pas l’intérêt à m’arracher les deux prémolaires du haut, et me conseille donc deux implants. J’ai opté pour les implants car ça me traumatisait un peu sur le coup de perdre encore 2 dents alors qu’il m’en manquait déjà et que c’était des dents saines alors que mes 4 premières molaires ont eu des soins à répétition et que l’une d’entre elle et couronnée… Mais maintenant je me pose des questions, mettre un implant à côté d’une couronne dont je doute du bon état des racines en dessous, n’est-ce pas risqué? J’ai aussi entendu dire que comme les implants sont moins « souples » que des dents normales, il peuvent s’entrechoquer avec les dents à côté et risquer de les casser (surtout que mes molaires derrière sont très rafistolées et donc fragiles…)
            Enfin j’hésite vraiment entre me mettre ces deux implants à 18 ans (un peu jeune je trouve :/) ou me faire extraire les deux prémolaires du haut pour rapprocher toutes les molaires par orthodontie et me retrouver avec 6 dents en moins que la moyenne (voire 8 si je dois aussi me faire extraire les dents de sagesse du haut) sachant que mes dents restantes sont assez abimées…

            Merci d’avance!

          • pour pouvoir vous aider il faut m’envoyer une radio panoramique récente sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  24. Merci
    Je vais tenter de m’ôter ces idées de la tête. Mais c’est difficile…
    Merci encore et votre site est super…

    • Bonjour Docteur Hauteville,
      Merci pour votre réponse.
      J’aimerais vous transférer une copie de radio pour avis. Est-ce possible?

      • Les radiographies numériques peuvent être envoyées directement par mail sur «conseil-dentaire@orange.fr». Les radiographies sur support argentique doivent être photographiées en les fixant sur une vitre bien éclairée: horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en pièces jointes. Renvoyez vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

    • non ce n’est pas nécessaire, il y a des précautions d’hygiène particulières à prendre autour des implants(fil de soie spécial en bandeau vendu en pharmacie) mais sinon un dentifrice habituel.

  25. Bonjour Docteur

    Mon cas est plutôt rare semble-t-il (et heureusement !). Voila, en quelques mots :
    – Je me suis fais poser 8 implants en fin 2011 après avoir subi des comblements sinusiens de chaque côté. Le jour de l’an 2012, je sentais l’un d’eux sous ma langue, bien sur, il a été ôté sans difficulté.
    – Après plusieurs essais prothétique, une première prothèse n’ayant pas donné satisfaction (posée sur une barre, elle ne tenait pas du tout sur les 2 pastilles de rétention), au bout de plusieurs mois, changement de traitement prothétique.
    – Après moults essais, montages et démontages, pose d’une prothèse sur pilotis. Très difficile de m’y faire, j’étais inaudible, je zozotais, les liquides comme les solides passaient au dessus, entre la gencive et le haut de l’appareil… Bref, après presqu’un an d’efforts pour la supporter, j’ai senti la prothèse bouger très légèrement mais la sensation était bien là.
    – 3 implants ont été retirés au démontage, puis encore 2 autres un peu plus tard, un est resté dans ma gencive mais il est cassé, et un autres qui a finalement dû être retiré pour raison de douleurs et finalement il était infecté.

    Voila, 2 expertises ont été effectuées, sur papier, car bien que je me sois déplacée, les « experts » ne m’ont pas examinée et ont, tous deux, conclu à l’impossibilité de savoir d’où viennent les responsabilités.

    Cette « fantaisie » m’a tout de même coûté plus de 22.000 €, et aujourd’hui, nous en sommes à une situation bien pire qu’avant la pose des implants car les comblements sinusiens ont complètement disparu et raviné l’os résiduel dans la foulée, semble-t-il, c’est la résultante habituelle de ces traitements.

    Je ne sais si vous avez déjà rencontré de telles situations au cours de votre carrière mais je ne vous cacherai pas que j’aurais grandement apprécié ne pas connaitre de telles déconvenues.

    Très bonne journée à vous et à tous ceux qui passeront par là.

    Marie

    • Je n’ai heureusement pas eu ce genre de problèmes, mais j’y ai été confronté en tant qu’expert. Mon opinion est que n’importe qui se met à faire n’importe quoi sans en avoir forcément la compétence, ou bien certains praticiens appliquent prématurément et extensivement des méthodes qui n’ont pas fait leurs preuves.
      Dans votre cas, la responsabilité en incombe de toutes façons au praticien, puisque rien n’a fonctionné comme vous l’attendiez. Il faut qu’il fasse jouer son assurance « spéciale implants » pour que vous soyiez indeminsé pour le préjudice que vous avez subi.

  26. rebonjour Docteur et merci pour votre réponse.

    Sans vouloir abuser de votre gentillesse et de votre temps, auriez-vous des jurisprudences à m’indiquer ?
    Ce qui vous parait évident en terme de responsabilité ne semble pas l’être pour les intervenants adverses, il est vrai que la somme est conséquente.

    Par ailleurs, pensez-vous que le conseil de l’Ordre des Dentistes pourrait avoir une influence sur un dossier de ce type ?

    Avec mes remerciements pour votre disponibilité, Bonne soire à vous
    Marie

  27. Que pensez-vous de l’implantologie basale ? Il semblerait que ce soit la seule solution qu’il me reste à ce jour mais cette méthode semble très controversée.
    Par contre, pour ceux qui la pratiquent, elle permet d’éviter les greffes et autres sinus lift
    et « rattrape » les échecs implantaires par vis.
    Dans un cas comme le mien et en imaginant que l’os basal ne soit pas encore trop atteint, serait-ce LA solution ? A ce jour, la fonte d’os atteint l’épine nasale, ça me désespère.

    • A mon avis l’implantologie basale ne peut se faire que sur certains secteur ou il n’y a pas trop de risques de toucher des nerf importants. Cela restreint le nombre d’implants que l’on peut poser dans une même arcade et exige une combinaison entre prothèse fixe et prothèse mobile. C’est à dire que vous auriez des prothèses mobiles clipsées sur des implants. Dans ces conditions de sécurité maximale, je trouve qu’on offre au patient un surcroît de confort très appréciable.
      je pense que c’est ce qu’il aurait falu faire dès le début.
      En ce qui concerne le conseil de l’Ordre ne sais pas:il faudrait prendre contact avec eux. Mais je pense que la bonne piste pour vous est plutôt l’assurance du praticien. Nous payons des surprimes énormes
      lorsque nous pratiquons l’implantologie: il serait quand même normal que les assurances assument leurs responsabilités.
      Pour que je puisse vous aider vraiment, il faut envoyer des radios récentes sur «conseil-dentaire@orange.fr».Le mieux serait une radio panoramique Les radiographies numériques peuvent être envoyées directement par mail. Les radiographies sur support argentique doivent être photographiées en les fixant sur une vitre bien éclairée: horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en pièces jointes. Renvoyez vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  28. Bonjour docteur,
    j’ai posé 2 implants hier. Aujourd’hui, je ne sens ps la dent à côté de l’un des implants, en plus d’une douleur supportable pour le moment.
    merci de me répondre!

    • trop tôt pour dire quoi que ce soit avant au minimum une semaine
      si vous avez un radio après pose de l’implant envoyez la moi

  29. Bonsoir Docteur Hauteville

    je dois me faire poser des implants au maxillaire supérieur
    J’ai déjà 4 implants de posé en position 12 13 22 et 23
    J’ai subi 2 sinus lift et je dois poser le reste de mes implants bientôt
    Est-ce que vous pensez que 8 implants suffisent pour un bridge final de 14 dents ?
    Il n’y aurait que deux implants pour remplacer les molaires de chaque côté
    Cela me semble peu et j’ai peur qu’il n’y ait pas de stabilité
    Pouvez vous me donner votre avis ?

      • Dr Hauteville,
        merci pour votre réponse
        Si je vous pose cette question c’est parce que sur la radio panoramique on voit que les 4 premiers implants sont devant et je ne trouve pas cela équilibré
        Le chirurgien m’a dit que si j’en voulais 10 il pouvait les mettre. Donc c’est à moi de choisir mais je ne sais plus quoi faire
        Pourrais je vous envoyer ma radio panoramique pour avoir votre avis ?

        • oui, je pense qu’il vaut mieux m’envoyer votre radio sur « conseil-dentaire@orange.fr »

  30. Bonjour, je me suis fait poser 2 implants en février sur 11 et 12, la visite de contrôle s’est mal passée, pas de douleurs, bonne cicatrisation de la greffe gingivale, mais l’apex de la 12 est saillant sous la muqueuse, je suis très contrariée car l’urgence était sur la 11 qui s’infectait régulièrement, la 12 était juste esthétique et on me promettait une garanti à vie. Je ressens quand même quelque chose au niveau de l’implant quand je cours, mais pas de douleur. Pour reprendre la réaction du chirurgien : « que faire ? « .
    J’attends vos conseils avec impatience. Merci

    • L’implant a été mal positionné: la bonne solution est de le retirer et d’en remettre un autre un peu plus gros et orienté autrement. Ou faire une greffe osseuse à l’apex de l’implant. Il faudrait refaire un scanner pour décider.

  31. Bonjour, cette erreur de pose me rend très anxieuse. Quel est le risque de laisser l’implant en place ? Et si on doit le retirer, y a-t-il un délais pour le faire ? Je pense que la greffe osseuse à l’apex provoquerait une excroissance par rapport à la 22.
    Merci

    • On peut attendre et voir, j’ai connu des cas où ça n’a posé aucun problème. La greffe va donner en effet un peu plus d’épaisseur d’os mais ça ne se verra pas, c’est tout en haut. Le mieux serait de repositionner l’implant.

  32. Bonjour,
    En janvier 2015, on m’a extrait une dent et posé un implant dentaire dans la foulée (+ dent provisoire). Lors de la visite de contrôle 3 mois et demi après, le chirurgien dentiste m’annonce que l’implant bouge et doit être retiré. Il me propose 2 solutions, retenter un implant avec risque d’échec, ou poser un bridge. Je ne suis pas vraiment favorable à la pose d’un bridge car cela nécessite la dévitalisation des 2 dents voisines mais aussi qu’elles soient assez solides pour supporter le bridge. Je comprends que le chirurgien dentiste me guide vers la solution du bridge mais je m’interroge sur les raisons de cette orientation, peut être ne veut il pas essuyer un nouvel échec avec un implant ? a savoir que sauf si cela m’a échappé, les raisons de l’échec ne sont pas clairement établies (ancien fumeur ? ).
    Il y a aussi des enjeux financiers, même si le chirurgien dentiste me dit que cela ne me coutera pas plus cher, Est-ce que des échecs successifs peuvent au final m’être facturé .
    Auriez-vous des conseils ou avis à me donner ?
    Merci par avance de votre retour

    • la raison de l’échec est la pose immédiate d’une dent provisoire. Demandez à votre dentiste de remettre un autre implant un tout petit peu plus gros et de l’enfouir sous la gencive. dites lui de vous faire un appareil mobile provisoire pour 4 mois. Au bout de 4 mois on pourra vous faire votre dent définitive. Il ne doit absolument rien vous facturer, sauf peut être l’appareil provisoire qui n’avait pas été prévu au départ.

  33. Bonjour Dr Hauteville
    j’ai rendez vous ce vendredi pour me faire poser 4 implants
    je viens de recevoir les résultats d’une prise de sang qui indique que mon taux de cortisol est élevé 1253 à 8h00
    Est-ce que cela peut être néfaste pour la pose d’implants ?
    De plus, le praticien m’a prescrit du médrol à prendre pdt 4 jours
    Est-ce obligatoire de prendre ce médicament ?
    Merci pour votre aide
    PS : je n’ai pas de contact avec le praticien avant l’intervention

  34. Bonjour Monsieur Hauteville,
    je me suis fait placer un implant à la place d’une molaire qui avait été arrachée suite à une fissure qui avait créé une infection. Plus de 6 mois sont passé pour finalement placer l’implant (un conebeam a été réalisé avant qui assurait la présence suffisante d’os) . Aucunes genes ni douleurs. 7 mois après l’on m’enlève le capuchon et l’on me place une visse pour préparer le terrain, aucun souci mais 3 semaines après l’on me place la prothèse (lancement et douleur au vissage et désserrage comme si c’était à vif) et directement apparait une douleur lors de la mastications et douleur quand je bouge la dent de gauche à droite avec un léger bruit de craquement…Qu’en dites vous ? Est ce que cela serait une infection depuis le départ qui se confirme avec la prothèse qui appuye sur la gencive et l’os ? Ou tout simplemement une ostéo intégration qui a échouée ? Est ce qu’il est aussi possible que des personnes mettent des années avant que l’os se stabilise autour à cause d’une infection résiduelle ? Ou que l’os nouveau et donc fragile… a pu craquer lors de la mise en place de la prothèse suite à une grosse pression ?
    Quel est votre avis suivant ce que je vous dis ? A partir de combien de temps est ce que cela devient  »dangereux » sans retour en arrière possible pour l’os ?
    Merci beaucoup.
    Henry

      • bonjour; une fois qu’on a confirmé qu’il s’agit bien d’un rejet d’implants, doit-on procéder à l’enlèvement immédiat des implants défaillants ou bien cette opération peut être remise à plus tard sans mettre en danger sa santé ?

  35. je suis face à un problème que je ne comprends pas! j’ai une couronne qui ne tient plus! tous les 6 mois il faut la recoller. Mon dentiste me suggère un implant et je ne vois pas pourquoi un implant tiendrait mieux. Je fais de l’ostéoporose et j’ai une polyarthrite rhumatoïde. je ne sais trop comment régler mon problème ! les 2 dents qui entourent la couronne sont des facettes: ne serait-il pas mieux de faire un pont à ce moment-là!

    merci pour votre réponse

    • Pour que je puisse vous aider vraiment, il faut m’envoyer des radios récentes. Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement par mail. Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpg en pièces jointes. Renvoyez vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  36. Bonjour docteur. J’Ai subi une greffe osseuse et la pose quelques mois plus tard de 8 implants pour reconstruction d’un edentement complet du haut. 4 mois après on a du déposer les implants qui n’ont pas étaient osteointegrés. Mon rêve de réhabilitation s’est écroulé suite a cette echec. Est il possible de procéder a une autre tentative. Lors des implants je n’ai pas eu une mise en charge immédiate on ma laissé ma prothèse amovible. Était ce conseillé Ou risque important d’échec. Merci pour votre aide

    • La mise en charge immédiate fait courir plus de risques que l’enfouissement. Dans votre cas je pense que c’est plutot la greffe osseuse qui a posé problème car autrement il y aurait au moins eu quelques implants qui auraient tenu. Si vous voulez des conseils il faut m’envoyer une radio panoramique après dépose des implants

      • Bonjour docteur on ne m’a pas fait ou pas encore fait de radio panoramique après la dépose. Aurais dû telle être faite juste après ? Cordialement

  37. Bonjour Docteur,

    Il y une semaine, mon dentiste m’a retiré ma canine de lait qui au bout de 34 ans commençait à bouger, il n’y avait pas d’autre dent en dessous. Il m’a donc posé un implant. Depuis je suis très algique. La douleur me fait tellement mal que cela me réveille la nuit malgré la prise de codéine. J’ai la sensation que mon palais est gonflé et les dents qui se trouvent à proximité de l’implant me font mal. Je suis retournée hier voir mon dentiste qui m’a changé l’antibiotique. Je dois le revoir dans trois jours. Je n’en peux plus de cette douleur intense, j’en arrive à un point où j’aimerai qu’on m’arrache l’implant pour me soulager. Je ne sais plus quoi penser car ça n’a pas l’air d’inquiéter mon dentiste…

    • Le secteur de la canine est très bon pour les implant, car l’os y est dense et il n’y a pas d’obstacle anatomique. Vos douleur sont peu explicables et je pense qu’elles seront de courte durée. Demandez à votre médecin de vous prescrire pendant quelque jours un antalgique majeur genre morphine.

      • Merci de votre réponse, visiblement il y avait très peu d’os au contraire est ce à cause de cela que la douleur est intense?

  38. Bsr Docteur, après pose d’un implant en juin dernier, je vais voir mon dentiste pour la pose de la couronne, sauf qu’il s’aperçoit que l’implant bouge, qu’il n’est pas bon, il contacte son confrère, avec haut parleur, l implantologue sans savoir que j’entendais lui rétorque « ooh ça fait le troisième loupé c’est un implant qui ne tient pas je vais l’arrêter »…le dentiste a donc retiré l’implant qui n’était pas du tout accroché à l’os…Durant ces 4 mois, pas de douleurs, pas d’infection tout allait bien…Dois je retourner chez ce Monsieur sachant qu’il m’a posé un implant de mauvaise qualité ? mais je n’en connais pas d’autres. Merci pour votre aide et conseils.
    Bien cordialement,

    • Je n’ai jamais entendu parler d’implant « qui ne tient pas ». La mauvaise qualité d’un implant fait qu’il se casse, mais lorsqu’il ne tient pas c’est la technique de pose qui est en cause. Normalement le praticien doit vous en poser un autre gratuitement, mais le souhaitez vous?

      • Bien c’est le dilemme, je ne sais pas trop comment faire, je n’ai plus confiance en l’implantologue. Lui demander un remboursement et aller ailleurs ? Petite question supp svp, j ‘ai donc de nouveau une cavité dans la mâchoire…est ce que l os va bien se reconstituer et se refermer ? Je repars donc de zéro. Quels sont les délais ? nouvelle attente cicatrisation et autre implant, environ 1 an ? Vous remercie Docteur.

  39. Docteur,
    A qui incombent les frais de dépose d’implant après une mauvaise intégration osseuse – sans aucune faute du praticien, bien sûr. Il va falloir passer par le nez afin de ne pas léser davantage l’os restant. Merci.

    • Franchement, je ne sais pas: logiquement si c’est le même praticien qui a posé l’implant qui en fait la dépose il ne doit pas recouvrir d’honoraires. Si c’est un autre praticien…il faut bien que quelqu’un le rémunère!!!

      • En fait, et très paradoxalement, c’est la Sécurité sociale qui va prendre en charge l’opération nécessaire (anesthésie générale, etc.)! Pas de remboursement pour la pose d’implant, mais remboursement pour la dépose! La logique m’échappe, même si c’est à mon bénéfice.

  40. Bonjour,

    Il y 10 jours je me suis faite poser un implant pour remplacer ma canine de lait qui commençait à bouger. Des le lendemain j’avais très mal. La douleur a durée jusqu’à ce que je retourne chez le dentiste en urgence car j’avais le palais rempli de pus. Il m’a retiré tout de suite l’implant. Je me demande s’il n’y a pas eu une faute de sa part. Il me renvoie vers un de ses confrères car il m’a dit que je n’avais pas assez d’os pour que l’implant tienne et qu’il devrait me faire une greffe. En discutant avec des amis, on m’a dit que mon dentiste aurait dû faire un scanner avant de poser l’implant pour voir si cela était possible. Si je dois recourir à la greffe, faut il prélever automatiquement dans la gencive du bas? Je suis perdue car je ne sais plus vers qui me tourner… Je viens de dépenser 1500 euros pour un implant qui a tenu 5 jours…. Je ne sais pas quoi faire et vers qui me tourner.. Je compte sur vous…

    • Dites à votre dentiste qu’il a raté son travail et qu’il vous rembourse car vous souhaitez aller ailleurs….!

  41. Bonjour,

    Je me suis fait poser 2 couronnes sur implan, il s’agit des 2 incisives du haut centrales. Toutes les étapes de l’implantologie etc…se sont très bien passé, par contre avec les prothèses, j’ai toujours au bout de 15 jours une sensation de corps étranger dans la bouche, au toucher mes incisives paraissent durent comme du béton, comprimées sur les gencives. Mes gencives ne me font pas mal, je peux manger, parler normalement et j’ai aucune douleur, quelques tensions seulement au niveau des gencives par moment. Est ce que ces manifestations sont normales, est ce que cela va s’arroger avec le temps? De plus il m’est très difficile de passer le fil à dent entre les 2 incisives, sensation de pression de part et d’autre des 2 dents.

    Merci beaucoup pour votre réponse
    Mija bergerot

    • Les implants sont fixés à l’os de façon rigide, pas comme les dents qui sont amorties par un ligament souple: il faut du temps pour s’y habituer. Pour les implants les SOFT-PICKS GUM (les plus gros) sont mieux indiqués que le fil de soie pour nettoyer l’espace interdentaire.

  42. On va donc m’ôter sous anesthésie générale l’implant maxillaire supérieur gauche (molaire) qui a « migré » dans les sinus. J’aimerais connaître les risques post-opératoires encourus.
    Avec mes remerciements.

    • Le risque était que l’implant file dans le sinus, mais c’est déjà fait! Maintenant on traite cela comme une sinusite: on ouvre et on nettoie tout le sinus en retirant l’implant baladeur.

      • Je vous remercie pour votre réponse.
        Le chirurgien va passer par la voie nasale pour atteindre cet implant voyageur. Il n’y a donc pas de risque de séquelles particulières à la suite de cette intervention?

  43. Après 10 mois, l’implant posé s’est fendu au niveau du col. Le prothésiste le dit défectueux, celui qui l’a implanté dit que le titane ne fend pas et que c’est celui qui a posé la prothèse qui a trop serré la vis ? Le 1er m’a annoncé une difficulté imminente pour l’enlever et un risque d’échec à la dépose en Cabinet avec un devis de 1250€ pour l’enlever sous Anesthésie Générale. J’ai payé pour être débarrassée et pour qu’une expertise puisse avoir lieu. Elle n’a jamais été faite, et 6 mois après la dépose, ce praticien prétextant qu’il n’était pas responsable me présente un nouveau devis de 1200 € ? Qu’en pensez-vous

    • Les implants en titane, lorsqu’ils sont de bonne marque sont remplacés gratuitement par le fabricant lorsqu’ils se cassent, car ils se cassent, soit parce qu’ils ont été mal parallélisés par celui qui les a posés, soit parce que la prothèse posée dessus était mal parallélisée. La coutume professionnelle, celle des professionnels sérieux, est de ne pas se rejeter la faute l’un sur l’autre et de refaire chacun son travail gratuitement, car dans tous les cas ce n’est pas de votre faute. La dépose est facile, avec un trépan spécial, pour un bon professionnel et il remet séance tenante un autre implant d’un calibre légèrement supérieur que le fabricant lui rembourse lorsqu’il renvoie l’implant cassé. Malheureusement vous semblez être tombée sur des praticiens incompétents et qui ne savent pas ce que sont les règles de déontologie. Vous pouvez contacter le conseil de l’ordre sur:
      http://www.ordre-chirurgiens-dentistes.fr/grand-public/reglement-des-conflits.html

      • Merci pour votre réponse rapide. Y-a-il un délai de garantie légale sur l’implant à proprement parler ?
        Il faut savoir que le prothésiste a dû refaire le bridge car la première fois il avait reçu paraît-il des vis trop longues ? qu’il a quand même posé. Maintenant, il dit que ce n’est pas cet incident qui est la cause de la fracture de l’implant car cela se serait produit de suite après la pose. Qu’en pensez-vous ?
        Merci encore

        • EN EFFET UN PROBLEME DE VIS OU DE SERRAGE DE VIS SE SERAIT PRODUIT PENDANT LA POSE.
          Normalement les vis sont sérrées avec une clef dynamométrique qui empèche un serrage excessif. Il existe aussi, chez certains constructeurs des petites clefs en plastique à usage unique, qui se casse à la pression maximale.
          JE NE SAIS PAS QUEL ET LE DELAI DE GARANTIE

  44. Bonjour docteur,

    Je me suis fait mettre deux implants il y a de cela un mois sur les molaire 36/37. j’ai ressenti une douleur « normale » après l’opération soulagée par de l’efferalgan et du glaçage. Malheureusement la douleur a perduré, il s’agit de crises comme des coups de poignard ou d’aiguille et l’impression que ma gencive se compresse tout cela arrive souvent après manger ou quand je m’approche d’une source de chaleur. Le chirurgien dentiste qui m’a posé les implants est très dubitatif, il me dit que tout est normal, qu’il n’y a rien à signaler sur le scanner, il prétend que cela n’a pas de rapport avec les implants et va me diriger vers un neurologue. Il dit que les implants sont indémontables. Il s’est presque mis en colère et me culpabilise en soufflant comme si cela était de ma faute… Je suis totalement désemparé étant donné qu’il n’a même pas évoqué la dépose des implants. J’ai un RV vendredi pour poser les couronnes et ne sais pas que lui dire.

      • Bonjour Docteur,

        Merci pour votre réponse. Mon dentiste a fini par me proposé la dépose des implants. Je me pose la question car la douleur a cessé depuis quelques jours, mais j’ai toujours dans la bouche un goût sucré difficilement supportable . Mon dentiste ne sait pas d’où cela peut venir.

  45. Docteur,
    Tout simplement un grand merci pour votre site, qui rassure bien souvent, et apporte des réponses à celles que nous, pauvres patients ignorants, ne posons pas à notre dentiste parce que nous avons déjà la bouche clouée par la douleur, ou parce que nous y pensons trop tard, ou bien encore, trop souvent, parce que le praticien ne prend pas le temps de nous répondre clairement.
    Merci encore.

  46. Bonjour Docteur,

    En 2010 j’ai fait poser 4 implants, 2 à droites prémolaire et molaire et idem à gauche. Je ne fumais pas.
    En 2012, tout allait bien au niveau de ces implants. En septembre, mon conjoint bipolaire m’a battu comme plâtre et me suis retrouvée à l’hôpital!!! Depuis ce temps, les implants du côté droit se sont détériorés, la gencive est remontée et à aujourd’hui, ils bougent et me font mal. Les dentistes que je suis allée voir m’on dit en plus qu’il n’y avait pratiquement plus d’os pour les tenir???
    Quelles sont les solutions, car je n’ai plus les moyens de mettre 5000€ comme j’ai pu le faire à l’époque n’ayant qu’une petite retraite et de plus ex conjoint manipulateur de surcroît m’ayant mis sur la paille!!! Et à qui et où puis-je rapidement m’adresser?

    Vous priant de m’excuser pour le dérangement et vous remerciant d’avance vivement pour votre réponse,
    Je vous prie de croire, cher Docteur, en mon admiration quant au temps que vous prenez pour solutionner et guider des patients comme moi.
    Très respectueusement,

    Françoise

    Envoyé de mon iPhone

    • Il faut m’envoyer une radio panoramique récente sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  47. Re bonjour Docteur,
    Je viens de m’apercevoir que j’avais homi de vous dire que les implants se trouvaient en haut à droite ainsi qu’à gauche et que derrière ces implants, il n’y a pas d’autres dents.
    Milles excuses pour ce nouveau dérangement,
    Très respectueusement,

    Françoise

  48. Bonjour Docteur,

    J’ai trois implants l’un à côté de l’autre (mâchoire du bas), deux molaires et une prémolaire, posés il y a quelques mois.
    Lors de la pose de la prémolaire, le dentiste a eu beaucoup de difficulté à insérer la partie supérieure, a dû la meuler et forcer pour la faire rentrer.

    Je constate que la prémolaire bouge (en effectuant un va-et-vient de façon latérale) ; elle est également un peu sensible. Je n’observe rien sur la gencive…

    A quoi cela peut-il être dû ? Le dentiste a-t-il mal collé la partie supérieure de l’implant ? Y a-t-il un risque ?

    Merci d’avance !

  49. Bonjour docteur,
    Je me suis fait poser 4 implants à la mâchoire inférieure pour y fixer un dentier il y a 1 an.
    Vu que lors de ma mâchoire était très mince, le parodontologue a suggéré de placer des pivots très fins (nouvellement disponibles sur le marché).
    L’intervention s’est bien passée mais le dernier pivot a été très long à placer.
    Étant fumeuse, j’ai arrêter de fumer 2 mois avant l’intervention et repris 3 mois après.
    Tout s’est bien passer pendant 6 mois au cours desquels j ai pris un soin particulier à mon hygiène buccale(enlever le dentier pendant la nuit, je le laissais dans une solution avec de la javel, brossage quotidien des pivots).
    Après 6 mois, une douleur s’est déclarée au niveau du dernier pivot place et il a commencer à bouger. J’ai consulté mon paro qui m’a mise sous antibiotiques. Un mois plus tard, la douleur subsistait et le paro a dit que le problème était dû au fait que j’ai repris la cigarette.
    Quelques semaines plus tard, le pivot est sorti de lui même et le trou a cicatrisé.
    Qu’en pensez vous?
    Merci pour votre reponse

    • Je n’ai pas eu ce genre d’expérience, car habituellement, les personnes qui arrêtent de fumer pendant 5 mois ne reprennent pas, surtout lorsqu’ils ont des implants en bouche. Mais pour vous dire la vérité, je trouve l’explication un peu trop facile, d’autant qu’il n’y a pas eu de problème avec les 3 autres implants.

  50. Bonsoir Dr,
    Je suis inquiète car j’ai une infection qui récidive au droit d’une molaire.
    Cela fait 1 semaine que je suis sous AB. Cette dent sera extraite cette semaine.
    Les questions que je me pose:
    – peut on extraire une dent avec la présence d’un abcès (infection),
    – la dent étant en retard du sinus, la greffe d’os si nécessaire devra être réalisée à quelle moment? Post-cicatrisation? Ou lors de l’extraction? Comment s’assurer que l’os n’est pas localement nécrosé?
    – quels sont les risques pour la pose ultérieure de l’implant?
    Je vous remercie d’avance pour vos réponses.
    Cordialement,
    Solveig

    • Une dent infectée peut être extraite surtout après un traitement antibiotique. Il faut extraire la dent et éventuellement mettre un comblement et une membrane, mais on peut attendre de voir après l’extraction comment ça cicatrise.

  51. bonjour docteur,

    il y a quatre ans je me suis faite poser six implants sur la machoire superieure
    les protheses fixées sur les implants ne sont pas assez longues elles sont très courtes
    esthetiquement ce n’est pas beau
    que puis je faire ? dois je refaire faire les prothèses ? puis je simplement ajouter des facettes ?
    merci infiniment pour votre réponse

  52. Bonjour

    Je me suis fait poser deux implants (molaires côtés droit et gauche) il y a 6 mois en même temps. J’ai senti que mon dentiste avait vraiment forcé sur le côté droit et eu beaucoup de mal à récupérer de ce côté mais ça été au final.
    3 mois après, rdv pour vérifier l’osteointegration : résultat ok. Du coup nous sommes passés à l’etape de la pose de couronne. Elle fut assez laborieuses 4-5 rdv car les prothèses ne convenaient pas ou que ma gencive avait repoussé (je n’avais pas de couronne provisoire).
    bref après ces rdv j’ai pu avoir des couronnes définitives.
    Mais un mois après, l’implant droit se met a bouger. Après avoir fait un scanner mon dentiste m’indique que j’ai perdu de l’os car il n’aurait pas supporté les forces de la mastication. Mon implant serait donc surtout supporté par la gencive donc du mou. Du coup retour à la case départ. Je me demande si ce n’était pas prévisible lors du premier scanner ou si c’est du à une couronne pas bien calibrée. Je dois le revoir dans 5 semaines pour voir l’évolution de l’os. Mais je crois bien que je suis partie pour une greffe osseuse.
    Qu’en pensez vous?

    • un implant qui bouge se stabilise très rarement, il faut le retirer et voir si on peut en mettre un plus gros.

  53. bonjour Docteur,
    J’ai subi (fin septembre) une greffe osseuse en vue de la pose d’un implant (incisive située juste avant la canine), Depuis, j’ai la lèvre supérieure insensible sur la partie intérieure et une hypersensibilité sur la surface extérieure (semblable à un insecte qui court sur ma peau) ; au niveau nasal une impression de nez bouché en permanence et si j’ai un écoulement je m’en aperçois seulement quand la goutte ruissèle sur la lève. Enfin depuis ces derniers jours quand j’appuis sous l’oeil près du nez je ressens une « tiraillement désagréable » sur un sillon qui part du point de pression jusque qu’à la lève (partie extérieure) , ma lèvre supérieure côté greffe est moins mobile que l’autre côté. Je dois revoir le chirurgien début janvier mais avant j’aurais besoin de savoir ce que vous pensez de cela.
    Grand Merci

  54. Bonjour,
    J’ai eu une infection sur une dent couronnée marquée par un abcès purulent à la gencive. Après antibiothérapie par deux fois sans succès ma dentiste a enlevé la couronne. Mauvaise surprise la racine était fracturée. Elle m’a recommandé un implantologue qui après scanner a jugé la densité osseuse suffisante. Il m’a mise sous antibiotiques trois jours avant l’intervention. Dès que l’anesthésie a cessé de faire effet j’ai commencé à sentir une forte douleur diffuse dans toute la mâchoire supérieure droite. Après une semaine je suis retournée le voir. Comme j’ai eu beaucoup d’amoxicilline petite – on en donnait trop facilement pour les angines – il m’a prescrit des antibiotiques plus forts. Le scanner était peu clair : « artéfact de la radio » ou infection d’où la poursuite des médicaments avant dépose éventuelle.
    Sans effet autre qu’une allergie…autre série d’antibiotiques cette fois la douleur au lieu d’être diffuse et un peu sur la gencive de la13 – l’implant est sur la 12- s’est portée nettement au dessus de la 16. J’ai continué antalgique antibiotique… La douleur s’est calmé. J’étais contente et ce soir patatras en mangeant je sens un morceau dur… Le pilier de mon plant est tombé ! Je précise que je ne suis pas fumeuse ni diabétique. Qu’est-ce qui n’a pas marché ? J’ai rendez-vous chez ma dentiste juste après les fêtes mais j’imagine qu’il va me falloir retourner chez l’implantologue. J’avoue que ma confiance s’effrite – en même temps que mes dents ?- je n’ai que 46 ans et j’espérais moins de problèmes vu les taux de réussite et le coût de cette opération ! Que me conseillez vous ? Merci d’avance pour vos conseils.

    • je ne sais pas ce que vous appelez « le pilier  » de l’implant, envoyez moi une photo en lpg pièce jointe sur ‘DR.H@conseildentaire.com »

  55. Bonjour Docteur,
    Tout d’abord un grand bravo pour votre site, très clair et rassurant, et merci de continuer à consacrer votre temps, gracieusement, à l’exercice de votre art.
    Voici mon problème.
    Je me suis fais poser une couronne fin novembre sur un implant posé fin juin en remplacement de la molaire 16. Tout s’est très bien passé excepté, après la pose de la couronne, une pression non douloureuse mais permanente et très désagréable sur les autres dents. Cela devait passer, m’a assuré le dentiste. Deux semaines plus tard, l’incisive 12 partait nettement en avant (elle le faisait déjà, mais beaucoup moins) et la sensation d’étau était toujours là. Le dentiste m’a dit que le prothésiste avait vu un peu grand et a « limé » l’espace entre la 16 et la 15 (qui est une couronne). Cela m’a un peu soulagée, mais j’ai toujours cette sensation permanente de corps étranger, d’étau, moins avec les dents adjacentes mais plutôt dans l’os, le sinus, avec des migraines partant de la nuque à droite (que j’avais avant la pose de l’implant, mais qui sont maintenant beaucoup plus fréquentes).
    Le dentiste m’assure que la dent n’est pas trop serrée puisqu’il peut passer un fil dentaire.
    Je précise que j’ai 55 ans, et pas d’ostéoporose. Je ne fume pas et j’ai une bonne hygiène dentaire (usage de soft picks quotidienne).
    Pensez-vous qu’il soit nécessaire de retirer la couronne pour la faire rectifier par le prothésiste ? Ou qu’il faut encore attendre ?
    Un ostéopathe peut-il me soulager ?
    Merci pour votre réponse.

    • patientez encore un peu, et si ça ne va pas faites déposer la couronne pour voir si cette sensation disparait: si oui, c’est qu’il y a problème avec la couronne

      • Je vous remercie. La question que je me pose n’est pas savoir si la douleur ou du moins la sensation d’étau est en lien avec la couronne. Elle l’est puisqu’elle est apparue exactement au moment de la pose. Les cinq mois passés avec uniquement l’implant ne m’ont pas posé de problème.
        J’ai déjà demandé la dépose de la couronne au dentiste qui avait l’air contrarié de défaire son travail et m’a proposé d’agrandir l’espace interdentaire en le limant, ce qui n’a pas été suffisant pour me soulager.
        Je vais poser une question idiote, mais est-il possible que la vis soit trop serrée ?
        Sinon, pensez-vous qu’un ostéopathe peut soulager ce genre de douleur ?
        Merci.

        • Il faut savoir si la couronne est scellée ou trans-vissée. Si elle est vissée c’est facile de la dévisser. Si elle est scellée, c’est plus compliqué de la déposer et c’est pour cela que je conseille toujours de faire des couronnes trans-vissée. Le vissage se fait avec une clé spéciale qui empèche un serrage trop fort.

          • Merci beaucoup. Je poserai la question à mon dentiste. Je pense qu’elle est vissée (si je me souviens bien des explications qui m’avait été données au départ) et collée (c’est ce qui le gênait dans la dépose : devoir « décoller » la couronne , selon ses propres termes).

  56. Bonjour Docteur,
    Sans avoir fait le rapprochement, mais depuis la pose de mon implant, je souffre de graves douleurs rhumatismales. Après de nombreux traitements, et examens (gène B27 positif), où l’on a suspecté une spondylarthrite, j’ai finalement passé un pet scan en décembre qui n’a rien décelé hormis une nette inflammation dentaire.
    Pensez-vous que la pose d’implant peut en être la cause? Si oui y a t’il des solutions?
    Merci pour votre réponse rapide,

    • c’est possible, mais généralement ce n’est pas l’implant qui est en cause mais la prothèse qui a été posée dessus. Un bon moyen de le savoir est de déposer la couronne posée sur l’implant pour voir si les symptomes disparaissent.

      • Merci pour votre réponse rapide. En fait je n’ai pas encore la couronne. Seul la l’implant à été posé dans l’os, ainsi que le pilier ont étés posés.

        • peut être que vous avez une intolérance au titane?
          peut être aussi que l’apparition de douleurs en même temps que l’implant est une coïncidence…

  57. En lisant tous les déboires sur les implants, je suis très inquiète : ma fille de 9 ans a perdu trois incisives et va avoir des implants à l’âge adulte. Mes questions sont donc la suivante : aura-t elle forcément une greffe d’os (si j’ai bien compris l’os de la mâchoire ne grandit plus sans dent ?) Que met-on pour combler l’os en général? En cas d’échec que proposer s’agissant des dent de devant ? Je vous remercie beaucoup de votre réponse.

  58. Merci pour votre réponse. C’est le cas même si l’enfant n’a plus d’incisive du tout à 9 ans et demi (dents définitives explusées) ? J’avais cru comprendre que sans dents, l’os ne poussait plus . Cela dépendrait des dents?

  59. Bonjour docteur,

    Je me suis fait posé un bridge(21/22/23) en mai 2015 suite à un morceau de dents cassé sur la 23 sur laquelle avait été posé une facette en 2005 et qui à été limé donc fragiligé,la 22 à été extraite pour la pose de ce bridge sur les dents piliers 21/23.
    Le dentiste à bien vu une petite infection entre la 21 et la 22 juste au dessus des dents.
    Une petite inflammation aparaissait sur la gencive au meme niveau,qui partait puis revenait mais le dentiste me disait que ce n était rien.
    Les premeires douleurs sont apparues en octobre 2015 et le dentiste m à prescrits des antibiotiques et dse anti inflammatoires en me précisant que le comblement de gencive suite à l extraction de la 22 se faisait plus lentement que d habitude.

    Redouleurs en fin décembre ou je consulte un autre dentiste(encore antibio qui me soulage) et qui me conseille de dévitaliser la 23 et soigner l infection ainsi que la pose d un implant (21) avec 2 couronnes (21/22)) et de récupérer la couronne du bridge en la découpant et la receller.

    Sa proposition me semble cohérente mais j ai un doute sur le fait de faire reposer 2 couronnes sur un seul implant,j ai peur qu à long terme qu il y ai une mauvaise répartition des forces et que ça fragilise l implant meme s il me dit que je n ai pas d occlusion et donc le risque est minime.

    J espère avoir été précis et pas trop long et vous remercie par avance de votre avis et des conseils que vous apporter à de nombreuses personnes.

    Très cordialement

    Rabah

    • Je n’ai pas compris quelles dents manquent: si c’est 21 et 22 il faut 2 implants, mais il vaudrait lieux que je voie la radio, envoyez la sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

      • Je n ai malheureusement pas de radio,c est chez le dentiste.La dent manquante est la 22 donc dents piliers 21/23 pour le bridge existant;il me dit que sur l incisive 21 la racine s est résorbé et donc qu il faut mettre un implant (21) sur celle ci avec un bridge 2 dents(21/22) sur cet implant.

        je vous envoi le devis pour que compreniez mieux

        • on ne peut pas mettre un implant sur une racine existante: il faut l’extraire. Ou alors on met un pivot dans la racine, mais pas un implant: c’est ça que je ne comprend pas!

          • Désolé je me suis mal exprimé,effectivement il compte l extraire avant de mettre l implant

  60. Bonjour docteur,

    Il y a un peu moins de 1 mois je me suis fait poser un implant sur la 46. L’implantologue a posé la vis de cicatrisation en même temps. La vis de cicatrisation ne dépasse pas de la gencive. Depuis 1 semaine et demie le côté de ma gencive s’est affiné (côté langue.)
    Je constate aujourd’hui avec stupeur un petit trou sur le côté de ma gencive, je vois en fait dans ce petit trou la vis de cicatrisation … C’est comme si la vis de cicatrisation était trop grosse pour ma gencive et qu’après l’avoir affinée elle l’avait finie par la percer. Je suis très inquiète, qu’en pensez vous ?

    Je vous remercie par avance

    • Il est assez fréquent que les implants se découvrent pendant la période d’ostéointégration, mais je n’ai jamais remarqué que cela avait une incidence sur la réussite de l’implantation.

  61. Bonjour Docteur,
    Je dois faire des implants sur ce qui étaient les dents 44,45,46. Une dent qui tenait le bridge s’est cassée dans la gencive. J’ai attendu longtemps avant de pouvoir faire des implants pour raisons financières. L’erreur c’est d’avoir laissé le bridge ainsi car son effondrement a fait descendre les dents du haut. Un dentiste préconise de l’orthodontie pour faire remonter les dents, un autre de raboter les dents du haut et de faire des couronnes. Tout cela m’effraie au plus haut point. Celui qui propose de l’orthodontie ne l’a pas précisé dans son devis, j’avais fait une radio 3D avec lui il y a 5 ans, et il y a un mois j’y suis retourné pour étudier la possibilité de poser des implants avant le mois de mai. Je suis étonnée qu’il n’est pas refait de radio et qu’il se soit basé sur celle d’il y a 5 ans. Quel conseil pourriez-vous me donner? J’ai une carie sur une molaire de l’autre côté (en bas), la gencive présente aussi une lègère rougeur à cause de la dent cassée , j’ai aussi un manque osseux mais ce dentiste me dit qu’une petite greffe suffira. Il pense réaliser le tout en un après midi. Orthodontie, greffe et pose des piliers plus appareil dentaire provisoire. 4 mois de cicatrisation puis pose des prothèses. Orthodontie pour un an. Qu’en pensez-vous? Autre point important, il n’ avait pas remarqué le problème d’occlusion, c’est moi qui lui en ai parlé…
    En vous remerciant pour tous les conseils que vous pourriez me donner. Je suis vraiment terrorisée par cette intervention et je voudrais être sûre de faire le bon choix. Je suis à Toulouse et j’aimerais vraiment trouver le bon dentiste pour mon cas.
    Cordialement

    • Pour que je puisse vous donner des conseils il faut m’envoyer une radio panoramique récente sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  62. Merci d’avoir partagé ces causes d’échec d’implants. Mon mari veut des implants donc on est en train de faire des recherches sur ce sujet-ci. Je ne savais pas que les taux de réussite étaient très minorés chez les fumeurs. Heureusement que mon mari ne fume pas, alors !

  63. Bonjour

    Un implant posé mauvaise intégration …integration seulement en haut mais pas en bas

    Le chirurgien dentiste ignore la cause de l’intégration partielle (je prends du methotrexate pour polyarthrite explication possible mais pas certaine)
    Il n’y a aucune inflammation visible sur la gencive (pose de l’implant il y a presque trois mois)

    mais je voud
    rais savoir si des bactéries auraient pu s’infiltrer et si leur présence aurait été décelable (je veux dire à l’examen visuel par le dentiste) dans les semaines et les mois qui ont suivi la pose…

    Je n’ai pas pris d’antibiotiques après la pose, parce que c’est déconseillé avec le methotrexate;

    J’ai ressenti une douleur sourde pendant un mois environ … pas très forte … elle touchait surtout la gencive au-dessus de la dent voisine … ou j’en avais l’impression

    MERCI

    • Il y a probablement une bactérie, mais on ne peut pas savoir si c’est la bactérie qui a empèché l’ostéo-intégration, où si c’est parce que l’ostéo-intégration ne c’est pas faite que la bactérie a envahi l’espace.

  64. Bonjour docteur ma fille a mis des implants il y a 4 ans, et a un implant du haut au dessus de la greffe elle a un abcés elle est sous antibiotique elle n’a plus mal mais elle a encore la joue un peu enflée et une boule , le dentiste qui lui a mis les implants lui a passé un panoramique et il ne visualise pas de problème il ne comprend pas la cause il lui a prolongé ces antibiotiques ‘pourquoi un abcés???? je vous demande votre avis, par contre moi meme j ai des implants les gencives sont retractées et j ai mal depuis 5 années que je les ai les gencives sont enflammées on voit le métal et je vis avec le mal depuis est ce que les implants sont garantie merçi cordialement

    • Pour que je puisse vous donner mon avis il faut m’envoyer des radios panoramiques sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  65. Bonjour docteur.
    On m’a posé un implant au niveau d’une molaire il y a de cela deux ans et depuis deux mois je ressens des douleurs au niveau de l’espace interdentaire de cet implant avec la dernière molaire. J’ai consulté à ce sujet. Des radios ont été faites et l’implant est tout à fait normal. Il m’a été dit que bien que la taille de l’implant (5mm je crois) soit importante, la base de la couronne sur implant ne pouvait pas obstruer l’espace comme ma dent réelle, ce qui engendrait le blocage d’aliments à ce niveau et probablement mes sensations douloureuses. J’utilise donc des brossettes et/ou un hydropulseur mais malgré quelques phases d’accalmie, la douleur reste présente. Je me pose la question de savoir si vraiment il n’y a pas un problème au niveau de l’implant ou de la couronne sur ce dernier et s’il n’y a pas un problème d’infection récurrente à ce niveau ?

    • Pour que je puisse vous aider vraiment, il faut m’envoyer une radio récente, sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  66. bonjour Docteur,

    je suis vraiment desespéré, je n’ai plus de dents dans la mâchoire supérieure, je me les suis faites extraire il y a 3 ans. j’ai consulté plusieurs dentistes en vain..qui mettaient plus le coté financier en avant..le dernier dentiste m’a reclamé 26 000 euros pour me poser une gencive sur un implants avec 10 dents..je ne sais plus quoi faire.. j’ai 34 ans et je suis completement desesperé.

  67. bonjour Docteur,

    Je me suis faite poser un implant sur une dent du haut, suite a un kyste recidiviste soigné plusieurs fois… ma dent a donc été arrachée, le kyste nettoyé , greffe osseuse et l’implant posé. cela fait 6 jours et ce matin je remarque un léger gonflement qui me rappelle la fistule du kyste, je suis encore sous antibiotiques jusqu’a demain, se pourrait-il qu’une nouvelle infection soit en train de se former? ce n’est pas douloureux ni blanc…

      • Merci pour votre réponse effectivement c’est trop tot j’y suis allée hier et je dois reprendre les anti inflammatoire, d’apres lui pas d’inquiétude a avoir pour l’instant …

  68. Bonjour Docteur,

    Je viens de me faire extraire une molaire supérieure droite (17) qui était dévitalisée et couronnée depuis plusieurs années. Elle était devenue très sensible au chaud et je sentais un picotement. Rien n’était clair à la radio. Mon dentiste a posé un implant simultanément au moment de l’extraction.
    La dent voisine (la 16) m’a causé bien du souci (2 dévitalisations, 2 résections apicales puis extraction, comblement osseux (sinus lift) et implant il y a 3 ans.

    Une semaine après l’extraction que je viens de subir, je ressens avec angoisse le même type de picotement qui m’avait amené à consulter.
    Est-ce possible que la dent extraite ai pu, avant son extraction, infecter le comblement osseux et si oui quels sont les recours ?

    Cordialement.

    • Impossible à dire sans voir de radio. Envoyez moi une radio panoramique récente sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  69. Bonjour docteur,
    Je me suis fait poser des implants (incisives) en 2009. Qq mois plus tard un polype est apparu ds le sinus droit (par certain c’est lié pour d’autres non).
    Depuis qq mois maintenant au niveau des implants, sur la gencive et sur l’os, la couleur est grisâtre.
    J’ai envie de me faire enlever ces implants. Je me sens mal à l’aise avec.
    De combien de temps la gencive et l os ont ils besoin pr cicatriser après un retrait d’implants? Et combien de temps après sera t il possible de poser des bagues?
    Merci beaucoup! Bien à vous

    • Pourquoi les bagues? Je pense que le mieux serait de m’envoyer une radio panoramique sur« DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

      • Bonjour Docteur, merci pour votre réponse.
        Des bagues parce que les trous entre les incisives du centre et les canines seraient disgracieux..
        J’ai des implants pour les incisives latérales droite et gauche.
        Au niveau de la gencives, on voit le gris du titane. Je suis de plus en plus incomfortée par les implants et souhaite peut être les enlever. Je souhaitais avoir un avis avant de consulter (je vis en Angleterre).
        Je n’ai pas de radio chez moi.
        Merci pour votre aide,
        Cordialement,
        Léa

          • Envoyez moi des photos sur « DR.H@conseildentaire.com » en JPG pièce jointe avec votre question pour que je puisse me souvenir de quoi il s’agit..

  70. Bonjour Docteur,

    Mon dentiste ma posé un implant fin janvier. L’opération a été douloureuse. A la suite, j’ai fait une inflammation.
    Depuis traitée, l’inflammation a disparu. Je n’ai plus mal, sauf quand je mange sur l’implant. Je suis retourné voir mon dentiste qui, par radio, à constaté un creusement osseux, empêchant l’implant d’etre complétement fixe. Mon dentiste m’a donné un traitement d’une semaine (bi-missilor ie spiramycine/metronidazole) et m’a donné RDV vendredi prochain pour je cite « voir ce que l’on ferait ».
    Mes questions sont les suivantes :
    La perte osseuse peut-elle venir de l’acte (étant précisé que les radios précédant l’acte ne faisait pas apparaître cette perte) ou d’autres motifs ? Y a t-il une hygiène particulière à avoir hors brossage de dents ?
    L’os peut-il se « reformer » ou la dépose de l’implant est-elle inévitable ?
    La dépose est-elle douloureuse (cela me fait peur) et risque ?

    Accessoirement, comment s’appelle cette perte osseuse ?

    D’avance merci du temps que vous consacrerez à mes questions.

    Bon dimanche

    Hervé

  71. Docteur,
    J’en suis à mon troisième implant, et je trouve la sensation en bouche de plus en plus inconfortable. Mon premier implant (molaire inférieure droite) ne se rappelle jamais à mon souvenir, mais les deuxième et troisième ne se font jamais oublier – surtout le 2e : je ne peux m’empêcher de passer ma langue entre la molaire implantée (inférieure gauche) et la prémolaire sur pivot d’à côté. Il n’y a pas de tassement alimentaire (bien que les aliments restent coincés à chaque mastication). C’est plutôt une gêne générale, la présence d’un corps étranger que ma langue ne cesserait de vouloir « expulser »… difficile à expliquer. Cette sensation est présente depuis le début (un an environ). Cela devient si pénible – tel un « toc » – que j’en regrette la pose.
    Le dentiste m’affirme que tout est normal.
    Pourriez-vous me donner votre avis?

  72. Bonjour,
    J’ai subi un comblement osseux au niveau de l’incisive supérieure gauche jeudi dernier, afin d’y mettre par la suite un implant (il me manque les deux incisives supérieures près des canines).
    Hier lorsque je me suis nettoyé le nez, au moment où j’appuyais dans ma narine il y a du liquide qui est sorti par l’endroit où j’ai mes points de suture dans la bouche, au niveau du palais. Dans ce liquide il y avait de la matière, plein de petits points blancs. Je suppose que c’est le liquide de comblement qu’on m’a mis.
    A part ça tout va bien, je ne suis pas infectée, ce n’est pas douloureux, et ça dégonfle tranquillement.
    Dois-je m’inquiéter ? Est-ce que le comblement est remis en question ?
    Merci

    • Tout va bien, ce sont des petits granules d’os synthétique qui ressortent, mais il en reste assez.

      • Merci docteur ! Je ne peux voir ma dentiste que mercredi et comme je suis une grosse angoissée j’ai besoin de réponses rapides, me voilà rassurée !

  73. Bonjour Docteur,

    Je me suis fait poser 2 couronnes céramo-céramiques sur 2 implants (incisives 11 et 21) après une greffe osseuse (Environ 10 mois entre extraction, greffe et pose). Quelques jours après, je remarque qu’une des mes couronnes à bougé(mobilité latéral : la dent part vers l’extérieur, comme si ma langue l’avait poussé).

    Je vais voir mon dentiste qui appui dessus et, n’ayant pas de douleur, pense qu’il n’y a pas de problèmes avec l’implant. Ensuite il appui et remet ma dent à sa position initial. Il vérifie mon occlusion et me dit que soit elle tombera, soit elle se stabilisera dans quelques semaines. Il me dit que ce serait un problème de jeu entre la couronne et le faux moignon et que c’est à cause de ma languie qui appuie sur la dent.

    Malheureusement ma dent continue à bouger (toujours sans douleur) dés que je l’utilise pour manger, et ce même sans forcer. Mon dentiste ne m’a pas fait de radio et ne veut pas déposer ma couronne (trop risqué). Je ne suis pas vraiment convaincue de ses explications et surtout je ne comprends pas ce qu’il se passe.

    De plus mes 2 couronnes sont trop blanches par rapport aux autres dents et il me dit qu’on fera un blanchiment quand ma couronne mobile sera stabilisée. J’aimerais qu’on me dépose mes 2 couronnes céramo-céramiques (à la fraiseuse ?) pour me remettre 2 couronnes de la bonne teinte.

    Tout ces éléments et la manière de m’expédier en dehors de son cabinet dés paiement me laisse penser que le travail n’est pas correct/terminé. Il est sur la défensif et refuse de faire autre chose que de me mettre des rendez-vous pour détartrage.

    Pourriez vous s’il vous plaît me donner voter opinion sur les raisons de cette mobilité latéral et la meilleures démarches pour récupérer des dents de la bonne couleur ?

    Merci pour votre aide,

    Hector

    • La couronne est mal scellée sur l’implant: elle ne se stabilisera pas toute seule. Il faut attendre qu’elle se descelle toute seule ou l’aider à se desceller. D’où ma préférence pour les moignons trans-vissés avec un puis d’accès qui résoud ce genre de problèmes. Pour la teinte c’est un autre problème!

    • Pour faire suite à mon message, je suis retourné voir mon dentiste qui m’a tout de suite dit qu’il assumait et m’a proposé un rendez-vous pour fraiser/découper mon implant mobile, me remettre une prothèse temporaire et me refaire une couronne à la même teinte que celle qua la couronne voisine.
      Je lui ai dit que je voudrais qu’il m’enlève mes 2 couronnes car la teinte ne m’allait pas (trop blanches par rapport à mes 2 incisives voisines). Il me dit que ce serait pas beau et qu’il vaut mieux faire un blanchiment en fauteuil, moyennant 200€), qui donnera un bon résultat pour les 10 années à venir.

      D’après mes recherches, cela me semble hasardeux et coûteux. Et je n’ai pas les moyens de me faire mettre les 4/6 facettes pour intégrer mes couronnes trop blanches.

      Je pense donc demander la dépose des 2 couronnes et de passer à une teinte en dessous.

      Merci pour votre retour,

      Hector

  74. Merci pour votre retour qui me rassure énormément. Et oui, c’est stressant ces soins dentaires!

    Du coup je comprends qu’il est préférable de continuer à manger dessus, et éventuellement à la manipuler latéralement? (Je vais tout de même éviter les pommes et sandwich)
    A partir de combien de temps doit-on envisager une dépose à l’aide d’outil par exemple?

    Pour la couleur j’hésite à accepter cette teinte et à faire poser des facettes sur les 2 autres incisives qui sont particulièrement jaunâtre. Mes 2 couronnes sont assez proche du reste de ma dentition.

    Merci pour votre aide,

    Hector

  75. Docteur,
    J’en suis à mon troisième implant, et je trouve la sensation en bouche de plus en plus inconfortable. Mon premier implant (molaire inférieure droite) ne se rappelle jamais à mon souvenir, mais les deuxième et troisième ne se font jamais oublier – surtout le 2e : je ne peux m’empêcher de passer ma langue entre la molaire implantée (inférieure gauche) et la prémolaire sur pivot d’à côté. Il n’y a pas de tassement alimentaire (bien que les aliments restent coincés à chaque mastication) et les points de contact sont bons. C’est plutôt une gêne générale, la présence d’un corps étranger que ma langue ne cesserait de vouloir « expulser »… difficile à expliquer. Cette sensation est présente depuis le début (un an environ). Cela devient si pénible – tel un « toc » – que j’en regrette la pose.
    Le dentiste m’affirme que tout est normal.
    Par ailleurs, j’ai l’impression d’avoir les maxillaires de plus en plus serrés en permanence, et de plus en plus souvent ma langue se « tord » lorsque je mastique, et c’est douloureux: cela peut-il être causé par les « tics » évoqués plus haut?
    Je vous remercie.
    Pourriez-vous me donner votre avis?

    • Pour me faire une idée de votre denture, il faudrait m’envoyer une radio panoramique récente, et des photos de vos dents bouche ouverte, sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, et horizontales, lettre D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  76. Bonjour,

    Je ne sais pas si c’est le bon endroit pour poser la question mais j’aurais besoin d’un avis éclairé.
    J’aurais donc une question à vous poser par rapport à une solution implantaire (sur la 14, la 15 et la 16) avec donc un bridge sur la 14, 15,16 et rien sur la 17 car je ne veux pas envisager d’élévation sinusienne. La 47 qui fait partie d’un bridge (45, 46,47) de n’aurait de ce fait pas de vis-à-vis.

    Pour pallier à ça dans un but aussi d’augmenter le coefficient masticatoire on me propose une extension à partir de la 16 ou une 16 plus grosse.
    Ces deux solutions me semblent peu fiables pour la durée de vie de cette solution implantaire.

    Y a t-il un risque que ma 47 se »désaxe » car si ce n’est pas le cas je préfèrerais ne rien envisager de ce que l’on me propose : extension ou molaire plus grosse.

    Pourriez-vous me rendre réponse car je ne sais que faire…
    Cordialement

    BB

  77. Bonjour

    Ce commentaire est celui à valider et non le précédent. Merci
    J’aurais donc une question à vous poser par rapport à une solution implantaire (sur la 14, la 15 et la 16) avec donc un bridge sur la 14, 15,16 et rien sur la 17 car je ne veux pas envisager d’élévation sinusienne. La 47 qui fait partie d’un bridge (45, 46,47) de n’aurait de ce fait pas de vis-à-vis.

    Pour pallier à ça dans un but aussi d’augmenter le coefficient masticatoire on me propose une extension à partir de la 16 ou une 16 plus grosse.
    Ces deux solutions me semblent peu fiables pour la durée de vie de cette solution implantaire.

    Y a t-il un risque que ma 47 se »désaxe » car si ce n’est pas le cas je préfèrerais ne rien envisager de ce que l’on me propose : extension ou molaire plus grosse.

    Pourriez-vous me rendre réponse car je ne sais que faire…
    Cordialement

  78. Bonjour Docteur,

    Je vous remercie Docteur, pour votre réponse.

    Toujours en rapport avec la situation précédemment décrite : une solution implantaire (sur la 14, la 15 et la 16) avec donc un bridge sur la 14, 15,16 et rien sur la 17 car je ne veux pas envisager d’élévation sinusienne. La 47 qui fait partie d’un bridge (45, 46,47) n’ayant de ce fait pas de vis-à-vis.

    Qu’en sera t-il quant à la mastication : pas de 17, ni la 18 (extraction à faire car problème sur cette dent) et la 48 déjà extraite ? Puis-je donc toujours partir sur une solution implantaire avec un bridge sur la 14,15,16 (la 16 donc sans extension ou volume augmenté) sans que cela me pose de problème ?

    Merci pour réponse

    • oui: j’ai bien dis que même sans antagoniste la 47 ne peut pas égresser puisque bloquée par le bridge, qui lui, a des antagonismes.

  79. Bonsoir Docteur,

    Je reviens vers vous car ma 2nde question était en rapport avec la mastication :

    Puisque je ne souhaiterais pas une élévation sinnusiene sur la 17 je serais dans le cas de figure ou je n’aurais ni la 17, ni la 18 (extraction prévue sur la 18 car problème sur cette dent) ni la 48 déjà extraite.

    Est-ce qu’avec ce bridge avec seulement implants sur la 14,15, 16 je n’aurais-je pas un déficit masticatoire trop important?

    Je vous remercie pour cette précision importante.

  80. Bonsoir Docteur,

    Je vous remercie pour votre réponse. Cela m’aide vraiment à avancer dans ma réflexion.

    Je pense à trois autres questions qui me posent problèmes donc je reviens vers vous….

    Je serre les dents de manière habituelle. Dans la solution implantaire (14,15,16) on m’ a dit que je pourrais avoir un bridge implantatoire si mes racines étaient suffisamment longues. On m’a alors parlé d’un bridge scellé.

    Ne serait-ce pas mieux des dents unitaires pour qu’il y ait moins de pression et de risque de cassure ?

    Je ne sais pas dans le cas de dents unitaires si ce serait des couronnes vissées.
    J’ai lu dans vos commentaires que c’était mieux. J’aurais des implants TRB : y a t-il le choix entre couronnes vissées ou scellées ?

    J’ai un kyste sur la 14. Le dentiste m’avait parlé de trois mois d’attente puis que ça dépendrait de l’examen clinique. J’aurais penché pour la prudence qu’en pensez-vous ?

    Merci de l’aide apportée

    • – les implants n’ont aucune souplesse dans leur fixation à l’os: donc ça ne change rien, cela va dépendre de leur position et de leur orientation
      – le faux moignon est toujours vissé. La couronne par dessus est généralement scéllée. Mais si la vis du faux moignon se desserre on n’a aucune accès pour la ressérrer: il vaut donc mieux faire un petit puit d’accès à la vis bouché avec du composite
      http://conseildentaire.com/2013/05/19/les-paricularites-de-la-prothese-implantaire-par-le-dr-a-hauteville/
      – pour la 14 il faut m’envoyer une radio

      • Bonjour Docteur,

        Ce message pour vous remercier pour toutes vos réponses qui me sont très utiles. Je vous remercie également pour ce lien.

        Pour la radio de la 14 (kyste) mon dentiste l’a donc je ne peux vous l’envoyer pour l’instant. Je pense insister quand même pour qu’il y ait un laps de temps suffisant (il m’avait annoncé 3 mois).

  81. Bonjour docteur,
    j’aurais besoin du conseil car mon dentiste est en week-end est jusqu’au mardi c’est un peu long.
    J’ai me suis fait poser des implants, au niveau de la 14,15,16, il y a 15 jours, j’ai eu très mal pendant 10jours, le dentiste m’a prescrit juste du Dolipran et de l’Advil , a la radio de contrôle tout allait bien, mais aujourd’hui l’implant du milieu bouge.
    Est il possible que se soit la visse qui est desserrée, car j’ai pas eu des points de
    suture, mais une visse pour fermer les implants ou c’est vraiment l’implant qui bouge. Est-il possible que 2 implants resiste et 1echoue.?Merci docteur!

  82. Bonjour,
    J’ai une insuffisance mitrale modérée bien tolérée depuis 1986, je fais des contrôles réguliers, tout va pour le mieux, je n’ai pas de problèmes particuliers (44ans).
    J’ai posé la question à mon cardiologue, il me dit que la pose d’implant n’est pas contre-indiquée.
    Quel est vôtres avis.
    Merci d’avance.

  83. Bonjour Docteur,
    Il n’y a pas beaucoup d’articles sur les rejets des implants, et je comprends que la communication sur les 95 % de réussite.

    Votre article permet d’expliquer et vous donnez toutes les possibilités de rejets suite à la pose d’implant.

    J’ai moi aussi une question, car la liste des types de rejets que vous donnez ne permet pas aux novices que nous sommes de connaitre exactement quel type de rejet s’applique à notre propre personne, chacun est diffèrent et les dentistes également.

    Je me suis fait posé 8 implants sur la mâchoire supérieure et lors de la visite de contrôle, soit 2 mois après, il se trouve que 4 implants bougeaient dans leur cavité.

    Le dentiste a donc extrait les 4 implants, je vais devoir attendre 4 mois avant la mise en place des nouveaux.

    Il vient de se passer 5 semaines, et un autre implant bouge (je dois prendre rendez-vous pour confirmer)

    Je précise que je ne fume pas, ne boit pas, et je mange « liquide », donc sans pression.

    D’après votre expérience, quel est le facteur de déchaussement.

    • Heureusement pour moi je n’ai jamais connu ce genre d’echec, je n’ai pas beaucoup d’axpérience en ce domaine. On peut penser à une contamination bactérienne?

  84. Bonjour,
    Le stomatologue à qui je me suis adressée m’a posée un implant sans examen préalable(radio ou autre pour vérifier la quantité d’os disponible par exemple). Celui-ci n’a pas tenu (échec). Pour information il s’agissait de combler un « vide » lié à une agénésie, non un remplacement d’une dent déjà existante. Devait-il faire un examen avant la pose, y a-t-il eu négligence ?Comment savoir quelle est la cause de l’échec ?
    Merci d’avance pour votre réponse,
    Cordialement,
    N. Maitre

  85. Bonjour un implant m’a été posé en décembre suite à extraction d’une dent fracturée (molaire supérieure). P
    Tout s’est bien passé. La couronne à été posée il y a 2 semaines et demie (vissée). A la pose j’ai ressenti une très forte pression sur les dents situées avant celle ci les 2 prémolaires, jusqu’aux incisives. Le dentiste a dit de patienter. La douleur s’est accentuée pendant les 5 jours suivants empêchant la mastication sur ce côté. Je suis retournée chez mon dentiste lui demandant d’enlever la couronne (j’avais des contacts désagréables entre les incisives haut et bas et toujours ces fortes pressions rendant dents et gencives très sensibles). Les douleurs ont disparu suite à la dépose de la couronne. Celle ci a ete reposée 3 jours plus tard apres plusieurs « limages » et tests. J’avais un meilleur confort, néanmoins encore une petite sensation de pression mais seulement sur les 2 prémolaires adjacentes. L’inconfort a diminué mais avec de temps en temps des lancements dans la gencives, jusque vers le sinus et une petite pression toujours. Nous sommes à une semaine de la repose et j’ai à nouveau des sensations de lancements ponctuels, de douleur a la mâchoire , d’appuis entre les incisives haut et bas, de sensibilité sur les prémolaires. Pensez vous que ces douleurs soient « normales »? Je crains que les autres dents du haut ne se décalent, ou que ces douleurs à la machoire persistent. J’ai vraiment de la difficulté à me faire a cette couronne ce qui commence a me décourager apres ce long processus d’implant ….. Je vous remercie de votre retour d’expérience.

    • La mécanique humaine n’est pas de la mécanique auto! Il ne suffit pas de remplacer une pièce pour que ça marche car comme les empreintes de vos doigts, il n’y a pas deux bouches pareilles. Il faut donc des éssais et des tatonnements pour arriver au bon résultat. L’important est d’avoir une bonne relation, je dirais presque une complicité, avec votre praticien, pour lui expliquer ce que vous ressentez, sans l’agresser, et que lui ait une écoute suffisante, et une confiance en lui même, pour ne pas se sentir remis en cause.

      • Je vous remercie de votre réponse rapide et de vos conseils. Je vais reconsulter mon dentiste dans ce sens ( il m’avait paru surpris d’avoir à réajuster la couronne me disant que c’était la première fois que cela lui arrivait….). Il a pu effectivement se sentir remis en cause même si je n’ai pas fait de remarque négative sur son travail… Je ferai bien attention à la façon de présenter les choses lors de mon rendez vous a venir.

  86. Bonjour Docteur,
    Je viens vers vous car il m’a été posé trois implants en bas à gauche: j’étais enfin très contente de pouvoir financièrement combler ce trou moche, d’autant plus que ce trou pouvait mettre à mal l’orthodontie que je viens de faire. mais voilà cela fait 11jours et j’ai de fortes douleurs au niveau du crâne du côté de la pose des implants, dérrière l’oreille. Au début, cette douleur se manifestait quand je faisais des efforts, mais ce matin en allant me doucher,j’ai failli tomber tellement c’était foudroyant, et je n’ai fait aucun effort. est ce que c’est normal d’avoir ces douleurs après la pose d’implants.est ce définitif? ou ça va se calmer. mon dentiste m’avait dit que c’était des implants en titane de bonne qualité. je n’arrive pas à la joindre il est en vacances cette semaine. merci de votre aide Docteur

    • Sans radio je ne peux rien vous dire, il faudrait voir si les implants sont trop ptrès d’un nerf. En attendant prenez anti inflammatoire (APRANAX 550) et de la vitamine B1, B6, B12

      • Docteur,
        merci infiniment de répondre et vite en plus.
        je dois donc aller faire une radio avec mes implants.
        je dois me la faire prescrire non?
        je vous l’enverrai quand elle sera faite.
        je vais prendre ce que vous me conseillez, mais j’ose éspérer que ce ne sera pas à vie, je ne pourrai jamais supporter cela à vie,c’est vraiment invivable et je ne suis pas douillette,Pouvez-vous me dire exactement quel radio je dois faire, je vais tenter d’aller la faire sans ordonnance en urgence. je demande une radion panoramique???

        • le mieux est de commencer avec une radio panoramique, on verra après s’il faut d’autres clichés.

  87. Bonjour, j’ai été opéré pour la pose d’un implant avec greffe d’os artificiel ( implant qui sera fin ) Jai arrété de fumer en mai dernier 2 semaines avant la pose je vais posé la couronne sur implant sous peu et j’aimerais savoir si il y avait un risque si je reprenais la cigarette, sachant que Jai arrété durant 1 ans pendant la pose des implants et pendant la période de cicatrisation

    • les chances de réussite des implants sont diminuée par 2 chez les fumeurs!…à vous de voir si cela vaut la peine recommencer à fumer…

      • Oui je comprend qu’il y est plus de risque mais il y en a moin comme Jai attendu de refumer avant la pose de la couronne non? sachant que 5 cigarettes par jour me suffisent amplement

        • si vous avez été capable de vous arrêter, pourquoi recommencer, 5 cigarettes c’est déjà trop pour votre santé! la vasoconstriction constante de la nicotine asphyxie en permanence tous les tissus cellulaires!

  88. Bonjour,
    J’ai consulté pour la pose d’implants mâchoire inférieure et supérieure. Pour la mâchoire supérieure je dois passer un scanner pour savoir si je peux bénéficier d’une greffe, hauteur insuffisante. Pour la mâchoire inférieure, j’ai perdu toutes mes molaires des deux côtés. Le stomato que je suis allée consulté et qui fait de l’implantologie (entre autres) m’a annoncé qu’il ne pouvait pas mettre d’implant car la perte des dents est trop ancienne et l’os trop fin. Il m’a dit qu’on me proposerait des techniques pour pallier à ce problème mais il fallait le refuser : c’est l’échec assuré. Je suis effondrée et je me demandais ce que vous en pensiez. Y aurait-il d’autres possibilités non envisagées avec un bridge implant, m^me s’il faut extraire la dernière prémolaire qu’il me reste afin d’avoir une épaisseur suffisante (je ne lui ai pas posé cette question car je ne me suis pas documentée avant la consultation). Un chirurgien dentiste implantologue qui ne fait que ça serait il plus au fait des dernières techniques?
    Merci bonne soirée

    • Il est très difficile d’évaluer les épaisseurs d’os sans scanner: je pense que vous devriez vous faire faire un scanner en bas aussi.

  89. Bonsoir.
    Je me suis fait poser une dent sur pivot (1re prémolaire haut droit). Depuis un an à peu près cette prothèse se descelle tous les deux mois environ; le dentiste me dit que le tenon est « peut-être » trop court: cependant c’est lui qui a réalisé ce travail il y a un peu moins de 4 ans! Est-ce là la « durée de vie normale » d’une prothèse, ou doit-il reprendre ce travail sans frais supplémentaire de ma part?

    • il n’y a aucun critère de normalité en matière dentaire, et vous n’avez qu’un seul recours si vous n’êtes pas satisfait de votre dentiste, c’est d’en changer! Peut être pouvez vous négocier avec lui une réduction du prix pour refaire une autre dent à pivot?

      • Merci pour votre réponse si rapide.
        J’ai confiance en la qualité des soins mon dentiste – c’est pour cela que je n’en change pas – un peu moins dans sa façon de considérer les revenus générés par sa pratique.
        Je sais bien que la dentisterie n’est pas de la mécanique; cependant lorsque mon chirurgien a « raté » son opération d’un hallux valgus, il est de nouveau intervenu sans que je doive débourser quoi que ce soit en frais supplémentaires.
        J’ai dépensé plus de 10000 euros chez mon dentiste, ce que je ne conteste aucunement, mais s’il faut , 3 ou 4 ans plus tard, reprendre bridges et prothèses, je ne suis pas prêt de clore les crédits pris pour cela! N’y a-t-il pas d’assurance qui couvre justement ce genre d’échec?

        • OUI! il y a une assurance professionnelle, mais 4 ans elle n’acceptera pas! Il n’y a aucune délai de garantie prévu pour les travaux dentaires…et il n’y a pas de longueur fixée pour un pivot…C’est au praticien d’assumer son erreur, mais 4 ans après, rien ne l’y oblige! S’il ne veut pas perdre un parient: il faut qu’il le fasse!

          • Merci pour votre réponse.
            Si tous les dentistes pratiquaient avec autant de sagesse et de déontologie que vous, ce serait chouette!

  90. Bonjour,
    Mon dentiste a fait une pose de 3 implants ( en janvier 2014) – tout va bien – machoire inférieure.
    Puis pose d’un bridge ( trop longe) avec une dent de sagesse pilier. – machoire inférieure de l’autre côté. Le bridge est instable et la gencive de la dent pilier est légèrement infectée. Il veut me poser 2 implants pour remplacer ce bridge et conserver 2 couronnes du bridge. Il a travaillé avec radio panoramique mais sans scanner. Ey il me dit que le scan n’est pas indispensable pour la machoire du bas. Je suis inquiète. J’ai rendez vous demain. Cette attitude est -elle normale ? Merci de me renseigner

    • Comme je l’ai déjà dit à plusieurs reprises, je n’ai jamais posé un implant sans scanner! Mais de mon temps c’était un exploit de poser un implant, et seuls les chirurgiens très expérimenté s’y risquaient; mais en définitive, nous avions des résultats plus fiables car nous ne faisions pas n’importe quoi.
      Je persiste à dire qu’il faut un scanner même si le nerf alvéolaire est loin, ne serait-ce que pour connaître les épaisseurs d’os, et la direction de l’implant.
      Pour ma part, je l’ai dit et je le répète, je n’aime pas les bridges mixtes implants-dents. Il vaut mieux un bridge entièrement implanto-porté ou un bridge entièrement dento-porté.

  91. Bonjour,
    En début d’année je me suis fait extraire une molaire qui était infectée et le dentiste m’a posé 3 semaines plus tard un implant sans avoir prescrit de traitement antibiotique.
    Au bout de 3 mois le dentiste a du enlever l’implant car au moment de prendre les empreintes pour la couronne il s’est aperçu que l’implant ne tenait pas. L’osteo intégration n’est pas bonne selon le dentiste car la dent était très infectée.
    Ne pensez vous pas que le médecin n’a pas pris toutes les précautions nécessaires ?
    Je suis déçue de l’échec et me pose des questions sur les chances de réussite du second implant qu’il prévoit de me faire. Combien de temps faut il attendre ?
    Je n’ai pas de problèmes de santé particuliers a part un souci d’ostéoporose. J’attends d’avoir soigné mes dents avant de débuter un traitement.

    • On ne pose pas d’implant après avoir extrait une dent infectée: faites vous poser vos implant par un spécialiste implantologue pas par quelqu’un qui fait n’importe quoi!

      • Bonjour,
        Je reviens vers vous car le dentiste qui m’a posé l’implant après une dent infectée m’avait été conseillé par un ami qui s’est fait poser plusieurs implants et qui n’a pas eu de problème particulier . Je m’étais moi même fait poser un implant il y a 4 ans chez lui et ça s’était bien passé, même si j’avais remarqué qu’il travaillait vite au détriment du confort du patient. Les dentistes sont habilités à poser des implants donc ce n’est pas facile de savoir s’ils sont sérieux .
        Bref j’ai maintenant deux possibilités :
        Ce dentiste qui détient tout mon dossier (radio, scanner effectué dans son cabinet) tente à ses frais un deuxième implant. Je suis pas en confiance mais c’est la solution la moins couteuse car sinon je dois aller voir un autre spécialiste, refaire tous les examens et payer tout l’implant sans être certaine d’être remboursé par la sécurité sociale (je ne sais pas si elle rembourse deux fois un implant sur une même dent.)
        Certes ma santé et le succès prévalent mais j’ai une petite retraite qui ne me permet pas d’écart …
        Ais je un autre recours possible auprès de ce dentiste comme un remboursement par exemple ?
        Merci de votre aide

  92. Bonjour

    Je reviens vers vous après vous avoir contacté pour plusieurs conseils sur une pose d’implants sur la 14, la 15, la 16 et la 17 (la 17 a été possible).

    On vient mercredi de m’extraire les dents et comme le kyste sur la 14 n’était pas important on m’ posé les implants le même jour. Revenue chez moi j’ai pris de l’Ixprim vers 12 H 30 (son générique) et me suis mise de la glace tout en me passant du gel Elugel après léger brossage avec une brosse à dent chirurgicale comme recommandée par mon dentiste. A 18 h 30 j’ai repris de l’Ixprim. Le jeudi je me suis réveillée plutot très gonflée sur toute la joue. J’ai pris du solupred au lever comme je devais le faire et ma troisième prise d’Ixprim à 20 H 00. J’avais remis de la glace et cela s’était stabilisé. le vendredi matin j’ai repris du solupred et de l’ixprim, mis de la glace car mon visage était de nouveau enflé et lors de mon rendez-vous chez mon dentiste en début d’ après midi il m’ a dit -chose que je n’avais pas vu- que j’avais des cernes sous les yeux et ceux-ci étaient enflés mais côté cicatrisation tout se passe bien. Ce samedi matin je me suis levée et mon visage ressemblait à celui de quelqu’un qui fait une allergie avec les yeux « enfoncés » et j’ai des cernes marrons et enflées ainsi que le visage toujours enflé. J’arrête l’Ixprim car je pense que je fais peut-être une allergie et comme je n’ai pas mal je pense arrêter le dernier solupred que j’aurais dû prendre dimanche matin. Je ne compte pas prendre non plus du dafalgan suite au solupred puisque je n’ai pas mal.

    Que pensez-vous de ces cernes, de ce gonflement des yeux et du visage qui se « stabilise » en fin de journée et repart le matin. Est-ce liée plutôt à une réaction normal suite à l’intervention ? Combien de temps vais-je garder ces cernes marrons enflées et ce gonflement ?

    Merci pour votre réponse

    Cordialement

    Béatrice

  93. suite du message (implants 14,15,16,17) sur les questions sur les cernes et gonflement… J’ai oublié de dire que on m’a mis un biomatériau « corail » et une membrane résorbable sous quelques mois.

    Merci

    Béatrice

  94. Bonjour docteur et merci pour votre article. J’aurais une question, je me suis fais posé un implant il y a 2 jours. Je suis malheureusement fumeur et je m’inquiète sur le fait que le taux de réussite soit minorés chez les fumeurs. De la cette question : En combien de temps l’implant ne peut plus obtenir d’échec ? Je fume 10 cigarettes par jour environ, les échecs sont systématiques en cas de consommation de tabac ? Sous combien de temps pourrais-je reprendre les cigarettes s’en m’inquiéter de mon implant ?
    En attente de votre réponse.
    Merci d’avance.

    • Vous ne pourrez jamais ne pas vous imquiéter de votre implant, mais là maintenant il faudrait rester au moins 10 JOURS SANS FUMER.

  95. Bonjour docteur
    J ai un implant ankylos qui a ete pose ca fait 8mois sur l endroit ou j avais abces chronique avant. Apres l operation mon dentiste m as informe q une cote le gencive ou il as implante c etais encore pas gueri. Malgre ca il m as mis danc implant. La semaine derniere j ai fait un petit abces just sur cote implant et je sens la douleur un peu come les piques mais pas fort et pas tout le temps. Mon dentiste je peux le voir que en octobre car il e en etranger. J ai passer la radio. Un autre dentiste m as donne les antibiotique mais il prefere pas me soigne il me conseil attendre celle qui a mis l implant. Est ce que je peux vous envoie la radio pouvez vous peux etre me dire si il faut que je cherche un dentiste en urgence qui m enleve implant car j ai peur si l infection jusqua octobre va progresse.
    Merci a vous katarina

    • oui, envoyez moi la radio, , sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, et horizontales, lettre D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpeg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

    • mon antivirus empèche votre scanner de s’ouvrir
      .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, et horizontales, lettre D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpeg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  96. Bonjour, j’ai fais posé un implant sur un incisive avec greffe d os artificiel car je n’avais pas assez d’os apres l intervention chirurgicale et l implant mis en place une grosse rougeur est apparu en haut de la gencive où se trouve l’implant avec des petit débris d’os qui se sentait au toucher le dentiste ne comprenait pas et n’avait jamais eu à faire à ca il m’a opéré pour enlever les débris d os mais Ca revenais toujours cette grosse rougeur en haut de la gencive où il y a l’implant et les débris d’os qui s’étale jusque dans la dent naturelle d à côté voilà maintenant 1 an que l’implant a été posé et on m a enfin posé la couronne il y a moin d une semaine j’ai toujours cette rougeur et ces petit débris d os de quoi Ca pourrait venir ? Le dentiste dit ne rien voir dans les radios et je commence à m inquiéter, je n’ai aucune douleur je précise

  97. Bonjour Docteur,
    Je me pose des questions au sujet de la pose de 16 implants (2 x 8) effectuée le 26 février 2016 à l’hôpital public. le 1er juillet dernier le chirurgien a procédé à la pose des vis de cicatrisation sans faire de radio panoramique pour vérifier l’ostéo intégration et il m’a retiré 2 implants (haut) à l’endroit où il avait précédemment effectué un sinus-lift et 1 implant (bas), puis m’a donné rendez vous dans son cabinet privé pour la prise d’empreintes le 8 juillet 2016. Pensez vous qu’un bridge puisse tenir avec 6 implants à la mâchoire supérieure et que faire quand des implants ne sont pas remplacés?
    Merci de votre réponse

  98. bonjour docteur
    après l’ablation de toute mes dents de la mâchoire inférieure
    .mon dentiste ma posé 6implants+un offert début juin 2016.
    26 jours après ,j’en ai perdu un et je m’inquiète car j’ai des boursoufflures sur les gencives;mon dentiste ne me repose pas l’implant perdu .pour mon dentiste c’est parce-que j’ai fumé 4 cigarettes par jours(je précise,seulement depuis 1 an et j’ai totalement arrête pour mes soins dentaire);j’ai une infection à la racine de l’incisive de la mâchoire du haut;et une semaine après l’intervention chirurgical malgré les antibiotique,j’ai du pue qui est sorti par la gencive de la mâchoire supérieur.mon dentiste va me dévitalise la dent.Ne serait ce pas plutôt cela qui empêche la réussite de la prise d’implant.
    d’autre part,si je n’en perd pas d’autre,4 implants à droite et 2 à gauche pour une prothèse de 12 dent est ce correct,
    je me tourne vers vous car je n’ai plus guère confiance a mon dentiste.
    je vous remercie pour le temps que vous donnez
    veronique

  99. Bonsoir avez vous eu une infection suite au retrait de cette dent infectée car mon mari a subit la meme chose probleme ! C est qu il traine avec une infection et que les antibiotiques ne font pas d effet merci de votre reponse

  100. Bonsoir suite au retrait d une dent infectee position 25 mon dentiste pas pose de suite un implant suite a ca j ai fais une i fection l implant n a pas tenu mon dentiste me l a retiré je ressentais des douleurs pres du nez ainsi que des sueurs nocturnes prises d antibiotiques prescrit par mon medecin normalement pendant 10j mais mon dentiste ma dit que 6j etait suffisant quelques jours apres rebelotte de nouveau les memes symptomes je suis allez voir un autre dentiste car le mien venait prendre sa retraite et ce nouveau dentiste me gratte de nouveau l os chose que je n aurais pas du me laisser faire car je crois que l infection c est réveillée de nouveau antibio cette fois ci augmentin mais pas d anti inflammatoire es ce normal? Ce qui m inkiette c est qu un ganglion est apparu pres de ma thyroide mon medecin dis que c est normal mais j ai vers 5h du matin une sueur comme une grosse bouffé de chaleur en sachant que je suis un homme de 64 ans aidez moi car la je m inkiette !, aujourd hui a l hopital un dentiste a regarder il me dit que ca cicatrise et a la fadio il ne voit rien merci d avance

      • Pensez vous que l hopital peut me donner la radio ? Sans celle ci vous pouvez pas m aider ? En sacant que c est aujourd hui le dernier jour d antibiotiques et je voulais aussi preciser que lorsque le dentiste a soufflé de l air dessus je n ai pas eu mal mais par contre lorsque j aspire de l air j ai une douleur qui va du trou jusque l arriere de la tete
        es ce que c est parce que le trou n est pas fermé ?.
        merci

        • par internet, je ne vois pas le patient. Si je n’ai même pas de radio, qu’est ce qui me reste pour faire un diagnostic??? RIEN!

  101. Bonjour,

    J’ai fait posé un implant sur la 42, puis j’ai commencé a ressentir un tiraillement au niveau de la gencive mais au niveau de la dent se situant à coté de l’implant (celle ci est une couronne). J’ai consulté plusieurs médecins, qui n’ont rien trouvé d’anormal à la couronne. Suite à un scanner, on a détecte une inflammation sous l’implant. Sur la radio on peut constater que l’implant n’est pas droit mais part en biais en direction de ma couronne.
    Ma question est : quelle solution y a t_il pour soigner cette inflammation car la douleur est insupportable, et me tiraille tous les jours.

    Merci pour le temps que vous accordez à répondre à nos questions.

    • Pour que je puisse vous aider vraiment, il faut m’envoyer une radio récente, sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies et les photos numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement , ou faites des captures d’écran. Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, et horizontales, lettre D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpeg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  102. Bonjour Docteur,
    Depuis 7 ou 8 ans, j’ai un implant qui remplace mon incisive gauche du haut. La pose de cet implant s’est faite dans des conditions pas faciles: grosse infection sous cette incisive couronnée qui avait subi deux résections apicales, fonte osseuse, greffe osseuse improvisée en urgence sur le fauteuil…
    Cet implant a toujours été un peu sensible. J’ai lu plus haut qu’il pouvait s’agir de péri-implantite. Mais les panoramiques sont normaux (faits par ma dentiste, je ne suis jamais retournée chez l’ implantologue).
    La canine à côté a été déchaussée par l’opération.
    Mais le pire pour moi est que la nourriture s’accumule systématiquement autour de l’implant. C’est inesthétique et gênant, bien que j’essaie de me brosser les dents même au travail.
    Je précise que j’ai les dents mal plantées…
    Je voudrais faire réhabiliter mon sourire, car les deux incisives centrales qui se chevauchent (à cause d’une dent de sagesse incluse), plus l’implant « garde-manger », plus la canine déchaussée ça fait beaucoup…
    Par quoi dois-je commencer?
    Cela fait beaucoup de questions, excusez-moi (je suis d’une nature très angoissée)…
    Merci pour votre aide.

    • pour commencer, il faut m’envoyer, avec votre texte, une radio panoramique récente sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies et les photos numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement , ou faites des captures d’écran. Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, et horizontales, lettre D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpeg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  103. J’ai un pb de trompe d’eustache chronique à droite après une otite séreuse très importante (1 mois de cortisone) de ce côté là il ta 6 ans. On m’a posé il y a 8 ans, cinq implants pour remplacer en haut à droite 16 et 17 et un en plus après casse de la 15 quatre ans après, et à gauche 27, 26, 25, 24 trois implants remplaçant les quatre dents ce qui demande beaucoup de soin pour nettoyer mais pour l’instant pas de pb. Ma question est sur le sinus scan les implants à droite affleurent la muqueuse mais pas de problème infection ou autre. Ce remaniement important du sinus( j’avais peu d’os residuel) peut il être cause de rhinite chronique à droite? Faut il faire un dentascan plus précis? Mon dentiste me dit que tout va bien mais j’ai des douleurs légères à droite sur la 17 qui bouge un petit peu et douleurs sur la dent antagoniste en bas déchaussée mais état parodontique stabilisé. De plus j’ai eu de l’orthodondontie et mes incisives du haut sont solidarisées par des atteles métalliques. Mon dentiste a déjà démonte la couronne sur l’implant en 17 mais rien de spécial . Comment puis-je écarter définitivement ces implants notamment en 17 dans ce pb de trompe d’eustache entrainant des vertiges?

      • J’ai un pb de trompe d’eustache chronique à droite après une otite séreuse très importante (1 mois de cortisone) de ce côté là il ta 6 ans. On m’a posé il y a 8 ans, cinq implants pour remplacer en haut à droite 16 et 17 et un en plus après casse de la 15 quatre ans après, et à gauche 27, 26, 25, 24 trois implants remplaçant les quatre dents ce qui demande beaucoup de soin pour nettoyer mais pour l’instant pas de pb. Ma question est sur le sinus scan les implants à droite affleurent la muqueuse mais pas de problème infection ou autre. Ce remaniement important du sinus( j’avais peu d’os residuel) peut il être cause de rhinite chronique à droite? Faut il faire un dentascan plus précis? Mon dentiste me dit que tout va bien mais j’ai des douleurs légères à droite sur la 17 qui bouge un petit peu et douleurs sur la dent antagoniste en bas déchaussée mais état parodontique stabilisé. De plus j’ai eu de l’orthodondontie et mes incisives du haut sont solidarisées par des atteles métalliques. Mon dentiste a déjà démonte la couronne sur l’implant en 17 mais rien de spécial . Comment puis-je écarter définitivement ces implants notamment en 17 dans ce pb de trompe d’eustache entrainant des vertiges?

        • J’ai consulté plusieurs Orl. Plusieurs examen Irm cérébral, examens des vestibules et autres normaux sauf légère instabilité due a la peur de tomber( j’ai69 ans et les vertiges me gênent beaucoup) sinus scan dont le dernier d’un mois ne montre aucune infection ni autre problème notamment du côté droit ou le sinus lift est plus important et un implant est en contact avec la muqueuse mais aucune anomalie visible de cette muqueuse. Peut être la cause d’une inflammation? Donc les Orl ne trouvent rien à part la Catthare tubaire. Pourrait il s’agir d’une malocclusion( merci pour vos articles qui m’ont fait réfléchir ) et donc je vais voir avec mon orthodontiste ce qu’il en pense et qui consulter le cas échéant car depuis neuf ans je ne l’ai pas revu.

          • A mob avis vous devriez consulter un kinésithérapeute cranio-maxillo-facial.

        • Je pense que le problème de trompe d’Eustache est différent de celui du sinus.
          Pour le sinus il faut faire un dentascan.
          Pour la trompe d’eustache et les vertges, il faut consulter un kiné spécialiste oto-oro-maxillo-facial.

  104. Merci beaucoup de votre avis car je suis un peu perdue. Je vais faire les deux . Pour le dentascan c’est facile mais le kine-oto-oro-maxillo – facial c’est plus compliqué . Ces kinésithérapeutes sont t ils répertoriés dans un annuaire? Encore merci.

  105. Mon dentiste m’a posé deux implants (dents 36 et 37) pour un coût total de 3.475 euros.
    Les implants ont été posés lors d’un même rendez-vous pour un coût de 1.615 euros.
    L’implant 36 a été douloureux et j’ai senti qu’il n’était pas dans l’alignement des autres dents, ce que j’ai pu vérifier visuellement chez moi. Pour ces deux raisons, j’ai demandé s’il était possible d’effectuer une radiographie de contrôle à ma charge (non remboursée comme les implants), mon dentiste a fait l’ordonnance pour le radiologue. La douleur a disparu mais l’implant 36 est mal positionné ce qui s’est confirmé avec la pose de la couronne.
    Trois mois plus tard, je pensais, en cohérence avec le devis, que chaque implant allait recevoir une couronne pour constituer une dent. Or mon dentiste a posé une couronne sur les deux implants 36 et 37 ce qui m’a été facturé 1860 euros.
    Après la pose de cette couronne « double » sur deux implants, le mauvais positionnement de l’implant 36 a immédiatement généré une gêne. La dent est volumineuse car elle « corrige » le mauvais positionnement de l’implant. Elle est très large à sa base et devient plus étroite vers le sommet, ce que je ressens fortement par la pression exercée sur la langue, ce qui est aussi visible et que l’on ressent aussi clairement au touché en faisant glisser un doigt le long de la paroi interne des dents de la mâchoire inférieure.
    La dent 36, par son implantation et son volume ne peut être « oubliée », elle gêne pour parler (certaines syllabes) et « retient » les aliments lors de la mastication, ce qui a pour effet d’augmenter la gêne.
    J’ai informé mon dentiste des problèmes rencontrés, il m’assure qu’il faut parfois des semaines voire trois mois pour s’habituer à l’implant. Il a déjà essayé de diminuer le volume de la dent 36 à la fraiseuse mais je ne ressens aucune diminution du volume de cette dent ni une diminution de la gêne éprouvée.
    Je trouve que le fait de poser une couronne « double » ne correspond ni au devis ni à la facture car j’ai réglé une couronne par implant. Mais le plus problématique est la question de la pérennité de l’ouvrage. Si un problème se pose sur l’un des deux implants, deux dents sont touchées or si j’ai décidé de poser des implants c’est aussi pour reconstituer deux dents et non pas créer une dent « double ». Et comme la dent 36 pose déjà un problème comme expliqué ci-dessus, ce sont les deux dents qui sont concernées.
    Je pose donc les questions suivantes :
    – Pourquoi n’avoir pas posé une couronne par implant ?
    – Comment trouver une solution qui permette d’obtenir des implants qui respectent l’alignement des dents en place ?
    – Est-ce que l’implant 36 peut être déposé pour une réimplantation ultérieure ?
    – Qui supporte la charge financière de ce qui représente, de mon point de vue de patient, un échec dont la cause principale est le mauvais positionnement de l’implant 36 qui n’est pas aligné sur les autres dents mais désaxé vers l’intérieur de la bouche et qui semble aussi posé en oblique, également vers l’intérieur de la bouche ?
    – Est-ce que je dois faire analyser les deux radiographies numérisées (avant et après pose des implants) et faire faire un diagnostic de l’état actuel de ces deux implants par un autre dentiste ?
    – Quelles sont les règles de l’art, les bonnes pratiques et la déontologie d’un dentiste en pareil cas ?
    Je vous remercie pour votre réponse et je tiens à vous exprimer ma reconnaissance pour l’existence de votre site.

    • Pour que je puisse évaluer la situation, il vaut mieux m’envoyer une photo des couronnes et vos radios avant et après sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies et les photos numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement , sinon faites des captures d’écran. Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, et horizontales, lettre D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpeg en pièces jointes. Il est indispensable que les radios et photos soient nettes. Renvoyez moi vos questions résumées et formulées clairement en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  106. bjr docteur ma mere de 88 ans a perdu en mai une molaire qui était intacte j ai été surprise mais vu sur le net que cela pouvait arriver a cet age …… récemment c est un implant qui est tombe. le 2e posé en meme temps devrait aussi tomber !!! ces 2 implants ont été poses il y a 2 ans – canines supérieures sauf qu en juillet 2015, 2 autres implants lui ont été posés – incisives mâchoires supérieures
    et on nous annonce un probleme d os !! donc je me pose la question de la responsabilite du praticien – quand il l a vu l an passe il n a pas constate l etat de l os ??? une degradation fulgurante en un an !!! quid ds 2 derniers implants 2015 vont ils tomber aussi !!! elle doit avoir un rv avec l implantologue c est pas facile a gere pour moi je suis a paris elle a lyon je crois me souvenir qu aucun scaner ne lui a été fait comme j avais note sur internet pouvez vous me donner une demarche a entreprendre car elle y a mis toutes ses economies 13000e je crois pour 1es 4 implants merci par avance

  107. Bonjour docteur j’ai lu votre article très instructif,j’ai une question il y a de cela deux ans on m’a posé un bridge sur les quatre dents de devants mais pas de chance pour moi je suis tomber sur un charlatans encore un de ceux qui ternissent l’image de votre metier donc le ciment ne tient plus alors qu’il me disais que son travail tiendrais plusieurs années je suis retourné à deux reprises je me suis dit de ne plus y retourner sinon je ferai une bêtise.
    Par la suite j’ai desider de me faire faire des implants mais comme j’ai pas trop les moyens du coup j’ai tabler pour la Hongrie,vous en pensez quoi?un amie me la déconseillé il m’a dit qu’il y avais un nerf sensible qui pourrait provoquer une paralysie de la joue merci pour votre réponse à bientôt

    • Le problème du nerf est le même dans tous les pays du monde, il faut s’adresser à des praticiens compétents qui ont été formés pour l’implantologie. Le problèmes des implants posés à l’étranger est pour le suivi et la maintenance et surtout pour l’obtention de pièces détachées en cas de nécessité de transformation ultérieure. Les implants sont des mécaniques de précision et c’est généralement à partir des marques d’implants utilisés que naissent les problèmes.

  108. Bonjour docteur.

    Je viens de tomber sur votre blog, alors j’en profite pour avoir votre avis!

    J’avais une couronne sur la molaire N°16 et il a fallu m’extraire la N°15.
    Mon dentiste vient donc de placer un bridge à la place qui s’appuie sur la N°14 aussi.
    J’ai encore une petite douleur quand je serre très fort et que je relache, mais ce n’est pas ce qui m’inquiète vu que la pose n’est faite que depuis 2 jours.
    J’ai par contre une petite gêne, ça me fait parfois la même impression que quand on a un morceau d’aliment coincé entre 2 dents de ce coté (peut être du ciment entre 2 dents), mais surtout, je pense que la couronne de la N°16 est un tout petit peu trop longue maintenant, car lorsque je serre fort les dents je sens celles du coté gauche se rencontrer alors que du coté du bridge elles sont déjà serrées. Ensuite, quand j’appuie sur cette N°16, ça fait un petit bruit de salive ce qui me fait penser a du jeu ou un espace non comblé quelque part au niveau de cette dent.

    Qu’en pensez vous? Est-ce qu’il risque de devoir remonter ce bridge? J’y retourne dans 1 mois. Cela m’ennuierait car j’ai peur que ça fragilise ce qui reste de ma N°16, c’est déjà ce qui m’a couté la N°15 à cause des opérations de « couronnage » répétées, elle a fini par se rompre à la racine.

      • Merci, je pensais attendre mon prochain rendez vous, mais avec le risque que les bactéries s’infiltrent par en dessous, je vais tacher de passer chez mon dentiste la semaine prochaine.

        En fait sur la molaire, le bridge s’appuie sur une couronne, mais ça fait comme un amortisseur! ça s’enfonce un tout petit peu quand on appuie fort dessus, c’est la couronne qui n’a pas du se fixer correctement et descendre suffisamment. Visuellement en tout cas, et au simple touché, on ne voit rien, c’est propre aucune partie de la dent d’origine ne resort.
        C’est vraiment pas de chance, maintenant j’ai peur de fragiliser la molaire si il faut encore décapsuler cette couronne et recommencer sans être sur à 100% que ça sera mieux en plus.

        Je regrette durement de ne pas avoir opté pour l’implant sur la N°15, car sur cette fameuse molaire couronnée à coté donc, mon dentiste avait fait un excellent travail qu’il a fallu défaire pour le bridge.

  109. Bonsoir Docteur,
    Cela fait 8 jours que le chirurgien m’a posé un implant avec vis plate. La gencive est irritée, boursouflée ( rougeâtre) sur les points des fils et croît au dessus de la vis, puis la gencive est blanche à la base de part et d’autre de l’implant puis œdème léger.
    1/ est ce normal que la gencive pousse au dessus de l’implant?
    2/ la couleur blanchâtre est elle normale, ou peut il y avoir suspicion d’infection?
    3/ une gêne voire des petites douleurs sont elles normales après 8 jours ?
    4/ est il normal de sentir un relief du côté interne de la gencive?
    Je précise que l’intervention s’est bien passée, prise d’antibiotique le jour même et cortisone les 2 jours qui suivent. Il semblerait que ma gencive soit extrêmement fine.
    Pas de douleurs la nuit.
    Merci pour votre réponse.

    • la vis plate est faite pour être recouverte par la gencive, sinon il faut une vis de cicatrisation. Tout le reste est normal.

  110. Bonjour Docteur,

    Le 09 septembre, ma chirurgien dentiste, m’a arraché les dents 21 et 22 pour me poser des implants. Les « bonnes » dents bougeaient et se déplaçaient suite à une parodontite. Elle a donc commencé par un détartrage profond, puis l’arrachage des dents suivi de la pose d’implants, et pour compenser l’absence de dent, je dois porter une prothèse provisoire. Suite à la pose des implants, un aphte assez important s’est installé sur la partie gauche de mon palais, et dans ma narine gauche, le cartilage est très gonflé jusqu’à m’en empêcher de respirer. D’ailleurs quand je respire, ça me brûle le sinus gauche. Au bout de 18 jours, le palais et encore un peu gonflé et complètement insensible à gauche, l’enflure du cartilage augmente de jour en jour, en revanche je n’ai aucune douleur dans la gencive. Elle doit me retirer les fils ce soir et je voulais votre point de vue sur tous ces désordres, parce qu’elle communique peu sur ce qu’elle opère sur moi et les éventuelles contraintes rencontrées lors de ce genre d’opération.
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
    Cordialement

    • Il n’y a normalement aucune raison pour que vous ayez des problèmes à la narine: il vaut mieux faire une radio pour voir si l’implant n’est pas trop enfoncé

      • Bonsoir Docteur,
        Elle m’a prescrit des anti inflammatoires durant 3 jours, si la grosseur ne diminue pas elle prévoit le retrait des implants et la pose d’implants plus courts 12 au lieu de 15. Elle pense que la fosse nasale réagi mal à la présence d’un des deux implants, ils sont placés à environ 1 mm de la fosse.
        Je vous remercie pour votre disponibilité et votre réponse rapide.
        Cordialement

  111. Bonjour,
    La lecture de tous ces commentaires fait un peu peur quand même. J’ai fait faire mon premier implant l’année dernière, vissé, tout bien par un excellent dentiste, enfin, euh du coup il est vrai que l’on se met à douter. Mon implant est tombé hier, et demain, j’allais justement faire faire l’empreinte du deuxième implant, tous les deux sont en bas à droite et à gauche.Je me demande enfin si les implants ont réellement changé la vie des patients, est qu’est-ce que cela a de différent par rapport à ce que j’ai dans la bouche, de part et d’autre, à gauche et à droite des bridges, faits à Paris il y a 20 ans et qui sont encore là! Moi je croyais que les implants, devaient durer éternellement que c’était le Pérou pour les patients, etc.. etc.. surtout vu le prix! Ne vaut-il pas mieux que je revienne aux bonnes vieilles méthodes? Merci.

    • Il y a 5 % d’échecs inexpliqués pour les implants, mais si vous êtes dans ces 5%, pour vous c’est 100% d’échecs. Mais peut être qu’il y a une explication à votre échec et que votre dentiste en tiendra compte par la suite. En ce qui me concerne, je ne peux faire aucun commentaire puisque je n’ai aucune information sur votre problème.

  112. Bonjour Docteur,
    J’ai subi il y a 6 mois, en avril 2016, une greffe osseuse, un sinus lift accompagné de l’extraction d’une canine incluse, et des racines du bridge de 4 dents qui remplaçait cette canine ainsi qu’une prémolaire.
    Les résultats du cône beam étant selon l’implantologue, concluants, on m’a posé hier, donc le 25 octobre, 5 pivots en titane ( l’implantologue à estimé que l’une de mes incisives, dévitalisee et couronnée avait un petit kyste et que, tant qu’à faire qui va 4 va 5…)
    La mise en charge doit intervenir dans 4 ou 5 mois.
    Je ne fume pas donc tout semble idéal…et bien non. Déjà, lors de l’extraction j’ai eu une infection et un visage de hamster pendant 10 jours ce qui pouvait s’expliquer compte tenu de l’intervention, mais ce qui m’inquiete aujourd’hui, c’est que suite à la pose des implants en titane du 25 octobre j’ai de nouveau très mal, tout un côté de mon visage est très gonfle et douloureux, l’aspect est le même que lors des extraction, les dents à côté du pivot de l’incision me font également souffrir.
    Le paracetamol 1 mg toutes les 4 heures me calme à peine.
    Ma question, si vous voulez bien me répondre est donc: ces douleurs et ce gonflement sont elles normales? L’unique pose de ces pivots en titane peut- elle entraîner un tel gonflement et de telles douleurs ?
    Enfin, merci pour votre blog qui apprend tant, avec clarté et précision.

    • Oui, la pose de 5 implants sur un site déjà travaillé donne des suites post opératoires importantes. Prenez du PARACETAMOL CODÉÎNÉ en alternance avec un anti inflammatoire pendant 4 ou 5 jours

  113. Bonjour Docteur Hauteville,
    ,
    Article très intéressant.
    Que pensez- vous du nouveau « iRaise sinus lift system » pour synchroniser greffe osseuse et placement de l’implant. Voir le systeme ici:
    http://www.maxillent.com/

    et une vidéo explicative ici:
    https://www.youtube.com/watch?v=hYq2m2VuKlQ

    Je n’ai pas trouvé de témoignages négatifs mais suis un peu surpris que la technique ne se répande pas plus si elle tient vraiment ses promesses ?

    Je dois subir deux sinus lift et si une technique peut rendre tout cela moins douloureux et plus rapide … j’achète !! Mais il faudrait être sûr que le système est vraiment efficace (même taux de rejet, etc..).

    Votre avis sera donc plus qu’apprécié.

    D’avance merci,

    • La technique me semble extrêmement tentante, et résout beaucoup de difficultés des sinus lift, en particulier le risque de rupture de la membrane sinusienne. Si ça marche c’est génial! mais je n’est aucune information sur les résultats. A mon avis il y a peu de risques que ça ne marche pas, car beaucoup moins invasif que l’ancienne technique.

  114. Bonjour,
    Suite à un accident en eau vive(fin juillet), je me suit retrouvé avec 2 dents (emplacement 21 et 22) cassées.
    Le lendemain j’ai trouvé un dentiste qui m’a pris en urgence (j’avais un nerf à vif), il m’a fait une radio et devitalisation de la dent à vif.
    Il m’a propose la pose de deux pivots, que j’ai validé par ma suite.
    Fin août, j’avais mes 2 pivots.
    Mais depuis, j’ai perdu deux fois la dent n°22. La première fois il me l’a juste recollé et la deuxième fois il a constaté une perte d’os entre le pivot et ma dent.
    Il m’a propose la pose d’un implant/pillier (1200€) avc le reste à ça charge (courone en céramique).
    Par contre, il n’y a jamais eu de discussion sur les risques et sur l’intervention… (comme pour la devitalisation et les pivots)
    C’est une pratique « normal » ou je dois m’en inquiéter?

    • Je trouve « normal » qu’il reprenne à sa charge la dent à pivot qu’il a posé sur une dent dont il aurait dû évaluer le risque, mais je trouve le prix élevé! Je suppose que le prix des dents à pivots aussi était élevé, on peut donc supposer que vous avez choisi un dentiste « cher ».

      • 2300e pour la pose de deux pivots en céramique.
        Il est relativement compliqué d’avoir un rdv en urgence dans mon secteur (en Alsace, haut Rhin, au alentour de St Louis), il a été le seul à pouvoir me prendre en urgence le lendemain de mon accident.
        J’ai essayé d’avoir une discussion avec lui hier (5min), il m’a parlé de 96% de réussite, une ordonnance pour des médicaments (avant l’intervention) et sinon pas de grand risque..

        • Vous a-t-il fait un scanner pour voir si l’os est bon pour la pose d’implants? S’il prend aussi peu de précautions qu’avant la pose des dents à pivots, il y a de quoi s’inquiéter!

          • Non plus.
            Une radio 3D lors de mon arrivé.
            Demain j’ai rdv avec un autre dentiste, je voulais un autre avis.. Je devais me faire poser l’implan le 22 novembre, je pense fortement à annuler en voyant votre réaction.

    • Moi j’aimerais bien avoir un dentiste aussi « cher »! Je n’ai jamais payé une dent sur pivot moins de 1800 euros, et l’implant en lui-même (par un implantologue) m’est facturé 1000 euros.
      Les autres dentistes dont on m’a parlé pratiquent tous les mêmes prix.
      Il est vrai que c’est à Paris, et pourtant dans un arrondissement dit « populaire » (très, même)…

  115. Bonjour Docteur,

    Suite à l’échec de mon implant, je m’interroge sur les causes possible de celui-ci. J’ai subi l’opération d’implant le 13 septembre 2016. Le mercredi 28 septembre j’ai commencé une cure de raisin. Au bout de quatre jours, j’ai senti que l’effet du sucre et/ou l’acide du raisin ne faisait pas de bien à mon implant et j’ai donc arrêté la cure. J’ai revu mon implantologue, qui m’a prescrit une cure d’antibiotique de neuf jours et qui a fait une radio où on voit un petit espace à côté de l’implant. Est-ce que c’est l’effet du raisin ou est-ce que cela peut avoir d’autres raisons ?
    Par ailleurs, j’ai eu une extraction de dent sur le même site (43) il y a 4 ans et le retrait de l’os à cet endroit.
    Je me permets de vous poser ces questions pour préparer le deuxième implant en février et éviter un deuxième échec.
    En vous remerciant d’avance de votre réponse,

    Bien cordialement,
    Miriam

    • Le raisin n’a rien à voir. Il faut voir un scanner pour évaluer la qualité de l’os. L’echec de l’implant peut être dû à un échauffement excessif lors du forage de l’os.

  116. Merci beaucoup pour votre réponse. Je n’en ai pas encore parlé avec mon dentiste, mais je le ferai bientôt.

  117. Bonsoir Docteur,

    Suite à la pose d’un implant par mon dentiste le 10 novembre afin de remplacer une prémolaire en zone maxillaire, j’y suis retournée le 22 (ce jour) pour ôter les fils de suture.
    Après dépose de ceux-ci, le dentiste a constaté une petite nécrose de la gencive près de l’implant, posé près d’une molaire apparemment saine. (En effet, je ressentais une douleur à cet endroit depuis plusieurs jours).
    Le dentiste est resté évasif quant à la cause de cette nécrose et de ses éventuelles conséquences.
    Notez que j’ai suivi le traitement pré et post-implantaire à la lettre (antibiotiques, anti-inflammatoires, antalgiques, bains de bouche).
    Dès lors je suis un peu inquiète et me permets de vous soumettre ces deux questions :
    – Cette nécrose va- t’-elle disparaître progressivement ou peut-elle compromettre l’avenir de
    cet implant ?
    – Que puis-je faire pour atténuer cette douleur (surtout présente au brossage et à la mastication) ?

    • Si la nécrose ne concerne que la gencive, cela ne compromettra pas l’implant, même s’il se découvre ce qui est possible. Massez avec HYALUGEL la gencive 2 ou 3 fois par jour.

  118. bonjour docteur.
    On m’a posé un implant à la 46 suite à une infection due à une fissure intérieure de celle ci que l’on avait donc enlevé (1 an d’attente après l’extraction pour poser la visse je précise). 6 mois après la pose de la visse, on me met la prothèse mais je ressens une douleur lors du vissage et après quand je mangeais dessus. On m’enlève donc la prothèse, quand je touchais autour du pilier avec une brosse interdentaire j’ai comme une petite douleur et chatouillement mais pas de saignements. J’ai du refaire un conebeam et le radiologue confirme que tout est ok mais le dentiste et moi préférions attendre avant de me remettre la prothèse car peut etre que l’os mettait plus de temps à se régénérer et guérir suite à cette infection. Aujourdhui cela fait 1 semaine que l’on m’a remis la dent (2 ans après la pose de la visse et 3 ans après l’extraction donc), la douleur à la mastication a disparue (dent retravaillée par le prothésiste) mais toujours sensibilité accrue de la gencive autour pourtant à l’oeil elle parait impeccable et cette douleur est la meme qu’autour de l’implant en question mais se diffuse à la pose de la dent autour de celle ci. Mon dentiste ne comprend plus rien et moi non plus. Est il possible que cela soit une mucosite et qu’elle restait simple et n’évoluait pas quand je n’avais pas la dent dessus et que quand on me pose la prothèse elle se réveille fortement car mastication et pression sur gencive ?? Je saigne au passage de la brossette interdentaire sous le début de la base de la prothèse alors que je ne saignais pas quand je n’avais pas la prothèse. Votre conseil me serait fort utile car j’hésite à tout recommencer car cela fait trop longtemps que cela dure et je vous avoue que j’en ai marre et que je voudrais que cet implant soit indolore et sans inflammation invisible de la gencive qui s’aggrave à la mise de la prothèse etc , est ce que je risque que cela dégénère en péri implantite ? Là, je compte reprendre rdv avec le dentiste car la gencive est de plus en plus sensible quand je touche avec une brossette mais si je ne touche pas, je n’ai rien, aucune douleur. C’est frustrant. Je suis un grand fumeur mais j’ai une bonne hygiène dentaire, fil et brossette et bain de bouche etc. J’espère que vous pourrez me donner un avis. PS: la radio montre une zone plus claire autour de l’implant mais la radiologue dit qu’il n’y a aucun souci et que tout est ok.

    • Achetez vous un hydropulseur et passez bien le jet autour de l’implant après chaque brossage. Puis massez avec HYALUGEL. Peut être que vos brossettes interdentaires sont mal adaptées et vous blessent essayez en d’autres.

  119. Bonjour Docteur,

    Suite à une perte de dents totale sur la mâchoire supérieure j’ai décidé de me lançer dans la pose d’implants il y a environ 8 ans. Malheureusement ma crête osseuse était trop fine pour une pose d’implants. Je suis donc passé par une greffe de sinus et par une greffe osseusse (os prélevé sur la mâchoire inférieure) avant la pose d’implants. J’ai au total 6 implants sur la mâchoire supérieure avec un bridge ( j’ai eu un rejet au début). Depuis quelques jours je sens ma gencive et mon palet inflammé autour d’un implant devant, c’est douloureux lorsque je passe la langue. Je ne peux malheureusement pas voir l’etat de l’implant car la prothèse ne le permet pas et surtout les tissus mous ont recouverts la partie visible de l’implant.
    Un implant peut il bouger au bout de 6 ans ? Ou est ce simplement une inflammation de la gencice (cela m’est deja arrivé sur d’autres implants mais ne durait pas si longtemps.)
    6 implants, pour soutenir un bridge complet de la mâchoire supérieure, n’est ce pas trop peu ??
    En moyenne, quelle est la durée de vie d’un implant ?
    Merci beaucoup pour vos réponses

    • Le seul moyen de savoir ce qui se passe est de faire une radio: voyez rapidement votre dentiste.

  120. parti en retraite il y a deux ans sans me laisser le nom d’un confrere vers qui me tourner, son repreneur est « un simple dentiste « ! je lai un peu a travers de la gorge apres m’avoir pris pas loin de 20 000 euros

    • il pourra au moins faire une radio et vous dire s’il y a un problème, ou sinon demandez la radio et envoyez la moi…

  121. bonjour Docteur,
    Suite à un bridge cassé, je dois me faire poser 2 implants 16 et 17, mais suite au scanner, il n’y a pas assez d’os (1mm) pour un implant sur la 16, dent extraite il y a tres longtemps.
    Mon dentiste me propose une greffe osseuse ou de mettre un implant pres de la 15 et de recréer une sorte de bridge avec la 17. (j’aurais 33 dents)
    Qu’en pensez vous ? le peu d’os qu’il reste (1mm) ne va t il pas continuer de ‘fondre’ et rendre instable ce montage ? Ce montage est il perenne ?
    Merci d’avance de votre réponse.

    • Pour que je puisse vraiment vous donner des conseils personnalisés, il vaudrait mieux m’envoyer des radios. Mais à première vue, je préfère la solution sans greffe osseuses qui peut toujours créer des problèmes de sinusite, le mm d’os qui reste ne va pas se percer spontanément: s’il y a assez d’os ailleurs il vaut mieux l’utiliser…

  122. Docteur,
    En 2013, un implant dentaire m’a été posé, du côté gauche supérieur. De très violentes douleurs, de l’ordre de décharges électriques très intenses, sont apparues en 2016. Elles se déclenchent dès que je bouge un tant soit peu la mâchoire. Elles ne se situent pas sur l’emplacement de l’implant, mais à la jonction des mâchoires inférieures et supérieures, du côté droit. Il m’est difficile de manger, car impossible de mâcher et par conséquent, je dois mixer et aspirer par une paille, tout ce que je mange (j’ai perdu 5kg en 4 mois). Il m’est difficile à certains moments de parler, car articuler provoque des décharges….
    Bref, depuis l’été dernier ma vie est devenue un enfer. Pensez-vous qu’il y ait un rapport entre l’implant et mes douleurs.
    Avec tous mes remerciements.

    • D’après ce que vous dites, il ne semble pas que la douleur vienne de l’implant, mais plutôt de l’articulation temporo-mandibulaire. Cela pourrait être dû à un problème occlusal: consultez un occlusodontiste. En attendant, si vous le souhaitez, vous pouvez m’envoyer un radio panoramique sur « dr.h@conseildentaire.com ».

      • Etant donné que j’ai une sclérose en plaque et une maladie de Lyme, il se pourrait que ce soit une névralgie faciale due à l’irritation du nerf trijumeau.
        La douleur n’est pas constante, elle va et vient….

        Je vais demander la radio panoramique à mon dentiste, mais je ne le verrai que le 08 février.

        En attendant, merci beaucoup ! ray

  123. Bonjour,
    Je dois me faire poser 3 implants et 2 couronnes.
    J’ai une mauvaise expérience chez un dentiste et j’ai arrêté tous mes soins.
    J’habite récemment en Gironde, en banlieue de Bordeaux. Il y a tant de dentistes que je ne sais plus où m’adresser. Pourriez-vous m’aider en MP.
    Merci beaucoup.
    Cordialement
    Mary

  124. Bonjour
    Je me suis fait posé 2 implants mardi derniers il y a donc moins d une semaine.J ai arrêtée de fumer pour qu’ il n y ai pas d echec.pendant la pose pas de soucis ni de douleur.a mon retour à la maison grosse douleur j ai pris mes médicaments et dormir quasiment toute la journee.J ai respecté toutes les indications.je me lave les dents 3 fois par jour avec mon dentifrice plus gel passé difficilement sur la zone de l implant plus bain de bouche au serum physiologique mais j ai toujours une douleur persistante je suis toujours un peu gonflée.est ce normal ou dois je aller voir mon dentiste lundi?vu le prix j ai très peur d un rejet ou d une complication.J ai du mal à parler correctement et ma langue touche certains fils c est très désagréable….les implants concernent 2 molaires.
    Merci

    • tout ce que vous décrivez est normal, il n’y a pas lieu de vous inquiéter, mais il vaut mieux ne pas recommencer à fumer…

  125. Bonjour
    Après maints avis je me suis fait poser des implants sur la mâchoire supérieure, les molaires de chaque côté et les deux incisives et une greffe de sinus
    Tout s’est bien passé mais le praticien m’a posé deux couronnes sur les incisives très épaisses bombées à l’arrière et il m’a dit « ici on les fabrique comme ça vous vous y habituerez »
    Cela me fait « zozoter » ça me gêne et il ne me donne aucune raison
    Voilà je voulais savoir si vous connaissez justement ce cas
    Je précise que je ne lui pas payé les couronnes n’étant pas satisfaite de son travail
    J’ai rendez-vous avec lui vendredi que dois-je faire ?
    Merci pour votre réponse

  126. Bonjour Docteur,
    J’aurais un conseil à vous demander.
    Après plusieurs années avec un bridge pour remplacer une dent absente, une des deux dents piliers a dû être arrachée car cassée et infectée. J’ai consulté un endodentiste avant de faire pratiquer cette extraction irrémédiable.
    J’ai opté pour le remplacement de ces 2 dents absentes par des implants. Le chirurgien consulté a pratiqué d’abord un comblement osseux puis la pose de 2 implants en Zircone. Tout s’est très bien passé. Il faut maintenant procéder à la pose des 2 couronnes. Le dentiste que j’ai consulté, en lien avec celui qui a réalisé les implants, me conseille de faire une double couronne soudée. Cela m’a un peu surprise car à l’époque de mon bridge, j’ai toujours trouvé très désagréable d’avoir des dents soudées entre elles. ‘D’après lui, le fait d’avoir une double couronne rend l’implant plus pérenne … Pourriez-vous me donner votre avis ? En vous remerciant pour votre site qui nous permet d’y voir plus clair … Bien cordialement. Gersende

    • ça se discute, il n’y a pas de règle à ce sujet! je vais vous donner les avantages et les inconvénients:
      -la dent est suspendue dans un amortisseur son articulation est souple, mais pas l’implant; il ne faut donc pas solidarisé une dent et un implant; on peut solidariser deux dents ou deux implants
      – la solidarisation consolide l’ensemble, mais elle complique l’hygiène et empèche le fil de soie de passer
      Personnellement dans votre cas je préfèrerais non solidarisés.

  127. Bonsoir Dr. Albert Hauteville,

    Je ne sais plus quoi faire je souffre…Tous les jours je vis avec ce gout de fer que je ressens suite à mon ostéotomie en 2002..chaque fois je vais voir les médecins on ne voit rien!! mais moi j ai des picotements par la bouche et des brûlure par le nez et du cote de mâchoire inférieure du côté gauche mais je ne ai pas de RGO OU HP c est bien confirmé!

    Que me suggérez-vous?

    j espère qu on pourra me faire enfin une ablation des vis et des plaques quitte à gratter pour m en débarrasser.

    cdt,

  128. Bonjour,

    Je consulte régulièrement votre site et surtout récemment pour prendre conseils avant la pose de mes implants, j ai réussi à trouver toutes les réponses à mes questions et j ai été beaucoup rassuré.

    Voilà j ai réalisé mes implants le 8 mars, ça s est très bien passer même trop bien, presque pas de saignement, aucune douleur, cicatrisation propre et impeccable. C était juste un bonheur pour moi qui es une phobie du dentiste. Juste un petit problème j ai développé une infection sur un des implants à j+15, pas de douleur j’ ai repris des antibios et à j+24 le chirurgien dentiste m’a fait un curetage et à découvert que la parti haute de l implant commencer à se détacher, rien de bien méchant, c juste moi qui été prise de panique. Il a régler le problème et je suis reparti vraiment contente que tout se soit arrangé.
    Mais voilà là ce matin à j+25 c est carrément un implant qui s est retirer, je suis dégouté et vraiment triste je suis en pleure depuis ce matin, je sais que ça doit pas être bien grave et ça arrive à bcp de personnes mais je suis vraiment triste que ça m arrive ayant une peur disproportionné du dentiste, je me suis surpasser pour réaliser ces implants, Dieu merci je suis tomber sur un super chirurgien dentiste qui a su m’écouter et me rassurer à chaque petit problème que j ai eu, et surtout qui bosse superbement bien.

    Ma question est il va se passer quoi maintenant, pourra t il me remettre l implant?
    Ou devrais-je patienter des semaines avant la pose d un autre ?

    Et surtout qu est ce qui a pu arriver pour qu’ un implant ce retire comme ça sans raison?
    Je suis sous antibio depuis le premier jour, ( bi- spiradent car je suis allergique à l augmentin)
    J ai vraiment respecter tout ce qu’ il fallait, j ai mis bcp d espoir pour ces implants pour moi c été la solution adaptée à mon cas, les prothèses amovibles sont pour moi un cauchemar et rester édenté en parti c est encore pire. Le coût financier est vraiment le cadet de mes soucis je veux juste que ça marche. Comme j imagine le pire, pourrai je recommencé autant de fois jusqu’à que cela marche, ou cette opération est elle limiter à cause du forage de l os?

    Pardon d avoir été aussi longue ds mes explications, mais pouvez vous m apporter un début de réponse car je pense que je vais devenir folle d inquiétude avant mon autre rdv chez mon dentiste?

    Merci

    • On peut en effet remettre un implant à la place de celui qui est tombé, encore faut-il comprendre pourquoi il est tombé, pour ne pas refaire la même erreur. Envoyez moi vos radios sur « dr.h@conseildentaire.com » avec votre question résumée pour me rappeler de quoi il s’agit.

      • Merci bcp pour votre réponse, je ferai une autre radio demain et je vous enverrai le tout rapidement, j ai juste oublié de préciser que j ai réalisé 4 implants, et ce n’ est pas celui où j avais eu une infection à j+15, mais c’est un autre qui c retirer, les 3 autres sont tjrs en place. C pas tant le rejet qui m’inquiete, vs m avez dit qu’ il es tt à fait possible d en replacée un autre, ce qui m inquiète c est que à même pas un mois j ai eu déjà 2 problèmes j ai peur pr la suite, et j ai surtout peur de développer des infections plus graves. Je sais que je m inquiète de trop mais j ai récemment fait une septicémie à cause d une péritonite opéré trop tard. Les infections sont ma plus grande crainte. Et comme je fait des allergies et j ai eu des réactions qui m aurait pu être fatale, je sais que mon cas se présente très mal.
        Je vs envoie le tout rapidement, merci bcp

  129. Tout d’abord je vous remercie pour vos articles qui sont tellement bénéfiques.
    Après, pour moi, on m’a enlevé la 45 (c’était une faute) et maintenant je souhaite la remplacer par un implant mais j’ai lu dans quelques articles que c’est contre-indiqué en cas d’anémie et moi, je suis anémique (j’ai une carence en fer) donc je veux bien savoir pourquoi exactement c contre-indiqué dans ce cas-là?! Et si ça augmente le risque d’échec ou non?
    Et merci d’avance

  130. Bonjour docteur,

    Je me suis fait poser deux implants depuis une semaine et deux jours, je n ai pas de douleur mais la gencive est très rouge au niveau des implants et à côté, est-ce, d après vous, normal? En outre, est-il possible 9 jours apres l opération de reprendre le sport (musculation, avec soulèvement de charges plus ou moins lourdes) ? Merci pour votre aide.

  131. Bonjour Docteur,

    Je reviens vers vous après vos conseils pour une pause d’implants que j’ai fini correctement en début d’année.

    J’envisage pour bientôt de m’occuper de ma dent N° 11. Une dent qui avait eu un choc par chute sur la face quand j’étais adolescente en 1979. Une dent qui peut bouger un peu quand un dentiste la sollicite dans ce sens.

    Quelques temps après le choc elle avait été dévitalisée et puis les choses en sont restées là. Depuis une dizaine d’années cette dent a pris une teinte entre le jaune et léger marron. L’an dernier un dentiste m’ a repris le traitement canalaire en me disant qu’elle risquait de tomber si on ne faisait rien tout comme de tomber en y touchant.

    Le traitement a donc été fait et, au sortir de mes précédents implants, mon dentiste actuel m’avait tout d’abord parlé de la solution implantaire sans se pencher plus en avant sur le problème de cette dent 11.

    Dernièrement il m’ a fait une radio -qu’il a gardée- et le bilan est que la racine est petite, qu’il y a eu résorption et que le traitement canalaire récemment refait est bien. Il m’a dit que la résorption n’évoluerait plus et a écarté le fait qu’elle puisse tomber. Il m’a dit qu’elle pouvait se couronner.

    Pourriez-vous me donner votre avis au regard de ces indications. N’ y a t-il pas de risque en « préparant » cette dent de la fragiliser et qu’à terme même couronnée elle tombe ? S’il devait y avoir souci un implant sur une incisive peut-t il s’envisager en ayant un rendu similaire à une couronne côté gencive (je suppose qu’il n’y a pas de rétraction de la gencive sur un seul implant) ?

    Merci pour votre réponse car j’hésite sur cette incisive même si effectivement elle n’est actuellement pas très esthétique.

    Cordialement
    Madeleine

  132. Bonjour

    Je vous contacte suite à la lecture de vos commentaires pour m’assurer que j’ai bien compris la démarche à suivre qui permet de garantir une meilleure réussite suite à la pause d’un implant.
    D’après ma lecture il faut attendre 6 mois avant d’activer l’implant : est ce bien cela ?
    De plus, pendant ce temps je ne peux pas manger normalement : il faut éviter les pressions sur l’implant : Est ce bien cela ?
    En vous remerciant
    Cordialement
    Fabienne

    • On peut rabaisser le délai à 4 mois, et on peut poser une prothèse provisoire dessus.

  133. Bonjour,

    Je reviens vers vers en relation avec mon incisive 11 (dent ayant eu un choc il y a très longtemps et qui actuellement se teinte en jaune et bouge si on la sollicite). Cette dent comme indiqué avait eu un traitement canalaire dans les années 80 ; traitement repris et réussi il y a deux ans. Mon nouveau dentiste qui m’a fait il y a 6 mois des implants m’avait dit à ce moment là qu’elle devrait être remplacée par un implant… Récemment il m’ a fait une radio et m’ a dit que le traitement canalaire étant ok qu’une couronne suffisait.

    Devant cet avis contrasté suis allée voir un chirurgien spécialisé en implants qui m’ a fait radio + scanner (je dois avoir copie sur Cd mais après ses congés). Ce chirurgien m’ a dit qu’il y avait un kyste et qu’une résection apicale était nécessaire avant d’envisager en premier lieu un blanchiment interne ( si échec blanchiment alors implant -et contrairement à mes 4 implants contigus prémolaires et molaires dont je suis déçue implant sans rétraction visible au niveau des gencives).

    Les racines étant courtes -il pensait qu’il y avait eu résection apicale ce qui n’est pas le cas- et il m’a donc dit qu’il traiterait sans toucher aux racines.
    La résection apicale est-ce la solution et ne comporte-elle même sans toucher aux racines aucun risque sur cette dent fragilisée ? Le blanchiment interne est-il efficace, sans « danger » ? Quelle est sa durée et est-il pris en charge ?

    Je vous remercie pour ces 3 réponses.

    Cordialement
    Mado

    • 1 je ne peux pas répondre sans radio
      2 le blanchiment interne ne marche pas à tous les coups
      3 le blanchiment n’est pas remboursé

  134. Bonjour Docteur
    Mon dentiste m’a posé un implant en bas il y a maintenant 3 semaines.
    Je ressens comme une gêne ( au niveau de la gencive, cette dernière est légèrement rouge sur le coté et gonfle, blanchâtre au niveau de l’implant.
    Est ce que c’est normal, faut il consulter sachant que mon dentiste est en vacance pour 3 semaines.

    Vous remerciant

    Bonne journée

      • Bonjour Docteur

        Apres consultation et radio, RAS sur l’implant l’Ostéo-intégration se passe bien.
        Pour autant je ressent un « inconfort » dans le secteur de l’implant.
        Pensez vous que cela va disparaitre à la pose de la prothèse ?

        Merci

  135. Bonjour ;
    Voilà mon dentiste m’a fait une greffe d’os synthétique il y a un an . Il a posé les implants en février dernier et devait maintenant me poser les couronnes . Or en ouvrant la gencive au scalpel pour voir les implants ; ceux ci sont tombés . Aucun ne tenait . Mon dentiste avait l’air optimiste mais ce n’est pas mon cas . Maintenant rdv le mois prochain pour un scanner . J’attends impatiemment un conseil car là je suis un peu perdu et pas envie de retourner à la torture . Merci de vos réponses .
    @+

  136. Bonjour,
    Vous signalez dans votre article qu’une surcharge de la prothèse peut être un échec mécanique. Pouvez-vous me préciser davantage ce que veut dire une surcharge et ses inconvénients ?
    Depuis la pose de mes deux dents, il y a un mois, j’ai l’impression d’avoir dans la bouche des entités à part, pour être plus précise deux blocs étrangers qui pèsent et qui ne font pas partie de ma dentition. Dès que je me réveille, je les sens.
    L’intégration aurait dû être faite, je pense. Les dents installées sont longues et larges ( pb au niveau de la langue d’ailleurs ).
    Merci pour vos conseils.

    • Les dent sont fixées à l’os par un système hydrolique qui est le ligament. Les implants sont soudés à l’os de façon rigide sans aucune élasticité. Il faut donc le temps de vous habituer à cette différence.
      Mais il est possible que l’occlusion soit mal réglée et que les dents soient trop volumineuses: il faut voir cela avec votre dentiste…

      • Suite à vos conseils, j’ai exposé mon pb au dentiste. Elle va revoir avec le prothésiste.
        D’autre part, je lui ai dit que mes dents étaient collées et que je ne pouvais pas les nettoyer: j’ai appris à ma stupeur qu’elles étaient soudées. Je n’ai eu aucune information à ce sujet . Pourquoi souder des dents puisque j’ai eu deux implants ?
        Un peu perdue …. Pouvez-vous m’expliquer les raisons ? puis -je demander si mes dents sont refaites de les séparer ?

        • Pour que je puisse répondre à vos questions, il faut m’envoyer une radio sur « dr.h@conseildentaire.com » avec vos questions.

  137. Bonjour Docteur

    Pourriez vous me dispenser un conseil ?
    Après la pose de 6 implants (2 * 3 couronnes solidarisées ) et après plus d’un an avec un implant régulièrement me faisant mal ( infection ) , j’ai consulté un spécialiste qui après une radio m’indique que l’implant ne tient pas , qu’il ronge l’os et que sans intervention cela va attaquer les autres implants
    2 options possibles :
    – retirer l’implant en coupant le bloc de 3 couronnes , cureter , et tenter un implant en fonction état de l’os

    – retirer l’implant , enlever le bloc de 3 couronnes , cureter , remettre 2 couronnes et mettre un bridge en suspension pour une dent

    Merci de votre avis svp ?
    Pour la part vu la douleur observée lors de la pose des implants , je préférais le bridge

    Très cordialement

LEAVE A REPLY