Accueil PHYSIOLOGIE LES RHIZALYSES OU RÉSORPTIONS RADICULO-DENTAIRES.

LES RHIZALYSES OU RÉSORPTIONS RADICULO-DENTAIRES.

5374
48

Rhizalyse, du grec, rhizo= racine et lyse= dissolution, destruction.
La rhizalyse est donc la résorption de la racine dentaire. Cette rhizalyse est physiologique lorsqu’il s’agit de la dent temporaire dont la dent définitive résorbe la racine en poussant; elle est pathologique lorsqu’elle atteint une dent définitive .

Rhizalyse physiologique de la dent lactéale par la dent définitive.( fmdrabat.ma.com)

Différentes pathologies peuvent aboutir à la résorption de la racine d’une dent définitive:

– La plus courante de nos jours est le traitement orthodontique trop brutal ou trop rapide

Rhizalyse de deux incisives centrales suite à un traitement orthodontique (eugenol.com)
Rhizalise post-orthodontique de 21 22 (eugenol.com)

Remarquez que ce sont généralement les monoradiculées* les plus touchées.

Rhizalyses post-orthodontiques. (orthodontisteenligne.com).

– un traumatisme accidentel: une dent fortement luxée, même avec une contention post traumatique, peut faire une rhizalyse.

– Une dent expulsée lors d’un accident et réimplantée, de même qu’une dent transplantée, fait systématiquement une rhizalyse dans les dix ans qui suivent.

– Les dents incluses peuvent causer des rhizalyses sur les dents sur lesquelles elles s’appuient.

Rhizalyse des deux incisives latérales par deux canines incluses. (lecourrierdudentiste.com)

– Les kystes et tumeurs bénignes grignotent les racines des dents adjacentes.

Rhizalyse par fibrome cémento-ossifiant(sfscmf.fr).
Rhizalyses par kyste épidermoïde (sfscmf.fr) avec dent de sagesse incluse.

La liste n’est pas exhaustive et si des confrères ont des clichés intéressants je me ferai un plaisir de les publier.



Article précédentQUESTIONS-REPONSES.N° 2.
Article suivantLES LIMITES CERVICALES D’UNE RECONSTITUTION CORONAIRE.
Dr. Albert Hauteville

Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935
. Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu’il a fait.
Docteur en Chirurgie Dentaire.
Docteur en Sciences Odontologiques.
Certificat d’Enseignement Supérieur en parodontologie
Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V.
Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII.
Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V.
Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris.
Titulaire du Diplôme d’Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques.
Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V
.Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d’Infirmières.
Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale.
Ex-Chef de Service de Parodontologie à l’Institut Eastman de Paris.
Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l’Hôpital Ste.Anne à Paris.
A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD.
Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : « Manuel d’Odontologie Chirurgicale »(épuisé).
Retraité depuis 2001.
Service Militaire 1960-62 en temps qu’officier de réserve du Service de Santé.
A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l’exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c’est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie.
A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe.
Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire.
Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

48 COMMENTS

  1. Bonjour!
    J’ai eu des résorbtions radiculaires sur les deux incisives centrales du haut pendant mon traitement multibagues. Mon orthodontiste veut arrêter le traitement même si l’espace des extractions n’est pas fermé!!! Est ce vraiment désespéré? Il n’ya pas de solution?
    Merci et bien cordialement

    • Bonjour, lorsqu’il y a des rhizalyses en cours de traitement orthodontique, il vaut mieux arrêter. Envoyez moi une radio panoramique sur « conseil-dentaire@orange.fr »pour que le puisse me faire une idée.Quel age avez vous? Cordialement.DR.AH.

  2. Bonjour,
    J’ai 43 ans de bonnes dents (quelques dents traitées) pour des caries durant enfance et adolescence puis plus rien. Visites annuelles pour vérification et détartrage. L’année derniére, j’ai perdu un petit bout de dent à l’arrière d’une incisive du haut juste à la jonction avec la gencive. Je trouvais le trou assez gros, un peu saignant. Je suis allée chez le dentiste qui m’a mis une résine et ne m’a rien dit sur ce que j’avais. Je lui ai demandé si c’était une carie et il m’a dit que oui. Pour moi, le trou remontais à l’intérieur de la gencive mais n’avait pas été traité ( en passant un petit cure dent sur ma gencive toujours inflamée, je sentais un creux. La résine est tombée 1 mois après. Il m’en a remis une autre. Depuis 1 an j’ai mal à la gencive du palais dès que je mange des choses un peu dure style pomme. Il y a un mois ne tenant plus ( gencive toujours inflammée) je prends RDV chez le dentiste (un remplaçant ) qui décide d’enlever la résine pour voir (pas de radio). Il me diagnostique une résorption externe et me dit que si la gencive reste inflammée, il faudrait dévitaliser la dent…
    Qu’en pensez vous ? Y a t’il d’autre solution ? Ca m’embête de devoir dériva lisser une dent et qui plus est celle de devant.

    • pour moi il me faut une radio pour pouvoir vous conseiller. Les radiologues sont médecins et ont le droit de faire des radios sans ordonnance.

  3. Merci pour votre conseil de radio.
    Je me posais quelques questions. A quoi cette résorption est-elle due.?
    Vers quoi va t-elle évoluer et peut-on stopper l’évolution?
    Mon dentiste initial est pour moi passé à côté du diagnostic exact. Depuis un an, une évolution interne s’est elle produite ? À quel rythme se fait une résorption. Je n’est pas reçu de choc sur les dents ( sauf une chute de vélo enfant, mais tout était normal jusque là) pas de traitement orthodontique, mais j’ai encore mes dents de sagesse qui ne sont pas sorties et qui poussent peut etre sur les racines ( est ce que ça peut jouer ?)
    Comment savoir s’il y a un petit kyste sous la gencive ?
    Le nouveau dentiste après m’avoir soigner la dents plus haut m’a dit que si la gencive restait inflammée c’est que les aliments passaient et que je risquait de perdre ma dent et c’est pour cette raison qu’il faudrait envisager la devitalisation. Ma gencive étant toujours inflamée + douleur et un peu de sang à la pression et du noir (sang coagulé ?) en transparence sous la résine, je n’´ose pas retourner le voir, tellement cette solution m’effraie. Un avis d’un second confrère serait il nécessaire ? Les délais pour avoir un RDV étant assez longs, je voulais savoir s’il y avait une grosse urgence ? J’ai mal à bas bruit…
    Je vous remercie de l’attention que vous porterez à mon message.
    Bien à vous.

  4. Quelques nouvelles …
    Le dentiste que j’ai consulté en deuxième avis m’a immobilisé l’incisive par des cales mise sous cortisone et antibio + radio + scanner -> rhizalyse très avancée jusqu’à la pulpe d’où les douleurs +++
    Il m’a envoyée chez un endodontie te qui a dévitalisé cette dent’ retirer le tissu inflammatoire, et combler le trou de la racine sous le palet.
    C’était lundi dernier. Je n’ai enfin plus mal lors de la pression de la langue sur le palet. C’est un douloureux sur la cicatrice su palet, et pas mal au contact de cette dent avec les dents du bas. Ça résonne dans le haut de la racine comme une entorse ainsi qu’à la percussion. Combien de jours cela va durer ?
    Je mange du coup plutôt mou et sans toucher cette dent et ses abords.
    Il m’a dit que la dent allait être fragile.
    Combien de temps peut durer une dent à la racine très fragilisée, sans couronne?
    Merci pour votre avis. (Je ne peux pas donner de radios, c’est les dentistes qui les ont)
    Bien à vous.

  5. Bonjour, je voulais vous demander si vous me le permetter, après un traitement orthodontique, pendant la période de contention est ce que les dents vont obligatoirement bougées ?

    • la contention est faite pour les empècher de bouger. S’il n’y a pas de contention les dents ont naturellement tendance à revenir comme avant le traitement.

      • J ai vu plusieurs cas où les dents reviennent à leur place comme avant le traitement après avoir enlever la contention, me conseillez-vous de garder la contention à vie ?

          • On ne me l a pas encore placé, demain le dentiste me le placera donc je ne sais pas encore quel type de contention je vais avoir mais je pense que ça va être  » le fil linguale »

  6. Bonjour,
    Je lis partout que la rhizalyse est en lien avec l’orthodontie, ou des accidents divers.
    J’ai 56 ans, suite à des douleurs maxilaire droit sous les molaires du fond, avec un ganglion sensible, j’ai consulté ma dentiste, qui sur une des deux molaires, avait posé une couronne il y a environ 5 ans. elle diagnostique après radio une reprise inflammatoire sous la couronne, à démonter et refaire.
    Cette situation me déçoit, et me met la puce à l’oreille. j’en profite pour changer de praticien, sans signer le devis du précédent, pour en choisir un plus proche de mon lieu de travail que l’on m’a conseillé.
    Il examine la radio faite par sa consoeur précédente, et je le sens soudain perplexe. « Votre problème n’est pas si simple… » Sur écran, il me montre la radio, et diagnostique une rhizalise sur les deux molaires du fond. Confirmée par une radio 3D – je ne me souviens plus du nom – dans une clinique spécialisée du 17 ème arrondissement. Il a réussi à extraire les deux molaires entières, que je conserve dans une boite, les trous dans les racines sont évidents. Pose de deux implants hier, un an après l’extraction et reconstitution sinusale.
    Ma question: je n’ai jamais subi d’orthodontie, ni d’accident dentaire. La rhizalyse peut elle provenir de la pose défectueuse de la couronne, voire d’une couronne de mauvaise qualité ?

    • il faudrait que je puisse voir les radios pour répondre à votre question. Envoyez les moi sur « conseil-dentaire@orange.fr ». Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpg en pièces jointes. Renvoyez vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  7. Bonjour Dr Hauteville,
    J’ai 35 ans et depuis mon enfance j’avais un diasteme de 3,5 mm qui me complexait beaucoup et m’empechait de sourire en public ou sur les photos. Je l’ai fermé moi même en 2 mois à l’aide d’élastiques vendus sur internet (sites americains spécialisés dans la fermeture de diastemes).
    Je sais que les spécialistes français déconseillent fortement d’utiliser ce moyen pour corriger un diasteme, mais je l’ai fait car je n’avais pas assez d’argent pour payer un appareil orthodontique. J’ai veillé à ce que chaque élastique soit retiré apres son placement et qu’ils ne montent pas au niveau de ma gencive lorsque je les posaient.
    Maintenant que mon diasteme est complètement fermé, j’ai lu sur internet (où je passe beaucoup de temps pour mes dents) qu’il faut que je porte une contention pour ne pas que l’écart réapparaisse.
    Sauriez vous me renseigner sur une fourchette de prix? Ayant des soucis financiers, j’aimerais savoir quelle méthode de contention est la moins coûteuse.
    Un dentiste généraliste pourrait il me la poser?
    Je bénéficie actuellement de la cmu, est ce pris en charge?

    Merci par avance pour votre réponse.

  8. Bonsoir, j aimerais savoir comment faire la difference entre rhizalyse et résorption pathologique en cas de dent de lait, pour pouvoir poser l indication d un éventuel traitement canalaire

  9. Bonjour

    Mon fils a eu un accident de trottinette en octobre 2015. Une de ces incisives (en haut) est complètement remontée dans la gencive. Il a eu un appareillage pour la faire redescendre. à ce jour elle est redescendue, il a retrouvé son sourire, c’est une victoire ! De plus la dent répond au froid après qqs secondes, elle ne serait pas morte.
    Le problème est que, mardi 31 mai, lors d’une visite de contrôle , on lui a fait une radio (la dernière remontait à février 2016) et la racine commence à se faire grignoter….comment est ce possible alors que sa dent est vivante?
    L’orthodontiste nous parle déjà de dévitalisation (et plus tard implant).
    Je suis plus que réservée car après pas de retour en arrière possible..
    Là sa dent est belle ne le fait pas souffrir et est vivante. Après une dévitalisation, elle risque de griser et être fragile, non?

    Est ce que la résorption peut s’arrêter là ou être rapide? Y a t’il qq chose à faire pour la stopper et pouvoir garder sa dent en vie?
    S’il devait passer par la dévitalisation, est-ce que ça sera douloureux pour lui et quels risques ensuite de garder une dent « morte » en bouche? (infection? problème de santé générale?)

    Merci d’avance pour votre avis et vos conseils..

    Très bonne journée
    Cordialement

      • Merci pour votre réponse rapide . Je n ai pas précisé qu il a 10 ans, donc c est une dent définitive il ne risque pas de déclarer un abcès entre 2 radios? C est ce dont à peur l orthodontiste apparemment mais je trouve que ça ne nécessite pas cette mesure si radicale qu est la devitalisation.
        Je serai d avis comme vous de voir déjà à la prochaine radio. De plus j ai lu qu un appareil orthodontique ( type bagues) pouvait créer une résorption sur les racines. Peut être que lui c est juste là traction forte depuis 6 mois qui a fait cela ?
        Selon vous, la rhizalyse pourrait ne pas évoluer ou alors une fois commencée, elle ne s arrête plus?
        On est un peu perdus. Pris entre la peur de l infection et celle de devitaliser une dent qui peut-être restera vivante et saine..
        Avez-vous des conseils pour stopper la résorption ?
        Merci encore pour tout
        Bonne soirée
        Cordialement

        • on est encore loin de connaître bien les raisons des rhizalyses, et je me garderai bien de faire des pronostics, c’est la raison pour laquelle je préconise une attente vigilante de la suite…

          • Merci beaucoup Dr.
            j’attends que l’orthodontiste nous rappelle pour nous dire ce qu’il faut faire…
            J’aimerais attendre un peu aussi.

            Si toutefois un abcès devait se déclarer, notre fils aurait mal ou c’est indolore au début?
            Quel risque on prend si il y en a un qui arrive et qu’on ne le sait pas de suite? et comment cela est il traité? antibio?
            on est pris entre 2 feux.. je voudrais pas qu’il ait des ennuis non plus, une infection et ensuite des interventions…

            bonne journée
            Cdlt

      • Bonsoir docteur.
        Suite de l épisode.. L orthodontiste à eu l avis de endotonlogue et ils veulent le voir pour enlever son appareil et devitaliser sa dent !!
        Je trouve ça rapide, non? Je lui ai répondu que nous étions ok pour enlever ses bagues et voie l évolution ensuite, si la Résorption va progresser ou bon mais certainement pas pour faire la devitalisation si vite. Qu en pensez vous ? On n est sûr de rien pour le moment. La radio du 31 mai révélait un début de résorption mais c est pas pour ça qu il faut prendre une décision si radicale. De plus c est peut-être le traitement orthodontique qui a causé cela.
        Peut on attendre un peu avant une prise de décision ? Une résorption ça ne va pas trop vite ?
        Merci d avance pour votre avis et vos conseils.
        Bien cordialement

          • Bonjour Monsieur,

            Est ce qu’il est possible que je vous transmette le dossier de mon fils Timothé pour lequel nous avons échangé ?
            En effet, il a un début de résorption sur son incisive 11 suite à un traumatisme (inclusion) et une traction de sa dent.
            Au CHU, suite à la radio du 31/05/2016, ils souhaitaient lui dévitaliser.
            Nous avons refusé, avons demandé qu’on lui ôte son appareil, et souhaitons voir la suite par des radios régulières. Notre dentiste va donc prendre le relais.
            Pouvez vous me dire ce que vous pensez de cette résorption ? (radio des 31 mai et 21 juin 2016) Est ce que cela progressé entre les 2 ? Est ce une résorption importante? Devons nous faire dévitaliser ou cela peut attendre? Nous ne voulons pas faire prendre de risque à sa dent non plus. si cela progressait trop vite, il pourrait la perdre.
            Je vais vous envoyer cela sur votre adresse mail (DR.H@conseildentaire.com) si vous le permettez, par un lien « We Transfer » car sinon cela ne passera pas en pièce jointe.

            Je vous remercie pour votre avis et conseils précieux

            Très bonne journée
            Bien cordialement

  10. Bonjour docteur,

    Pouvez vous me dire si une resorption externe sur une premolaire machoire inferieure peut entrainer une legere gene a la deglutition?
    En effet, j ai remarqué l apparition de cette gene quelque temps apres que l on m ait diagnostiqué cette resorption.

    Merci de votre aide

    • qu’entendez vous par résorption? envoyez moi une radio sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, et horizontales, lettre D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpeg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  11. Bonjour , merci pour cet article , voila ma question , j’ai 33 ans, j’ai suivi un traitement orthodontique il y a 20ans et je n’ai pas eu de contention à la fin . Mes dents sont revenues à l’état initiale et me revoilà très complexée. J’ai voulu refaire un traitement ortho mais le praticien a refusé car rhysalise sur les 2 incisives latérales du haut. Un 2 eme praticien accepte de le faire mais j’ai peur de perdre mes dents … Que me conseillez vous ? Merci

    • envoyez moi une photo de votre sourire et radio récente sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies et les photos numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement , sinon pour les scanners trop lourds faites des captures d’écran des clichés intéressants. Les radiographies panoramiques et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, et horizontales, lettre D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpeg en pièces jointes. Il est indispensable que les radios et photos soient nettes. Renvoyez moi vos questions résumées et formulées clairement en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  12. Bonjour docteur,
    je vis depuis 25 ans avec des contentions sur les dents, du fait de rhyzalyses sur les incisives du bas et du haut dont l’origine est un traitement orthodontique.
    Suite une radio panoramique, mon dentiste me conseille de dévitaliser 2 incisives dont la racine fait plus que 5mm. Le but est d’éviter la prolifération de bactéries dangereuses.
    Que dois je faire.
    Merci de votre conseil.

    • Pour que je puisse vous aider de façon efficace, il vaut mieux m’envoyer une radio récente, sur « dr.h@conseildentaire.com » . Ne pas scanner les radios sur imprimante. Les radiographies et les photos numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement , sinon pour les scanners trop lourds faites des captures d’écran des clichés intéressants. Les radiographies panoramiques et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, et horizontales, lettre D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpeg en pièces jointes. Il est indispensable que les radios et photos soient nettes ( pas de tirages papier). Renvoyez moi vos questions résumées et formulées clairement en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  13. Bonjour,
    Je suis un confrère libéral en Provence. J’ai le cas d’une petite patiente qui présente une agénésie d’une dizaine de dents définitives.
    Elle a une 75 qui n’a pas de germe définitif sous-jacent. Et voilà que suite à une petite carie avec coiffage pulpaire, une rhizalyse massive se produit. C’est très malheureux car je souhaitais lui conserver pour un pilier prothétique (agénésie de la 36, présence de la 37).
    Bref je me permets de te poser la question s’il y aurait une possibilité de stopper ces résorptions avec un terrain aussi particulier. Maladie auto-immune?
    Je suis aussi versé dans une pratique dentaire « holistique » donc ouvert à toute réponse alternative.
    Merci d’avance de tes conseils éclairés.
    Denis Offant

    • Cher confrère, je suis malheureusement aussi démuni que toi devant des cas aussi navrant que celui là. Je pense qu’il va falloir s’orienter vers des prothèses mobiles jusqu’à ses 18 ans, et ensuite passer aux implants. Je n’ai pas entendu parler de maladie auto-immune de ce genre…
      Si tu en apprends sur ce sujet, les portes de mon blog te sont largement ouvertes pour une publication qui intéressera peut plus de personnes qu’on ne le croit.
      Bien confraternellement. A.H.

  14. Bonjour,

    Suite à une tendinopathie épaule, un médecin du sport m’envoie chez un dentiste début Février pour vérification d’une éventuelle infection dentaire.
    Je consulte donc et le dentiste voit un « défaut d’étanchéité » sur un amalgame sur la 46. Il le refait, et me donne également un prochain rdv pour 2 départs de carries.
    15 jours plus tard j’ai une rage de dent sur cette même dent.
    En plein week end, je vais aux urgences, qui me donne antibio + ketoprofène + actiskenan
    Je consulte un autre dentiste mi-Avril qui lui ne voit aucune carrie, mais me fait passer un panorex (en cabinet) sur lequel il voit une « infection dentaire » (toujours sur la 46), sur laquelle « on ne peut rien faire si ce n’est attendre une évolution  » dans un premier temps, puis qui me dira qu’ « après y avoir réfléchit il vaudrait mieux extraire » une semaine plus tard …………….
    Etant dans le flou le plus complet car mon dentiste ne me donne aucune info, je décide de me faire marquer un autre panorex pour obtenir cette foix ci une interpretation.
    Je reçois donc ce jour l’interpretation :
    « Pas de complication osseuse et apicale, exceptée une lyse apicale en projection de la 16, 17 ainsi qu’au niveau de la 46 racine médiale distale. »
    Est ce qu’il s’agit d’une Rhizalyse ?
    Concrètement que dois-je faire ? Rdv stomato ? L’extraction de la 46 est – elle indispensable ? Qu’en est – il des 16 et 17 ?
    Merci

    • Pour que je puisse vous aider de façon efficace, il vaut mieux m’envoyer une radio récente, sur « dr.h@conseildentaire.com » . Ne pas scanner les radios sur imprimante. Les radiographies et les photos numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement. Les radiographies panoramiques et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, et horizontales, lettre D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpeg en pièces jointes. Il est indispensable que les radios et photos soient nettes ( pas de tirages papier). Renvoyez moi vos questions résumées et formulées clairement en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

LEAVE A REPLY