LES PINCES PORTE-AIGUILLE.Par le Dr.A.Hauteville.



La pince à sutures sert à maintenir les tissus à suturer, la pince porte-aiguille à tenir fermement l’aiguille pour les perforer.

Position de l’aiguille serrée par les mors du porte-aiguille.

Les pinces porte-aiguilles sont toutes à serrage par crémaillère, nous disons « forcipressure« . Il y en a de deux types: celles qui sont en forme de ciseaux et dans lesquelles on engage le pouce et l’index, et celles dont les branches courbes se rejoignent et que l’on tient dans la paume de la main.
Dans un cas comme dans l’autre il est très important que les mors soient parfaitement jointifs pour que l’aiguille soit fortement maintenue et ne tourne pas.

Pince porte aiguille de Mayo-Hegar (matérielmedical.fr).

Pince porte-aiguille de Crile-Wood (paraphrm.fr).

Pince porte aiguille de Olsen-Hehar, qui fait en même temps ciseaux pour couper le fil (promedis.com)

Pince porte-aiguille de Mathieu (medical-twenga.fr).

Pince porte-aiguille de Zweifel(medicalexpo.fr). La dorure indique que les mors sont en carbure de tungstène.

Il existe une troisième série de pinces porte-aiguille qui  sont spécialement conçues pour la micro-chirurgie; elles doivent être utilisées avec des aiguilles petites et fines. Elles se tiennent entre le pouce et l’index. Elles sont très légères et très souples, le système de blocage est à cliquet et très doux. Ce sont des pinces de précision, très fragiles, que la personne chargée de l’entretien doit apprendre à manipuler avec précaution.

Micro-pince porte-aiguille de Castroviejo(cqfdent.fr).

Castroviejo avec mors en carbure de tungstène(medical.twenga.fr).

Ma préférence personnelle va à la pince de Mathieu pour la chirurgie courante et à la pince de Castroviejo pour les travaux plus fins, car je pense que les doigts pris dans les anses limitent les mouvements et la précision de la main.

À propos de Dr. Albert Hauteville

Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 au Caire en EGYPTE. Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et une formation en hypnose, sophrologie, training autogène, gestalt_thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.
Ce contenu a été publié dans CHIRURGIE BUCCALE, INSTRUMENTATION DENTAIRE ET CHIRURGIE BUCCALE, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit − = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>