Accueil CHIRURGIE BUCCALE APEX RESIDUEL.

APEX RESIDUEL.

1410
8

Question du jour:« c’est quoi l’apex résiduel ? »

Réponse: c’est un morceau de racine de dent qui est resté dans l’os alvéolaire soit après une extraction, soit après la fracture d’une dent, soit après la destruction quasi totale de la dent par la carie.

Le morceau de racine qui reste peut être retiré par un praticien expérimenté en chirurgie, mais on peut le laisser. Les choses peuvent évoluer de 3 façons:
– L’apex résiduel se reinclut complètement dans l’os et on n’en entend plus parler
– l’apex est rejeté par l’os et il ressort tout seul quelques mois ou années plus tard
-l’apex s’infecte et il faut l’extraire, mais l’infection attaque l’os autour et le rend plus facile à retirer

Dans les cas où il est prévu une prothèse fixe ou des implants il ne faut pas laisser d’apex résiduel.

 



Article précédentPROTHESE TOTALE A INTRADOS SOUPLE.
Article suivantLES ADÉNOPATHIES CÉRVICO-FACIALES.
Dr. Albert Hauteville

Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935
. Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu’il a fait.
Docteur en Chirurgie Dentaire.
Docteur en Sciences Odontologiques.
Certificat d’Enseignement Supérieur en parodontologie
Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V.
Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII.
Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V.
Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris.
Titulaire du Diplôme d’Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques.
Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V
.Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d’Infirmières.
Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale.
Ex-Chef de Service de Parodontologie à l’Institut Eastman de Paris.
Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l’Hôpital Ste.Anne à Paris.
A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD.
Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : « Manuel d’Odontologie Chirurgicale »(épuisé).
Retraité depuis 2001.
Service Militaire 1960-62 en temps qu’officier de réserve du Service de Santé.
A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l’exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c’est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie.
A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe.
Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire.
Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

8 COMMENTS

  1. après avoir lu votre parcours j’ai une autre question qui me vient à l’esprit. Je pense depuis qqs temps au sujet d’une psychanalyse ou psychotérapie liée à mes nombreux problèmes de dents : bruxisme, nombreuses caries, atteinte particulière des collets dentaires.
    Un livre qui s’appelle  » Le langage de vos dents  » m’avait tombé entre les mains et aussi après discussion avec un dentiste un peu moins classique je commence à songer sur l’éventuelle origine psychologique de ces problèmes; On dit que la carie est une expression de manque de confiance en soi .

    Pouvez -vous partager votre opinion sur ce sujet , donner des conseils ou des références de psychologues qui se penchent sur le sujet.
    Pour moi et d’autres gens intéresés
    Merci d’avance

    • En effet, d’après mon parcours vous avez pu vous rendre compte que je suis un précurseur en matière de dentisterie holistique: si vous êtes intéressée par le sujet lisez le blog d’Estelle Vereek. Mais en ce qui me concerne je trouve que dire « On dit que la carie est une expression de manque de confiance en soi » est excessif car la carie est une maladie microbienne et je ne vois pas en quoi l’acidité ou l’alcalinité de la salive peut signifier un manque de confiance en soi. J’ai écrit plus de 400 articles et je pense qu’un grand nombre devraient vous intéresser: cherchez..vous trouverez… et je serai toujours (?!) disponible si vous avez envie d’en parler…
      PS. Les articles sont classés par catégories, commencez par « psychologie » et « cariologie » pour répondre à vos questions immédiates.

  2. Bonjour,
    Si il reste des bouts de pâte d’obturation au fond de l’alvéole après une extraction (c’était des dépassement de pâte sur la dent avant qu’elle soit extraite), faut il les laisser, est-ce comme pour les apex résiduels?
    (j’ai toujours mal un peu plus de 3 semaines après l’extraction de cette molaire)
    merci d’avance

    • il faut les enlever, mais peut être que c’est parti avec la dent:il vaut mieux faire une radio pour voir

      • Oui on les voient à la radio ( je ne l’ai pas ) . Mais ils sont tout au fond juste en dessous de la limite avec le sinus.

          • Ben il n’y a pas eu de curetage. L’anesthésie ne marchait pas, il y avait une infection, j’avais très mal il n’a pas du réussir. Mais j’ai toujours mal maintenant. J’ai vu un stomatologue qui me propose de faire un curetage maintenant, mais l’os a du se reformer un peu j’imagine 2 mois après, comment va il pouvoir aller cureter au fond? Ce n’est pas trop tard pour faire un curetage?

LEAVE A REPLY