Accueil STOMATOLOGIE ET PATHOLOGIE BUCCO-DENTAIRE. MALADIES BUCCALES. LES COMPLICATIONS A DISTANCE DES INFECTIONS DENTAIRES.

LES COMPLICATIONS A DISTANCE DES INFECTIONS DENTAIRES.

3124
37

Les infections dentaires peuvent donner des complications à distance graves, il faut donc les prendre très au sérieux.

Infections à distance. Infection focale (focal infection).

Une endocardite sur deux est d’origine dentaire. Elle est généralement due à la présence d’un streptocoque Béta-hémolytique*, que l’on peut retrouver aussi dans les angines blanches.

Dans mon enfance, quand on avait mal au genou, on disait: « c’est des douleurs de croissance ».
En réalité ces douleurs de croissance étaient bien souvent accompagnées d’un peu de fièvre inexpliquée, et étaient en fait un Rhumatisme Articulaire Aiguë (RAA). Le RAA est dû au streptocoque hémolytique B qui est aussi responsable des endocardites dont la séquelle la plus connue est » le souffle au coeur« , lésion de valvule cardiaque ou valvulopathie. Eh bien sachez que 50% des endocardites sont dues à des infections dentaires, et la quasi totalité des autres 50% à des angines mal soignées. Il est vrai qu’avec l’apparition des antibiotiques les angines sont mieux soignées, mais les petits abcès des dents de lait…

Un abcès du poumon sur trois est d’origine dentaire.

L’étroite intrication entre les voies respiratoires et le voies digestives dont la bouche est le carrefour en donnent aisément l’explication. Comme pour les sinusites d’origine dentaire, la contamination est directe et non pas par voie sanguine.

Abcès du cerveau

La très riche vascularisation de la sphère orale et la proximité du cerveau fait que la très grande majorité des abcès du cerveau sont d’origine dentaire, souvent par l’intermédiaire d’une thrombophlébite du sinus caverneux.

Thrombophlébite des sinus caverneux

Accident très grave consécutif à un phlegmon dentaire qui diffuse dans les sinus caverneux. La paralysie oculaire accompagnant un abcès dentaire doit tout de suite orienter le diagnostic dans ce sens. Il ne s’agit plus là de la « dent de l’oeil », n’importe quelle dent peut en être le point de départ.

Septicémie

Chez un sujet aux défenses immunitaires affaiblies, un abcès dentaire dégénère facilement en septicémie.

Pelade

La pelade d’origine dentaire est beaucoup moins connue, mais n’est pas d’une rareté exceptionnelle. Il s’agit d’une perte de cheveux localisée en tache ovalaire généralement latérale, accompagnant les accidents d’évolution des dents de sagesse, et souvent les infections chroniques dentaires. l’extraction de la dent de sagesse ou les soins d’infections chroniques suffisent souvent à faire repousser les cheveux.

Formule sanguine

Toute infection buccodentaire, même une simple gingivite peut augmenter le taux de globules blancs.

Cet exposé n’est pas exhaustif, il peut y avoir toutes sortes de complications à distance des problèmes dentaires.



Article précédentEXAMENS DE LABORATOIRE AVANT INTERVENTION CHIRURGICALE.
Article suivantRADIOLOGIE ET IMAGERIE DENTAIRE.
Dr. Albert Hauteville
Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935 . Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu'il a fait. Docteur en Chirurgie Dentaire. Docteur en Sciences Odontologiques. Certificat d'Enseignement Supérieur en parodontologie Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V. Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII. Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V. Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris. Titulaire du Diplôme d'Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques. Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d'Implantologie Paris V .Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d'Infirmières. Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale. Ex-Chef de Service de Parodontologie à l'Institut Eastman de Paris. Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l'Hôpital Ste.Anne à Paris. A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD. Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : "Manuel d'Odontologie Chirurgicale"(épuisé). Retraité depuis 2001. Service Militaire 1960-62 en temps qu'officier de réserve du Service de Santé. A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l'exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c'est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie. A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe. Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire. Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

37 COMMENTS

  1. Bonjour, ma pelade a commencé en plaques quelques mois après une chute sur mes incisives il y a une vingtaine d’années. Ca avait repoussé presque complètement à 2 reprises après des soins dentaires. J’ai découvert qu’il pourrait y avoir un lien entre la pelade et les dents en 2007 seulement, date à laquelle on a découvert 2 kystes aux apex des dents 11 et 21. Je pensais que mes cheveux et barbe allaient repousser après l’extraction de ces kystes mais il n’en est rien. Mais il faut dire que peu de temps après j’avais commencé un traitement ortho chez une ortho incompétente qui me serrait l’appareil trop fort. En quelques mois les dents 22 et 23 se sont nécrosées. Le dentiste les a dévitalisées, mais pas de chance, il a fait un gros dépassement de pâte sur la 23. Depuis, j’ai par moments des crises de démengeaisons sur le corps et j’ai perdu mes sourcils. A cause des douleurs, plusieurs spécialistes ont cureté l’os pour retirer l’excès de gutta mais sans succès. Les spécialistes impuissants face à mes douleurs persistantes ont fini par m’extraire les dents 22 et 23. Toujours les mêmes douleurs et un fragment radio-opaque dans les tissus mous visible à la radio près du plancher sinusien. Mais les spécialistes n’arrêtaient pas de me dire que ce n’est pas ça le problème et que ce serait en fait des algies faciales. Grâce à ma persévérance, je suis tombé sur un stomatologue en Mai 2013 qui a accepté de m’opérer pour retirer ce fragment de gutta visible à la radio et sensible au toucher lorsque je palpe ma gencive. A notre surprise, il en a trouvé plusieurs dans l’os. Depuis cette opération, les douleurs et les démengeaisons sur le corps ont presque complètement disparus. Avant la douleur était plus étendue alors que maintenant la douleur est nettement moins importante et ne se limite qu’à l’endroit exact du fragment radio-opaque que je sens toujours avec mon doigt. J’en déduis qu’il reste encore un fragment de gutta.
    Pensez-vous que toutes ces complications dentaires (kystes, orthodontie, nécrose pulpaire, corps étranger) contribueraient à empêcher la repousse de mes cheuveux ? Bien à vous.

    • Bonjour, il ne faut pas oublier l’accident qui peut aussi être la cause primaire de vos problèmes, mais évidemment il faut supprimer toutes les causes dentaires. Bien cordialement.DR.AH.

      • Merci pour votre réponse. L’accident en lui-même n’était pas aussi traumatisant pour moi et s’est arrivé il y a plus de 20 ans. En essayant de sauter un obstacle, mes pieds se sont pris cet obstacle et j’ai heurté le sol avec mes incisives centrales, rien de grave. Après des soins, je n’avais plus mal à ces dents jusqu’à ce qu’une rage de dents se déclare quelques années après. On a dévitalisé la 21, mis un pansement temporaire mais, comme je ne sentais plus aucune douleur, j’ai fait l’énorme erreur de ne pas revenir chez le dentiste obturer définitivement cette dent. Bien évidemment le pansement est tombé et ma dent était ouverte pendant plusieurs mois. C’est seulement en 2007 qu’on a découvert les kystes lors d’un contrôle. Depuis, la dent est certes fragilisée mais est asymptômatique, la lésion a guéri et en radio on ne voit aucun signe de récidive au jour d’aujourd’hui.
        Après ce que cette dent a subi, est-ce possible qu’il y ait une infection chronique qui s’est installée sans nécessairement un signe radiologique ?
        La réaction inflammatoire à corps étranger due au fragment de gutta restant pourrait-elle aussi être responsable du maitien de la pelade ?
        La réaction inflammatoire générée par le déplacement des dents du traitement ortho pourrait-elle également être favorable à la pelade ?
        Est-ce logique ou alors cela n’a aucun sens ?
        Bien à vous.

        • Oui, tout cela est parfaitement logique, mais il ne faut pas oublier le choc initial qui peut à lui seul être à l’origine de la pelade. Beaucoup de pelades ont pour origine un choc psychique ou physique sans forcément de répercussions sur les dents. Il se pourrait qu’apsès avoir éliminé toutes les causes dentaires la pelade persiste, mais il faut éliminer toutes les causes dentaires pour le savoir.

  2. Bonjour. J’ai 42 ans et je me suis faite un appareil d’orthodontie afin de remettre en place mes dents de devant supérieures qui étaient entrain de descendre. Au cours de traitement j’ai eu une fistule ça fait maintenant 2 ans et ça coule toujours. que dois-je faire. Merci

    • Vous ne pouvez en aucun cas garder une fistule. Il faut savoir d’où vient l’infection et la traiter. Envoyez moi une radio panoramique récente.

  3. Une petite bosse s’est tout d’abord formée sur la gencive côté langue au niveau de la dent de sagesse, puis un petit trou s’est ouvert et une petite pointe dure s’est fait sentir. Le côté droit du maxillaire inférieur concerné est sensible et lance doucement parfois. J’ai des maux de tête et des élancements dans les oreilles. Qu’en pensez-vous ?

  4. Bonsoir,
    Suite à un retraitement de canal par un endontiste exclusif mercredi pour un granulome j’ai un abces sur la dent. J’ai pris les antibiotiques prescrits Augmentin et Flagyl toutes Les huit heures.
    Quand dois-je reconsulter et est-ce un mauvais présage pour l’avenir de la dent? Combien de temps va durer la douleur, dois-je faire percer l’abcès?
    Merci d’avance

    • Envoyez moi des radios sur « DR.H@conseildentaire.com »avec vos questions.Les radiographies numériques peuvent être envoyées directement par mail. Les radiographies sur support argentique doivent être photographiées en les fixant sur une vitre bien éclairée: horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées par mail .

  5. bonsoir!!suite a 2 fistules au dessus de mes incisives(couronnes)j’ai consulté un stomato
    qui veut me faire une(trépanation de gensive avec curtage)opération prévue le 06mai
    j’ai 48ans,et depuis qq semaines,j’ai mal dans la nuque,bras,jambes,pensez vous que ça
    peut avoir un lien?et après l’opération,est ce fort douloureux?merçi d’avance pour votre
    réponse. sincère salutation! isa

    • l’intervention n’est pas douloureuse, mais vous risquez d’avoir des hématomes autour des yeux et du nez.
      Il faut le faire de toutes façons et il faudra attendre quelques semaines pour voir si votre état général s’améliore.

  6. Bonjour, cela fait 8 ans maintenant que j’ai des épanchements à répétitions au genou gauche, malgré 3 rhumatologues, athroscanner, IRM et prise de sang aucun médecin n’a su me dire pourquoi j’ai ce problème qui m’handicape, en faisant des recherches j’ai vu qu’il était possible qu’une infection dentaire puisse causer cela. Sachant que j’ai un kyste à une molaire qui est dévitalisée et qui depuis à été retraitée il y a 3 mois (endodontie) je continue à avoir mal à cette dent et j’ai toujours ces gonflements de genou. Pensez-vous qu’un kyste dentaire puisse causer une mono-arthrite? Est-ce qu’une extraction dentaire pourrait en venir à bout? Merci

    • de toutes façons, il faut ou soigner la dent ou l’extraire. Vous verrez après si votre genou s’améliore

      • Merci pour votre réponse, concernant ma dent j’ai fait un retraitement des canaux par un endodontiste en février dernier mais j’ai toujours très mal à cette molaire, est-ce normal? Ou est-ce qu’il faut encore attendre pour voir si la guérison se fait? Merci

  7. Bonjour, cela fait 3 4 ans que je traîne un kyste sous un bridge (molaire gauche) antibiotiques amoxyciline régulièrement et l infection passe. Mais depuis quelque mois J ai une toux sèche et des drôle de gargouillement au niveau du coeur. Cela ne M empêche pas de faire du sport mais ce qui M inquiété et après avoir lu plusieurs forum le kyste en question peut appartement s en prendre à distance à d autre organe.
    Je dois faire traiter ce kyste,dans 2 mois penser vous qu après avoir été soigné pour le kyste tout va rentrer dans l ordre ou est ce que je dois quand même faire vérifier mon état général.
    Merci de votre réponse.

  8. Bonjr docteur,
    Felicitation pour votre travail
    Je suis etudiant en odontologie en Haiti, j ai vu la radio de deux dents 11et 21 d une patiente de 20 ans, avec un depassement d un demi mm d obturation, elle n a aucune douleur elle avait seulement une carie recidivante qu elle voulait reparer sans reprendre les devitalisations, j aimerais savoir le risque qu elle encourt avec ce depassement d une obturation canalaire, est il beaucoup plus dangereux qu un manque d obturation?

    • Il n’y a aucun obstacle anatomique au dessus des incisives centrales, et les fosses nasales sont loin et isolées par une corticale épaisse et très dure. Les dépassements de pâte sont généralement très bien tolérés dans cette zone et ne font courir aucun risque.

  9. Bonjour docteur ,
    Voila ca fait un ans et demis que jai mal periodiquement a une dent devitalisé mais comme jai pas le temps avec le travaille jai pas pu allé voire un denstiste , un jour je me suis décidé dallé voire un dentiste car la douleur était grande , il ma dignostiqué une infection avec un granulome il ma donné des antibiotique mais comme linfection était sous bridge il voulait pas me la soigné car il prend chere il ma dérigé vers un hopital .

    En meme temps je souffrait d’ une pelade inéxpliqué sur le cuire chevelu les sourcil et la barbe , jai vue tout les dermato tous le meme resultat cest une dermite shéboréique du a un stresse peut etre .

    Avec le temps mon infection dentaire sest compliqué et jai due extraire la dent en question , et pas magie une semaine apres plus de chute de cheveau ni de sourcil mes cheveux sont devenu vivant alor quil était cassant et mort avant . Un petit témognage car ma pelade a duré 1 ans et demis et ya pas un dermato qui ma dit que peut etre cest du a une infection dentaire .

  10. Bonjour Docteur,
    Janvier dernier, ma mère âgée de 54 ans a posé des implants (partie supérieur gauche), au même moi elle eu une cellulite sur la molaire inférieure gauche (avant dernier), elle a du extraire cette molaire après traitement (antiobiotique, drainage, curtage..ect), en Avril dernier elle a eu une fistule sur un des implants, y’avait du pu qui sortait, le dentiste a traité la fistule (antibiotique, curetage de l’os, il a même posé un os artificiel), mais il n’as pas enlevé l’implant, deux mois après (juin dernier), elle ressent des douleur sur l’implant, elle fait une panoramique, et là l’infections y’est toujours.. y’a même une infection dans l’autre coté…
    Es que la cellulite peut être la cause de la fistule sur l’implant ? Es que cette implant peut être la cause de autres infections ? Y’a t’il des risques de septicémie (vu les infections quelle a) ?

    • Pour que je puisse vous aider vraiment, il faut m’envoyer une radio panoramique récente, sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies et les photos numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement , ou faites des captures d’écran. Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, et horizontales, lettre D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpeg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  11. Bonsoir Docteur, j ai eu une fistule extra buccale il y a deux semaine qui est apparue sur ma joue. Je suis allée à un premier rdv chez le dentiste qui m’a mis sous antibiotiques, la fistule et quasiment partie mais je retourne d’ici peu chez mon dentiste pour enlever l’infection qui se trouve au niveau d’une molaire causée par une carie. Mais depuis j’ai deux cystites une perte de poids importante, et je suis très fatiguée. Pensez que tout ça soit lié ? Merci par avance pour votre réponse.

  12. Bonjour

    J’ai une pelade universelle qui s’est manifeste en une pelade partielle c’est à dire deux troux ovales un an après la pause de 3 bridges au fond de la bouche les dents sous le bridge ne sont pas dévitalisées mais le dentste les a rognées c’est un dentiste en Tunisie pensez-vous que ma.pelade ait un lien ?

    • Il faut vérifier la vitalité des dents sous le bridge: si une dent est mortifiée cela peut être en relation avec la pelade.

  13. Bonjour Dr Hauteville, en premier lieu, merci beaucoup pour ce site qui est d’une grande clarté, ce qui est notable et appréciable dans le rapport médecins/patients.
    J’ai une dent dévitalisée (16 ou l6 selon écriture courrier dentiste) depuis mars 2013 qui a nécessité beaucoup de travail pendant l’intervention dans un centre médical, la dentiste m’avait faite revenir dans son cabinet personnel, qui ne semblait pas très clean…
    J’ai depuis eu des problèmes avec cette dent, douleurs intenses, sensations de grattement, de poids… (et une baisse notable de mon état général, en sachant que je suis déjà fragile niveau santé depuis l’enfance).
    J’ai vu un autre dentiste en 2014 qui m’a donné un antibiotique, puis a dit qu’il faudrait voir et peut être tout refaire…sans pour autant lui, y faire quelque chose.
    J’ai laissé tomber, découragée, mais la dent parle, j’ai une sinusite maxillaire du côté de cette dent (scanner sinus).
    J’ai des infections ORL fréquentes, une baisse de la vue. J’ai re consulté une dentiste en 2016 dans le même centre médical qui a juste posé un amalgame mercure sur une autre carie, pas de commentaire sur ma dent dévitalisée.
    J’ai donc décidé de revoir un dentiste en cabinet privé et recommandé, en mars 2017. La dentiste a fait une radio et constate la sinusite + semble ne pas trouver la dent clean du tout…, elle me dit qu’elle ne peut refaire le traitement et que je dois aller voir un endodontiste exclusif (Paris).
    J’ai peu de moyens financiers, la dentiste a précisé que ce serait très couteux.
    Ma question : ne pensez-vous pas que je devrais me faire extraire cette dent, puis (re) consulter un ORL après ceci fait, plutôt que de payer un retraitement, sans savoir si je ne vais pas devoir « payer » les deux options tôt ou tard, voir pas si tard… ?
    À noter que l’on m’a détecté un léger souffle au coeur lorsque j’étais adolescente. J’ai la trentaine actuellement. Merci.

    • Si vous faites extraire cette dent, il faut la remplacer car on ne peut pas laisser de dent manquante
      http://conseildentaire.com/2016/12/22/pourquoi-faut-il-remplacer-les-dents-manquantes/
      remplacer la dent manquante vous coûtera sans doûte plus cher que l’endodontiste.
      Pour que je puisse vous aider de façon efficace, il vaut mieux m’envoyer une radio récente, sur « dr.h@conseildentaire.com » . Ne pas scanner les radios sur imprimante. Les radiographies et les photos numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement , sinon pour les scanners trop lourds faites des captures d’écran des clichés intéressants. Les radiographies panoramiques et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, et horizontales, lettre D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpeg en pièces jointes. Il est indispensable que les radios et photos soient nettes ( pas de tirages papier). Renvoyez moi vos questions résumées et formulées clairement en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  14. Bonjour, je n’avais pas encore constaté la réponse ! Veuillez m’excusez et merci beaucoup !
    Il se trouve que j’avais déjà un RDV prévu avec un endodentiste exclusif, suite au conseil de la dentiste consultée il y a peu. Alors, finalement, le retraitement semble impossible (enfin très très limité, car la dent a déjà été cassée et reconstruite en 2014…) À la radio, l’endodontiste a constaté que la dent est mal obsturée de base, cela donc avant la reconstruction de la partie cassée, (je n’avais pas fait couronner la dent, car je n’avais pas confiance en la vitalité de celle-ci, ou plutôt le soin de départ, je ne peux le dire autrement…)
    Il semble que la partie cassée reconstruite est assez importante et est située dans le haut de la dent.
    Après discussion à propos de l’état de la dent et de ma santé…, la praticienne a préconisé l’extraction. Je vais en effet devoir remplacer cette dent (je parcours vos articles, cela permet de bien comprendre, merci beaucoup !). Lorsque j’ai consulté pour la dévitalisation initiale, je n’avais pas l’impression que la dent était tant que cela dans un sale état, par contre, à partir du moment où j’ai subis cette dévitalisation, cette dent me gêne depuis ce jour (2013 quand même). Voilà… Merci beaucoup pour vos conseils (articles, le blog en général).

  15. (J’avais écrit une réponse, mais je ne sais si elle est parvenue).

    Bonjour, merci, oui en effet il va falloir que je remplace cette dent, j’ai vu l’endodontiste qui après examen puis discussion, préconise l’extraction (la dent avait déjà été reconstruite en 2014 en bonne partie à partir du haut de la dent, le traitement canaux + l’obturation en 2013 était de base non complet selon radio endodontiste). De plus, cela depuis 2015, la dent reconstruite sur la dent dévitalisée n’est plus étanche, en plus donc de la mauvaise obturation…) Donc vive la vitamine c et l’extrait de pépin de raisin, l’ail et autres antibiotiques naturels que je consomme en quantité, car étant donné comme ma santé est affaiblit, qu’est-ce que ce serait sans ça…

    J’ai compris que votre fils est conseillé prothésiste, ma nouvelle question est :
    Que pouvez-vous conseillez, éventuellement, comme implant (en espérant que cela sera possible), il s’agit de 1er « grosse » dent M supérieur à « ma » droite, dites la 16 , ou la 15 si je compte, mais cela ne ressemble pas à la 15 sur les schémas, l’on dirait bien la 16, enfin la 1er dent pour mâcher + costaud 😉 Et la dentiste, pour l’endodentiste, avait écrit 16 il semble bien (vos écritures sont souvent assez personnelles 😉 )
    Je ne veux pas de bridge, l’on m’a déjà dévitalisée deux dents en tout, si c’est possible de s’arrêter là tant que ce n’est pas ( ABSOLUMENT OBLIGATOIRE HUM HUM…) du moins je fais ce qu’il faut (et je vais y veiller).

    Oui…ça va faire un très grand coût ! (je vais un peu jouer au loto en + de travailler + ;)), mais je n’ai pas le choix (plus)…

    Que pensez du titane ? En sachant que j’ai un amalgame de bip au mercure (assez géant et mal fait par dessus l’commerce) posé par le même centre médical, entre 46/47 M inférieures à « ma » droite (même côté dent dépulpée mal obturé et cassée à extraire), et que je suis du genre sensible à cela…

    Est-ce que vous connaissez quelque chose de relativement bien compatible, hors zir je ne sais plus quoi, qui au demeurant semble super, mais…pffiou, je n’ai même pas de quoi sur mon compte, (ni l’implant titane d’ailleurs), mais je vais trouver le moyen… Car j’ai bien lu l’article sur les dents manqueantes… (j’ai une scoliose évolutive, certes stabilisée actuellement, mais…)

    Voilà, merci bien.

    • Le titane est réputé pour donner très peu d’allergies, mais on peut y être allergique. D’une manière générale, il est préférable de ne pas avoir d’autre métaux en bouche et donc de retirer les amalgames à remplacer par des inlays céramique ou composites.

  16. Merci !

    1° Euh… l’on peut demander à un chirurgien-dentiste de retirer un amalgame ? Drôle de question, mais ayant consulté il y a peu, je n’ai pas eu de remarque à ce propos, donc j’imagine qu’il faut formuler clairement la demande de retrait ?

    2° D’autre part, et après je vous laisse un peu tranquille « tt d’même », est-ce que l’implant Zircone est vraiment ce qu’on prétend qu’il est… ?

    3° Si je pouvais choisir, conseillez – vous ce dernier ?

    4° Et existe-t-il encore autre chose (sauf bridge) à la place de l’implant titane + couronne et implant zircone ?

    Merci bien,

    • 1- vous pouvez demander de remplacer un amalgame par un inlay céramique
      2- je n’ai pas l’expérience du zircone, mais actuellement il a l’avantage de pouvoir être usiné poue les inlays et est très dur
      3- je ne sais pas
      4- vous pouvez porter une petite prothèse mobile de une dent en Valplast

LEAVE A REPLY