Accueil CHIRURGIE BUCCALE QU’EST-CE QUE C’EST, DOCTEUR?Par le Dr.F.Manoukian.

QU’EST-CE QUE C’EST, DOCTEUR?Par le Dr.F.Manoukian.

3081
8

Docteur Frédéric MANOUKIAN

Chirurgien-dentiste

Docteur d’Université en Odontologie

QU’EST CE QUE C’EST, DOCTEUR ?

Il arrive parfois, lors de notre exercice, que nous soyons confronté à de petites anomalies pour lesquelles l’origine de telle ou telle pathologie ne semble pas toujours évidente.

En juin dernier, Mme L***, 40 ans, se présente au cabinet dentaire pour un examen « de routine » et nous demande un détartrage, requête fréquente à la veille des vacances.

A l’examen endobuccal, effectivement rien ne laisse transparaître un problème. Pas de carie apparente, un petit peu de tartre en quantité limitée en lingual des incisives mandibulaires, et rien d’autre.

Toutefois, notre attention est attirée par une excroissance ovale, en regard de la racine de la 1ère prémolaire supérieure droite (14), dent porteuse d’une couronne céramo-métallique, que nous avons photographiée avec l’accord de la patiente. (Document n° 1)

Document n°1

Revoyons cette excroissance en plus gros plan : (Document n° 2)

Document n°2

Cette excroissance régulière, ovale, non pédiculée mesure 9 mm de long, 5 mm de large et environ 2 mm d’épaisseur. La muqueuse est régulière, non hémorragique, ferme, non dépressive. La patiente n’en souffre pas et n’est pas gênée par sa présence. Elle porte cette excroissance depuis plusieurs années.

A notre demande, la patiente nous autorise à faire une radiographie du secteur: (Document n° 3)

Document n°3

Cette radiographie ne montre pas de pathologie particulière. Le traitement canalaire, bien qu’incomplet est relativement ancien, et le léger épaississement apical n’est pas significatif. La dent est d’ailleurs parfaitement insensible à la percussion axiale et transversale. La  couronne ne pose pas non plus de problème particulier malgré la légère alvéolyse mésiale qui apparaît. Elle a été posée il y a plus de 15 ans sans problème apparent, mis à part la légère régression gingivale marginale.

Après avoir éliminé d’autres pathologies et interrogé la patiente, nous avons conclu à une greffe gingivale défectueuse :

En effet, à l’interrogatoire, la patiente nous a confirmé avoir subi, il y a une vingtaine d’années, une greffe gingivale afin d’épaissir la gencive en regard de la couronne céramo-métallique de la 1ère prémolaire supérieure. Cette intervention n’a pas été couronnée de succès et ce généralement pour plusieurs motifs :

  • Mauvaise préparation du site receveur,
  • Migration du greffon consécutive à une mauvaise immobilisation,
  • Contraction secondaire des bords du greffon avec invagination de sa périphérie.

En fait, dans ce cas très précis, c’est l’interrogatoire de la patiente et l’examen différentiel qui nous mettent sur la voie. Toute lésion qui nous paraît inhabituelle doit être identifiée et éventuellement traitée si nécessaire. Concernant cette greffe défectueuse, la patiente n’étant pas gênée et n’en souffrant pas, l’abstention semble être la meilleure solution par rapport à une exérèse chirurgicale plus ou moins traumatogène.



Article précédentQUELLES SONT LES SPECIALITES DENTAIRES?
Article suivantRELATION ENTRE ENDODONTIE ET PARODONTOLOGIE: UN CAS INTERESSANT.Par le Dr.F.Manoukian.
Dr. Albert Hauteville

Albert HAUTEVILLE Né le 17 Octobre 1935
. Chirurgien Dentiste diplômé de la Faculté de Médecine de Paris (Ecole Odontologique de Paris) en 1960, durant une période courte où les dentistes étaient formés par la faculté de Médecine et avaient la possibilité facultative de suivre en même temps les cours de médecine, ce qu’il a fait.
Docteur en Chirurgie Dentaire.
Docteur en Sciences Odontologiques.
Certificat d’Enseignement Supérieur en parodontologie
Diplômé Universitaire en Chirurgie Buccale de Paris V.
Diplômé Universitaire en Parodontologie de Paris VII.
Ex-Assistant à la Faculté de Chirurgie Dentaire de Paris V.
Ex-Assistant en Odontologie des Hôpitaux de Paris.
Titulaire du Diplôme d’Etudes et de Recherches en Sciences Odontologiques.
Ex Chargé de cours au Diplôme Universitaire d’Implantologie Paris V
.Ex-enseignant auprès des écoles d’Assistantes Dentaires et d’Infirmières.
Ex-Expert auprès de la Sécurité Sociale.
Ex-Chef de Service de Parodontologie à l’Institut Eastman de Paris.
Ex-Attaché de Consultation au Service de Stomatologie de l’Hôpital Ste.Anne à Paris.
A fait des stages de formation en occlusodontie avec le Pr. JANKELSON et avec et le Pr. RAMFJORD.
Co-auteur et responsable de publication du livre publié en 1989 en français et en italien, aux Editions Masson : « Manuel d’Odontologie Chirurgicale »(épuisé).
Retraité depuis 2001.
Service Militaire 1960-62 en temps qu’officier de réserve du Service de Santé.
A exercé à Paris pendant 38 ans, et depuis 1976 exclusivement la stomatologie, à l’exclusion de toute prothèse ou soins dentaires: c’est à dire surtout la Chirurgie Buccale, Pathologie et Thérapeutiques, Parodontologie et Implantologie.
A fait 18 ans de psychanalyse personnelle et des formations en hypnose, sophrologie, training autogène, Gestalt-thérapie, bio-energie, sexologie, et dynamique de groupe.
Son fils Jean Philippe Hauteville, Prothésiste Conseil, apporte sa collaboration à la réalisation de ce blog, au niveau de tout ce qui concerne la prothèse dentaire.
Le Dr. Hauteville, retraité depuis 2001 souhaite mettre ses connaissances et son expérience à la disposition de tous ceux qui le désirent, professionnels ou grand public, et répondre aux questions que voudront poser les lecteurs directement sur le blog. Publier des articles, regroupant les réponses aux interrogations des patients durant 40 ans, et des cours pour les étudiants en odontologie rendus accessibles à tous.

8 COMMENTS

  1. Bonjour Docteur,

    Je découvre avec intérêt votre blog et, ne sachant pas où poser mes questions, je me permets de les laisser dans l’article « qu’est-ce que c’est? »…
    Je suis maman d’un petit garçon de un an qui a déjà presque 8 dents de lait. Il nous est bien difficile de les lui brosser car ses gencives lui font mal. Comment nous y prendre? Doit-on utiliser du dentifrice ou est-il trop jeune? Enfin, ses incisives supérieures se chevauchent un petit peu (elles sont très larges), peut-on y voir là l’indice de la nécessité de l’orthodontie quand il sera plus grand?

    Merci d’avance de l’intérêt que vous porterez à mes questions,

    J.

    • Chère Madame, votre enfant a un an et 8 dents: il est parfaitement dans la chronologie normale: 4 incisives en e 4 en bas. Il et fréquent qu’à cet age les dents se chevauchent un peu. Normalement jusqu’à leur chute à 6 ans elles vont se déssérrer même s’écarter les unes des autres. Il est en effet très difficile de brosser les dents à cet age là mais il faut le faire surtout pour l’habituer, même si ça dure peu de temps et même un simulacre va lui ancrer dans ses habitude la nécessité de le faire.II existe en pharmacie de toutes petites brosses très douces pour ne pas le blesser et des dentifrices avec un bon goût pour ne pas le rebuter

      • quand j’étais au lycée Buffon vers les années 50, un de mes camarades de classe avait les cheveux longs sur les épaules, portait des cols roulés et des jeans, et avait une incisive en or. Il passait pour un fou original et tout le monde le regardait de travers, mes parents m’interdisaient de le fréquenter, mais moi j’allais chez lui en cachette car il m’apprenait à jouer de la guitare. Maintenant il passerait complètement inaprçu dans les rues!!!

  2. bonjour, je porte une couronne en resine depuis plus de 3 ans , dernierement j’ai remarqué une petite bule semblable a la photo et quand j’ appuie sur elle , elle me fait un petit peu mal
    j’ai consulté un dentiste qui m’a proposé d enlever la couronne pour nétoyer les caneaux et a fait une petite incision pour la petite bule a qui il a pensé que c ‘est un abces mais j’ai pas vu de pue a l icision ce qui m’a laissé restée confuse !!!

    • Bonsoir, c’est probablement une fistule (voir: ICI) et il faut en effet refaire le traitement des canaux. Si vous avez une radio envoyez la moi sur »conseil-dentaire@orange.fr ». Bien cordialement.DR.AH.

  3. Bonjour Monsieur,

    Quand j’avais 12 ans, j’ai tombé sur mes dents incisives résultant la perte de la moitié de la dent gauche et une petite partie de celle de droite mais elles ont été soignées grâce à la résine composite et conservées vivantes.

    J’ai 31 ans maintenant et je souffre d’un diastème et la dent gauche, la moins abîmée, a commencé à prendre de plus en plus la couleur jaune ce qui fait moins joli à voir …

    Mon dentiste m’a proposé de les dévitaliser en posant des couronnes céramiques pour la protection et satisfaire mes attentes plutôt esthétiques.

    J’aimerais savoir de votre part si cette solution est idéale et ne posera pas d’éventuels anomalies ou il existe une autre solution plus adéquate.

    Cordialement.

    • pour pouvoir répondre à vos questions il faudrait m’envoyer une radio récente sur « DR.H@conseildentaire.com » . Les radiographies numérisées peuvent être copiées sur clef USB et envoyées directement .Les radiographies et scanners sur support argentique, doivent être photographiées au plus près possible, en les fixant sur une vitre bien éclairée, et en interposant un papier calque derrière: orientées de telle sorte que l’écriture soit à l’endroit, horizontales D ou R à gauche, G ou L à droite et envoyées en format jpg en pièces jointes. Renvoyez moi vos questions en même temps pour que je sache de quoi il s’agit.

  4. Bonjour Dr. Albert Hauteville,

    Je vous remercie infiniment pour votre réponse immédiate, je ne tarderai pas à vous envoyer une radiographie accompagnée des photos dans l’adresse mail précédemment indiquée.

    Cordialement

LEAVE A REPLY